Mardi 17 Octobre 2017
(BBC 29/08/17)
Des centaines de personnes ont manifesté lundi dans les rues de Cotonou. Les manifestants, ont à l'occasion, brûlé quelques coupures de 1000 et 500 francs CFA. Ces personnes apportent leur soutien à Kemi Séba, celui-là même qui a brulé la semaine dernière un billet de franc CFA lors d'une manifestation à Dakar. Le franco-béninois, Kemi Séba, plaide pour un abandon du franc CFA et la création d'une nouvelle monnaie par les pays qui l'utilisent. ''Nous avons manifesté notre mécontentement vis-à-vis de cette arrestation qui est injuste et disproportionnée. Nous...
(Le Matinal 29/08/17)
Le député Pascal Essou ne fait plus partie des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). C’est à travers une déclaration rendue publique le vendredi 25 août 2017 au Ceg 1 d’Aplahoué, qu’il a annoncé sa démission de cette formation politique. En Présence des sages et notables, des députés Dakpè Sossou et Lucien Houngnibo, et du maire de la Commune d’Aplahoué, Casimir Sossou, il a précisé que cet acte vise à amorcer le développement du département du Couffo. Le député Pascal Essou ne milite plus au sein des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Il a mis un terme à son appartenance à cette formation politique, vendredi 25 août 2017 en présence d’un parterre de personnalités politiques. L’élu du...
(24 heures au Bénin 29/08/17)
C’est désormais officiel. La Renaissance du Bénin (RB) a rejoint la mouvance présidentielle. L’aile du parti qui se réclame être réformiste compte accompagner le Chef de l’Etat dans la réussite de sa mission. Me Abraham Zinzindohoué l’a annoncé à travers une déclaration qu’il a rendu publique ce week-end au sujet du positionnement du parti sur l’échiquier national politique. Armel TOGNON Déclaration du Bureau politique national de la RB, au sujet du positionnement du parti sur l’échiquier politique national Réuni en session extraordinaire le 25 Août 2017 au siège du Parti à Cotonou, avec le seul point ci-dessus à l’ordre du jour, le Bureau Politique National de « La Renaissance du Bénin » rend publique la Déclaration ci-après : La Renaissance...
(Le Matinal 29/08/17)
L’homme d’affaires Sébastien Ajavon est-il victime d’un acharnement politique. Le débat fait rage sur les réseaux sociaux. Et ce, depuis la note de redressement fiscal adressée à la société Cajaf-Comon. Seulement, tout le monde peut noter, à regret, les fausses accusations et les commentaires tendancieux faits à propos d’un dossier aussi sensible. La polémique enfle utilement, l’objectivité étant mise à part, au profit d’amalgames. Mais, ce surtout, les relations tendues entre le chef de l’Etat, Patrice Talon, et Sébastien Ajavon, qui sont, à tort, mis en exergue. Or, tous les spécialistes en matière de fiscalité, sont unanimes là-dessus. Il ne s’agit pas d’un acharnement, mais d’une démarche normale que tous les connaisseurs comprennent et soutiennent, à moins de vouloir jouer...
(Matin Libre 29/08/17)
(Ils officient malgré une décision de la Cour et de la justice) Dès son arrivée au pouvoir Patrice TALON a utilisé la ruse pour placer ses hommes à certains endroits clé de l’administration afin de les instrumentaliser et d’obtenir ce qu’il désire. C’est notamment le cas à l’Autorité de régulation des Communications électroniques et des Postes (ARCEP) où il a purement et simplement remplacé les anciens membres en place sous de fallacieux prétextes de « fautes lourdes ». C’était suite à un audit réalisé par le cabinet « Fiduciaire d’Afrique » dont le fondateur n’est autre que celui que d’aucuns appellent au Palais de la Marina le « Vice Président», son homme de main, Johannes DAGNON. Malgré la décision DCC...
