Jeudi 22 Février 2018
(Le Quotidien du Peuple 08/06/13)
Le gouvernement béninois envisage d'élaborer dans les tous prochains jours une nouvelle loi anti- tabac qui intègre l'interdiction de publicité, de promotion et de parrainage sous toutes les formes, a annoncé ce vendredi à Cotonou le ministre béninois de la Santé, le Pr Dorothée Gazard. "Le succès de la lutte contre le tabagisme appelle à l'engagement de nous tous et surtout aux soucis de protéger notre santé. J'exhorte chaque béninois et béninoise à sensibiliser toutes personnes qui fument à ses côtés dans les lieux publiques, les risques liés au tabagisme non seulement pour le fumeur lui- même mais aussi pour les personnes environnantes", a-t-elle déclaré. Pour ce responsable politique en charge du département sanitaire au Bénin, plusieurs études scientifiques ont...
(L'Expression (alg) 08/06/13)
Le match risque de se dérouler sur une pelouse de très mauvaise qualité. A la veille de la quatrième sortie de l'EN, prévue dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2014, demain contre les Etalons du Bénin, un profond sentiment de crainte et d'inquiétude est devenu palpable, à l'approche de cette rencontre que des millions d'Algériens suivront ce dimanche, en direct, sur le petit écran. Les échos qui nous sont parvenus jusqu'ici du Bénin, avant le jour J, sont aujourd'hui à prendre très au sérieux, d'autant plus que du côté béninois, on veut réellement à n'importe quel prix rendre la pareille à l'EN. Le dernier 3 à 1 subi par le Bénin au stade Tchaker de Blida, est réellement resté...
(Bénin Site 07/06/13)
Le groupe Etisalat Bénin dispose désormais d’une licence technologique neutre. La convention qui consacre l’évènement a été signée avec le gouvernement hier mercedi 5 juin à Cotonou. Les ministres Jonas Gbian de l’Economie et des Finances, Mêmouna Kora Zaki assurant l’intérim à la Justice et Max Barthélémy Ahouèkè de la Communication ont représenté le gouvernement, le président de l’Autorité transitoire de régulation des postes et télécommunications (ATRPT) Firmin Djimènou ont paraphé les documents avec le directeur général d’Etisalat Bénin, Ben Cheick Haidara. Contre un droit de 50 milliards de francs CFA, la licence technologique neutre a été octroyée au groupe Etisalat Bénin. Ce qui lui permettra désormais d’insuffler une nouvelle dynamique à la téléphonie mobile au Bénin et de répondre...
(L'Evènement Précis 07/06/13)
Grâce à la qualité de sa coopération avec le Japon, le Bénin projette de lui, sur la scène mondiale, une image qui s’est amplifiée à l’occasion de la 5è Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique (TICAD). Dans l’ombre de ce rayonnement à succès, l’ambassadeur Zomahoun Rufin démontre que son chef de l’Etat avait vu juste en lui faisant confiance. Une fois les rideaux tombés, lundi dernier, sur la TICAD V, quasiment toutes les délégations à ce sommet sont rentrées. Y compris celle du Bénin dont le rayonnement continue de faire flotter le drapeau vert-jaune-rouge dans les esprits. A commencer par celui des Africains. Les échos parvenus de Yokohama (Japon) -et qui continuent de l’être- en direction du...
(L'Evènement Précis 07/06/13)
Le torchon brûle entre le Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance Locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire (MDGLAAT) et les maires depuis quelques semaines au sujet de la gestion du Fonds d’appui au développement des communes (Fadec). L’initiative du ministre de procéder à l’audit des Mairies est la pomme de discorde qui a fait couler beaucoup d’encre. Cependant, le comportement des maires et leurs alliés ne doit pas arrêter le gouvernement dans sa volonté d’appliquer les règles de bonne gouvernance dans les communes. Mieux, passer sous silence les résultats des audits et s’abstenir volontairement de sanctionner la mal gouvernance seraient une négation du principe cher pour lequel le gouvernement lui-même se bat depuis plusieurs années, à savoir,...
( 07/06/13)
La Cour Constitutionnelle a rejeté la nomination du magistrat Euloge Akpo, comme représentant du Président de la République au sein de la Haute juridiction.Et pour cause, le magistrat n’a pas comptabilisé quinze ans d’expérience professionnelle comme le stipule l’article 115 de la Constitution. La Cour a, en effet, invalidé la nomination du magistrat Euloge Akpo, une des trois personnes désignées par Boni Yayi. La raison c’est qu’il n’a fait que treize ans dans sa corporation, alors que la Constitution exige un minimum de quinze ans. On se rappelle que, la veille de sa proposition par le Chef de l’Etat pour siéger à la Cour Constitutionnelle, il avait été promu par le même gouvernement, Président du Tribunal de première instance de...
