Dimanche 22 Avril 2018
(AFP 30/11/17)
Le 5e sommet Europe-Afrique a débouché mercredi soir sur une série de mesures d'urgence pour mettre un terme à l'esclavage de migrants en Libye, devenu un des thèmes centraux des débats. Evacuation d'urgence des Africains désirant quitter la Libye, "task force" policière et de renseignement, commission d'enquête mais aussi une communication pour dissuader les jeunes de tenter l'exode sont prévus, a annoncé le président français Emmanuel Macron à l'issue d'une réunion d'urgence de neuf pays sur le sujet. Après le scandale international né de la diffusion d'images de marché aux esclaves en Libye, l'immigration s'est imposée comme le thème majeur du sommet qui réunit environ 80 chefs d'Etat...
(Agence Ecofin 29/11/17)
Botswana Telecommunications Corporation (BTC) a signé un accord de partenariat avec le groupe Korea Telecom. Il porte sur la transformation du réseau de l’opérateur historique afin de lui permettre d’améliorer l’expérience data de ses consommateurs à travers des produits et services innovants. Selon Anthony masunga (photo), le directeur général de la société publique botswanaise, le chantier qui durera 12 mois débutera par la capitale Gaborone, s’étendra à Francistown, Maun, puis le reste du pays. Pendant longtemps, BTC a opéré sur son réseau de cuivre pour proposer le haut débit par ADLS à ses abonnés. La société s’est décidée à passer à l’étape supérieure avec cette modernisation d’infrastructure pour rivaliser avec ses concurrents du réseau mobile. La data est présentée par...
(AFP 29/11/17)
Les chefs d'Etat et de gouvernement arrivaient progressivement mercredi à Abidjan pour le cinquième sommet Union européenne (UE) - Union africaine (UA), qui se penchera principalement sur les questions d'immigration et de sécurité, avec l'ambition de donner un meilleur avenir à la jeunesse africaine. Parmi les 83 dirigeants attendus, la chancelière allemande Angela Merkel, le secrétaire général de l'ONU Antiono Gutteres, le président rwandais Paul Kagame, entre autres, ont été accueillis par le président ivoirien Alassane Ouattara, hôte du sommet, avant l'ouverture officielle à 14 heures (locales et GMT).
(Le Monde 29/11/17)
Emmanuel Macron a promis, mardi 28 novembre, à Ouagadougou, la déclassification des documents français qui entourent la mort de ce leader burkinabé des années 1980. Un homme charismatique, anticolonialiste et panafricaniste Né le 21 décembre 1949 à Yako (Nord de l’ex-Haute-Volta), Thomas Sankara a été formé militairement à Madagascar. En janvier 1983, à la faveur d’un coup d’Etat, il est nommé premier ministre. Le pays connaît alors une période d’instabilité et de nombreuses tensions minent l’armée. Arrêté en mai, Thomas Sankara resurgit en août à la suite d’un nouveau coup d’Etat mené par son ami, le capitaine Blaise Compaoré. Agé d’à peine 33 ans, il devient président et symbolise l’Afrique des jeunes et de l’intégrité. D’allure sportive, charismatique et le...
(AFP 29/11/17)
Le président français Emmanuel Macron a annoncé mardi à Ouagadougou la création d'un fonds d'un milliard d'euros pour les PME en Afrique, financé par la Banque publique française d'investissement et l'Agence française de développement (AFD). Lors d'une allocution à la communauté française au Burkina Faso, il a expliqué avoir "l'objectif de multiplier ce fonds par dix, ce qui est tout à fait faisable si nous faisons appel à nos alliés européens ou à d'autres financeurs privés, européens ou non européens". "Il y a un potentiel dans l'agriculture, la filière de valorisation de la production agricole et le numérique" notamment, a-t-il dit. "Ce dynamisme est une nécessité pour faire face au défi démographique", a poursuivi le chef de l'Etat, rappelant que...
(Agence Ecofin 28/11/17)
Dans une mise à jour publiée lundi, Tlou Energy a indiqué que les travaux de relevés sismiques 2D exécutés depuis le deuxième trimestre de 2017 par Velseis sur une zone de 250 km couvrant ses projets Lesedi et Mamba, sont terminés depuis la semaine dernière. Selon les premières données, les résultats sont d’excellentes qualités et serviront à fournir une imagerie plus précise des ressources de méthane de houille dont regorge la région. Par la suite, SRK Consulting, consultant géologique sur les projets de CBM de Tlou en Afrique et les autres certificateurs indépendants, conduiront les travaux d’interprètation qui incluront l'intégration des nouvelles données sismiques à l’ensemble de données de puits et aéromagnétiques existants. Un rapport devra être rendu au début...
