Mardi 17 Octobre 2017
(La Voix de l'Amérique 11/09/17)
Cinq personnes de retour de leur champ ont trouvé la mort dimanche dans les eaux du fleuve Niger, dans l'arrondissement de Garou, commune de Malanville, dans le nord du Bénin. Selon des proches de la famille, les victimes Foma Arouna Mazou (35 ans), Zatchi Aminou (22 ans), Mohamadou Issifou (20 ans), Bako Hamirou (10 ans) et Issifou Faouzane (12 ans) avaient quitté la maison pour le champ situé à quelques kilomètres du village. Avec la montée des eaux du fleuve Niger et de ses affluents, la pirogue qui leur servait de moyen de transport a chaviré avec neufs personnes à bord. Quatre personnes ont pu échapper à cette noyade. Lire la suite sur: https://www.voaafrique.com/a/cinq-morts-suite-a-la-montee-des-eaux-du-fl...
(Xinhua 11/09/17)
COTONOU, (Xinhua) -- Le gouvernement béninois vient d'annoncer la candidature du Bénin au poste de juge à la Cour pénale internationale, indique un communiqué gouvernemental parvenu vendredi à Xinhua à Cotonou. "Le gouvernement béninois a marqué son accord et son soutien à la candidature du Bénin au poste de juge à la Cour pénale internationale (CPI)", indique la même source. Selon la même source, l'exécutif béninois a demandé au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et au ministre de la Justice et de la Législation, d'organiser le plaidoyer nécessaire en faveur de l'élection de la candidate du Bénin...
(Agence Ecofin 11/09/17)
(Agence Ecofin) - La République du Bénin va procéder, le 21 septembre prochain, à l’émission de ses premières obligations synthétiques (OS) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Sorte de panier de titres de dette composé de bons et d’obligations du trésor détachables, le pays de l’Afrique de l’Ouest démarrera sur le marché des OS avec un premier besoin de financement de 55 milliards FCFA (environ 100 millions $). La transaction sera assortie d’un taux d’intérêt de 6% et d’une maturité de 3 ans. Cette incursion sur le marché de la dette interrégionale, permettra au gouvernement du président Patrice Talon de financer le budget 2017 pour lequel, au 30 août 2017, un montant de 255,84 milliards...
(Xinhua 11/09/17)
COTONOU, (Xinhua) -- 2.763 cas de grossesses précoces sont détectés parmi les 301.821 filles inscrites dans les lycées et collèges du Bénin au cours de l'année scolaire 2016-2017, révèlent les statistiques du ministère de l'Enseignement secondaire et technique et de la Formation professionnelle. Mesmin Tossa, enseignant en sociologie dans un établissement privé d'enseignement supérieur de Cotonou, a estimé que les causes fondamentales de ce phénomène au Bénin, sont liées non seulement à la pauvreté monétaire des parents d'élèves dans les milieux ruraux, mais aussi à la non application des dispositions de l'arrêté ministériel portant sanctions à infliger aux auteurs de violences sexuelles dans les écoles et établissements d'enseignement secondaire général, technique et professionnel publics et privés du pays. "Il faut...
(Xinhua 11/09/17)
COTONOU, (Xinhua) -- Les amandes de karité seront achetées aux producteurs à 100 FCFA le kilogramme sur toute l'étendue du territoire béninois, dans le cadre de la campagne de commercialisation 2017-2018, a annoncé jeudi le gouvernement. Selon un communiqué gouvernemental publié jeudi à Cotonou, cette décision du gouvernement vient entériner les propositions faites par la commission permanente d'approvisionnement en facteurs de production, de commercialisation des produits agricoles et du commerce général. "En maintenant le prix de cession de la noix de karité à 100 francs CFA le kilogramme, le gouvernement veut accompagner et encourager les acteurs du secteur à plus de détermination et d'engagement dans la production de cette filière, qui utilise une main d'œuvre importante dans les opérations de...
(Xinhua 11/09/17)
COTONOU, (Xinhua) -- Le gouvernement béninois a annoncé jeudi avoir approuvé les dernières négociations sur la création de la Zone de Libre-Echange Continentale (ZLEC), un projet de zone de libre-échange en cours de création sur la grande partie de l'Afrique. Selon un communiqué gouvernemental publié jeudi à Cotonou, ces négociations ont été lancées par l'Union Africaine en juin 20I5, faisant suite à une décision de la 25eme session ordinaire de l'Assemblée des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine à Johannesburg. Ainsi, explique la même source, l'objectif principal desdites négociations est d'aboutir, à la fin de l'année 2017, à un accord commercial global et mutuellement bénéfique entre les Etats membres de l'Union Africaine. A cet effet, précise le communiqué,...
