Mercredi 13 Décembre 2017
(Xinhua 16/11/13)
L'inflation a continué de baisser au Bostwana, ce qui est en ligne avec les prévisions de la Banque centrale.Statistiques Botswana (SB), l'autorité de données du pays a déclaré vendredi que le taux d'inflation annuel d'octobre s'élevait à 4,8%, soit une baisse de 0,2 points de pourcentage, par rapport à 5,0% enregistré en septembre.« Le taux annuel de 4,8% réalisé en octobre 2013 était inférieur à 7,1% enregistrée au cours du même mois en 201 2», a déclaré SB dans son rapport mensuel sur l'indice des prix à la consommation.« La diminution du taux d'inflation annuel global a été influencée par la stabilité des prix des produits de base en particulier des prix du transport, de la nourriture et des boissons...
(AFP 15/11/13)
NEW YORK, 15 novembre 2013 (AFP) - Les pays africains vont lancer vendredi un véritable défi à la Cour pénale internationale (CPI) en tentant de faire adopter au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution appelant à suspendre les procès pour crimes contre l'humanité de dirigeants kényans. Leur projet de résolution demande de reporter d'un an les procès du président Uhuru Kenyatta et du vice-président William Ruto, mais il est quasiment certain de ne pas être adopté en raison d'un manque de soutien au Conseil. Diplomates et experts juridiques s'accordent néanmoins pour dire que ce geste risque d'accroître sérieusement les tensions entre l'Afrique et la CPI. MM. Kenyatta et Ruto, élus en mars, sont les premiers dirigeants en exercice jugés...
(AFP 14/11/13)
DAKAR, 14 novembre 2013 (AFP) - Plus de la moitié des Africains estiment que leurs gouvernements luttent "mal" ou "très mal" contre la corruption, selon les résultats d'un sondage présentés mercredi à Dakar par un projet de recherche indépendant, Afrobaromètre, qui a enquêté dans 34 pays. Pour cette étude, au total 51.000 personnes ont été interrogées entre octobre 2011 et juin 2013 dans 34 pays, soit "la plus grande enquête d'opinion sur les perceptions et l'expérience des peuples sur la corruption en Afrique", et "la première enquête du genre ayant touché plus de trois-quarts des personnes qui vivent sur le continent", déclare Afrobaromètre dans un communiqué transmis à l'AFP. Le rapport fait la conclusion que les citoyens des pays africains...
(RFI 14/11/13)
La majorité des habitants de 34 pays africains estiment que leur gouvernement n’en fait pas assez pour lutter contre la corruption. C’est ce qui ressort d’une enquête d’opinion réalisée par AfroBaromètre auprès de 51 000 personnes entre octobre 2011 et juin 2013. Cette enquête montre aussi à quel point la corruption reste perçue comme un problème au quotidien par la plupart des Africains.Sur l’ensemble des 34 pays étudiés dans l'enquête réalisée par AfroBaromètre, ce sont les policiers qui sont perçus comme les plus corrompus, suivi des gouvernants et des agents des impôts. Près d’une personne interrogée sur trois reconnait d’ailleurs avoir déjà versé un pot de vin au cours de l’année passée, pour éviter un problème ou obtenir un service,...
(Cameroonvoice 14/11/13)
Le gouvernement du Botswana doit entreprendre une initiative pour rendre l'Internet accessible à la plupart des foyers du pays.Le ministre des Transports et des Communications du pays, Nonofo Molefhi, a déclaré mercredi aux médias que les plans pour rendre l'Internet librement accessible à la majorité des foyers dans tout le pays avaient atteint une phase avancée.Le gouvernement discute avec la Botswana Power Corporation (BPC) de l'utilisation de câbles à fibre optique pour apporter l'Internet aux foyers de tout le pays, a indiqué M. Molefhi. Le faible niveau d'utilisation et de pénétration de l'Internet chez les Batswanas et dans le secteur privé botswanais soulèvenet des inquiétudes, a dit le ministre.C'est pourquoi il est impératif pour le gouvernement de déployer des efforts...
(Xinhua 14/11/13)
BEIJING, 14 novembre (Xinhua) -- Malgré les impacts de la crise financière mondiale sur les marchés internationaux qui perdurent, la Chine et l'Afrique ont réussi à maintenir une dynamique remarquable dans leur coopération économique et commerciale. En 2012, le volume total du commerce sino-africain a atteint 198,49 milliards de dollars américains, soit une hausse de 19,3% par rapport à l'année précédente. La morosité persistante de l'économie mondiale, marquée par une reprise tiède dans les pays européens, les difficultés budgétaires des Etats-Unis et les signes d'un ralentissement de la croissance des économies émergentes, a conduit à une baisse nette de la demande sur le marché international, ce qui apporte non seulement des défis, mais également des opportunités à la Chine et...
