Vendredi 22 Septembre 2017

Le Fonds Afrique50 de la BAD reçoit le soutien unanime des grandes institutions africaines

Le Fonds Afrique50 de la BAD reçoit le soutien unanime des grandes institutions africaines
(Agence Ecofin 22/07/13)
Donald Kaberuka, Nkosazana Dlamini-Zuma et Carlos Lopes, en janvier 2013 à Addis Abeba

(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun des institutions.

La mission du Fonds Afrique50 sera de mobiliser d’importantes ressources longues et d’attirer en Afrique des financements privés internationaux tout en leur assurant sécurité et retour sur investissement.

L’objectif commun est de permettre à l’Afrique de rattraper aussi rapidement que possible son important retard dans les infrastructures.

Commentaires facebook