Lundi 21 Août 2017

Dans le monde

(AFP)

Abdelbaki Es Satty, l'imam marocain au coeur de la cellule terroriste à l'origine des attentats en Catalogne, est soupçonné d'avoir "mangé le cerveau" de ses jeunes compatriotes pour les amener à former le groupe qui a tué 15 personnes et fait plus de 120 blessés

Il est mort la semaine dernière dans une déflagration sans doute liée à des manipulations d'explosifs à Alcanar, à 200 kilomètres au sud-ouest de Barcelone, où la cellule à l'origine des attaques préparait "un ou plusieurs attentats", a affirmé lundi par le chef de la police de Catalogne Josep Lluis Trapero.

(AFP)

Le concepteur danois du sous-marin artisanal Nautilus a affirmé que la journaliste suédoise portée disparue depuis le 11 août était morte accidentellement à bord de son submersible et qu'il avait jeté son corps à la mer, a annoncé la police danoise lundi.

Peter Madsen avait dans un premier temps assuré avoir laissé la journaliste Kim Wall, qui réalisait un reportage sur lui, à bord de l'appareil dont il est le propriétaire, sur la pointe de l'île de Refshaleøen, à Copenhague, dans la soirée du 10 août.

(AFP)

L'imam Abdelbaki Es Satty, soupçonné d'être au coeur de la cellule jihadiste responsable des attentats en Catalogne, est bien mort dans l'explosion dans une maison d'Alcanar, a annoncé lundi soir le chef de la police catalane.

"Les restes de l'imam étaient là-bas", a déclaré lors d'une conférence de presse à Barcelone Barcelonle major Josep Lluis Trapero, en évoquant une maison où le groupe préparait les attaques, détruite par une importante déflagration mercredi soir à 200 km de Barcelone, moins de 24 heures avant les attentats qui ont fait 15 morts.

(AFP)

Le Tribunal constitutionnel du Chili a donné lundi son feu vert à la loi dépénalisant l'avortement thérapeutique, ultime étape mettant fin à près de 30 ans d'interdiction totale de l'IVG, comme c'est encore le cas dans 18 pays à travers le monde.

La loi, fruit d'intenses débats durant deux ans et demi, avait déjà été approuvée début août par la Chambre des députés puis par le Sénat, mais la droite conservatrice avait saisi le Tribunal constitutionnel en invoquant une atteinte au principe du droit à la vie figurant dans la Constitution.

(AFP)

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé lundi les suspensions à vie infligées par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) à Papa Massata Diack, fils de l'ancien président de l'IAAF, et deux anciens responsables russes, Valentin Balakhnichev et Alexei Melnikov.

Les trois hommes avaient été suspendus le 7 janvier 2016 dans le cadre du scandale de dopage et de corruption qui ébranle l'athlétisme. La commission d'éthique de l'IAAF les soupçonne d'avoir reçu de l'argent en contrepartie de leur silence sur des faits de dopage, principalement en Russie.

(AFP)

L'ex-procureure générale du Venezuela et opposante Luisa Ortega, qui a fui en Colombie, est "sous la protection" de ce pays, et l'asile lui sera octroyé si elle le souhaite, a déclaré lundi le président colombien Juan Manuel Santos.

"La procureure Luisa Ortega se trouve sous la protection du gouvernement colombien. Si elle demande l'asile, nous le lui accorderons", a annoncé le président sur son compte Twitter à propos de cette opposante au président socialiste Nicolas Maduro.

(AFP)

Auto-baptisé "le shérif le plus dur d'Amérique", il a été condamné pour son zèle à traquer les clandestins: Joe Arpaio espère bénéficier d'une grâce présidentielle lors d'un déplacement mardi de Donald Trump dans son comté de l'Arizona.

Les deux hommes sont nés un 14 juin, mais M. Arpaio affiche au compteur 14 années de plus que son mentor.

Autres points communs: ils sont tous les deux républicains, ont propagé ensemble la fausse rumeur que Barack Obama était né au Kenya et ont bâti leur réputation sur une promesse de lutte impitoyable contre l'immigration illégale.

(AFP)

L'ex-procureure générale du Venezuela et opposante Luisa Ortega, qui a fui en Colombie, est "sous la protection" de ce pays, et l'asile lui sera octroyé si elle le souhaite, a déclaré lundi le président colombien Juan Manuel Santos.

