Dimanche 25 Février 2018
(La Tribune 23/02/18)
Le ministre de l'Economie et des Finances du Bénin a répondu à La Tribune Afrique sur les avancées du Programme d'Action du Gouvernement 2016-2021 (PAG) et les écueils qu'il a rencontré. Avec des prospectives de croissance supérieures à 6% pour l'année 2018, les « indicateurs macroéconomiques sont bons » se félicite Romuald Wadagni qui défend les réformes engagées depuis 2016... La TRIBUNE Afrique : De quelle manière le PAG participe t-il à attirer les investisseurs au Bénin ? Romuald Wadagni : Pour créer les conditions afin d'attirer les investisseurs, nous avons mis en place toute une série de réformes concernant le dispositif de facilitation des relations avec le secteur privé et de promotion des investissements...
(RFI 23/02/18)
Les quatre chefs d'Etats membres du groupe de travail sur la monnaie unique de la Cédéao ont adopté, le 21 février à Accra, une nouvelle feuille de route afin d'accélérer la mise en oeuvre de cette monnaie. La date de lancement est fixée à 2020. Le principe étant que les pays qui sont prêts pourront démarrer en attendant d'être rejoints par les autres. Dès cette année, un institut monétaire commun à l'espace Cédéao devrait voir le jour. Mais au-delà de cette volonté affichée, il reste beaucoup de questions à résoudre. Les mots prononcés à Accra lors de la réunion du groupe de travail sur la monnaie unique traduisent bien l'optimisme ambiant. Le vice-président ghanéen a affirmé que son pays serait...
(APA 22/02/18)
APA -Cotonou (Bénin) – La peine de mort a été supprimée au Bénin, selon un décret pris dans ce sens par le chef de l’Etat, Patrice Talon, révèle le communiqué du Conseil des ministres qui ajoute qu’en conséquence toutes les peines capitales ont été communiées en peine de réclusion criminelle à perpétuité. « Le garde des sceaux, Ministre de la justice et de la législation a rendu compte au conseil, de la décision prise par le Président de la République,...
(Xinhua 22/02/18)
Le président béninois, Patrice Talon, a pris par décret présidentiel la décision de commuer les peines de mort prononcées par les juridictions nationales à l'endroit de 14 prisonniers béninois, en peine de réclusion criminelle à perpétuité, a annoncé mercredi à Cotonou, le ministre béninois de la Justice et de la Législation, Joseph Djogbénou. "Ces 14 hommes sont les derniers accusés à avoir été condamnés à mort au Bénin", a-t-on indiqué. S'exprimant au cours d'une conférence de presse ce même jour...
(RFI 21/02/18)
Au Bénin, la marche des femmes n'a pas eu lieu ce mardi 20 février. Elle était bien autorisée mais l'itinéraire vers la présidence ne l’était pas. Les forces de l'ordre ont encerclé la Bourse du Travail, point de départ du cortège. Cette marche avait été lancée à l'appel de Thérèse Waounwa, figure de la lutte contre le régime marxiste-léniniste de Mathieu Kerekou et présidente du Conarab, le Comité national des revendeurs, vendeurs et artisans du Bénin. Les participantes entendaient exprimer leur mécontentement...
(AFP 19/02/18)
Le gouvernement béninois a formulé auprès du parlement une demande de poursuites judiciaires contre un ancien ministre des Finances et deux députés de l'opposition, proches de l'ex président Thomas Boni Yayi, pour "mauvaise gestion" et "corruption", a appris lundi l’AFP de source parlementaire. "Le demande est parvenue au secrétariat particulier du président" du parlement jeudi, a indiqué cette source. Selon la constitution béninoise, le parlement doit suspendre l'immunité parlementaire des députés accusés par le procureur général, ainsi que voter au 2/3 la requête devant la Haute cour de justice d'un ancien ministre avant toute poursuite judiciaire. La prochaine session du parlement béninois qui s’ouvre mi-avril devrait donc statuer sur la levée de l'immunité...
