Présidence la Commission de l’UA: la candidate du Botswana décline sa vision pour l’Afrique | Africatime
Jeudi 27 Avril 2017

Présidence la Commission de l’UA: la candidate du Botswana décline sa vision pour l’Afrique

Présidence la Commission de l’UA: la candidate du Botswana décline sa vision pour l’Afrique
(APA 07/01/17)
Pelonomi Venson-Moitoi, ministre botswanaise des Affaires étrangères.

La candidate du Botswana à la présidence de la Commission de l'Union africaine a dévoilé sa « Vision pour l'Union africaine » dans le cadre de sa campagne pour diriger l’institution continentale. Dans un document de campagne publié vendredi, Pelonomi Venson-Moitoi, par ailleurs ministre botswanaise des Affaires étrangères a expliqué que sa vision pour l'UA repose sur la paix, la transparence et la bonne gouvernance, qui sont des prérequis incontournables « pour réaliser les ambitions que s’est fixé l’organisation continentale».

«Nous devons travailler ensemble pour avoir une Afrique intégrée, pacifique, développée et prospère. La démocratie doit être profondément enracinée dans notre culture,» peut-on lire dans le document.

Selon Mme Moitoi, l’Afrique doit être en mesure de se prendre elle-même en charge et d'être un continent avec lequel il faudra compter pour assurer le bien-être de l’humanité entière.

Cinq candidats sont en lice pour le poste de président de la Commission de l'UA Il s’agit de Pelonomi Venson-Moitoi (Botswana), et Abdoulaye Batilly (Sénégal).

Ce dernier a les faveurs de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Les trois autres postulants sont Agapito Mba Mokuy (Tchad) Amina Mohamed Jibril (Kenya) et Moussa Faki Mahamat (Tchad).

L’élection de la présidente de la commission de l’UA aura lieu en fin janvier à Addis-Abeba, en Ethiopie, lors du Sommet de l’organisation panafricaine.

Commentaires facebook