(Agence Ecofin 25/11/17)
Le fournisseur botswanais de services télécoms par satellite, Globalstar Inc, filiale du groupe américain Globalstar Communications Satellite System, a obtenu l’autorisation d’utiliser le spectre de fréquence de 16 MHz sur bande S. La société indique que cette autorisation qui lui a été accordée par l’Autorité nationale de régulation des communications (BOCRA), lui permettra de renforcer son offre de service télécoms haut débit mobile dans le pays. Globalstar Inc avait introduit sa demande d’autorisation pour utiliser la fréquence satellite de 16 MHz auprès de la BOCRA en début d’année. L’entreprise se réjouit de la célérité avec laquelle le dossier a été traité pour lui permettre de proposer de nouveaux services à ses abonnés avant la fin de l’année. En obtenant cette...
(APA 21/11/17)
APA - Gaborone (Botswana) L’avenir du secteur minier du Botswana est en péril, car huit mines ont été fermées depuis 2010 et plus de 7.000 emplois sont perdus, selon un rapport du ministère des ressources minérales dont copie est parvenue à APA. Le nombre d’emplois perdus au Botswana au cours des sept dernières années est considéré comme « très préoccupant », pour un pays qui compte une population de moins de deux millions d’habitants. Le Botswana est tributaire du secteur minier dont il tire l’essentiel de ses revenus. Selon le ministre des Mines, Sadique Kebonang, certaines mines sont toujours en liquidation alors que d’autres ont été rouvertes. Même si Kebonang ne précise pas combien de personnes sur les 7.593 qui...
(APA 21/11/17)
APA - Gaborone (Botswana) - Le président du Botswana Ian Khama, dans une lettre ouverte dont APA a reçu copie mardi, invite son homologue zimbabwéen, Robert Mugabe, à démissionner, conformément ‘’aux souhaits’’ de ses compatriotes. "Je vous écris cette lettre ouverte qui, je le sais, n’est pas la méthode normale de communication entre dirigeants. Monsieur le Président, je vous écris pour vous prier d’être sensible aux souhaits du peuple du Zimbabwe et de faire amende honorable en abandonnant volontairement le pouvoir en tant que président du Zimbabwe". Il ajoute dans sa correspondance : "Mon appel est rendu nécessaire par la situation sans précédent qui se déroule actuellement au Zimbabwe, par laquelle votre propre parti, le ZANU-PF appelle à votre démission...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(Agence Ecofin 16/11/17)
La compagnie minière MOD Resources a publié mardi de «très encourageants» résultats de son programme de forage d’extension commencé en août dernier sur son projet de cuivre T3 au Botswana. L’objectif de cette campagne était de vérifier s’il existait des possibilités d’extension et d’augmentation de ressources en se concentrant sur plusieurs cibles d’exploration. D’après les résultats de forage, la société a réussi à intercepter sur le trou de forage MO-G-80D à partir d’une profondeur de 253,5 m, une minéralisation de 4,5 m titrant 4% de cuivre et 65 g/t d’argent. Dans le même temps, au trou MO-G-81D, elle a intercepté 11 m à des teneurs de cuivre de 1,5% et d’argent de 19 g/t, ceci à partir d’une profondeur de...
(Xinhua 11/11/17)
La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) cherche à mettre en place un mécanisme de déploiement rapide pour combattre les épidémies telles que le virus Ébola ou la fièvre de Marbourg, ont annoncé mercredi des responsables. Lors d'une conférence de presse à Nairobi, la secrétaire générale adjointe de la CAE Jesca Eriyo a déclaré que ce mécanisme influencerait la manière dont la région prévoit et met en œuvre la réponse aux épidémies en Afrique de l'Est. "Cela permettra à notre région d'éviter des pertes massives en vies humaines, des invalidités et des perturbations d'activités économiques et sociales qui suivent les épidémies lorsqu'elles ne sont pas bien gérées", a dit Mme Eriyo lors d'une conférence régionale sur la santé. Cette conférence de...
