Samedi 23 Septembre 2017
(Jeune Afrique 23/09/17)
Homme d’affaires richissime et candidat malheureux à la dernière présidentielle, Sébastien Ajavon a l’habitude de prendre des coups. Mais cette fois c’est une somme colossale que lui réclame le fisc, près de 167 milliards de F CFA. Lui crie au complot. À l’hôtel Pullman Paris Bercy, Sébastien Ajavon n’est pas un client comme les autres. C’est là que, depuis près de quinze ans, il descend à chacun de ses séjours parisiens. Il tutoie le personnel, connaît le prénom de certains. Ce 5 septembre, chemise brodée à ses initiales, il sort d’un rendez-vous avec des banquiers qu’il a fallu rassurer.
(Jeune Afrique 22/09/17)
Il a le look d’un boxeur. À première vue, on pourrait penser qu’il serait plus à l’aise sur un ring que sur une tribune politique. Mais, Kemi Seba Stellio Gilles Robert, cet activiste franco-béninois dont le nom, Capo Chichi, situe ses origines à Allada, à 80 km de Cotonou, cité historique qu’il partage avec Gahou Guénon, le grand-père d’un certain Toussaint Louverture, est une star du politiquement incorrect. Ses faits d’arme, qui vont de la contestation virulente de la France-Afrique à la supposée suprématie noire, se sont corsés avec la mise à feu dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, d’une coupure de cinq mille francs CFA. Cet acte et les réactions qu’il a suscitées dans le monde francophone...
(24 heures au Bénin 21/09/17)
Triste rentrée de septembre pour l’Exécutif ! Les membres du gouvernement de Patrice Talon sont désormais sur le qui-vive. Et pour cause, depuis que le ministre des infrastructures et des transports a été relevé de ses fonctions, le 18 septembre 2017, ses collègues n’ont plus le sommeil tranquille. Chacun se demande à qui le tour, surtout que le limogeage de Hervé Hêhomey intervient dans un climat d’imminence d’un remaniement ministériel. Depuis le lundi dernier, le gouvernement de Patrice Talon est...
(La Tribune 20/09/17)
Le président Patrice Talon a limogé son ministre des Infrastructures et des transports, Hervé Hêhomey, un de ses fidèles lieutenants. Aucune raison n'a été officiellement avancée pour justifier cette décision et le département a été confié à son homologue chargé du Développement durable, Josée Tonato. Ce qui réduit le gouvernement de 21 à 19 postes après le départ, il y a quelques mois, du ministre délégué à la Défense, Candide Azannaï. De quoi amplifier les rumeurs qui ont émergé ces...
(RFI 19/09/17)
Au Bénin, le ministre des Infrastructures et des transports vient d’être limogé. Hervé Hêhomey a été relevé de ses fonctions par décret présidentiel. C’est désormais le ministre du Cadre de vie, José Didier Tonato qui assure l'intérim. Aucune raison officielle n’a pour l’instant été donnée pour justifier cette décision et dans le pays, cela pose question. Ce limogeage a surpris tout le monde. Le président Patrice Talon se sépare d’un de ses plus proches ministres et d’une pièce maîtresse. Hervé...
(APA 19/09/17)
APA-Cotonou (Bénin) - Le chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a limogé lundi son ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hêhomey, a-t-on appris auprès de la radiotélévision nationale (ORTB). « Monsieur Hervé Hêhomey est relevé de ses fonctions de ministre des Infrastructures et des Transports », précise le décret n° 2017-468 du 18 septembre 2017 signé par le chef de l’Etat, Patrice Talon, et parvenu à APA. Ce décret ne précise pas les raisons de ce limogeage survenu seulement...
(La Voix de l'Amérique 19/09/17)
C'est Hervé Hehomey, le ministre des transports et des infrastructures portuaires qui a été éjecté du gouvernement Talon par un décret ce lundi 18 septembre , premier jour de la rentrée scolaire. Les raisons de ce limogeage sont inconnues mais il se raconte au sein des sources relativement bien informées, que monsieur Hehomey aurait perdu son fauteuil pour plusieurs raisons. On parle de la légèreté observée dans la gestion du dossier lié à la mise en gérance de l'aéroport international...
(Agence Ecofin 19/09/17)
(Agence Ecofin) - Les étrangers désireux de se rendre en République du Bénin pourront bientôt obtenir leur visa directement en ligne. Les demandeurs de visas auront accès à une plateforme numérique développée à cet effet. Le paiement pourra se faire directement en ligne ou alors aux frontières. Le nouveau service devrait être officiellement opérationnel dans le pays dès le 1er janvier 2018. C’est le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbenonci, qui l’a annoncé la semaine dernière,...
(MondAfrique 16/09/17)
On assiste à un surprenant rapprochement entre Ali Bongo, le très démocrate président gabonais et Lionel Zinsou, l’ancien Premier ministre béninois devenu, ces derniers mois, un des visiteurs du soir d’Emmanuel Macron. Les deux hommes en effet se sont retrouvés à l’abri des regards au nord de Libreville, au Cap Esterias, dans le cadre d’un séminaire gouvernemental. Le thème ? « Le renforcement de la solidarité et la collégialité de l’action gouvernementale en vue de l’optimisation de la mise en...
(APA 16/09/17)
APA-Cotonou (Bénin) - Le gouvernement béninois a appelé vendredi la classe politique togolaise à privilégier la négociation « dans cette situation où le besoin de réformes politiques se fait pressant ». [Img : Diplomatie : Le gouvernement béninois invite les Togolais à privilégier la négociation] Selon le compte rendu de l’ouverture de l’année diplomatique adressée à la presse, le message du gouvernement béninois aux acteurs sociopolitiques du Togo « répond à la volonté de la diplomatie béninoise de faire de...
