Mardi 23 Mai 2017
(APA 01/02/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le groupe de la Banque mondiale vient de confier le poste de directeur des opérations pour sept pays d’Afrique australe au Camerounais Paul Noumba Um, a-t-on appris mardi de sources autorisées. Le nouveau promu qui prendra officiellement fonction mercredi, résidera à Pretoria, en Afrique du Sud, d’où il assurera la couverture des autres pays de la zone : Botswana, Lesotho, Namibie, Swaziland, Zambie et Zimbabwe. Avant sa nomination, cet économiste était depuis janvier 2014, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la République centrafricaine, la Guinée, le Mali, le Niger et le Tchad. A ce poste, il a été l’un des artisans de l’Initiative régionale du Sahel, qui a permis de mobiliser des partenaires...
(Financial Afrik 27/01/17)
Le classement de l’indice de perception de la corruption de l’année 2016 a été publié mercredi 25 janvier par l’ONG Transparency International. Le top 10 africain est encore dominé par le Botswana qui se classe à la 35e place mondiale avec un score de 60 points, contre 63 en 2015. Il est suivi du Cap Vert, 38e mondiale (59 points). Maurice se positionne à la 3e place africaine (50e au niveau global). Les autres pays du « top ten » sont successivement le Rwanda, Namibie, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Afrique du Sud, Ghana, Burkina Faso. L’analyse faite à travers cet indice de corruption montre que les élections tenues à travers l’Afrique en 2016 fournissent un bon reflet des tendances...
(Agence Ecofin 21/01/17)
Alecto Minerals a levé 1 million £ par le biais de l’émission d’obligations convertibles, pour relancer les opérations à sa nouvelle mine de cuivre Mowana, au Botswana, récemment acquise par la prise de contrôle de Cradle Arc Investments. «Cet investissement constitue une grande avancée dans la mise en service du projet et nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires pour redémarrer la production et achever l'acquisition», a commenté le PDG, Mark Jones.
(APA 20/01/17)
Le Botswana ne reconnaît plus Yahya Jammeh comme président de la Gambie et soutiendra tous les efforts internationaux visant à ramener l'ordre constitutionnel dans ce pays, a déclaré le gouvernement du président Ian Khama dans un communiqué publié ce jeudi. Gaborone a déclaré que le refus de Jammeh de céder le pouvoir au président élu Adama Barrow, conformément à la volonté exprimée par le peuple gambien, est «en contradiction directe avec l'esprit et les aspirations de l'Acte constitutif de l'Union africaine». Gaborone a déclaré que cette décision prend effet immédiatement. Le Botswana a déclaré que la décision de Jammeh de ne pas respecter la volonté du peuple gambien «sape les efforts en cours pour consolider la démocratie et la bonne...
(Agence Ecofin 16/01/17)
La holding d'investissement incorporée au Botswana, Letsogo Holdings, reprendra bientôt les parts de Jumo World dans le capital d’Afb Ghana. Cette dernière est une société ghanéenne, qui est spécialisée dans l'octroi de microcrédits et qui offre une gamme de produits financiers, directement et via des plateformes numériques. Jumo World qui est incorporée à l'Île Maurice, est une plate-forme de transactions et de technologies prédictives qui utilise des données comportementales pour présenter aux individus et aux petites entreprises des formules variées d'épargnes et d'emprunts auprès des banques.
(Le Monde 16/01/17)
En 2016, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Par Arnaud Leparmentier et Maryline Baumard Selon Frontex, 93 % des migrants, arrivés en Italie en 2016, venaient d’Afrique. A trop se focaliser sur le Moyen-Orient, on n’a pas vraiment vu venir l’Afrique… En 2016 pourtant, à bas bruit, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Selon une communication de Frontex, l’agence européenne de gardes-frontières et de garde-côtes, du 6 janvier, 93 % de ceux qui ont débarqué en Italie l’an dernier, venaient de ce continent. L’année qui vient de s’achever pourrait donc s’imposer comme une transition, un passage...
(APA 12/01/17)
Le Botswana a suspendu ses activités de pêche pendant la période allant du 1er janvier au 28 février, a-t-on appris mercredi, de source officielle. Cette mesure, explique le ministère de l’environnement, de la conservation des ressources naturelles et du tourisme du Botswana, vise à permettre le repeuplement des poissons et aussi à donner l’opportunité aux détenteurs de licences, d’exercer leurs activités, dès la fin de la levée de l’embargo, après le 28 février. Les autorités du pays ont ainsi conseillé aux citoyens de déclarer au département de la faune et des parcs nationaux...
