Botswana : la liquidation de la mine de cuivre est douloureuse mais nécessaire | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

Botswana : la liquidation de la mine de cuivre est douloureuse mais nécessaire

Botswana : la liquidation de la mine de cuivre est douloureuse mais nécessaire
(APA 26/11/16)
La mine de cuivre BCL.

Le président du Botswana, Ian Khama, a déclaré vendredi que mettre la mine de cuivre BCL en liquidation provisoire était une décision douloureuse mais nécessaire pour son gouvernement parce qu’elle était devenue non viable et coûteuse à gérér.

S’adressant aux membres du Comité consultatif de haut niveau (HLCC) à Gaborone, le président Khama a déclaré que la mine épuisait les ressources du gouvernement.

"Une décision douloureuse que nous devions prendre était la mise en liquidation provisoire de BCL à Selebi Phikwe (dans le nord du Botswana). C’est quelque chose qui, de mon point de vue, n’était pas inattendu " a déclaré M. Khama.

Il a ajouté que "BCL a été une histoire de hauts et de bas et, ces derniers temps, il y a eu plus de hauts et de bas, et tant que gouvernement, nous avons mis beaucoup d’argent dans BCL au fil des ans.

Khama a déclaré que pendant que le gouvernement obtenait des prêts dans le passé pour financer les opérations de la mine BCL, la chute des prix des matières premières et d’autres facteurs rendaient le soutien à la structure de plus en plus difficile.

Face à la perspective de continuer à investir plus de fonds dans une entité non rentable, Khama a déclaré que le gouvernement a jugé nécessaire de la soumettre à une liquidation provisoire.

Il a également indiqué que la mine elle-même n’était plus viable car elle n’était plus qu’une ancienne mine devenue dangereuse.

"Nous sommes arrivés à une étape où nous avons dit qu’en tant que gouvernement, devons-nous continuons à dépenser nos ressources dans une entité mourante ?", s’est-il démandé.

Commentaires facebook