"La procureure Luisa Ortega se trouve sous la protection du gouvernement colombien. Si elle demande l'asile, nous le lui accorderons", a annoncé le président sur son compte Twitter à propos de cette opposante au président socialiste Nicolas Maduro.

(AFP)

La prestigieuse maison d'édition de l'université de Cambridge a annoncé lundi qu'elle allait mettre en ligne des articles retirés à la demande de la censure chinoise, après l'émoi provoqué dans la communauté scientifique, selon le responsable de la publication China Quarterly.

(AFP)

L'armée et la police brésiliennes ont lancé lundi une nouvelle opération contre le crime organisé dans plusieurs des favelas les plus violentes de Rio de Janeiro, mais un soldat est suspecté d'avoir averti les narcotrafiquants de l'imminence des raids.

Pour cette troisième opération en deux semaines, plusieurs milliers d'hommes de l'armée de terre, de l'air et de la marine ainsi que des policiers et des agents du renseignement fédéral ont lancé dès l'aube des opérations dans sept favelas, a annoncé le Bureau de la sécurité de l'Etat de Rio de Janeiro.

(AFP)

Le président américain Donald Trump devait présenter lundi soir sa stratégie sur l'Afghanistan, avec l'envoi attendu de soldats supplémentaires pour aider le régime de Kaboul dans l'impasse face aux talibans.

Après deux semaines chaotiques qui ont considérablement terni son image, cette allocution depuis la base de Fort Myer, au sud-ouest de Washington, lui offre une occasion d'adopter une posture plus présidentielle et de décliner sa vision sur le devenir de la plus longue guerre de l'histoire des Etats-Unis.

(AFP)

La famille nombreuse de Donald Trump et la préférence marquée du président pour les week-ends dans ses luxueux golfs ont épuisé les fonds alloués pour l'année au Secret Service, chargé de les protéger, révèle lundi le quotidien USA Today.

Le directeur du Secret Service, Randolph Alles, a déclaré au quotidien américain que plus de 1.000 agents avaient déjà atteint le plafond individuel annuel de salaire et d'heures supplémentaires fixé par le budget fédéral, soit 160.000 dollars par agent.

(AFP)

La police espagnole a tué lundi le chauffeur présumé du véhicule-bélier de Barcelone, un Marocain de 22 ans en cavale depuis les attentats de jeudi en Catalogne revendiqués par le groupe Etat islamique (EI).

"Les douze objectifs principaux sont détenus ou morts", a tweeté la police catalane lundi vers 20h00 après quatre jours d'une traque qui a maintenu sur le qui-vive tous les services de police espagnols.

(AFP)

Le principal suspect dans l'attaque au couteau de Turku en Finlande, Abderrahman Mechkah, 18 ans, qui a fait deux morts et huit blessés vendredi, "s’intéressait aux idéologies extrémistes", d'après les signalements reçus par les services de renseignement finlandais (SUPO).

Cette attaque survenue en pleine rue dans cette ville du sud-ouest de la Finlande a été qualifiée de "terroriste" par les autorités, mais le mobile demeure inconnu.

Si son caractère terroriste était confirmé, ce serait une première dans ce pays nordique.

(AFP)

Le nouvel ambassadeur de Russie aux Etats-Unis, Anatoli Antonov, est un diplomate chevronné, fin connaisseur des questions de défense, qui passe pour être un partisan de la ligne dure et affiche une profonde méfiance à l'égard de Washington.

(AFP)

Au moins 27 civils ont été tués dimanche dans des raids aériens de la coalition antijihadistes dirigée par Washington sur une zone résidentielle de Raqa, fief du groupe Etat islamique en Syrie, rapporte lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Sept enfants figurent parmi les victimes de ces frappes qui "ont frappé le secteur densément peuplé d'al-Badou dans le centre-ville" de Raqa, cible d'une offensive d'envergure d'une alliance arabo-kurde appuyée par les Etats-Unis, a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

(AFP)

Les forces irakiennes ont repris lundi à l'organisation Etat islamique (EI) plusieurs villages aux abords de son bastion de Tal Afar, l'un des derniers dans le pays, s'approchant désormais de la ville que des milliers de civils fuient selon l'ONU.

