| Africatime
Mercredi 29 Mars 2017
(RFI 29/10/15)
Le Botswana a accordé l'asile politique à dix footballeurs de l'équipe nationale d'Erythrée qui en avaient fait la demande mi-octobre après avoir disputé un match de qualification pour la Coupe du monde 2018, a indiqué mercredi leur avocat. Les dix joueurs devraient maintenant être transférés dans un camp de réfugiés de Dukwi, dans le nord-est du pays, a ajouté l'avocat, Dick Bayford, qui a assuré avoir reçu l'information du secrétaire d'Etat à la justice Augustine Makgonatsotlhe.
(Autre média 28/10/15)
Afin de sélectionner des projets de terrain au Botswana, Anouck et Cédric s’y sont rendus cet été en mission dans ce pays. Ils nous rapportent ce qu’ils ont vu et quels sont les enjeux en matière de préservation de la biodiversité dans le pays où vivent en liberté des lions et des éléphants. Grand comme la France, le Botswana est un pays peuplé de seulement 2 millions d’habitants. Conséquence, une faible densité de population qui laisse donc de la place aux animaux. Mais ce n’est pas sans poser de problèmes, car si la faune sauvage rapporte de l’argent grâce au tourisme, les difficultés de coexistence entre les animaux et les populations locales existent. Le Botswana est, en Afrique Australe, un...
(APA 27/10/15)
Le Botswana sera l’hôte d’une conférence de la Cour pénale internationale (CPI) les 29 et 30 octobre, a-t-on appris d’un communiqué du bureau du président publié ce lundi. Selon le communiqué, la rencontre de haut niveau a été convoquée pour promouvoir des relations de coopération entre la Cour internationale et les Etats de l’Afrique australe. Lors de cette conférence qui fait partie d’une série de rencontres régionales parrainées par la CPI en vue de promouvoir la coopération, la Procureure, Fatou Bensouda prononcera le discours inaugural. Le Botswana a été l’un des rares pays africains à s’être rangé du côté de la cour dans son conflit contre les autres pays africains qui accuse cette juridiction de cibler uniquement des dirigeants du...
(APA 23/10/15)
SEOUL, 23 oct. (Yonhap) -- A l’occasion de la visite officielle du président botswanais Seretse Ian Khama en Corée du Sud, les deux parties ont signé un mémorandum d’entente pour le projet d’administration électronique du Botswana ce vendredi à la Maison-Bleue juste après le sommet bilatéral avec la présidente Park Geun-hye. Ce projet porte sur une valeur de 50 milliards de wons, soit environ 40 millions d’euros, pour l’usage du système...
(APA 23/10/15)
Le vice-président Mokgweetsi Masisi a procédé mercredi à l’inauguration officielle de la toute première unité sidérurgique du Botswana qui devrait permettre au pays d’exporter de l’acier. S’exprimant à l’occasion de cette cérémonie officielle de lancement de l’usine Pula Steel à Selibe Phikwe, une ville du nord du Botswana, M. Masisi a déclaré que c’était la première entreprise du pays à transformer de la ferraille en un produit intermédiaire appelé billette. L’usine va encore transformer ce produit intermédiaire pour en tirer différents types de produits sidérurgiques, tels que les barres d’armature et d’autres produits. “Aujourd’hui, nous ouvrons officiellement la première phase de ce processus de production qui va produire la billette destinée exclusivement à l’exportation. Je sais de source sûre que,...
(APA 23/10/15)
Le président botswanais, le lieutenant-général Seretse Khama Ian Khama, a reçu jeudi un doctorat honorifique en sciences politiques de l’Université Konkuk, dans le cadre de la première journée de sa visite d’Etat de quatre jours en Corée du Sud, a indiqué le quotidien The Voix. En lui décernant ce diplôme, le président de l’Université Konkuk, le professeur Kim Kyung Hee Konkuk a noté que Khama a été distingué pour son leadership dans des circonstances difficiles pour la croissance économique soutenue et la gouvernance stable. Sur le plan international, il s’est distingué comme une voix de la rationalité, de la démocratie, des droits humains et de la primauté du droit. Selon un communiqué de presse de la présidence, ce diplôme lui...
(France TV Info 19/10/15)
Rien ne les arrête quand ils partent à la recherche de points d’eau. Les éléphants du parc national de Huange au Zimbabwe sont très nombreux à entrer au Botswana. La sécheresse a causé des dommages dans la région. Les étangs sont à sec. Déjà confrontés aux dégâts de leurs propres pachydermes, les Botswanais redoutent de faire les frais de cette arrivée massive de «réfugiés climatiques». Le Botswana se dit très préoccupé. Cette migration massive d'éléphants intervient au moment où le pays est en proie à une vague de chaleur : «Cette situation est un défi pour le Botswana, puisque le pays va devoir assurer la responsabilité de la prise en charge de ces éléphants», s’inquiète le ministre botswanais de l’Environnement...
