Mercredi 17 Janvier 2018
(AFP 10/08/17)
Le Botswanais Isaac Makwala s'est qualifié mercredi soir à Londres pour la finale du 200 m des Mondiaux-2017, deux heures après avoir parcouru seul la distance dans la série qu'il n'avait pu disputer lundi à cause d'une gastro-entérite. Au couloir 7, Makwala (30 ans) avait déjà fait le +job+ en 20 sec 20. Le meilleur performeur mondial 2017 (19 sec 77), malgré le désavantage du couloir 1 et toujours sous la pluie, a ensuite pris la 2e place de la première demi-finale en 20 sec 14 (v +2,1 m/s). L'absence d'Isaac Makwala lors des séries du 200 m puis en finale du 400 m, mardi soir, avait suscité une polémique. Celui qui faisait office de...
(AFP 09/08/17)
La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a indiqué qu'elle avait retiré le Botswanais Isaac Makwala de la finale du 400 m des Mondiaux mardi soir à Londres sur décision du délégué médical après un diagnostic de maladie infectieuse. Pour la même raison, a précisé l'IAAF dans un communiqué, Makwala n'avait pas été autorisé lundi à prendre le départ des séries du 200 m, dont il détient la meilleure performance mondiale 2017 (19.77). "En vertu des règlements de l'Agence publique de santé (PHE), il a été demandé que Makwala observe une période de quarantaine de 48 heures...
(AFP 15/07/17)
Le sprinteur botswanais Isaac Makwala a établi vendredi la meilleure performance mondiale (MPM) de la saison sur 200 m en 19 sec 77/100e (vent nul), lors de la réunion d'athlétisme de Madrid, et se pose en sérieux candidat à une médaille aux Mondiaux de Londres (5-13 août) sur le demi-tour de piste. Makwala a amélioré de 7/100e le chrono du Sud-africain Wayde Van Niekerk réalisé en juin, pulvérisant par la même occasion son record personnel de près de deux dixièmes,...
(Africa Top sports 28/03/17)
Belle démonstration ce samedi de la Tanzanie devant le Botswana dans le cadre de la journée FIFA du mois de mars. Les Taifa Stars l’ont emporté 2-0. La Tanzanie n’a pas mis du temps pour se mettre en évidence. Déjà à la 6è minute, le buteur maison, Samatta ouvre le score. Le jeu devient en ce moment facile et les locaux ont géré leur avance jusqu’à la pause. Les Botswana n’ont jamais baissé le bras mais butent souvent sur une...
(Angola Press 19/12/16)
Luanda - Le Botswana va accueillir en 2018 la huitième édition des Jeux de la région 5 de l'Union Africaine. Cette annonce a été faite dimanche dans la capitale angolaise à la cérémonie de clôture de cette épreuve continentale. Au classement des médailles, signale-t-on, l’Afrique du Sud a terminé en tête de la 7 e édition, suivie du Botswana et du Zimbabwe.
(APA 05/09/16)
Les Etalons du Burkina Faso ont battu dimanche au stade du 4 août de Ouagadougou, les Zèbres du Botswana par 2 buts 1 et se qualifient pour la CAN Gabon 2017, a-t-on constaté. Ce match qui comptait pour la 6e et dernière journée de la CAN de 2017 s’est joué sous une terrible chaleur à 14h, en première période, pour se terminer sous une pluie battante. Les Etalons ont entamé la rencontre tambour battant. Jonathan Pitroipa est fauché dans la...
(Africa Top sports 23/05/16)
Coup dur pour la sélection de l’Ouganda ! Le gardien de but de la sélection des Cranes, Denis Onyango est presque forfait pour le déplacement du groupe au Botswana dans le cadre de la 5è et avant dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Gabon 2017. Le gardien de Mamelodi Sundowns a senti une douleur lors de l’échauffement de la rencontre qui a opposé sa formation à Platinum Stars en Afrique du Sud. Pitso Mosimane, le coach...
(Xinhua 20/05/16)
Le sélectionneur de l'équipe national de football du Burkina Faso, Paulo Duarte, a publié une liste de 25 joueurs pour affronter les Iles Comores le samedi 4 juin 2016 en match retour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) Gabon 2017. Le Burkina Faso affronte le 4 juin les Iles Comores, battus à l'aller à Ouagadougou (2-0). L'équipe du Burkina Faso recevra le 3 septembre celle du Botswana. Le Burkina Faso est en tête du groupe D (7pts+2),...
(Autre média 05/04/16)
La Tunisie, la Guinée, la Gambie et le Botswana ont pris une bonne option pour la qualification au prochain tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 20 ans, en s’imposant largement à domicile ou en allant gagner en déplacement lors de la manche aller du 1er tour éliminatoire disputée le week-end. La Tunisie n’a pas fait de détail devant le Niger (3-0), alors que la Guinée, la Gambie et le Botswana ont ramené une...
(RFI 24/03/16)
L’équipe des Comores a battu celle du Botswana 1-0, ce 24 mars 2016 à Mitsamiouli, lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017. L’attaquant vedette El Fardou Ben Mohamed a fait la différence vers la demi-heure de jeu. Ce succès permet aux Comoriens de se relancer dans le groupe D, après des défaites au Burkina Faso et face à l’Ouganda. Les Cœlacanthes tenteront de rééditer cette performance lors de la 4e journée, ce 27...
(APS 22/03/16)
Le premier tour retour des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations CAN-2016 dames disputé ce week-end a été marqué par les scores-fleuves des Egyptiennes et Botswanaises, tandis que la sélection algérienne jouera sa qualification le 26 mars prochain contre l'Ethiopie à Addis-Abeba. Vainqueur au match aller (1-0), l'équipe algérienne dirigée par Azzedine Chih devra sortir le grand jeu pour défendre son maigre avantage et valider ainsi son billet pour le second tour. De leur côté, les Egyptiennes et les...