(AFP)

Le président Muhammadu Buhari s'est affirmé lundi "très heureux" d'être de retour au Nigeria, après trois mois d'absence pour des "congés médicaux", insistant sur le rétablissement de la sécurité dans le pays, dans sa tradition d'ancien chef militaire.

"J'ai eu le regret de remarquer, pendant mon absence, que des commentaires, notamment sur les réseaux sociaux, ont dépassé la ligne rouge, mettant en cause la question de l’existence de notre nation", a-t-il déclaré, dans un discours prononcé à 7h00 du matin (06H00 GMT) sur la télévision nationale.

(AFP)

Le concepteur danois du sous-marin artisanal Nautilus a affirmé que la journaliste suédoise portée disparue depuis le 11 août était morte accidentellement à bord de son submersible et qu'il avait jeté son corps à la mer, a annoncé la police danoise lundi.

Peter Madsen avait dans un premier temps assuré avoir laissé la journaliste Kim Wall, qui réalisait un reportage sur lui à bord de l'appareil dont il est le propriétaire, sur la pointe de l'île de Refshaleøen, à Copenhague, dans la soirée du 10 août.

(AFP)

Une centaine de responsables d'entreprises de robotique ou spécialisées dans l'intelligence artificielle, dont le milliardaire Elon Musk, ont écrit une lettre ouverte aux Nations Unies pour mettre en garde contre les dangers des armes autonomes, surnommées "robots tueurs".

Les "armes offensives (destinées à tuer, NDLR) autonomes (...) permettront des conflits armés à une échelle jamais vue auparavant et à des vitesses difficiles à concevoir pour les humains", peut-on lire dans cette lettre ouverte à la convention des Nations Unies sur les armes.

(AFP)

Le président nigérian Muhammadu Buhari s'est déclaré "très heureux d'être de retour à la maison", lundi lors d'un discours à la nation marquant son retour au Nigéria après avoir passé plus de trois mois à Londres pour des raisons médicales.

Malgré des voix qui se sont élevées pendant l'absence du président pour demander sa démission, le chef de l'Etat de 74 ans a rappelé sa volonté de rester à la tête de ce géant de 190 millions d'habitants.

(AFP)

La traque de Younès Abouyaaquoub, le conducteur en fuite de la camionnette qui a tué 13 personnes à Barcelone, s'est étendue lundi à toute l'Europe, le signalement du Marocain de 22 ans ayant été transmis à toutes les polices du continent.

Le signalement de celui qui est désormais identifié comme le chauffeur de la fourgonnette blanche qui a semé la terreur jeudi sur l'allée centrale des Ramblas a été transmis à toutes les polices d'Europe, ont annoncé les autorités espagnoles lundi.

(AFP)

L'octroi de visas pour les Etats-Unis sera temporairement suspendu en Russie à partir de mercredi en raison de la réduction du personnel diplomatique ordonnée par Moscou en riposte aux sanctions, a annoncé lundi l'ambassade américaine.

"En raison de la limite imposée par le gouvernement russe sur le nombre de personnel diplomatique autorisé à se trouver en Russie, toutes les opérations liées aux visas hors immigration seront suspendues le 23 août", a indiqué l'ambassade dans un communiqué.

(AFP)

Arraché de justesse aux ruines et à l'amnésie, le savoir-faire des artisans afghans se perpétue aujourd'hui au coeur du vieux Kaboul, dans un caravansérail sauvé du désastre: ce rare succès d'une reconstruction avortée doit être bientôt réédité au profit d'artisans syriens.

(AFP)

Marcelino déploie tous ses charmes pour attirer l'attention de Cecilia, mais celle-ci ne se sent pas encore prête à commencer une relation amoureuse. Ce n'est pas un feuilleton à l'eau de rose, juste le quotidien d'une chimpanzée de vingt ans qui tente de reprendre le goût à la vie dans un refuge pour grands singes déprimés et maltraités au Brésil.

En avril, Cecilia a été recueillie dans le Sanctuaire pour grands primates de Sorocaba, à 100 km de Sao Paulo.