( 07/06/13)
Suite au dernier redéploiement à la Justice, une nouvelle crise politico-judiciaire s’installe progressivement dans le pays. En fait les hostilités ont repris entre magistrats et gouvernement. C’est toujours la lune de fiel entre le gouvernement et l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab). Un nouveau bras de fer est plus que jamais d’actualité entre les deux parties. Si la nouvelle pomme de discorde est le nouveau redéploiement à la Justice, il faut d’abord souligner que la tension est remontée d’un cran en raison des mauvais traitements infligés par la Police au juge Angelo Houssou. Ce dernier a fait l’objet de traitements déplacés suite au non-lieu qu’il a prononcé dans les présumées affaires de tentative d’empoisonnement du Chef de l’Etat et...
(Le Matinal 07/06/13)
A peine nommé par le gouvernement pour siéger au sein de la prochaine mandature de la Cour constitutionnelle, le magistrat Euloge Akpo est dans le collimateur de la Haute juridiction. Statuant sur les requêtes de nombreux citoyens aux fins de déclarer sa nomination infructueuse, la Cour de Robert de Dossou en fin de mandat n’a pas approuvé le choix de Yayi Boni. Le magistrat n’a pas l’expérience nécessaire pour faire partie des sept sages de la Cour constitutionnelle, 5ème mandature. Coup de tonnerre au sommet de l’Etat. La nomination du magistrat Euloge Akpo au titre de l’un des représentants du gouvernement pour siéger à la Cour constitutionnelle vient d’être rejetée par la même institution en plein renouvellement de ses membres...
(Adjinakou 07/06/13)
Les agents contractuels du ministre de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche(Maep) en fonction dans les principaux bassins cotonniers ont lancé un mouvement de protestation depuis le début de la semaine. Après ceux du Borgou-Alibori, ceux de l'Atacora et de la Donga ont pris la relève. Ils réclament le paiement de leurs arriérés de salaires, de primes et indemnités jusque-là impayés par les autorités à divers niveaux. Si rien n'est fait dans les meilleurs délais, ces agents contractuels menacent de perturber le déroulement de la prochaine campagne cotonnière. Ça grogne dans le rang des agents contractuels du ministère de l'Agriculture en activité dans les départements du Septentrion et plus précisément dans les localités où l'on produit l'or blanc. Et,...
(Adjinakou 07/06/13)
Dans une lettre ouverte adressée aux députés de l'Assemblée nationale, le Front Citoyen pour la Sauvegarde des Acquis Démocratiques (Fcsad) invite la représentation nationale, après décryptage de l'actualité nationale, notamment les affaires ''Sonacop'' et ''Juge Houssou'' à, au nom de ses prérogatives constitutionnelles, jouer le rôle qui est le sien. Le Fcsad note dans les agissements du gouvernement, " des atteintes graves portées à la dignité humaine et qui viennent s'ajouter à toutes les dérives répétées du gouvernement de Monsieur Yayi Boni. Lire la lettre ouverte… FRONT CITOYEN POUR LA SAUVEGARDE DES ACQUIS DEMOCRATIQUES Lettre ouverte aux députés de l’AssembléeNationale Le Front Citoyen pour la Sauvegarde des Acquis Démocratiques, en sa réunion extraordinaire du 21 mai 2013, a examiné avec...
(Adjinakou 07/06/13)
Les Ecureuils du Bénin affrontent ce dimanche au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo les Fennecs d'Algérie pour le compte de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde Brésil 2014. Les Ecureuils pourront-ils assumer la tâche dans ce match de haut niveau et aussi important pour le Bénin qui est dans la course pour une place au mondial brésilien ? Les tergiversations et autres tiraillements autour de la préparation de cette rencontre sont-elles de nature à rassurer l'opinion publique sur une éventuelle victoire du Bénin ? Ce sont autant d'interrogations que l'on est en droit de se poser à la veille de ce match dont l'enjeu ne semble pas être perçu par les acteurs du football. Sinon,...