(Xinhua 13/11/13)
GABORONE, (Xinhua) -- Le Botswana pourrait connaître des temps durs de pénurie d'eau grave car les sources hydrauliques du pays continuent de s'assécher à cause des faibles pluies enregistrées à ce jour. La compagnie de distribution d'eau du pays, la Water Utilities Corporation (WUC), a émis un autre avertissement mardi alertant l' opinion publique des ressources hydrauliques disponibles et mettant en garde contre la mauvaise utilisation de l'eau potable. Dans le communiqué, la WUC a déclaré que les derniers niveaux du barrage montrent une baisse continue car il n'y a eu aucune arrivée d'eau dans les grands barrages du pays. Actuellement, la WUC rationne l'eau dans la capitale en réduisant les approvisionnements dans certaines zones pendant une certaine pé riode...
(Xinhua 13/11/13)
Le Botswana pourrait connaître des temps durs de pénurie d'eau grave car les sources hydrauliques du pays continuent de s'assécher à cause des faibles pluies enregistrées à ce jour.La compagnie de distribution d'eau du pays, la Water Utilities Corporation (WUC), a émis un autre avertissement mardi alertant l' opinion publique des ressources hydrauliques disponibles et mettant en garde contre la mauvaise utilisation de l'eau potable.Dans le communiqué, la WUC a déclaré que les derniers niveaux du barrage montrent une baisse continue car il n'y a eu aucune arrivée d'eau dans les grands barrages du pays. Actuellement, la WUC rationne l'eau dans la capitale en réduisant les approvisionnements dans certaines zones pendant une certaine pé riode un jour donné de la...
(Les Afriques 13/11/13)
Pour le marché de la téléphonie mobile, l’Afrique subsaharienne demeure la région la plus dynamique dans le monde. Cette tendance devrait se poursuivre pour les années à venir. Selon une étude publiée ce 11 Novembre 2013 par l'association GSMA (Groupe Speciale Mobile Association), qui regroupe 800 opérateurs téléphoniques dans le monde, le nombre d'abonnés en Afrique subsaharienne devrait passer de 253 millions en 2013 à 346 millions en 2017. Le nombre d'utilisateurs du téléphone portable a augmenté en moyenne de 18% ces cinq dernières années en Afrique subsaharienne. Par contre, le taux de pénétration reste encore le plus faible du monde, soit environ 31%. "Dans toute l'Afrique subsaharienne, à l'heure actuelle, nous avons une personne sur trois qui a réellement...
(Xinhua 13/11/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Des experts économiques ont dé noncé les inégalités de revenus croissantes en Afrique bien que le continent ait enregistré des performances économiques solides au cours de la décennie passée. Pour les experts du réservoir de pensée African Economic Research Consortium (AERC) qui s'exprimaient aux journalistes à Nairobi, la forte croissance économique ne s'est pas traduite en baisse des niveaux de pauvreté en Afrique. Le directeur exécutif d'AERC, Lemma Senbet, a déclaré que les inégalités existent dans les Etats fragiles et post-conflit, ainsi que dans les pays stables. "Cette structure salariale mal conçue engendre un besoin en politique de marché amicales. Résultat : les bénéfices de la croissance économique sont généralement ressentis par le segment de population à...
(Xinhua 12/11/13)
JOHANNESBURG, (Xinhua) -- Des milliards de dollars américains sortent illégalement des pays africains chaque année, a affirmé lundi le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan, mettant en garde contre ces pratiques menées par les entreprises qui ont volé de l'argent à 33 pays africains. Cet argent dérobé aurait pu servir à aider les pays africains à construire de meilleures économies, a souligné M. Gordhan lors de la deuxième conférence annuelle africaine du G20 qui se tient à Johannesburg. « Pensez à tout ce que les gouvernements africains pourraient faire avec cette manne fiscale supplémentaire. L'Afrique pourrait être fondamentalement un meilleur endroit avec plus d'écoles, plus d'infrastructures et plus d'activités économiques ». M. Gordhan n'a cependant pas avancé de chiffres exacts...
(AFP 11/11/13)
L'histoire du diamant s'est enrichie d'un épisode historique lundi avec le lancement des premières ventes de diamants bruts à des acheteurs internationaux dans de nouveaux locaux bâtis par De Beers, à Gaborone.Le déménagement en Afrique australe de la vente de diamant auparavant centralisée à Londres par De Beers avait été annoncé il y a deux ans au terme d'un accord avec le gouvernement du Botswana.«Quelque 200 représentants des plus grands diamantaires doivent assister à la présentation des lots de diamants bruts (»Sight« dans le jargon spécialisé, ndlr) dans les bureaux de la De Beers à Gaborone cette semaine», a indiqué le groupe dans un communiqué.La vente dure jusqu'à jeudi.«Une nouvelle installation construite dans les règles de l'art pour 35 millions...
(Xinhua 09/11/13)
Une quarantaine de dirigeants africains ont annoncé leur présence au Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par la France les 6 et 7 décembre dans la capitale française. Six autres ont été jugés persona non grata, selon la présidence française. Seront également présents le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que la présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. Les chefs d'Etat qui ont maille à partir avec la justice internationale et ceux qui ont été exclus de l'UA, n'ont pas été conviés. Les premiers sont le président soudanais, Omar el-Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale...
