Mercredi 25 Avril 2018

Burkina/procès du putsch : absence de la quasi-totalité des témoins cités

Burkina/procès du putsch : absence de la quasi-totalité des témoins cités
(APA 28/03/18)

APA-Ouagadougou (Burkina Faso)- La plupart des témoins cités à comparaître dans le procès du putsch manqué du 16 septembre 2015 au Burkina Faso, n’étaient pas présents, mardi, dans la salle des banquets (tenant lieu de tribunal militaire de Ouagadougou), a constaté APA.

Le 5ème jour de l’audience a été marqué par l’examen des listes de témoins à comparaitre.

Par exemple, parmi les 25 témoins souhaités par le général Gilbert Diendéré (présumé cerveau du putsch), seuls trois étaient présents dans la salle d’audience.

Parmi eux, figurent Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso, Michel Kafando, ex-président de la Transition, les ambassadeurs français Gilles Thibault et américain Tulinabo Mushingi, l’ex-Premier ministre Yacouba Isaac Zida et le chef coutumier le Moogho Naaba Baongo.

Les trois témoins présents dans la salle d’audience ont avoué avoir appris qu’ils sont témoins par voie de presse.

Pour les avocats de la défense, il revenait au Parquet militaire de citer nommément et de faire comparaître ces témoins dans le but de les entendre au moment venu.

Ce qui n’est pas de l’avis du Parquet militaire qui a exigé la «base légale» de l’allégation, selon laquelle il lui revenait de citer les témoins des accusés.

L’audience a été suspendue mardi après-midi, aux environs de 17 heures. La reprise est annoncée pour vendredi à 9 heures.

Commentaires facebook