(AFP 17/10/15)
La justice du Botswana a ordonné samedi le maintien dans ce pays d'Afrique australe de dix joueurs de l'équipe nationale érythréenne de football qui ont demandé l'asile politique, s'opposant ainsi à la volonté de Gaborone de les renvoyer chez eux. L'Etat du Botswana "ne peut pas retirer de la juridiction du Botswana dix Erythréens, tous membres de l'équipe nationale de football, qui le 14 octobre 2015 ou autour de cette date, se sont présentés à des représentants du gouvernement du Botswana à Francistown (est) pour demander l'asile politique", a statué le juge de la Haute Cour de Lobatse (sud), Godfrey Radijeng. La justice étudiera de nouveau leur cas le 11 décembre, une fois que leur demande aura été examinée, a-t-il...
(Agence Ecofin 17/10/15)
Lucara Diamond Corp, opérant la mine Karowe au Botswana, entamera au cours du mois de novembre prochain le traitement des échantillons d’exploration de la kimberlite diamantifère de sa licence d’exploration à fort potentiel BK02. Une usine d’échantillonnage en vrac est construite et mise en activité dans ce sens, a annoncé le 15 octobre la diamantifère canadienne. Cela fait suite, a-t-elle ajouté, à l’autorisation délivrée par le Département des affaires environnementales du Botswana pour le prélèvement des échantillons sur la kimberlite BK02. La compagnie minière, listée sur TSX Exchange, Nasdaq Stockholm...
(Libération 16/10/15)
Au lendemain d’un match au Botswana, une partie de l’équipe des «Red Sea Boys» a refusé d’embarquer à destination d’Asmara. Ils réclament l’asile politique. Tous les mois, des milliers de jeunes tentent de fuir l’Erythrée. Les footballeurs de l’équipe nationale en font partie. Dix d’entre eux ont profité d’un match au Botswana pour ne pas retourner au pays, mercredi 14 octobre. Ils ont été arrêtés et se trouvent en détention au commissariat de Kutwalmo à Francistown, au nord-est de Gaborone, la capitale. Leurs démarches pour obtenir le droit d’asile au Botswana s’avèrent périlleuses. Fuites répétées Le stade de Francistown a accueilli, mardi, un match de qualification entre l’Erythrée et le Botswana pour la Coupe du monde 2018. Après l’échec face...
(AFP 15/10/15)
Dix footballeurs de l'équipe nationale érythréenne ont demandé l'asile politique au Botswana, où ils ont participé à un match de qualification pour la Coupe du monde de 2018, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Mercredi matin, "dix footballeurs ont refusé de monter à bord de l'avion qui les ramenait chez eux, expliquant qu'ils demandaient l'asile politique. Ils ont été placés en garde à vue pour être interrogés", a déclaré à l'AFP Dick Bayford, avocat représentant le Mouvement érythréen pour la démocratie et les droits de l'Homme (EMDHR) basé à Pretoria, en Afrique du Sud.
(Agence Ecofin 15/10/15)
Le Botswana veut se détourner de ses anciennes sources d’approvisionnement en pétrole au profit de l’Angola, pays producteur de pétrole de premier plan en Afrique, d’après Angola Presse. Selon cette source, il a importé environ 1,2 milliard de litres de combustibles par an auprès d’autres pays fournisseurs et entend à présent regarder plutôt du côté de l’Angola. Willie Morgatihe, président du Conseil d’administration de Botswana Oil, a dévoilé mardi cette intention de son pays, lors d’un séminaire préparatoire d’une visite de travail en Angola du président Botswanais Ian Khama. « Nous voulons importer du pétrole angolais parce que nous croyons que ce pays est en mesure de nous fournir ce produit. Il figure parmi les meilleurs sur le continent et...
(Agence Ecofin 15/10/15)
Sunland Minerals, la joint-venture de Botswana Diamonds plc et du major mondial russe du diamant Alrosa, a entrecoupé, dans sa licence d’exploration PL 210, une formation de kimberlite plus vieille que celles rencontrées jusque-là dans la région kimberlitique Orapa au Botswana. La formation a été découverte par Alrosa avec la méthode d’impulsions électromagnétiques (TEM) appuyée de l’échantillonnage du sol qui avaient permis de détecter d’importants minéraux indicateurs de kimberlite, a révélé le 7 octobre dernier Botswana Diamonds. Selon la compagnie diamantifère britannique, deux sur trois forages au carottage ciblant la formation précédemment découverte ont pu l’entrecouper. Il s’est agi, a-t-elle précisé, des roches ultra-mafiques profondément altérées, donc plus vieilles que les roches ultra-mafiques que sont les kimberlites. La compagnie cotée...