(AFP)

Le géant pharmaceutique suisse Novartis va lancer des essais cliniques en Afrique pour un nouveau traitement contre le paludisme, y compris les souches résistantes aux médicaments, en partenariat avec la fondation suisse Medicines for Malaria Venture (MMV), a-t-il annoncé lundi.

(AFP)

Après la fermeture par des géants d'internet de sites aux contenus racistes suite aux violences de Charlottesville, les Etats-Unis se posent avec une urgence renouvelée la question des menaces pesant sur la sacro-sainte liberté d'expression.

(AFP)

A 81 ans, Tamara Makarovna passe ses après-midis dans son fauteuil à regarder le vieux téléviseur de sa maison de retraite de l'Est de l'Ukraine. Une routine paisible a priori, sauf qu'elle vit à quelques kilomètres de la ligne de front.

Tamara se souvient précisément du jour, le 7 décembre 2014, où un obus s'est abattu sur le toit de la résidence, située à Novomykhaïlivka, un village dans la zone contrôlée par Kiev.

(AFP)

Les déboires politiques de Donald Trump menacent sa capacité à mener à bien les réformes économiques promises et les grands projets d'infrastructures malgré une conjoncture économique plutôt favorable, estiment plusieurs experts économiques.

Le moral des ménages aux Etats-Unis a atteint en août son niveau le plus haut depuis janvier. Les inscriptions hebdomadaires au chômage sont, elles, au plus bas depuis six mois, selon les derniers indicateurs.

(AFP)

Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique ont conclu dimanche leur premier cycle de discussions pour moderniser le traité commercial Aléna en s'engageant à négocier à un "rythme rapide" tout en parvenant à "un résultat ambitieux".

(AFP)

L'US Navy a décidé lundi de suspendre toutes ses opérations à travers le monde après une seconde collision en peu de temps, pendant que les recherches des dix marins américains portés disparus au large de Singapour se poursuivaient.

Le secrétaire à la Défense Jim Mattis a promis une "enquête approfondie" du Pentagone "sur tous les accidents", afin d'"examiner tous les facteurs", pas uniquement les facteurs "immédiats".

(AFP)

Donald Trump présentera lundi soir sa stratégie sur l'Afghanistan, au moment où se pose la question du niveau des troupes américaines présentes dans ce pays depuis 16 ans, soit la plus longue guerre de l'histoire des Etats-Unis.

Le président américain s'exprimera depuis la base militaire de Fort Myer, au sud-ouest de Washington, à 21H00 (mardi 01H00 GMT), a annoncé dimanche la Maison Blanche.

Il présentera sa vision du devenir de "l'engagement de l'Amérique en Afghanistan et en Asie du Sud", a précisé l'exécutif.

(AFP)

Les Etats-Unis attendent avec passion leur première éclipse solaire totale depuis 99 ans. Déjà appelée la "Grande éclipse américaine", elle sera visible lundi à partir du début de matinée (en heure locale) dans une bande de territoire balayant le pays de l'ouest vers l'est.

Des millions de touristes et d'astronomes amateurs ont commencé pendant le week-end à prendre d'assaut les Etats et les villes où l'on pourra pleinement observer la lune cacher la lumière du soleil et l'obscurité tomber brusquement pendant quelques dizaines de secondes.

(AFP)

Dans la petite ville des Pyrénées catalanes où il vivait depuis deux ans, un imam marocain est soupçonné d'avoir "mangé le cerveau" de jeunes compatriotes pour les amener à former la cellule jihadiste derrière les attentats de Barcelone et Cambrils.

Abdelbaki Es Satty est maintenant dans tous les journaux, à commencer par El Pais qui lui consacre sa Une dans son édition de lundi, assurant que les enquêteurs se penchent sur ses "connexions internationales", à commencer par la Belgique et la France, transmise à l'AFP dimanche soir.

(AFP)

La chancelière allemande Angela Merkel s'est félicitée dimanche de la remise en liberté par la justice espagnole d'un écrivain germano-turc interpellé à la demande d'Ankara, mais elle a prévenu que la Turquie ne devait pas "abuser" d'Interpol.

"On ne doit pas abuser d'organisations internationales comme Interpol", a déclaré la chancelière sur la chaîne RTL, s'exprimant sur le cas de Dogan Akhanli, un écrivain allemand d'origine turque qui écrit notamment sur les droits de l'homme en Turquie.