| Africatime
Lundi 27 Mars 2017
(24 heures au Bénin 27/03/17)
Pendant que le débat sur la révision de la Constitution du 11 décembre 1990 déchaîne les passions au Bénin et que les avis sont divergents sur le projet de loi transmis à l’Assemblée nationale, l’ancien Premier ministre Lionel Zinsou, bien loin de ses origines béninoises, se prononce sur le sujet. Le deuxième de l’élection présidentielle de mars 2016 au cours d’une interview accordée à nos confères de Rfi a fait savoir qu’il est pour le mandat unique, qui selon lui, est une expérimentation. Lionel Zinsou indique que cette expérimentation ne soit écartée d’office. Ci-dessous, un extrait de ses propos...
(L'Evènement Précis 27/03/17)
Le Président de la République, Patrice Talon a reçu en audience, dans la matinée de ce vendredi 24 mars 2017, Claude Bartolone, Président de l’Assemblée nationale française et une forte délégation de parlementaires français. M. Bartolone a été introduit par le Président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbedji. Les discussions entre le Chef de l’Etat béninois et le Président de l’Assemblée nationale française ont tourné autour des questions de renforcement des liens de coopération entre les deux pays et des relations entre le continent africain et l’Union Européenne. D’autres questions comme le renforcement des actions en direction de l’éducation, la formation professionnelle des femmes, des hommes, des jeunes filles et des jeunes garçons ont été abordées. Entre autres, les échanges...
(RFI 27/03/17)
Les magistrats béninois sont vent debout contre le projet de révision de la Constitution, initié par le président Patrice Talon. Leur syndicat, l'Union des magistrats du Bénin, a décidé de marcher sur l'Assemblée nationale demain lundi pour protester contre un projet «très inquiétant» qui devrait consacrer «la fin de l'indépendance de la magistrature», s'il était adopté dans l'état, selon son président Michel Adjaka. L'ancien Premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou, lui est plutôt favorable au projet. Michel Adjaka, président de...
(RFI 25/03/17)
Au Bénin, les députés ne veulent pas étudier le projet de révision de la Constitution du président Patrice Talon dans la précipitation. A l'ouverture de la session extraordinaire consacrée au texte, vendredi 24 mars, ils ont rejeté à l'unanimité des 63 présents sa demande d'examen en procédure d'urgence. Il prévoit notamment un mandat unique de six ans pour le chef de l'Etat, la création d'une Cour des comptes, le financement public des partis et interdit aussi la détention provisoire et...
(Xinhua 25/03/17)
Un atelier international sur le thème : "Dix Années d'expériences électorales au sein de la CEDEAO: défis et leçons apprises", se déroulera du lundi 27 au mercredi 29 mars prochain à Cotonou, annonce un communiqué de l'institution sous-régionale publié vendredi dans la capitale économique béninoise. Selon cette même source, cet atelier qui regroupera, outre les présidents des organes de gestion électorale issus des 15 Etats membres de la CEDEAO, le président de la commission de l'institution, les représentants des organisations internationales partenaires (ONU, UA, EISA, WANEP, IFES) et les experts électoraux ayant de l'expérience dans...
(AFP 24/03/17)
L’Assemblée nationale du Bénin se réunira vendredi en session extraordinaire pour statuer sur le projet de révision de la Constitution, qui prévoit notamment un mandat présidentiel unique, a annoncé le président de la république jeudi soir. S'adressant à la nation dans un discours télévisé, le président Patrice Talon a dit s'appuyer sur la Constitution pour saisir "l’Assemblée nationale pour son examen en session extraordinaire". Le nouveau projet de Constitution -l'un des arguments de campagne de Patrice Talon- prévoit "une discrimination positive en faveur des femmes" dans...
(RFI 24/03/17)
Au Bénin, les députés commencent ce vendredi 24 mars l'examen de la réforme de la Constitution. Un vaste projet de loi qui doit modifier 43 des 160 articles de la Constitution. Parmi les mesures emblématiques, le financement public des partis politiques et un mandat unique de six ans pour le président de la République. Décryptage. Dans une allocution diffusée par la télévision nationale, le président Patrice Talon a présenté son projet aux Béninois. « La présente loi constitutionnelle ne constitue pas l’établissement d’une nouvelle Constitution » et n’entraînera ...
(Xinhua 24/03/17)
Le président de l'Assemblée nationale française Claude Bartolone a entamé jeudi après-midi à Cotonou une visite officielle de 72 heures au Bénin. Au cours de son séjour, il s'entretiendra avec le chef de l'Etat béninois Patrice Talon, selon une source proche du protocole du président de l'Assemblée nationale du Bénin. M. Bartolone est également attendu au parlement béninois vendredi après-midi, où s'ouvre la troisième session extraordinaire de l'année 2017. Les relations bénino-françaises, qui avaient pris un coup pendant la période...
(Le Matinal 24/03/17)
Les députés procèdent ce jeudi 23 mars à la clôture de la deuxième session extraordinaire de l’année 2017. La proposition de loi sur la zone économique est le texte en étude à l’assemblée nationale quelques heures avant la fin de cette session. Sur les onze propositions de lois programmées, environ 5 ont été adoptées par les députés. Les propositions qui ne seront pas examinées seront abordées dans un autre cadre renseigne une source proche du parlement.
(APA 23/03/17)
e Président béninois, Patrice Talon fait ce jeudi une adresse à la nation pour s’expliquer sur les choix et motivations ayant poussé son régime à réviser la constitution du pays, en place depuis le 11 décembre 1990. « Patrice Talon aura à justifier les nouveaux choix contenus dans le projet et appeler toutes les composantes du peuple à soutenir et accompagner le projet », confie un ...