(Le Monde 15/10/15)
Dix footballeurs de l’équipe nationale érythréenne, les Red Sea Camels, ont demandé l’asile politique au Botswana, où ils avaient participé à un match de qualification pour la Coupe du monde de 2018, a annoncé, jeudi 15 octobre, un avocat représentant une ONG de défense des droits de l’homme. La veille, « dix footballeurs ont refusé de monter à bord de l’avion qui les ramenait chez eux, expliquant qu’ils demandaient l’asile politique. Ils ont été placés en garde à vue pour être interrogés », a déclaré Dick Bayford, avocat représentant le Mouvement érythréen pour la démocratie et les droits de l’Homme (EMDHR) basé à Pretoria, en Afrique du Sud.
(Angola Press 14/10/15)
Luanda Le Président angolais, José Eduardo dos Santos, a souligné mardi, à Luanda, que le contexte actuel vécu par l'Angola et le Botswana, en raison de la situation de crise internationale, devrait motiver les deux pays à adopter des politiques similaires en vue de la diversification de leurs économies. "Il est donc nécessaire de donner la priorité à la coopération Sud-Sud de façon à trouver le potentiel humain et matériel existant dans nos pays, la solution pour faire face aux difficultés actuelles", a commenté le Chef de l'Etat, dans son discours en compagnie de son homologue du Botswana qui est en Angola pour une visite officielle de travail, à la réunion ministérielle des deux pays. Le Président José Eduardo dos...
(Angola Press 14/10/15)
Le Botswana veut se détourner de ses anciennes sources d’approvisionnement en pétrole au profit de l’Angola, pays producteur de pétrole de premier plan en Afrique, d’après Angola Presse. Selon cette source, il a importé environ 1,2 milliard de litres de combustibles par an auprès d’autres pays fournisseurs et entend à présent regarder plutôt du côté de l’Angola. Willie Morgatihe, président du Conseil d’administration de Botswana Oil, a dévoilé mardi cette intention de son pays, lors d’un séminaire préparatoire d’une visite de travail en Angola du président Botswanais Ian Khama (photo). « Nous voulons importer du pétrole angolais parce que nous croyons que ce pays est en mesure de nous fournir ce produit. Il figure parmi les meilleurs sur le continent...
(APA 13/10/15)
Une nouvelle application mobile dénommée m-Agric et qui a été conçue pour les paysans dans les communautés très mal desservies du Botswana a atteint plus de 10.000 abonnées à la fin du mois de septembre Un communiqué de presse d’Orange Botswana, l’opérateur mobile dans le pays publié lundi indique que l’application mobile agricole qui est soutenue par Orange Botswana enregistre chaque jour environ 260 nouveaux utilisateurs. L’application est une idée lancée par un jeune entrepreneur, un certain Martin Setimela, à travers sa compagnie Brastorne Groupe. Le système a été principalement développé pour offrir une connectivité abordable pour tous les agriculteurs locaux...
(APA 13/10/15)
Le ministre botswanais de la faune, de l’environnement et du tourisme, Tshekedi Khama, s’est inquiété du nombre élevé d’éléphants en provenance du parc national de Hwange au Zimbabwe, entrant au Botswana à la recherche de points d’eau, a appris APA lundi auprès de la radio Yarona FM. Cette situation est un défi pour le Botswana puisque le pays va devoir assurer la responsabilité de la prise en charge de ces éléphants, indique la radio, soulignant que les populations sont affectées par les déplacements des éléphants. Les forages défectueux du parc et les étangs d’eau qui sont à sec ont forcé les éléphants à migrer en grand nombre au Botswana. Les pays membres de la zone de conservation transfrontalière Kavango-Zambèze (KAZA)...
(Angola Press 12/10/15)
Luanda - Le Président de la République du Botswana, Seretse Khamalan Khama, est attendu lundi à Luanda, et sa visite d'Etat, qui débute dans l'après-midi, sera précédée, le même jour, dans la capitale angolaise, d'une réunion ministérielle de consultations bilatérales entre les délégations des deux pays. C'est ce qu'indique un Communiqué de presse du Ministère angolais des Relations extérieures parvenu samedi soir au bureau de l'Angop à Luanda, soulignant que la réunion, présidée par le chef de la diplomatie angolaise George Chikoti, s'inscrit dans le cadre du dédplacement à Luanda du Président botswanais. L'Agriculture, la Géologie et les Mines, l'Energie et les Eaux, le Commerce, l'Environnement et des questions...
(Agence Ecofin 10/10/15)
Sunland Minerals, joint-venture formée par Botswana Diamonds, coté à Londres, et le major russe Alrosa, a décroché une nouvelle licence de prospection, PL260/2015, de 25 km2 sur le potentiel diamantifère de la région Orapa au Botswana. Botswana Diamonds, compagnie britannique cotée à Londres, a dévoilé le 9 octobre l’attribution par le gouvernement botswanais de cette licence, d’une validité de trois ans à compter du 1er octobre 2015, à sa filiale à 50% Sunland Minerals. La zone de licence couvre une cible de grande priorité de la joint-venture et englobe trois anciennes découvertes...

Pages