Lundi 24 Juillet 2017
(APA 30/06/17)
Le président béninois, Patrice Talon, a autorisé Nicoué Peace Delaly, un élève âgé de 11 ans, à composer à la session de remplacement du Baccalauréat prévu dans quelques jours. Vu que l’office du Baccalauréat s’opposait à la participation de Nicoué à l’examen du bac, pour des raisons liées à son jeune âge, les parents de l’enfant surdoué avaient saisi en dernier recours le chef de l’Etat béninois. En réaction, le président Patrice Talon a profité du conseil des ministres de mercredi pour trancher en ces termes : « Si l’enfant est surdoué, il a le droit de composer comme les autres dès lors qu’il a rempli les conditions pour être présenté à l’examen». A l’appui de son accord, Patrice Talon...
(Xinhua 30/06/17)
Le président béninois, Patrice Talon a quitté Cotonou, mercredi soir pour Paris, pour un contrôle médical de son état de santé, a appris jeudi Xinhua de source officielle dans la capitale économique béninoise. "Le président Patrice Talon a annoncé à ses ministres à la fin de leur réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, qu'il va en France pour quelques jours pour un rendez-vous avec ses médecins dans le cadre d'un contrôle post-opératoire", a confié à Xinhua, une source proche de la présidence béninoise. Lors de son dernier séjour de plus de trois semaines au mois de juin, dans la capitale française, le président Talon a subi deux interventions chirurgicales. Selon un communiqué de la présidence béninoise, publié le 19 juin...
(Agence Ecofin 30/06/17)
Le Bénin accueille, depuis le 28 juin 2017, la 9ème édition du forum africain sur le carbone. L’événement qui se tient sur trois jours, a été placé sous le thème « Action climatique collaborative pour le développement durable en Afrique.». Il est coorganisé par la Banque africaine de développement (BAD) en collaboration avec les autres membres du Cadre de Nairobi. Les participants, issus des différents pays du continent ainsi que des institutions internationales et des acteurs du secteur privé, impliqués dans le mécanisme du marché du carbone, réfléchissent aux différents moyens qui permettront de renforcer le rôle du marché du carbone afin d’aboutir à une action climatique plus intense sur le continent. L’engagement des acteurs étatiques et non étatiques dans...
(Xinhua 30/06/17)
Le gouvernement béninois a déclenché des poursuites judiciaires à l'encontre de hauts cadres de l'administration publique béninoise et de sociétés d'Etat, impliqués dans la mauvaise gestion de la filière coton, occasionnant de graves irrégularités et des pertes d'environ 125 milliards de francs CFA à l'Etat. L'audit organisationnel, technique et financier de la filière Coton au Bénin, au titre des campagnes 2013-2014, 2014-2015 et 2015-2016, réalisé par le Cabinet Mazars, à la Société nationale pour la promotion agricole (SONAPRA) et à la Centrale d'achat des intrants agricoles (CAIA), a révélé de graves malversations commises par les responsables de ses structures, avec des manques à gagner très importants pour le Trésor public béninois, annonce un communiqué gouvernemental publié jeudi à Cotonou. Une...
(Xinhua 30/06/17)
La Banque mondiale a décidé d'accorder un crédit de 60 millions de dollars pour aider le gouvernement béninois à améliorer ses services énergétiques en renforçant les institutions du secteur et en étendant l'accès à l'électricité dans des zones périurbaines. Selon un communiqué de l'institution monétaire internationale publié mercredi à Cotonou, le nouveau projet d'amélioration des services énergétiques (PASE) du Bénin va contribuer à améliorer les performances opérationnelles de la Société béninoise d'énergie électrique (SBEE), étendre le réseau de distribution dans les quatre zones ciblées de Cotonou, Porto-Novo, Parakou et Natitingou, et promouvoir une gestion communautaire des ressources forestières. "Ce nouveau projet aidera le gouvernement béninois à satisfaire une demande urgente d'amélioration de la fiabilité des services énergétiques et, à plus...
(RFI 30/06/17)
Dernier épisode de notre série sur les liens entre le Bénin et le Nigeria. Le grand voisin de l’est fait peur à beaucoup de Béninois. Ils voient le Nigeria comme un pays violent. Dans les années 80-90, l’insécurité et la criminalité ont largement contribué à nourrir cette crainte. Mais grâce aux jeunes, attirés par le dynamisme de villes comme Lagos, les préjugés tombent peu à peu.
(AFP 29/06/17)
Un procès très attendu s'est ouvert jeudi devant la Cour d'assises de Cotonou concernant l'escroquerie d'ICC-Services décrite comme le plus gros scandale financier du Bénin, a constaté un correspondant de l'AFP. Vingt personnes doivent comparaitre devant les juges pour, notamment, "association de malfaiteurs", "escroquerie avec appel au public" et "exercice illégal d’activités bancaires et de micro-finance". Le scandale dit "ICC-Services" (Investment Consultancy and Computering Services), du nom de la principale structure impliquée, a connu un immense retentissement lorsqu'il a éclaté il y a sept ans. Selon un rapport du FMI, près de 150.000 personnes, peut-être davantage, auraient été spoliées entre 2006 et 2010 par des sociétés de placement...
