Vendredi 15 Décembre 2017

Burkina : fusion de quatre partis proches de la majorité présidentielle

Burkina : fusion de quatre partis proches de la majorité présidentielle
(APA 06/12/17)
L'Union pour la démocratie et le progrès (UDP).

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Quatre partis politiques burkinabè, proches de la majorité présidentielle, ont annoncé, mercredi lors d’une conférence de presse à Ouagadougou, leur fusion pour donner naissance à l’Union pour la démocratie et le progrès (UDP).

L’UDP est formée de l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR), du Front des forces socialistes (FFS) du Parti du peuple républicain (PPR) et du Rassemblement pour la démocratie et le socialisme (RDS).

«Nous sommes persuadés que le regroupement des partis politiques partageant les mêmes valeurs et principes accroit leur efficacité et leur efficience», a affirmé, dans une déclaration liminaire, Tambi François Kaboré, président en exercice de l’UDP.

L’UDP est d’obédience progressiste, de gauche et se déclare membre de la majorité présidentielle, a-t-il souligné, ajoutant toutefois que la nouvelle entité «apporte son soutien aux efforts de développement économique et social du président Roch Marc Christian Kaboré».

Tambi François Kaboré a aussi indiqué que l’UDP vise à définir et appliquer une position concertée ou consensuelle sur les questions d’intérêt national ou sur toute autre question qu’il lui plairait de s’en saisir pour l’intérêt de l’ensemble de ses membres.

A en croire le président en exercice de l’UDP, le regroupement envisage de définir et d’appliquer une stratégie électorale susceptible de renforcer la représentativité de l’UDP au sein de l’Assemblée nationale et aux conseils municipaux.

Le troisième objectif, toujours selon M. Kaboré, est de mettre en œuvre des actions concertées susceptibles de renforcer et d’améliorer sa contribution dans la réalisation du programme du président du Faso.

Aux dires des animateurs de la conférence de presse, «l’UDP vise à promouvoir les valeurs de justice, d’équité, de solidarité, de liberté, de paix, d’égalité et de progrès dans la gestion du pouvoir d’Etat».

A la date du 23 octobre 2017, le Burkina Faso comptait officiellement 148 partis et formations politiques.

Les trois partis les plus en vue sont respectivement, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), l’Union pour le progrès et le changement (UPC, opposition) et le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex-parti au pouvoir).

Commentaires facebook