(24 heures au Bénin 29/08/17)
Nouveaux Droits de l’Homme, NDH. C’est le nom d’une association de défense et de soutien des droits humains qui a vu le jour ce samedi 26 août 2017, à Cotonou. Avec d’autres organisations sœurs, elle s’engage à travailler sur les questions de paix et de défense des libertés démocratiques. Parmi les personnalités politiques présentes à l’assemblée générale constitutive de l’association Nouveaux droits de l’Homme Bénin, il y avait l’ancien député et ministre Candide Azannaï, les anciens secrétaires généraux des centrales et confédérations syndicales, le président de NDH Togo, Me Bertin Atsyon Amègan, et bien d’autres délégations étrangères. Selon les organisateurs, le mouvement NDH porté sur les fonts baptismaux ce samedi à Cotonou, va lutter contre les pratiques anti-démocratiques, à savoir...
(Les 4 Vérités Hebdo 29/08/17)
(Une opportunité de renforcement des capacités des professionnels des médias ; les inscriptions se poursuivent jusqu’au vendredi 8 septembre 2017 au service scolarité de l’ISMA) Par Jean-Louis KOGBEDJI, 29 août 2017 à 04:05 | 15 lectures Après le succès de la première mission portant sur le journalisme d’investigation, dépêchée au Bénin en 2016 par les Pays-Bas en vertu du partenariat entre les Pays-Bas et l’ISMA, le Royaume des Pays-Bas, à travers le programme PUM, offre une nouvelle assistance pédagogique à l’Institut Supérieur des Métiers de l’Audiovisuel (ISMA). L’ISMA séduit par sa formation de qualité et le suivi des Diplômés. Du 08 au 22 Septembre 2017, deux professionnels recrutés par le Programme PUM des Pays-Bas seront en mission d’enseignement à l’ISMA,...
(24 heures au Bénin 28/08/17)
Le président de la République rentre à Cotonou ce samedi, après son séjour au Maroc et en France. Patrice Talon vient de passer quelques semaines de vacances à Tanger au Maroc puis dans la capitale française. Il a quitté Cotonou en direction du royaume chérifien, quelques jours après la célébration, le 1er août, de la fête nationale de l’indépendance. C’ètait suite à la décision prise par le gouvernement en conseil des ministres du 2 août d’observer 15 jours de vacances pour compter du lundi 7 août. Avec le retour du chef de l’Etat ce week-end, la réunion hebdomadaire des ministres pourrait reprendre dès la semaine prochaine. M. M.
(Le Monde 28/08/17)
L’homme d’affaires Sébastien Ajavon, dont les entreprises font l’objet d’un redressement de 167 milliards de francs CFA, crie à l’acharnement politique. Par Hermann Boko (contributeur Le Monde Afrique) Sébastien Ajavon ne veut pas réagir. Il préfère laisser aux cadres des trois entreprises de son groupe qui font l’objet d’un redressement fiscal (Comon SA, SCI l’Elite et JLR SA) le soin de relever « toutes les fantaisies intégrées par l’administration du fisc » pour en venir à cette somme mirobolante de 167 milliards de francs ...
(RFI 28/08/17)
Un redressement fiscal d’un montant colossal fait la une des journaux béninois. C’est Sébastien Ajavon qui est visé, l’homme d’affaire et politicien arrivé troisième à l’élection présidentielle l’an dernier. L’entourage de Sébastien Ajavon évoque un avis de 167 milliards de francs CFA (plus de 254 millions d'euros), un montant non confirmé par la direction générale des impôts. Le contrôle concerne les bénéfices déclarés par trois entreprises au cours des années 2014, 2015 et 2016. Si les proches de l’homme d’affaires suspectent une « manœuvre politique », la direction générale des impôts, elle, s’étonne d’une telle polémique et assure qu’il s’agit d’une procédure tout à fait commune. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170827-benin-sebastien-ajavon-redressement-f...