(24 heures au Bénin 23/03/17)
La session hebdomadaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jour, mercredi 22 mars 2017, sous l’autorité du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement. Au nombre des sujets étudiés, il y avait deux (02) points. 1- Réorganisation de l’atlas d’encadrement au Ministère des Enseignements maternel et Primaire (MEMP). Le Gouvernement a prévu, pour la période 2016-2021, de réaliser la transformation du visage de notre école, s’agissant principalement du sous-secteur des enseignements maternel et primaire. Ceci passe, entre autres, par l’amélioration...
(APA 23/03/17)
Le Président de l’Assemblée nationale française, Claude Bartolone est attendu ce jeudi à Cotonou pour une visite officielle de quatre jours au Bénin dans le cadre d’une tournée entamée depuis lundi dans certains pays de la sous-région ouest africaine, a appris APA de source parlementaire à Porto-Novo. Durant ce séjour prévu jusqu’à dimanche, Bartolone qui viendra du Burkina-Faso (22-23 mars) sera vendredi à côté de son homologue du Bénin, Adrien Houngbédji, à l’assemblée nationale pour l’ouverture de la troisième session...
(Le Matinal 23/03/17)
La session hebdomadaire du conseil des ministres s’est tenue hier mercredi 22 mars 2017. A l’issue de la séance, le gouvernement a décidé entre autres de la réorganisation de l’atlas d’encadrement au ministère des Enseignements maternel et primaire (Memp). En effet, dans son souci d’œuvrer à l’amélioration de la qualité de l’enseignement à travers le renforcement des capacités des enseignants, le gouvernement avait décidé de solliciter les services ponctuels d’Inspecteurs et de Conseillers pédagogiques à la retraite comme encadreurs pédagogiques...
(Matin Libre 22/03/17)
Dans la foulée du renvoi devant l’Assemblée nationale du projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990, le Bénin a connu un ensemble de déclaration les unes plus extrémistes que les autres. Il était principalement question d’être pour ou contre la voie parlementaire et la procédure d’urgence qui sont clairement les options de l’équipe Talon. En outre, la liberté du projet final qui a fuité sur les réseaux sociaux, par rapport aux recommandations ou conclusions de la commission...
(La Nation 22/03/17)
Les députés ont adopté ce mardi 21 mars, la proposition de loi fixant les conditions et la procédure d’embauche, de placement de la main-d’œuvre et de résiliation du contrat de travail en République du Bénin. Le texte comporte soixante-quatre articles regroupés en huit titres. Améliorer le dispositif législatif en vigueur afin de rendre flexibles les conditions d’embauche et rigides celles de résiliation du contrat de travail. C’est le but visé à travers la proposition de loi fixant les conditions et...
(Visages du Bénin 22/03/17)
Le Président de l’Assemblée Nationale du Bénin, SEM Adrien HOUNGBEDJI accueille le jeudi 23 mars 2017 le Président de l’Assemblée Nationale de France, SEM Claude BARTOLONE. Après le Niger où il séjourne du 20 au 22 mars 2017 et selon l’agenda du Président du Parlement français, il se rend du 22 au 23 mars 2017 au Burkina-Faso. Et c’est après l’étape de Ouagadougou, que SEM Claude BARTOLONE sera au Bénin où il passera plus de temps car, il ne repartira...
(APA 21/03/17)
La session extraordinaire demandée par le gouvernement de Patrice Talon pour l’étude en urgence de la loi portant révision de la constitution du 11 décembre 1990 s’ouvre vendredi prochain, a appris APA de source parlementaire. La décision prise par la conférence des présidents et le bureau de l’Assemblée nationale qui se sont réunis lundi au Palais des gouverneurs à Porto-Novo, a programmé pour vendredi cette session extraordinaire d’une durée de deux semaines au cours de laquelle les députés vont donner...
(L'Evènement Précis 20/03/17)
Le jeudi 16 Mars dernier, le Chef de l’Etat a accordé, en présence de quelques membres de son gouvernement, une séance de travail aux secrétaires généraux des centrales syndicales de la Confédération des syndicats autonome du Bénin (Csa-Bénin), de la Confédération générale des travailleurs du Bénin (Cgtb), de la Confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi), de l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb), de la Centrale des syndicats du privé et de l’informel du Bénin (Cspib) et de...
(Matin Libre 18/03/17)
Les députés de la 7ème législature se sont retrouvés hier jeudi 16 mars 2017 pour la reprise des travaux en plénière après le camouflet du mardi 14 mars 2017 causé par l’indisponibilité des rapports ce qui a fait reporter les travaux pour hier. Ainsi, les travaux au cours de cette plénière ont conduit au vote de deux lois sur les 12 propositions de lois qui constituent l’ordre du jour de cette 2ème session extraordinaire de l’année 2017. L’ordre du jour...
(Bénin Actu 18/03/17)
Le projet de révision adopté par le Conseil des ministres comporte une réforme de taille. Le mandat unique pour tout aspirant à la magistrature suprême au Bénin. A ce sujet, les conjectures vont bon train sur l’objectif prêté au pouvoir, de vouloir écarter un éventuel adversaire, ancien président de la République. A l’analyse, la disposition introduite dans le projet de révision, qui vise à empêcher un ancien président de briguer encore la magistrature suprême, ne ‘’pénalise’’ que Patrice Talon lui-même...

Pages