Le Botswana, prêt à aider les Seychelles, à former des enseignants. | Africatime
Jeudi 23 Mars 2017

Le Botswana, prêt à aider les Seychelles, à former des enseignants.

Le Botswana, prêt à aider les Seychelles, à former des enseignants.
(Seychelles News Agency 19/08/15)

D'ici au mois de décembre, les Seychelles devraient recevoir l’aide d’enseignants du Botswana pour combler le manque d’enseignants dans le système scolaire.
Le vice-président des Seychelles Danny Faure a représenté, le président James Michel au 35e sommet annuel de la SADC, ce qui a eu lieu du 17 au 18 août, à Gaborone, au Botswana.
D’après un communiqué, le vice-président des Seychelles Danny Faure a initié une rencontre avec la ministre de l'Éducation et du Développement des compétences du Botswana, Unity Dow.
D’après le communiqué « cette rencontre a permis de mettre en place des propositions pour un programme d'échanges avec les autorités du Botswana afin de garantir le placement d'enseignants seychellois qui attendent de terminer leurs études dans différents domaines de l'enseignement,… sans affecter le nombre d'enseignants disponibles dans le pays ».

C’est dans ce contexte que le vice-président Faure a proposé aux autorités botswanaises, qu’en échange du placement des étudiants seychellois à l'Université du Botswana, les Seychelles seraient prêtes à envisager d'employer des enseignants du Botswana. Cela permettrait de combler l'écart immédiat de l'envoi d'enseignants en formation à l'étranger.
Du côté des autorités du Botswana, on salue la proposition, en soulignant que l'université dispose des capacités à absorber les étudiants seychellois supplémentaires. En outre, ils ont également confirmé qu'ils ont actuellement un excédent d’enseignants qualifiés, pour lequel un programme de recrutement permettrait un bénéfice mutuellement pour les deux parties.

"La coopération entre les Seychelles et le Botswana n’est pas quelque chose de nouveau" poursuit le communiqué.
Un certain nombre de Seychellois ont déjà suivi une formation dans ce pays, en particulier dans le domaine de la bibliothéconomie.
« Actuellement, il y a 20 enseignants des Seychelles qui suivent des cours à l'université du Botswana, dans le domaine de la langue anglaise, les mathématiques, les sciences et sciences sociales » précise-t-on.
« Afin de formaliser l'accord, les deux pays devraient signer un protocole d'accord dans les prochains mois, les premiers d'enseignants du Botswana devraient arriver aux Seychelles à la mi décembre 2015, et le groupe des enseignants seychellois de commencer leurs études janvier ici 2016.

Les Seychelles ont de nombreux enseignants étrangers, qui viennent du Sri Lanka, d’Inde, du Kenya et d’autres pays et qui travaillent au sein du ministère de l’éducation nationale et dans le secteur privé.

Commentaires facebook