(APA 08/03/16)
Largement victorieux de l’Ile Maurice (7-0), le Botswana a déjà un pied au prochain tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football féminin, au terme de la manche aller du 1er tour éliminatoire disputée le week-end. Avec un tel résultat, l’entraîneur Gaolethoo Nkutlwisang peut envisager la suite des évènements avec sérénité. Le Zimbabwe a également réalisé une bonne affaire en allant s’imposer en Tanzanie sur le score de 2 buts 1. Dans les autres matches, sanctionnés...
(APA 04/11/15)
Alain Giresse, le sélectionneur des Aigles du Mali a, en perspective de la renconte des éliminatoire du Mondial 2018 contre le Botsawana, publié liste des 23 joueurs dans laquelle on note trois retours dont ceux du gardien de but Mamadou Samassa (Guingamp) et de l’attaquant de Bordeaux, Cheick Tidiane Diabaté. Le défenseur du Tout-Puissant Mazembé, Salif Coulibaly, est le troisième joueur à être rappelé dans cette liste qui se présente comme suit : - Gardiens : Soumaïla Diakité (Esteghlial, Iran),...
(Jeune Afrique 03/11/15)
Le 13 octobre ils avaient refusé de regagner l'Érythrée après avoir disputé un match au Botswana. Ils risquaient gros, mais le jeu en valait la chandelle : les dix footballeurs érythréens qui avaient refusé de rentrer dans leur pays après avoir disputé un match au Botswana, le 13 octobre, ont obtenu le droit d’asile. Leur avocat a annoncé, le 29 octobre, qu’ils allaient maintenant être transférés vers un camp de réfugiés dans le nord-est du pays. En 2007, c’est à l’Angola que six joueurs avaient demandé l’asile.
(Star Africa 30/10/15)
Les dix joueurs internationaux érythréens qui ont demandé l’asile politique au Botswana mi-octobre ont vu leur requête satisfaite, annonce leur avocat ce jeudi 29 octobre 2015. L’avocat des joueurs, Dick Bayford, a indiqué qu’il a reçu une confirmation de la part du secrétaire d’Etat à la justice Augustine Makgonatsotlhe quant à l’accord de l’asile politique aux dix joueurs concernés. « Les dix joueurs devraient maintenant être transférés dans un camp de réfugiés de Dukwi, dans le nord-est du pays »,...
(RFI 29/10/15)
Le Botswana a accordé l'asile politique à dix footballeurs de l'équipe nationale d'Erythrée qui en avaient fait la demande mi-octobre après avoir disputé un match de qualification pour la Coupe du monde 2018, a indiqué mercredi leur avocat. Les dix joueurs devraient maintenant être transférés dans un camp de réfugiés de Dukwi, dans le nord-est du pays, a ajouté l'avocat, Dick Bayford, qui a assuré avoir reçu l'information du secrétaire d'Etat à la justice Augustine Makgonatsotlhe.
(AFP 17/10/15)
La justice du Botswana a ordonné samedi le maintien dans ce pays d'Afrique australe de dix joueurs de l'équipe nationale érythréenne de football qui ont demandé l'asile politique, s'opposant ainsi à la volonté de Gaborone de les renvoyer chez eux. L'Etat du Botswana "ne peut pas retirer de la juridiction du Botswana dix Erythréens, tous membres de l'équipe nationale de football, qui le 14 octobre 2015 ou autour de cette date, se sont présentés à des représentants du gouvernement du...
(Libération 16/10/15)
Au lendemain d’un match au Botswana, une partie de l’équipe des «Red Sea Boys» a refusé d’embarquer à destination d’Asmara. Ils réclament l’asile politique. Tous les mois, des milliers de jeunes tentent de fuir l’Erythrée. Les footballeurs de l’équipe nationale en font partie. Dix d’entre eux ont profité d’un match au Botswana pour ne pas retourner au pays, mercredi 14 octobre. Ils ont été arrêtés et se trouvent en détention au commissariat de Kutwalmo à Francistown, au nord-est de Gaborone,...
(AFP 15/10/15)
Dix footballeurs de l'équipe nationale érythréenne ont demandé l'asile politique au Botswana, où ils ont participé à un match de qualification pour la Coupe du monde de 2018, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Mercredi matin, "dix footballeurs ont refusé de monter à bord de l'avion qui les ramenait chez eux, expliquant qu'ils demandaient l'asile politique. Ils ont été placés en garde à vue pour être interrogés", a déclaré à l'AFP Dick Bayford, avocat représentant le Mouvement érythréen pour la démocratie et les droits de l'Homme (EMDHR) basé à Pretoria, en Afrique du Sud.
(Le Monde 15/10/15)
Dix footballeurs de l’équipe nationale érythréenne, les Red Sea Camels, ont demandé l’asile politique au Botswana, où ils avaient participé à un match de qualification pour la Coupe du monde de 2018, a annoncé, jeudi 15 octobre, un avocat représentant une ONG de défense des droits de l’homme. La veille, « dix footballeurs ont refusé de monter à bord de l’avion qui les ramenait chez eux, expliquant qu’ils demandaient l’asile politique. Ils ont été placés en garde à vue pour être interrogés », a déclaré Dick Bayford, avocat représentant le Mouvement érythréen pour la démocratie et les droits de l’Homme (EMDHR) basé à Pretoria, en Afrique du Sud.

Pages