(Afrik.com 08/11/13)
Des chefs d’Etat africains se sont réunis en Afrique du Sud pour entamer des discussions sur la mise en place d’une force militaire africaine d’intervention rapide qui permettrait d’agir en urgence en cas de crise ou conflit sur le continent. Les chefs d’Etat africains ont décidé de se prendre en main et de compter sur leurs propres moyens. Des dirigeants, dont les Présidents du Tchad Idriss Deby, de l’Ouganda Yoweri Musevini, de la Tanzanie Jakaya Mrisho Kikwete, et de l’Afrique du Sud Jacob Zuma, ont entamé mardi en Afrique du Sud des pourparlers pour la formation, d’ici la fin de l’année, d’une force d’intervention rapide pour régler les crises sur le continent. « Cette force devrait permettre à l’Afrique d’agir...
(Agence Ecofin 07/11/13)
La filiale de filiale de Paragon Diamonds Ltd, a obtenu une licence de prospection de 442 km2 pour des pierres précieuses dans le district de Kgalagadi, à quelques encablures au nord de la riche zone de kimberlite de Tsabong au Botswana. « L’attribution de cette licence dans cette zone très prometteuse de Tsabong vient en temps opportun et s’ajoute à liste des projets de Paragon Diamonds qui sont à plusieurs étapes de développement », a commenté le DG Stephen Grimmer.La licence prend effet à compter du 1er octobre 2013 jusqu’au 30 septembre 2016, a annoncé le 4 novembre la compagnie listée sur AIM qui dispose également de projets d’envergure sur des kimberlites diamantifères au Lesotho.Selon Paragon Diamonds, la licence est...
(Xinhua 07/11/13)
Le président kényan Uhuru Kenyatta est arrivé mercredi dans la capitale botswanaise Gaborone pour une visite officielle d'une journée dans le but de renforcer et d'approfondir la coopération entre les deux pays tout en chassant les perceptions de relations bilatérales tendues.La première visite officielle, qui fait suite à une invitation du président botswanais, Ian Khama, devrait servir de plateforme permettant aux deux leaders de discuter au niveau officiel des sujets bilatéraux, régionaux et internationaux d'intérêt commun.« Le Botswana et le Kenya jouissent de relations bilatérales cordiales et durables qui ont posé une fondation forte pour le renforcement et l'approfondissement de la coopération entre les deux pays », a-t-on pu lire dans un communiqué du bureau du président du Botswana.Récemment, le...
(AFP 07/11/13)
PARIS, 7 novembre 2013 (AFP) - Une quarantaine de dirigeants africains ont annoncé leur présence au Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par la France les 6 et 7 décembre à Paris, six autres ont été jugés persona non grata, selon la présidence française. Seront également présents le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que la présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. Les chefs d'Etat qui ont maille à partir avec la justice internationale et ceux qui ont été exclus de l'UA, n'ont pas été conviés. Les premiers sont le président soudanais, Omar el-Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de...
(Xinhua 07/11/13)
Le président sud-africain Jacob Zuma a réaffirmé mercredi que les chefs d'État africains en exercice ne devraient pas avoir à comparaître devant un tribunal."Ce que nous cherchons à éviter c'est une situation dans laquelle des pays qui avaient progressé vers un semblant de stabilité rechuteraient brusquement en raison du vide qui serait laissé si leur dirigeant devait partir pour comparaître", a déclaré M. Zuma au Parlement en répondant à une question sur la tentative de la Cour pénale internationale (CPI) de juger certains dirigeants africains.La CPI veut convoquer le président kenyan Uhuru Kenyatta et son adjoint William Ruto pour répondre d'accusations d'incitation à la violence lors des élections générales de 2007 dans ce pays, des violences qui avaient fait plus...
(Xinhua 05/11/13)
Les performances du secteur agricole au Botswana ont été négativement affectées par des précipitations inadéquates pour la deuxième année d'affilée, provoquant des mauvaises récoltes et des famines du bétail dans tout le pays, a déclaré lundi le président Ian Khama.Dans son adresse à la nation ce lundi, M. Khama a déclaré que les conséquences des pluies erratiques et de l'arrivée anticipée de la saison froide diminuaient le rendement par hectare du Botswana."Le rendement total estimé des récoltes pour cette année est donc évalué à 55.000 tonnes, contre 73.000 tonnes l'année précédente, ce qui augmente notre dépendance aux importations, a déclaré M. Khama.Avec une superficie arable totale représentant 0,7% seulement de son territoire, le Botswana voit la productivité de ses récoltes...
(Xinhua 05/11/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Le parlement africain jouera un rôle important dans les progrès de développement du continent, a annoncé lundi le président du sénat kényan. Ekwee Ethuro a déclaré aux journalistes à Nairobi que les législateurs sont de plus en plus appelés à participer au processus d'élaboration du budget. « Le renforcement des parlements africains permettra aux législateurs de mettre en place les cadres juridiques nécessaires qui guideront le rythme de développement », a déclaré M. Ethuro lors du Second Colloque des conseillers juridiques des parlements. L'événement qui a duré cinq jours a réuni plus de 200 participants de 18 parlements africains et de deux parlements régionaux. A cette occasion, les participants ont pu discuter des tendances émergentes ainsi que...

Pages