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Après sa récente expulsion du territoire sénégalais vers la France pour « menace grave pour l'ordre public », le polémiste français Stélio Gilles Robert Capo Chichi, alias Kémi Séba fera bientôt son retour sur le continent africain. « Je partirai au Benin en début du mois prochain, terre à partir de laquelle j'installerai le nouveau bureau d'Urgences Panafricanistes (ONG dont il est le Président : NDLR) » déclare le français d’origine béninoise, dans un message adressé à...
(Afrique sur 7 12/09/17)
Les “Fatou Bensouda” à la Cour Pénale Internationale (CPI) risquent de se multiplier si l’actuelle candidature de la juge béninoise Reine Alapini Gansou défendue par le Président Patrice Talon, arrivait à être acceptée dans l’équipe des juges admis à la CPI. Le Bénin du Président Patrice Talon rêve de l’entrée d’une juge béninoise à la CPI L’Afrique des incompréhensions vient encore de se manifester par le désir du Président Patrice Talon de militer en faveur de la candidature du Bénin...
(Xinhua 11/09/17)
COTONOU, (Xinhua) -- Le gouvernement béninois vient d'annoncer la candidature du Bénin au poste de juge à la Cour pénale internationale, indique un communiqué gouvernemental parvenu vendredi à Xinhua à Cotonou. "Le gouvernement béninois a marqué son accord et son soutien à la candidature du Bénin au poste de juge à la Cour pénale internationale (CPI)", indique la même source. Selon la même source, l'exécutif béninois a demandé au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et au ministre de la Justice et de la Législation, d'organiser le plaidoyer nécessaire en faveur de l'élection de la candidate du Bénin...
(BBC 07/09/17)
Au Bénin, le palais présidentiel arrête d'assurer le paiement des factures d'eau, d'électricité et de téléphone des anciens présidents. C'est le résultat d'une mission d'audit qui a enquêté aux Services de l'intendance du Palais présidentielle. En effet, selon l'article 8 de la loi n°2009-18 du 15 juillet 2009 portant pension et autres avantages accordés aux anciens chefs de l'Etat, les présidents Nicéphore Soglo, feu Mathieu Kérékou et Yayi Boni ont droit au paiement de leurs factures d'eau, d'électricité et de...
(Jeune Afrique 07/09/17)
Nazaire Sado est député à l'Assemblée nationale du Bénin. Il est à l’initiative d’une proposition de loi visant à limiter les dépenses lors de certaines cérémonies, notamment lors des funérailles et des mariages, qui, selon lui, ruinent les populations. « Les dépenses consacrées aux mariages ne pourront être supérieures à 600 000 F CFA (environ 914 euros) et les funérailles à 500 000 F CFA (environ 762 euros). J’ai fait des calculs et ça ira », assure le président du...
(Afrique sur 7 07/09/17)
Le Président de la République du Bénin, Patrice Talon a décidé de réduire le train de vie des anciens présidents qui l’ont précédé à la tête de l’Etat béninois. Ces ex-présidents verront tout simplement alléger le montant de leurs factures d’eau, d’électricité et de téléphone, mais s’acquitteront du reste. Patrice Talon fait le point des factures des ex-présidents du Bénin Pour ne plus les habituer au même train de vie qu’ils avaient pendant leurs heures glorieuses au pouvoir d’Etat, le...
(RFI 06/09/17)
La décision sans précédent de la Cour suprême du Kenya, qu’en pense le grand juriste béninois Robert Dossou ? Avocat au barreau de Cotonou et ancien professeur à l’université Panthéon-Sorbonne à Paris, maître Dossou a présidé la Cour constitutionnelle du Bénin et est aujourd’hui le président d’honneur de la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170906-kenya-grand-juriste-beninois-robert-...
(Angola Press 06/09/17)
ABUJA - Le Chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a adressé un message de félicitations au Mouvement Populaire de Libération de l’Angola (MPLA), potentiel vainqueur des élections générales du 23 août dernier. Dans un message parvenu, mardi, à l’ambassade d’Angola à Abuja (Nigeria), le président du Bénin écrit que « le peuple angolais, en rénovant sa confiance au MPLA, au cours des élections générales du 23 aout, a démontré l’adhésion au projet de la société basée, entre autres, sur les...
(Jeune Afrique 05/09/17)
À Cotonou, la composition du nouveau gouvernement de Patrice Talon devrait être annoncée avant le Conseil des ministres du 13 septembre. Les ministres d’État Abdoulaye Bio Tchané (chargé du Plan) et Pascal Koupaki (secrétaire général de la présidence) devraient conserver leurs postes, de même que Joseph Djogbénou (Justice), Romuald Wadagni (Finances), Aurélien Agbénonci (Affaires étrangères), Jean-Claude Houssou (Mines et Énergie). Recadré à plusieurs reprises par le chef de l’État en raison des accusations de conflit d’intérêts portées contre lui, Lazare Sehouéto, le ministre du Commerce, devrait néanmoins rester en place, contrairement aux proches de Sébastien Ajavon (Agriculture, Enseignement secondaire, Économie numérique), et à Sacca Lafia (Intérieur) et Alassane Seidou (Santé).
(La Tribune 04/09/17)
En juin dernier, le banquier d'affaires et ancien Premier ministre béninois Lionel Zinsou, est nommé président de Terra Nova. Avec son arrivée, le think-tank français prend un virage à l'international. Si ce proche d'Emmanuel Macron occupe de nouvelles fonctions à Paris, il n'abandonne pas pour autant toute velléité politique au Bénin... La Tribune Afrique - Vous avez récemment été nommé président de Terra Nova : quelles étaient vos relations avec le think-tank avant cette nomination? Lionel Zinsou - J'avais d'abord...

Pages