(Xinhua 11/09/17)
OUIDAH (Bénin), (Xinhua) -- Une vingtaine de responsables d'entreprises chinoises et des équipes techniques d'aide au Bénin, ont à travers un bain touristique et culturel ce samedi, découvert la cité historique de Ouidah, la deuxième porte de départ des esclaves en Afrique et de ses atouts touristiques, a constaté Xinhua sur place. Très tôt ce samedi matin, plusieurs dizaines de responsables d'entreprises chinoises et des équipes techniques d'aide au Bénin sous la conduite de l'ambassadeur de la Chine près le Bénin, Diao Mingsheng, ont investi la route des esclaves de Ouidah - un chemin que les esclaves venus de différentes régions de l'Afrique empruntaient pour être regroupés à Ouidah avant d'être déportés vers le nouveau monde -, pour s'imprégner des...
(APA 11/09/17)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Le Béninois Faustin Amoussou est le nouveau directeur général de Bank of Africa Burkina (BOA), a appris APA auprès des responsables de la banque. Faustin Amoussou remplace à ce poste Sébastien Toni qui aura passé près de huit ans à la tête de BOA Burkina. Ancien Directeur général de BOA Sénégal et BOA Bénin, Faustin Amoussou diplômé de l’Institut technique de banque en France est un pur produit du groupe BOA appartenant au holding marocain BMCE. Il prend la tête de la filiale burkinabé au moment où celle-ci à les signaux au vert. Avec plus de 366 197 comptes, le nombre d’agences est passé de 25 à 52. Les ressources collectées sont passées de 210 milliards...
(BBC 07/09/17)
Au Bénin, le palais présidentiel arrête d'assurer le paiement des factures d'eau, d'électricité et de téléphone des anciens présidents. C'est le résultat d'une mission d'audit qui a enquêté aux Services de l'intendance du Palais présidentielle. En effet, selon l'article 8 de la loi n°2009-18 du 15 juillet 2009 portant pension et autres avantages accordés aux anciens chefs de l'Etat, les présidents Nicéphore Soglo, feu Mathieu Kérékou et Yayi Boni ont droit au paiement de leurs factures d'eau, d'électricité et de téléphone. Ce qui est déjà pris en compte par leurs pensions. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41161385
(Jeune Afrique 07/09/17)
Nazaire Sado est député à l'Assemblée nationale du Bénin. Il est à l’initiative d’une proposition de loi visant à limiter les dépenses lors de certaines cérémonies, notamment lors des funérailles et des mariages, qui, selon lui, ruinent les populations. « Les dépenses consacrées aux mariages ne pourront être supérieures à 600 000 F CFA (environ 914 euros) et les funérailles à 500 000 F CFA (environ 762 euros). J’ai fait des calculs et ça ira », assure le président du parti Mobilisation pour le développement et l’avenir. Pour Nazaire Sado, les cérémonies de ce type sont ruineuses et relèvent de l’ « exhibitionnisme ». Le député veut mettre en place plusieurs restrictions en la matière. Ainsi, les 500 000 F...
(Afrique sur 7 07/09/17)
Le Président de la République du Bénin, Patrice Talon a décidé de réduire le train de vie des anciens présidents qui l’ont précédé à la tête de l’Etat béninois. Ces ex-présidents verront tout simplement alléger le montant de leurs factures d’eau, d’électricité et de téléphone, mais s’acquitteront du reste. Patrice Talon fait le point des factures des ex-présidents du Bénin Pour ne plus les habituer au même train de vie qu’ils avaient pendant leurs heures glorieuses au pouvoir d’Etat, le nouveau Président du Bénin, Patrice Talon a réduit le train de vie de ses prédécesseurs anciens chefs de l’Etat béninois, notamment quant au paiement de leurs factures d’eau, d’électricité et de téléphone. Des Audits ont été menés à ce sujet...
(BBC 06/09/17)
L'ancien Premier ministre béninois, Lionel Zinsou, a critiqué les "activistes que la stabilité monétaire des pays africains n'intéresse pas". Il s'est exprimé lundi au cours d'une conférence sur les rencontres Africa 2017. "Pour les entreprises, la question n'est pas de savoir si la monnaie s'appelle le franc des colonies d'Afrique ou le shilling kényan. Tous les populistes du monde se mêlent d'économie, pourquoi les pays africains y échapperaient", a déclaré l'ancien Premier ministre béninois. Selon le président de la Fondation AfricaFrance, toutes les agitations contre le franc "CFA" sont animées par des activistes qui ne s'intéressent pas à la stabilité monétaire des Etats.
(APA 06/09/17)
APA- Cotonou (Bénin) – Le gouvernement béninois va instaurer dans les écoles, dés la rentrée scolaire prévue le 18 septembre prochain, la pratique d’activités sportives et culturelles chaque mercredi et vendredi soir, a annoncé le ministre de la Jeunesse et des Sports. Oswald Homeky qui avait à ses côtés son collègue des Enseignements secondaires, Lucien Kokou, s’adressait mardi à Cotonou à la presse locale, au terme d'une séance de travail avec les acteurs du monde sportif scolaire et les cadres du ministère de l'Enseignement secondaire. Qualifiant cette décision d’une des réformes phares du Programme d'actions du gouvernement dans le secteur de l'éducation, le ministre des Sports a expliqué qu’’’Il s’agira d’instituer au Bénin, 80 classes sportives reparties sur l’ensemble du...
