Samedi 24 Juin 2017
(Xinhua 25/07/13)
PARIS-- Orange et Total ont signé un partenairait permettant aux clients d'Orange d'accéder aux services Orange Money dans toutes les stations-services TOTAL de 13 pays d'Afrique et du Moyen-Orient, ont annoncé mercredi ces deux groupes géants français. Selon un communiqué conjoint de Total et Orange, ce partenariat permettra d'étendre le réseau de distribution d'Orange Money à l'ensemble des stations TOTAL dans les 13 pays où le service d'Orange Money est disponible, à savoir Botswana, Cameroun, Côte d'Ivoire, Guinée, Jordanie, Kenya, Madagascar, Mali, Maroc, Ile Maurice, Niger, Sénégal et Ouganda. Orange Money est le servce de paiement et de transfert d'argent d'Orange qui permet aux clients d'Orange de transférer de l'argent de mobile à mobile, de régler des factures ou encore...
(Xinhua 24/07/13)
LUSAKA -- Près de 80 entreprises de 22 pays ont confirmé à ce jour leur participation au salon agricole et commercial de Zambie qui se tiendra le mois prochain, ont annoncé mardi les organisateurs. Les organisateurs du Salon agricole et commercial ont déclaré que le 87ème événement se déroulera entre le 1er et le 5 août sous le thème « Business dans un environnement en changement ». « A ce jour, nous avons reçu la confirmation de la participation de 22 pays. A la vue du nombre de confirmations reçues à ce jour, tous les secteurs de l'économie sont représentés », a déclaré le porte- parole du comité organisateur, John Mwale, aux journalistes lors d' une conférence de presse. Parmi...
(Xinhua 24/07/13)
GABORONE-- Le vice-président botswanais Ponatshego Kedikilwe a appelé les gouvernements africains à améliorer la prestation de service public à travers l'amélioration de l'interface entre les politiciens et les fonctionnaires, afin de parvenir à un développement durable sur le continent. S'adressant aux délégués du 10ème Forum des chefs de la fonction publique des pays africains membres du Commonwealth, M. Kedikilwe a dit que le continent est en train de perdre du temps dans ses efforts visant à parvenir à un développement durable. Il a appelé à une relation d'interaction saine entre les politiciens et les administrateurs ajoutant que le geste va huiler l'interface. Tournant ses remarques aux politiciens, M. Kedikilwe a appelé les politiciens a maintenir des bonnes valeurs afin que...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(Xinhua 23/07/13)
GABORONE -- La plus grande compagnie minière du Botswana, Debswana Diamond Company, a vu sa production de diamants grimper de 19% sur l'année au deuxième trimestre 2013, atteignant 6,37 millions de carats, grâce à une amélioration du rendement de ses mines vedettes à Orapa et Jwaneng. Selon les derniers chiffres de production du groupe Anglo American, la mine de Jwaneng est encore en train de se remettre des effets du glissement de pente de juin 2012 et devrait renouer avec ses résultats habituels au troisième trimestre 2013. La production a considérablement augmenté par rapport à la même période de l'année dernière, lorsque elle s'était élevée à seulement 5,3 millions de carats pour les quatre mine de la compagnie. Anglo American...
(Le Potentiel Online 23/07/13)
La Banque mondiale a mis en place un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière en Afrique subsaharienne. L’objectif est de transformer l’agriculture, stimuler la croissance et mettre fin à l’extrême pauvreté en Afrique. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(Le Monde 20/07/13)
Avec une croissance qui atteignait 21% en 2012, la Sierra Leone fait partie de ce que les économistes appellent les "lions africains". La formule est choquante. Politiquement incorrecte. Mais elle est aussi pleine d'espoir. L'Afrique, continent maudit, pillé, humilié pendant tant d'années, pourrait bénéficier de "l'avantage de l'arriération". L'idée ? Elle est aussi simple que séduisante. Parties de presque rien, exclues de quasiment tout, les économies africaines brûleraient les étapes de la croissance en profitant des "greffes" technologiques, grâce aux innovations importées des pays développés. Un développement version 2.0 qui permettrait aux pays de gagner des décennies à l'image des croissances fulgurantes des pays asiatiques – Corée du Sud, Taïwan, Hongkong et Singapour – dans la deuxième moitié du XXe...
(Xinhua 19/07/13)
GABORONE -- Jeudi, African Cooper basé à Londres a annoncé qu'il comptait reprendre en octobre ses activités minières dans son ancienne mine de Mowana située dans le nord-est du Botswana. La compagnie a annoncé que la décision était soutenue par le succès financier de sa décision de se concentrer sur son dépôt de Thakadu. African Cooper a suspendu ses activités minières à la Mine de Mowana l'année dernière, citant d'importants problèmes opérationnels ainsi que le besoin de se concentrer sur la meilleure qualité disponible à Thakadu. Cette décision a porté ses fruits car la compagnie a affiché un bénéfice d'exploitation de 13,7 millions de dollars américains de ses opérations minières pour l'ensemble de l'année allant jusqu' en mars 2013. A...
(Xinhua 18/07/13)
BRUXELLES -- La Commission européenne a annoncé mercredi à Bruxelles un programme de grand envergure à hauteur de 100 millions d'euros pour soutenir le développement d'infrastructures en Afrique du Sud et dans la région par un mécanisme mixte de subventions et de prêts. Il s'agit d'une initiative de l'Union européenne (UE) pour son sommet avec l'Afrique du Sud, qui se tiendra jeudi à Pretoria en Afrique du Sud. Les engagements de l'UE couvriront toute une série d'activités, allant de l'assistance technique aux subventions directes visant à cofinancer des projets d'infrastructures, dont dans le secteur de l'énergie en Afrique du Sud, ainsi que des projets routiers et ferroviaires régionaux qui devraient améliorer les possibilités d'échanges commerciaux entre le pays et ses...
