Mercredi 25 Avril 2018

Ouverture d'une conférence internationale sur l'éradication de la pauvreté au Botswana

Ouverture d'une conférence internationale sur l'éradication de la pauvreté au Botswana
(Xinhua 21/03/18)
Gaborone, la capitale du Botswana.

Des experts et des législateurs du monde entier se sont réunis mardi à Gaborone, la capitale du Botswana, pour partager des idées sur l'éradication de la pauvreté.

Cette conférence de deux jours, placée sous le thème "Ne laisser personne derrière dans la lutte contre la pauvreté, l'exclusion et les inégalités", est organisée par le gouvernement du Botswana et par le Programme de développement des Nations unies (PNUD).

Elle visera en priorité à identifier et à mettre en lumière des exemples de pratiques efficaces en provenance de pays ayant réussi à réduire ou à alléger la pauvreté, ainsi qu'à partager des idées sur les méthodes à suivre et les compromis les plus importants pour progresser dans ce domaine.

Le président du Botswana, Seretse Khama Ian Khama, s'est exprimé au cours de l'ouverture officielle de la conférence. Il a déclaré que le thème de cette rencontre, "ne laisser personne derrière", était également l'un des principes directeurs du Programme des Nations unies à l'horizon 2030 et des Objectifs de développement durable (ODD) que les leaders mondiaux se sont engagés à appliquer en 2015.

"Le Botswana est en train de finaliser sa Stratégie d'éradication de la pauvreté, qui nous sera d'une grande aide pour parvenir aux buts et aux objectifs que nous nous sommes fixés pour sortir tout le monde de la pauvreté", a-t-il expliqué.

Selon M. Khama, le programme botswanais d'éradication de la pauvreté a choisi de mettre l'accent sur les groupes les plus vulnérables, comme les femmes et les jeunes, par le biais d'initiatives supplémentaires comme le Fonds de développement pour la Jeunesse et l'Emancipation économique des femmes.

Des statistiques publiées en 2016 dans le Rapport de la Banque mondiale ont montré que plus de 700 millions de personnes, soit 10 % de la population mondiale, vivaient encore dans des conditions de pauvreté extrême. Les enfants représentent la majorité des populations les plus vulnérables.

Commentaires facebook