(AFP 29/06/17)
Le président béninois Patrice Talon est reparti à Paris pour un "contrôle de routine" après avoir subi deux opérations chirurgicales lors d'un premier séjour en France début juin, a-t-on appris jeudi auprès de la présidence. Le chef de l'Etat, âgé de 59 ans, s'est envolé mercredi soir de Cotonou après avoir présidé le conseil des ministres. "Il a annoncé en conseil des ministres qu'il retourne en France parce qu'il a rendez-vous avec les médecins pour un contrôle de routine suite à son opération", a déclaré à l'AFP le directeur de la communication de la présidence, Wilfried Houngbédji. Jointe par l'AFP, une...
(Le Monde 29/06/17)
Le Franco-Béninois de 62 ans, ancien premier ministre du Bénin et soutien d’Emmanuel Macron, remplace François Chérèque, mort en janvier. Le Franco-Béninois Lionel Zinsou, 62 ans, soutien d’Emmanuel Macron, va présider le club « progressiste ». Terra Nova s’éloigne de plus en plus du PS. Le think tank « progressiste » s’est en effet choisi un nouveau président, près de six mois après la mort de François Chérèque. C’est Lionel Zinsou, 62 ans, un fervent supporteur d’Emmanuel Macron. Ancien premier ministre du Bénin (18 juin 2015-6 avril 2016), candidat malheureux à l’élection présidentielle du pays il y a un peu plus d’un an, ce métis franco-béninois – passé lors de ses études en France par de prestigieux établissements comme Louis-le-Grand...
(APA 29/06/17)
La Banque mondiale a approuvé mercredi en faveur du Bénin un prêt de 60 millions de dollars destiné à améliorer ses services énergétiques en renforçant les institutions du secteur et en étendant l’accès à l’électricité dans quatre zones périurbaines de Cotonou, Porto-Novo, Parakou et Natitingou, annonce un communiqué dont APA a reçu copie. Consenti via l’Association internationale de développement (AID), une institution de la Banque mondiale qui aide à la réduction de la pauvreté dans le monde, ce prêt permettra d’appuyer le Projet d’amélioration des services énergétiques (PASE) du Bénin. « Ce nouveau projet, souligne le communiqué, aidera le gouvernement béninois à satisfaire une demande urgente d’amélioration de la fiabilité des services énergétiques et, à plus long terme, à développer...
(APA 29/06/17)
L’ancien Premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou, a été nommé, mardi, à la tête du think tank ‘’Terra Nova’’, en remplacement de François Chèrèque décédé il y a environ six mois, a-t-on appris mercredi à Cotonou. Candidat malheureux à l’élection présidentielle de mars 2016, Lionel Zinsou est un banquier de formation. Né d’une mère française et d’un père béninois, Lionel Zinsou fait partie des « afroptimistes », courant de pensée qui soutient que l’avenir du monde et de l’Europe passe par le développement du continent africain. Fondée en février 2008, Terra Nova est une association française qui se définit comme un laboratoire d’idées proche de la gauche. Progressiste et indépendante, elle compte produire des réflexions et diffuser des propositions politiques...
(RFI 29/06/17)
C’est un scandale à la Madoff : un Madoff béninois qui se retrouve devant les juges ce 29 juin. Le procès de l'institution de placement d’argent ICC Services doit reprendre devant la Cour d’assises de Cotonou. Vingt-huit personnes dont six en détention provisoire depuis plus de sept ans doivent répondre notamment d'association de malfaiteurs, escroquerie, corruption et subornation de témoin. La Cour se prononcera notamment sur le sort des accusés, et ce n’est qu’après cette étape que sera abordée la question du dédommagement des victimes. Un procès très attendu. Ils sont 150 000 Béninois, sans doute beaucoup plus, à avoir été spoliés dans cette escroquerie, la plus importante de l'histoire du Bénin. Beaucoup parmi eux ont perdu toutes leurs économies...
(RFI 29/06/17)
Le Forum africain du carbone démarre ce 29 juin à Cotonou, au Bénin. Décideurs politiques, porteurs de projets et financeurs se réunissent pour parler de la lutte contre le changement climatique en Afrique. Les pays africains ne font pas partie des gros émetteurs, mais l'Afrique est particulièrement touchée par le changement climatique. Anne Laure Sablé de l'ONG CCFD-Terre Solidaire précise : « En Afrique, les conséquences se voient directement, notamment sur le secteur agricole. Les événements climatiques extrêmes sont de plus en plus violents et de plus en plus fréquents. Il y a les sécheresses, et par conséquent une baisse des rendements agricoles. L’accès à l’eau est de plus en plus difficile. Il y a aussi un phénomène de désertification...