(APA 10/01/17)
Le Botswana compte parmi les pays qui soutiennent le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), a déclaré vendredi son ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Pelonomi Venson-Moitoi. Candidate à la succession de Mme Nkosazana Dlamini Zuma, à la présidence de la Commission de l'UA, Pelonomi Venson-Moitoi , a fait cette déclaration à Rabat, au terme d’une rencontre avec le ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar à Rabat. "Au cours de cette réunion, nous avons discuté de différents aspects de la coopération entre le Maroc...
(APA 09/01/17)
APA-Gaborone (Botswana) - Le Bureau national de gestion des catastrophes du Botswana (NDMO) a invité lundi les populations à la prudence à cause des fortes pluies qui causent des dégâts à travers le pays. Dans un communiqué, le NDMO a exhorté les populations à être très vigilantes lorsqu’elles sont aux abords ou traversent des cours d’eau et des rivières à débit rapide. Déjà un certain nombre de personnes ont été déplacées de leurs maisons. « Cela est dû à la pluie en cours provoquant des inondations soudaines dans certains parties du pays. Les familles habitant ces zones sont également particulièrement encouragées à ne pas laisser leurs enfants jouer ou s’approcher des eaux. Le NDMO a ajouté que, de concert avec...
(APA 07/01/17)
La candidate du Botswana à la présidence de la Commission de l'Union africaine a dévoilé sa « Vision pour l'Union africaine » dans le cadre de sa campagne pour diriger l’institution continentale. Dans un document de campagne publié vendredi, Pelonomi Venson-Moitoi, par ailleurs ministre botswanaise des Affaires étrangères a expliqué que sa vision pour l'UA repose sur la paix, la transparence et la bonne gouvernance, qui sont des prérequis incontournables « pour réaliser les ambitions que s’est fixé l’organisation continentale». «Nous devons travailler ensemble pour avoir une Afrique intégrée, pacifique, développée et prospère. La démocratie doit être profondément enracinée dans notre culture,» peut-on lire dans le document. Selon Mme Moitoi, l’Afrique doit être en mesure de se prendre elle-même en...
(Les Afriques 05/01/17)
La ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Botswana, Pelonomi Venson-Moitoi, en pleine campagne pour la conquête du poste de président de la Commission de l’Union africaine, a rencontré, mardi 3 janvier à Rabat, son homologue marocain, Salaheddine Mezouar. Les deux parties ont évoqué, entre autres, les questions liées au renforcement de la coopération bilatérale. À l’invitation de son homologue marocain Salaheddine Mezouar, la patronne de la diplomatie botswanaise, candidate à la présidence de la Commission de l’Union africaine, accompagnée du ministre en charge des questions économiques et du commerce, M. Betale, du Botswana
(Les Afriques 05/01/17)
Une femme succédera-t-elle à une femme à la tête de la Commission de l’Union africaine? C’est le challenge que Pelonomi Venson-Moitoi s’engage à relever pour relayer Nkosazana Dlamini-Zuma. Âgée de 65 ans, Pelonomi Venson-Moitoi est l’actuelle ministre des Affaires étrangères du Botswana depuis octobre 2014. Femme politique et journaliste de profession, elle est diplômée de la Central Michigan University des États-Unis. Candidate de la SADC à la présidence de l’Union africaine, la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi compte redonner à l’organisation panafricaine une image autre que la caricature actuelle qui la présente comme un véritable syndicat des chefs d’État où se mélangent despotes, autocrates, démocrates et réformateurs. Dans sa vision, elle ambitionne de transformer l’institution continentale en une union africaine des peuples...
(Autre média 24/12/16)
C’est un paradis pour la vie sauvage. Mais aussi une démocratie solide et pacifique, à la croissance économique insolente. Depuis son indépendance, il y a cinquante ans, ce pays discret qu'est le Botswana est un modèle de réussite. Enquête sur la «Suisse de l’Afrique». C’est un carrefour où les passeports collectionnent les tampons. Au poste frontière de Kazungula, la rivière Chobe prête ses berges à quatre nations : à l’ouest, la Namibie et ses plaines inondées ; au nord, la Zambie et ses herbes jaune soufre ; à l’est, le Zimbabwe et ses forêts de tamariniers ; au sud, une savane infinie où se répand l’odeur sucrée des fleurs d’acajou : le Botswana. Ignorant les frontières et les contingences de...