(RFI 19/02/18)
La levée de l'immunité de trois députés et la demande d'accord du Parlement pour poursuivre trois anciens ministres de l'ancien président Boni Yayi fait grand bruit au Bénin. L'opposition crie à la chasse aux sorcières, ce dont se défend le pouvoir. Les ministres et les députés visés restent discrets mais actifs. Leurs conseils juridiques et leur famille politique préparent les éléments de réponse et de défense. L'affaire glisse déjà sur le terrain politique au Bénin. Les anciens ministres et députés visés appartiennent au camp de l'ancien président Thomas ...
(RFI 19/02/18)
Au Bénin, le procureur de la République réclame la levée de l’immunité de trois députés de l’opposition et la poursuite de trois anciens ministres de l’ancien président Thomas Boni Yayi devant la Haute Cour de justice. Ces requêtes ont été adressées à l’Assemblée nationale en milieu de semaine via le ministre de la Justice. Ces personnalités sont visées pour des affaires de mauvaise gestion, de trafic de faux médicaments et de détention d’argent liquide à domicile. Tout est parti des...
(Jeune Afrique 16/02/18)
Alors qu'une loi a interdit, en décembre 2017, le droit de grève aux fonctionnaires de justice et de santé, ce débat serait passé à côté des véritables enjeux, comme l'accès au droit à l’éducation, à la santé ou à la sécurité, analyse Oswald Padonou, docteur en sciences politiques. Enfant, j’adorais les combats. De boxe, de judo, entre vendeuses au petit marché de Porto-Novo… Mon soutien allait toujours à celui qui paraissait le plus faible. Le voir porter l’estocade était jouissif. J’ai donc aimé observer les centrales syndicales béninoises vent debout pour le maintien du droit de grève au personnel de justice...
(Xinhua 16/02/18)
Le gouvernement béninois vient de demander à l'Assemblée nationale la levée de l'immunité parlementaire de trois députés de l'opposition qui seraient impliqués dans des dossiers de malversations, en vue de les traduire devant les juridictions, a appris jeudi Xinhua de source parlementaire. Selon cette même source, il s'agit du député Atao Hinnouho Mohamed, membre du bloc de la minorité parlementaire qui serait impliqué dans une affaire de flagrant délit de trafic de faux médicaments. En effet, le 7 décembre 2017, la police judiciaire a effectué une perquisition...
(Jeune Afrique 13/02/18)
Pilier de la vie politique locale, Adrien Houngbédji devrait mettre un terme à sa carrière en 2019. Qu’en retiendra-t-on ? Ses années de lutte ou ses revirements répétés ? Alliance avec Patrice Talon, échec à la présidentielle de 2011... Houngbédji revient pour Jeune Afrique sur les épisodes marquants de sa carrière. Adrien Houngbédji est assis derrière le bureau en bois massif de sa résidence de Cotonou, celle-là même qui fut saisie par le régime de Mathieu Kérékou en 1975. Il a le calme et l’aplomb de ceux qui semblent avoir tout vu, tout vécu. Alors quand on lui demande pourquoi il a décidé de se ranger derrière Patrice Talon...
(RFI 12/02/18)
Au Bénin, les Forces Cauris pour un Bénin Emergent ont tenu leur deuxième congrès ordinaire le week-end passé à Parakou, la grande ville au nord du pays. Cette alliance d’une centaine de mouvements, qui soutenait le président Thomas Boni Yayi, devient un parti politique. L’ancien chef de l’Etat en est le président d’honneur. Un moyen de peser sur le jeu politique. Le nom reste, la forme change. Créées en 2007 pour soutenir la politique de Thomas Boni Yayi, alors président,...