(BBC 06/09/17)
Il s'agit notamment des directeurs d'écoles primaires ayant fait zéro pourcent de taux d'admission au CEP 2017 et de ceux dont les résultats ne se sont pas améliorés sur les trois dernières années. La liste des directeurs d'écoles ciblés n'est pas encore rendue publique, mais ils dépasseraient la centaine selon un cadre du ministère de l'enseignement maternel et primaire qui a requis l'anonymat. Ce n'est pas la première fois que le ministère béninois de l'enseignement maternel et primaire sanctionne des responsables d'établissements publics pour avoir obtenu de mauvais résultats.
(RFI 06/09/17)
La décision sans précédent de la Cour suprême du Kenya, qu’en pense le grand juriste béninois Robert Dossou ? Avocat au barreau de Cotonou et ancien professeur à l’université Panthéon-Sorbonne à Paris, maître Dossou a présidé la Cour constitutionnelle du Bénin et est aujourd’hui le président d’honneur de la Conférence des juridictions constitutionnelles africaines. Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20170906-kenya-grand-juriste-beninois-robert-...
(Angola Press 06/09/17)
ABUJA - Le Chef de l’Etat béninois, Patrice Talon, a adressé un message de félicitations au Mouvement Populaire de Libération de l’Angola (MPLA), potentiel vainqueur des élections générales du 23 août dernier. Dans un message parvenu, mardi, à l’ambassade d’Angola à Abuja (Nigeria), le président du Bénin écrit que « le peuple angolais, en rénovant sa confiance au MPLA, au cours des élections générales du 23 aout, a démontré l’adhésion au projet de la société basée, entre autres, sur les idées de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption et de la croissance économique. Le Chef de l’Etat béninois assure « son entière disponibilité » pour travailler avec le futur président élu de l’Angola, « dans la dynamisation des relations...
(Jeune Afrique 05/09/17)
L'ancien Premier ministre béninois, président de la Fondation AfricaFrance, s'en est vertement pris aux « activistes qui ne s'intéressent pas à la stabilité monétaire des États », lundi lors de la conférence de présentation des rencontres «Africa 2017», dans une allusion évidente à l'activiste franco-béninois Kémi Séba, qui avait brûlé publiquement un billet de 5 000 F FCA à Dakar, puis avait été arrêté avant d'être relaxé. Si les positions de Lionel Zinsou en faveur du franc CFA sont connues, l’ancien Premier ministre béninois s’en est donné à cœur joie, ce lundi, en marge de la présentation des rencontres Africa 2017, la manifestation de promotion des relations économiques entre la France et l’Afrique mise sur pied l’an dernier par le...
(Jeune Afrique 05/09/17)
À Cotonou, la composition du nouveau gouvernement de Patrice Talon devrait être annoncée avant le Conseil des ministres du 13 septembre. Les ministres d’État Abdoulaye Bio Tchané (chargé du Plan) et Pascal Koupaki (secrétaire général de la présidence) devraient conserver leurs postes, de même que Joseph Djogbénou (Justice), Romuald Wadagni (Finances), Aurélien Agbénonci (Affaires étrangères), Jean-Claude Houssou (Mines et Énergie). Recadré à plusieurs reprises par le chef de l’État en raison des accusations de conflit d’intérêts portées contre lui, Lazare Sehouéto, le ministre du Commerce, devrait néanmoins rester en place, contrairement aux proches de Sébastien Ajavon (Agriculture, Enseignement secondaire, Économie numérique), et à Sacca Lafia (Intérieur) et Alassane Seidou (Santé).
(L'Evènement Précis 05/09/17)
L’Etat du Bénin a collecté, mercredi, 27,500 milliards FCFA (environ 44 millions de dollars) sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de ses émissions simultanées d’Obligations assimilable du trésor (OAT), a-t-on appris, ce jeudi auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar au Sénégal. Le Bénin vient de collecter plus de 27 milliards FCFA sur le marché financier de l’UEMOA. A la recherche de 25 milliards, via son trésor public, la barre est montée jusqu’à 27, 500 milliards de FCFA. . Ce taux correspond à une couverture du montant mis en adjudication de 166,31%.Pour les OAT de trois ans, 2,404 milliards FCFA ont été retenus (sur 15,257 milliards de soumissions globales) par le trésor...
(24 heures au Bénin 05/09/17)
Le ministre Lucien KOKOU des Enseignements Secondaire, Technique et de la Formation Professionnelle et son collègue Karimou SALIMANE des Enseignements Maternel et Primaire, ont animé dans l’après-midi de ce lundi 4 septembre 2017, une conférence de presse conjointe. Les deux autorités en charge de l’enseignement ont fait le point des différentes actions que leurs départements ministériels ont eu à mener en vue d’une année académique sans mouvements de débrayage. Selon les conférenciers, des actions ont été menées tant sur le plan de la construction d’infrastructures, de paiement des primes aux acteurs du secteur éducatif que sur le plan des négociations avec les partenaires sociaux. Ils ont évoqué la concertation avec les partenaires sociaux au sujet des actes d’avancement, de reclassement...

Pages