(Le Matinal 28/08/17)
L’émission ‘’ Ma part de vérité ‘’ a reçu hier dimanche 27 août 2017, le directeur des établissements privés de l’enseignement supérieur, Dodji Amouzouvi (photo). Il a donné des clarifications sur le contexte de l’instauration des examens nationaux. L’examen national de licence démarre ce jour lundi 28 août 2017 sur toute l’étendue du territoire national et il urge que des explications soient apportées pour davantage faire la lumière sur cette réforme qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. C’est dans cet objectif que Dodji Amouzouvi, directeur des établissements privés de l’enseignement supérieur était sur l’émission ‘’ Ma part de vérité ‘’ hier dimanche 27 août 2017. A en croire le Depes, les examens nationaux constituent une étape essentielle...
(Xinhua 28/08/17)
Un total de 24 nouveaux boursiers béninois sont admis pour poursuivre leurs études dans les universités chinoises au titres de l'année académique 2017-2018, a annoncé samedi soir à Cotonou, le Conseiller culturel à l'Ambassade de la Chine près le Bénin, Wei Jun. S'exprimant à la cérémonie de remise des lettres d'admission à ces nouveaux boursiers, le diplomate chinois a indiqué que parmi ces étudiants, on y compte 15 étudiants du premier cycle, six en master, deux doctorants et un stagiaire. "Ces 24 nouveaux boursiers qui vont s'envoler lundi 28 août prochain pour la Chine, vont poursuivre leurs études universitaires dans divers domaines, notamment le chinois professionnel, le commerce international, les sciences environnementales, le droit international, l'hydraulique agricole, la sécurité informatique,...
(Xinhua 28/08/17)
A moins d'une semaine de la commémoration de la fête musulmane de la Tabaski au Bénin, les moutons cherchent désespérément leurs acheteurs à Cotonou et ses environnants, a constaté vendredi Xinhua sur place. Dans les marchés de bétail de Zongo à Cotonou et de celui Djeffa situé à une vingtaine de kilomètres au sud-est de la capitale économique béninoise, où des dizaines de commerçants burkinabè, nigériens et maliens déversent à l'approche de la fête de l'Aïd el-Kebir, des milliers de béliers et de moutons pour leurs potentiels acheteurs du Bénin et du Nigeria, l'affluence n'est pas encore forte à cause de la flambée des prix des animaux. "Cette année, les prix des animaux sont trop élevés par rapport ceux de...
(Afrique sur 7 28/08/17)
Angélique Kidjo a véritablement plusieurs cordes à son arc. Chanteuse, compositrice, activiste, l’artiste béninoise a publié un livre « La voix est le miroir de l’âme – Mémoires d’une diva engagée ». Elle y raconte son parcours de vie. La star béninoise est une artiste accomplie, tant elle caracole au sommet de son art. En effet, Angélique Kidjo a remporté des Grammy Awards et plusieurs autres lauriers à travers la planète. Aussi, a-t-elle décidé de marquer un arrêt afin de se remémorer tout son parcours depuis son Cotonou natal. Cette diva africaine qui fait partie des 100 femmes les plus influentes du monde a donc pris la plume pour écrire : « La voix est le miroir de l’âme –...
(AFP 26/08/17)
Le richissime homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon, fait l'objet d'un redressement fiscal de 167 milliards de francs CFA (plus de 254 millions d'euros), relaçant les spéculations d'acharnement du pouvoir sur cet ancien candidat à la présidentielle. "Il lui est reproché d'avoir organisé à travers plusieurs de ses sociétés une évasion fiscale sur les années 2014, 2015 et 2016", a appris vendredi l'AFP des services fiscaux à Cotonou, capitale économique du Bénin. L'information abondamment relayée par la presse béninoise est confirmée par l'entourage de l'homme d'affaires et homme politique qui était arrivé à la troisième place de l'élection présidentielle en 2016.