(Agence Ecofin 07/11/17)
Il faudra à Lucara Diamonds un investissement total de 195 millions $ pour amener sa mine souterraine de Karowe (Botswana) en production, révèle l’évaluation économique préliminaire (PEA) publiée en fin de semaine dernière. Le projet dont le développement commencera à la fin de l’exploitation à ciel ouvert actuellement en cours, devrait avoir un taux de rentabilité interne après impôt de 38,9%, une valeur actuelle nette après impôt de 451 millions $. Il permettra à Lucara de produire sur toute la durée de vie, 2,72 millions de carats. « Les opérations souterraines sont axées sur le lobe sud […]. Nous constatons une amélioration continue de la valeur des diamants provenant du lobe sud et le développement d'une mine souterraine a le...
(Xinhua 03/11/17)
Le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) est en train d'élaborer de nouvelles stratégies pour aider à transformer l'agriculture du continent, a déclaré jeudi un haut responsable de l'organisation. Diran Makinde, Conseiller principal du NEPAD pour l'industrialisation, la science, la technologie et l'innovation, a déclaré que les stratégies visent à répondre aux défis de développement auxquels fait face le secteur agricole en Afrique subsaharienne. "Les stratégies devraient contribuer à l'amélioration de la science, la technologie et l'innovation commerciale pour la transformation agricole rurale", a déclaré Makinde jeudi à Xinhua lors d'un symposium sur la bioéconomie régionale à Kigali. Il a ajouté que le NEPAD prévoit la promotion d'une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs en fournissant un environnement de...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Le Point 30/10/17)
Pour lever les obstacles posés aux investisseurs, Gaborone a décidé de créer le Guichet unique du Botswana (BOSSC). Qu'on se le dise. Le Botswana veut encore plus séduire les investisseurs. Tirant leçon de la non-satisfaction à voir le Botswana mal classé dans l'indice de la facilité des affaires de la Banque mondiale comme de celui de compétitivité du Forum économique mondial, les autorités de Gaborone viennent d'inaugurer un nouveau service. Celui-ci appelé BOSSC pour Guichet Unique du Botswana va donc aider à raccourcir mais aussi simplifier les procédures administratives, les directives pour la délivrance des agréments, des autorisations et des licences.
(APA 30/10/17)
APA-Gaborone (Botswana) - Le Botswana a interdit le déplacement de tout animal à sabots sur son territoire suite à une épidémie fièvre charbonneuse dans la région de Mohembo, dans le nord du pays, a déclaré lundi le Directeur des Services vétérinaires, Letlhogile Modisa. Selon Modisa, les permis d’abattage ne seraient délivrés qu’après inspections sanitaires favorables et une ordonnance des autorités compétentes. Cependant, Modisa a déclaré que le mouvement des produits frais est autorisé tant qu’ils sont transportés dans des conteneurs/camions scellés. Le Botswana a récemment découvert des hippopotames morts flottant dans la rivière Okavango, après que cette maladie ait tué plus d’une centaine d’animaux en Namibie voisine.
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Comme annoncé en mai dernier, Tlou Energy a indiqué, que les études sismiques 2D sur les projets de méthane de houille Lesedi et Mamba, au Botswana, ont démarré le 8 octobre dernier et ont atteint un niveau d’exécution de 40%. Exécutés par Velseis, ces activités doivent couvrir plus de 250 km et devraient se poursuivre jusqu’à la fin du mois de novembre, précise la mise à jour. Les données sont enregistrées via des géophones très sensibles placés le long de la ligne sismique. Elles sont ensuite traitées par un logiciel spécialisé pour imager les horizons de cibles en profondeur. Tlou a déclaré que la qualité des données recueillies à ce jour semble être excellente avec une bonne imagerie de la...
(Agence Ecofin 26/10/17)
Selon la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), si la question du changement climatique n'est pas abordée, il y aura des conséquences désastreuses. « Comme je l'ai déjà dit, si nous ne faisons rien en ce qui concerne le changement climatique maintenant, dans 50 ans, nous serons, grillés et rôtis.», a déclaré Christine Lagarde (photo), lors d'un débat mardi à la Future Investment Initiative de Riyad, en Arabie saoudite. « Des décisions sont nécessaires à ce stade, ce qui implique que probablement dans 50 ans, le pétrole sera une matière première de second rang.», a ajouté Mme Lagarde. Selon la dirigeante, le changement climatique et l'inégalité croissante sont les deux questions clés imminentes. « Si nous n'abordons pas ces...

Pages