(Le Soleil 18/07/13)
La Commission économique pour l’Afrique (Cea) en collaboration avec Oxford University Press, a publié la 3ème édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (Agr III). «Alors que l'Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspects dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d'élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l'avenir démocratique de l'Afrique », lit-on dans le communiqué. Ce rapport retrace la généalogie des élections en Afrique; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par...
( 17/07/13)
ASI24 - (Dakar) Les télécommunications en Afrique avaient pour règle quasi générale de passer par l’Europe, même lorsqu’il s’agissait de communiquer entre deux pays africains voisins, et même entre deux régions d’un pays, ce n’est plus le cas. L’Afrique est en train de s’affranchir de cette tutelle. Bientôt, le trafic entre l’Afrique australe et l’Afrique de l’Est ne sera plus routé par l’Europe, a indiqué samedi l’Agence Ecofin. L’opérateur des télécommunications Liquid Telecom a annoncé s’être lancé dans le perfectionnement de son réseau de fibre optique à travers l’Afrique de l’Est. Ces travaux « ont déjà permis de décongestionner le réseau, améliorer la connectivité et fournir des taux de latence très bas sur le contient africain ». Depuis l’acquisition de...
(MmegiOnline 12/07/13)
MAUN: The recent flawless elections of the Botswana Democratic Party (BDP) central committee have been lauded by observers as an indication that the party has regained its stability and intends to hold its democratic principles in high regard. This is because in past years BDP has faced great division whenever going to and during central committee elections. The party's history is also littered with tales of paralysis and splits after disputes at the elections. Ahead of the BDP polls, all attention was on the two candidates for the tightly contested position of party chairman, wealthy businessman-cum-politician Samson Guma Moyo and cabinet minister Pelonomi Venson-Moitoi.But there was one man who had a lot to prove going to the party's national elective...
(Reuters (Eng) 07/07/13)
America's wealthiest universities are venturing into Africa's fast-growing frontier markets in search of outsized investment returns that will allow them to offer scholarships, lure star professors and fund research. For Sub-Saharan Africa, recognition from these deep-pocketed U.S. institutions, who have often earned envy among fellow global investors for their strong returns, marks a significant shift. American university endowments - permanent funds of educational institutions - pride themselves on spotting new investment opportunities early, such as venture capital, private equity and natural resources such as timber. Combined, they manage assets of over $400 billion. A study of 831 endowments by the Commonfund Institute and the National Association of College and University Business Officers published this year showed their annual net returns...
(The Associated Press 06/07/13)
There was no official update Saturday morning on the condition of the 94-year-old former president, who is in critical but stable condition after being diagnosed with a recurring lung infection. He was taken to a hospital in Pretoria, the capital, on June 8. The government has said Mandela is not in a vegetative state, contrary to recent court documents. A close friend told Sky News that the anti-apartheid leader was conscious and responsive earlier this week. There has been an outpouring of concern in South Africa and around the world for Mandela, a transformative figure who led the tense shift from white rule to democracy two decades ago in a spirit of reconciliation.
(Botswana Daily News 28/06/13)
Government has allocated over P500 000 for the construction of 115 houses for people who were left homeless by the heavy down pours early this year in the North West District. The North West District council chairperson, Mr Lathang Molonda told a full council meeting on June 25 that a total of 93 houses would be constructed in the jurisdiction of Maun Administrative Authority while the remaining 22 would be built in the Okavango Sub-district. He said in order to fast track implementation, the council was considering to engage Maun Technical College final year students to construct some of the houses while the rest would be done by artisans from the respective villages. Mr Molonda thanked government for being passionate...
(Botswana Daily News 19/06/13)
Entrepreneurs have been called upon to improve their products to international standards if they are to compete in the global market. Briefing the media during Vendors Day on July 18, the Assistant Minister of Trade and Industry, Mr Keletso Rakhudu said local products had come of age when compared with several years ago. Mr Rakhudu said it was visible from Vendors Day exhibitors that entrepreneurs had improved their quality, especially with branding. He, however, said as an emerging market, Botswana would always grapple with issues of quality products but said government had put measures in place such as Local Enterprises Authority (LEA) which had incubators. The assistant minister said local entrepreneurs were challenged by the relocation of Diamond Trading Company...
(The Associated Press 11/06/13)
JOHANNESBURG — The desk is spotless and books neatly line the shelves in Nelson Mandela's office at a Johannesburg-based foundation that carries his name, but the former South African president and anti-apartheid leader hasn't worked there for years. The meticulously preserved room is one of many tributes to the legacy of a former prisoner who became so revered for his efforts to reconcile a racially divided nation that many South Africans cannot bring themselves to speak openly about the possibility of his death. That reluctance is gradually eroding as the 94-year-old receives treatment for a recurring lung infection, spending a fourth day in a Pretoria hospital on Tuesday. President Jacob Zuma called Mandela's condition "very serious" but said he has...
(AFP (eng) 11/06/13)
JOHANNESBURG, June 11, 2013 (AFP) - Nelson Mandela was spending his fourth day in hospital Tuesday where he was being treated in intensive care for a lung infection. The 94-year-old former president was rushed to a Pretoria hospital early Saturday and was said to be in serious but stable condition. His latest health scare has been met with prayers and a growing acceptance among South Africans that their hero may be nearing the end of his life. "He is receiving intensive care treatment," presidential spokesman Mac Maharaj, who served jail time with Mandela, told AFP on Monday. He "remains in hospital, and his condition is unchanged," the presidency said after describing him as being in a "serious but stable" condition...

Pages