(AFP 28/06/17)
L'ex-Premier ministre du Bénin Lionel Zinsou a été élu nouveau président du centre de réflexion (think tank) progressiste français Terra Nova, a annoncé mercredi la fondation. A 62 ans, l'économiste franco-béninois succède à l'ancien dirigeant syndicaliste François Chérèque, décédé début janvier à 60 ans. "Nous sommes particulièrement heureux d'accueillir en notre sein un homme d'idées, attaché aux valeurs progressistes, ouvert sur le monde et en prise avec les réalités économiques et politiques du moment", se félicite Terra Nova dans un communiqué. "Terra Nova, qui a contribué ces dernières années au renouvellement des idées et des forces progressistes, entend rester le forum naturel de leur recomposition dans les années qui viennent", précise encore la fondation, qui s'est tournée vers un partisan...
(Matin Libre 28/06/17)
Le prix d’excellence du mérite international de la Fondation Afrikanew Ubuntu et Afrikanewsgroup multimédia pour la liberté, la paix et le développement en Afrique et dans le monde pour l’année 2016/2017 a livré son verdict. Deux béninois figurent parmi les heureux gagnants. Il s’agit de l’homme d’affaires Ségastien Germain Ajavon et du web-activiste Hugues Comlan Sossoukpè. Le 1er Sébastien Germain Ajavon a été distingué dans la catégorie de l’Homme d’affaires francophone investisseur, symbole de la solidarité africaine. Le ...
(Agence Ecofin 28/06/17)
La Banque mondiale vient d’octroyer au Bénin, un prêt de 60 millions $ (34,6 milliards de francs Cfa) afin d’améliorer ses performances énergétiques. Ce financement a été fait dans le cadre de la Facilité d’aide au développement mise sur pied par l’Association internationale de développement (IDA), un membre du groupe, et qui octroie des prêts à un taux très faible, voire nul aux pays les plus pauvres. Il servira à l’amélioration des performances de la Société béninoise de l’énergie électrique (SBEE) en charge de la distribution électrique dans le pays. Cette dernière pourra ainsi améliorer ses performances opérationnelles en réduisant ses pertes techniques et commerciales, mettre en place une feuille de route pour un développement graduel et durable du secteur...
(L'Evènement Précis 28/06/17)
Ancien Ministre chargé de la Coordination des Politiques de mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et des Objectifs de Développement Durable (ODD), le Professeur Fulbert Géro Amoussouga n’est plus. Son décès a été annoncé , ce vendredi 23 juin 2017 à Lomé dans sa 65ème année. En effet, le professeur Fulbert Géro Amoussouga est le seul titulaire de la chaire de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) au Bénin. Ancien-Président du Conseil béninois d’Analyse Économique, Fulbert Géro Amoussouga a été, de 1995 à 2010, le doyen de la Faculté de Sciences Économiques et de Gestion de l’Université d’Abomey Calavi (Bénin). Membre du Conseil Africain Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), il fut nommé en juillet 2012 par...
(Xinhua 27/06/17)
Le gouvernement béninois vient de décider de la création de la Société de patrimoine de la Cité Internationale de l'Innovation et du Savoir (CIIS), en vue de promouvoir l'émergence de centres d'excellence dans l'enseignement supérieur et la recherche scientifique, ainsi que l'éclosion de champions nationaux et régionaux dans des domaines innovants. "La zone franche du savoir et de l'innovation, dénommée Cité Internationale de l'Innovation et du Savoir est une structure universitaire, scientifique et entrepreneuriale. Elle constitue l'un des principaux moteurs du pôle de croissance...
(Jeune Afrique 27/06/17)
Les mis en cause dans la plus célèbre affaire d’escroquerie de l’histoire du Bénin comparaissent devant la Cour d’assises de Cotonou mardi 27 juin. Un procès très attendu, et qui fixera les victimes sur l’éventualité d’actions en remboursement ou en indemnisation des placements qu’elles ont effectués entre 2006 et 2010. Vingt personnes sont appelées à la barre, à partir de ce mardi 27 juin, dont six en détention provisoire depuis plus de sept ans. Elles sont poursuivies pour association de malfaiteurs, escroquerie avec appel au public, exercice illégal d’activités bancaires et de micro-finance, et pour corruption et subornation de témoin. La Cour se prononcera notamment sur le sort des accusés, et ce n’est qu’après cette étape que sera abordée la...
(RFI 27/06/17)
L'ancien président de la Cour suprême Abraham Zinzindohoué a été élu nouveau président du parti la Renaissance du Bénin, lors d'un congrès contesté à Abomey. Tenu par le camp des frondeurs qui appellent toutes les personnalités exclues ou qui ont quitté le parti ces derniers temps à revenir, ce congrès a aussi entériné l'exclusion du président du mouvement Lehady Soglo, fils de l'ancien chef de l'Etat Nicéphore Soglo. Une décision qui avait déjà été annoncée il y a un mois. Que reprochaient les frondeurs de la Renaissance du Bénin (RB) à Léhady Soglo, le président du parti ? « On lui reproche la gestion autoritaire, cavalière, la mauvaise gestion des hommes, le refus d’organiser le congrès, le refus de mettre...

Pages