(Jeune Afrique 26/08/17)
Après avoir fait l'objet d'un contrôle des services fiscaux, l’homme d’affaires Sébastien Germain Ajavon, arrivé troisième lors de la dernière présidentielle au Bénin, doit désormais s'acquitter de la somme de 167 milliards de francs CFA. Ses partisans parlent de « harcèlement » de la part du régime du président Talon. Les agents du fisc épluchent depuis le mois de mai les comptes de trois sociétés appartenant à Sébastien Ajavon, spécialisé dans la distribution des produits de la volaille. Le contrôle, portant sur les trois dernières années (2014, 2015 et 2016), a concerné les sociétés COMON SA, SCI L’Elite et JLR SA, aujourd’hui fermées et sur les cendres desquelles l’homme d’affaires a créé cette année une autre société dénommée Agro Business...
(Financial Afrik 26/08/17)
Les services fiscaux béninois réclament à la société la société Comptoir mondial de négoce-Comptoir Ajavon et fils (Cajaf-Comon S.A.) de l’homme d’affaires et politicien Sébastien Ajavon, 167 milliards de Fcfa d’impôts impayés. Selon ces derniers, il s’agit d’une opération régulière qui entre dans le cadre de la mobilisation des ressources internes en vue de financer les actions prévues dans le cadre du programme du président Patrice Talon et plusieurs sociétés béninoises qui ont des ardoises auprès du fisc sont visées par les mêmes procédures. Mais ce redressement d’envergure est considéré comme un harcèlement par les partisans de l’homme d’affaire et ancien allié du président Patrice Talon après l’affaire de la découverte des 18 kg de cocaïne dans une cargaison de...
(L'Evènement Précis 26/08/17)
Le deuxième adjoint au maire de la ville de Porto-Novo, Dr François Ahlonsou, a animé, ce jeudi 24 août 2017, un point de presse à l’hôtel de ville. Une initiative du Conseil municipal visant à apporter des éclaircissements sur certains sujets qui ont défrayé la chronique ces derniers jours. Entouré des cadres et techniciens de la mairie dont le directeur de cabinet, Jules Djossou, le directeur des services techniques, le directeur des affaires financières et économiques et le secrétaire général, l’élu municipal a tenté de rétablir la vérité en balayant du revers de la main, toutes les allégations mensongères concoctées selon lui, par des amis politiques d’en face pour déstabiliser l’exécutif municipal de la ville capitale. « La bataille pour...
(Financial Afrik 26/08/17)
Le Programme d’action gouvernemental (PAG) quinquennal dénommé « Le Bénin révélé », a été lancé la semaine dernière. Ledit programme va nécessiter une enveloppe de 9.039 milliards de francs Cfa sur la période de 2016 à 2021. Il s’agit au total, de 299 projets et 77 réformes qui touchent tous les secteurs vitaux du pays des infrastructures au tourisme en passant par l’Agriculture et l’amélioration de cadre de vie. Notons que le PAG, qui se focalise entre autres sur 45 projets majeurs, avait été adopté en octobre dernier. Il vise notamment à créer 500.000 emplois d’ici 2021, construire 20.000 logements économiques et sociaux, fournir une couverture d’assurance maladie universelle à 4 millions de Béninois et construire la Cité internationale de...
(La Tribune 25/08/17)
Les services fiscaux béninois réclament à la société CAJAF COMON SA de l’homme d’affaires et politicien Sébatien Ajavon, 167 milliards de Fcfa d’impôts impayés. Un redressement d'envergure que les partisans de l’ancien allié de Patrice Talon considèrent comme du harcèlement après l’affaire de la découverte des 18 kg de cocaïne dans une cargaison de la société et qui a fait capoter l’alliance entre les deux hommes. C'est une somme qui donne le tournis tellement elle parait « démesurée » que les services fiscaux béninois réclament à la société Comptoir mondial de négoce-Comptoir Ajavon et fils (Cajaf-Comon S.A.) à titre d'impôts impayés. Au total, le redressement fiscal adressé à la société de l'homme d'affaires Sébastien Ajavon s'élève à quelques 167 milliards...

Pages