(Le Monde 12/02/18)
Un dicton, répandu dans le nord du Bénin, l’affirme : « Pour l’arrivée de ses premières règles, une fille doit être chez ses parents. Pour ses deuxièmes règles, elle doit habiter chez son mari. » En résumé : on n’a que quelques mois pour marier sa fille après ses premières menstruations – et donc souvent en conséquence pour interrompre sa scolarité. Une étude de 2015 sur le comportement, les attitudes et les pratiques violentes sur les enfants, menée par le...
(La Tribune 09/02/18)
Cette fois-ci, la rencontre entre Patrice Talon et les syndicats a bien eu lieu. Adidjatou Mathys, ministre de la Fonction publique, avait déjà balisé le terrain ce lundi lors d’un conclave de six tours d’horloge. Même résultat –ou presque- lors de la rencontre des syndicats avec le président béninois qui a cédé sur tout sauf l’essentiel au bout de cinq heures de palabres. Le mouvement devrait se maintenir avec le risque de plonger encore plus le pays dans l’incertitude. Le...
(AFP 08/02/18)
Après plusieurs semaines de fronde sociale, la polémique sur les salaires des membres du gouvernement gronde au Bénin, au lendemain d'une rencontre entre le chef de l'Etat et des syndicats, qui demandent la publication de la fiche de paie de tous les ministres. Si les débats autour de cette question sont récurrents au Bénin, la signature d'un décret pour augmenter les salaires des hauts fonctionnaires publié mi-décembre a suscité une vague d'indignation dans ce pays où les syndicats essaient d'obtenir...
(AFP 07/02/18)
Les syndicats béninois ont obtenu une "petite avancée" après une première rencontre avec le président Patrice Talon, dans un contexte de grèves qui paralysent l’administration publique béninoise depuis plusieurs semaines, a assuré mercredi à l'AFP un représentant des travailleurs. Le président béninois Patrice Talon, ainsi que des membres du gouvernement, ont rencontré mardi soir les représentants syndicaux pour trouver une solution aux mouvements de grève. Durant cette rencontre "cruciale", "nous avons abordé la question des libertés et exprimé notre malaise (...) Le chef de l’Etat n’est pas resté fermé", a déclaré Anselme Amoussou, secrétaire général de la Confédération des syndicats autonomes.
(RFI 07/02/18)
Alors que la grève continue dans une partie de la fonction publique, hôpitaux et écoles notamment, le président Patrice Talon a reçu les syndicats mardi 6 février en fin de journée. Cinq heures de négociations pendant lesquelles le chef de l'Etat a exposé sa vision, et les syndicats leurs revendications. Une commission interministérielle a été mise en place pour le dossier du statut des enseignants. Pour le reste, les discussions doivent continuer. Patrice Talon a appelé les grévistes à reprendre...
(Jeune Afrique 05/02/18)
Si le Bénin fait figure de modèle démocratique, aux côtés par exemple du Sénégal, la faiblesse de ses partis le place cependant dans une situation paradoxale. Au point que l'on parle même d'« énigme politique ». C'est le constat que dresse Prudent Victor Topanou, ancien garde des Sceaux du Bénin. Le modèle démocratique du Bénin est régulièrement cité en exemple en Afrique noire francophone avec celui du Sénégal. Il offre une alternance régulière et sans heurts au sommet de l’État, ainsi qu’une régularité satisfaisante dans l’organisation des élections, qu’elles soient nationales, communales, municipales ou locales. La Constitution n’a jamais été révisée, offrant ainsi aux acteurs politiques, économiques...
(Jeune Afrique 03/02/18)
Deux ans après l’élection de Patrice Talon, 2018 sera marquée par le lancement de chantiers d’envergure, très attendus. Le temps de la fameuse « rupture » annoncée lors de la campagne présidentielle ? La nuit est déjà tombée sur Cotonou. Un ministre proche du chef de l’État arrive au pas de course. Il s’excuse pour le retard, son programme a été bouleversé par un décès qui l’a obligé à se rendre dans l’intérieur du pays. Il lui faut poursuivre ses audiences...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le...

Pages