(Angola Press 19/12/16)
Luanda - Le Botswana va accueillir en 2018 la huitième édition des Jeux de la région 5 de l'Union Africaine. Cette annonce a été faite dimanche dans la capitale angolaise à la cérémonie de clôture de cette épreuve continentale. Au classement des médailles, signale-t-on, l’Afrique du Sud a terminé en tête de la 7 e édition, suivie du Botswana et du Zimbabwe.
(Agence Ecofin 09/12/16)
Lucara Diamond, compagnie de diamant triplement cotée, a franchi la barre d’1 milliard de dollars de diamants vendus, depuis le début de la production à sa mine Karowe, au Botswana. La société a vendu au total 1,8 million de carats, générant des revenus de 1,02 milliard $, soit une moyenne de prix de vente de 566 $/ct. «Atteindre 1 milliard $ de ventes est une étape importante pour l’entreprise et une reconnaissance de notre forte clientèle et de la qualité des diamants récupérés à la mine Karowe.», a commenté le PDG, William Lamb. Pour le compte de l’année 2016, les revenus de vente totaux enregistrés par la compagnie, en incluant le quatrième appel d’offres régulier, ont été estimés à 295...
(Agence Ecofin 06/12/16)
Plus de 2.000 avocats ont manifesté mardi à Tunis contre les nouvelles dispositions fiscales qui leur ont été imposées dans le projet de budget 2017, actuellement examiné par le Parlement, ont constaté des journalistes de l'AFP. "Avec notre âme, avec notre sang nous défendrons le métier d'avocat", ont crié les manifestants en robe noire devant le siège du gouvernement à la Kasbah, dans le centre de Tunis, après une marche silencieuse de quelques centaines de mètres. "Les avocats sont en colère!", "Nous n'allons pas financer votre corruption", pouvait-on lire...
(Agence Ecofin 03/12/16)
Botswana Diamonds, compagnie britannique détenant des actifs miniers au Botswana, a nommé James Campbell au poste de directeur général, avec effet immédiat. L’intéressé travaillera principalement à Johannesburg et collaborera avec le russe Alrosa sur les licences Orapa et Gope de la coentreprise des deux sociétés. James Campbell possède plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’exploration minière, du développement et de la production. Il a auparavant travaillé avec les directeurs de Botswana Diamonds, à African Diamonds, où il a joué un rôle clé dans la découverte...
(APA 26/11/16)
Le président du Botswana, Ian Khama, a déclaré vendredi que mettre la mine de cuivre BCL en liquidation provisoire était une décision douloureuse mais nécessaire pour son gouvernement parce qu’elle était devenue non viable et coûteuse à gérér. S’adressant aux membres du Comité consultatif de haut niveau (HLCC) à Gaborone, le président Khama a déclaré que la mine épuisait les ressources du gouvernement. "Une décision douloureuse que nous devions prendre était la mise en liquidation provisoire de BCL...
(Agence Ecofin 29/10/16)
La compagnie minière Giyani Gold a conclu une lettre d’intention non contraignante pour acquérir une participation de 88,95% dans diverses licences de prospection au Botswana, pays extrêmement pour le développement du manganèse. D’une superficie de 13 281,1 km2, l’ensemble de ces licences comprend une demande pour la mine de manganèse Kgwakgwe Hill. Selon les termes de l’accord, signé avec Arnoldus Brand, directeur et propriétaire des sociétés Matsamo Gold, Menzi Battery Metals et Qakaza Diamond, Giyani Gold devra, pour l’acquisition, effectuer des paiements en espèces de 550 000...
(RFI 27/10/16)
Après l’annonce des retraits burundais, sud-africain et gambien de la Cour pénale internationale (CPI), nombreux sont ceux qui craignent un « effet domino ». Pourtant, les plus virulents pourfendeurs du tribunal de La Haye ne sont pas nécessairement les premiers à se retirer du traité de Rome. Le cas du Kenya, longtemps fer de lance de la contestation anti-CPI, est le plus flagrant. « Nous déciderons en temps voulu », a tout récemment rétorqué le gouvernement kényan, quant à un éventuel retrait de la CPI. « C’est au Parlement de décider », a dit quant à lui le président en avril dernier. Les députés se sont pourtant déjà prononcés deux fois en faveur du retrait. Le premier vote remonte à...

Pages