(Le Matinal 07/06/13)
Le congrès ordinaire organisé par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de football (Fbf) s’est terminé à queue de poisson. Les délégués n’ont pas pu accorder leur violon et le président Anjorin Moucharafou, pour raison de sécurité, s’est retiré. Quelle est votre appréciation de la situation ? En fait, il n’y a pas eu d’incident. Il y a eu fuite en avant quand un groupe conduit par le président Anjorin Moucharafou et certains congressistes a constaté que tout était perdu, que tout était cuit. Vous savez que nous sommes arrivés pour faire un congrès d’étude et d’adoption du code électoral qui devrait déboucher immédiatement sur l’élection des membres des commissions électorales permanentes et de recours. Lorsque nous avons fini...
(Le Matinal 07/06/13)
Dans un communiqué de presse, le président de la Jeunesse de l’Union fait la Nation (J-Un), le professeur Fernand Gbaguidi appelle le peuple béninois à venir massivement participer à la cérémonie de don de sang qu’il organise demain samedi 08 juin 2013 au Centre national hospitalier universitaire de Cotonou (Cnhu-Hubert Maga). L’objectif est de sauver les populations en manque de ce liquide précieux. « Le sang n’a pas de couleur politique… ». C’est le message que le président de la Jeunesse de l’Union fait la Nation (J-Un), le professeur Fernand Gbaguidi, lance au peuple béninois. Ainsi, il invite les populations sans distinction politique et éthique, en général, et les jeunes de l’opposition, en particulier, à se mobiliser comme un seul...
(Benin Info 06/06/13)
La gestion des entreprises publiques est problématique au Bénin. Après les soubresauts enregistrés à la Sonacop et la Cnss, la direction de Bénin-Télécom SA est dans la ligne de mire des syndicalistes de cette entreprise publique. Les difficultés de gestions des sociétés d'Etat de notre pays continuent d'être mises à nu. Il y a quelques semaines, c'est l'affaire Sonacop (Société nationale de commercialisation des produits pétroliers) qui a défrayé la chronique avec au finish, le limogeage et la mise sous mandat de dépôt du directeur général de ladite société, Expédit Houessou et quelques autres de ses collaborateurs. Ils seraient coupables de neuf chefs d'accusations. A la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss), c'est le Conseil d'administration qui a porté loin,...
(L'Evènement Précis 06/06/13)
(Le Psd de Amoussou, la Rb de Soglo et le Madep de Idji sont tous signataire de l’accord politique) Les révélations commencent. Et la vérité jaillit sur les dessous des compromis politiques. A la faveur de l’intervention télévisée du Conseiller spécial aux affaires politiques du Chef de l’Etat, l’opinion a découvert la face cachée des deals politiques. Pour stopper ce qu’il appelle une campagne d’intoxication grave, l’un des bras droit du Chef de l’Etat a été obligé de faire la genèse de l’affaire. Et les révélations vont jusqu’à révéler à la nation que c’est bien la classe politique elle-même, qui a décidé de revoir la constitution du 11 décembre 1990. Estimant que la première question qu’il convient qu’on comprenne bien...
(L'Evènement Précis 06/06/13)
Le parc gros porteurs de Malanville a été le théâtre de manifestations ce mardi. Dispersés par les forces de l’ordre, les manifestants se sont rendus à Kandi où ils ont marché pour dénoncer les taxes jugées exorbitantes en vigueur sur le parc des gros porteurs. Les forces de l’ordre ont occupé le parking dans ce mercredi matin, affirmant agir sous instruction. Selon le président de la Fédération des transporteurs routiers indépendants et spécialisés du Bénin (FETRIS), Amadou Boni Salia, le parking gros porteur de Malanville rendu obligatoire pour tous les véhicules allant vers le Niger, est devenu trop cher. Fixés à 10 000 FCFA, les frais de stationnement fixés depuis 2010 sont jugés exorbitants par les manifestants. Ils ont exigé...
(Adjinakou 06/06/13)
Un tour sur les carrefours de la ville de Porto-Novo, et la présence très remarquable des mendiants retient l'attention. Hommes et femmes, handicapés accompagnés ou non d'un guide, et parfois même des personnes bien valides vous tendent la main, demandant la moindre pièce d'argent qui vaut en retour, quelques petits souhaits, voir des prières, devenues des slogans. Le phénomène de la mendicité prend de l'ampleur dans la ville de Porto-Novo. Se refugiant derrière leur invalidité, des handicapés, généralement partisans de moins effort prennent d'assaut les églises, les mosquées, les carrefours et autres lieux publics, pour solliciter le peu de solidarité de tous ceux qu'ils croisent sur leur passage. Curieusement le phénomène gagne du terrain et surtout en effectif. Sur les...
(Adjinakou 06/06/13)
Une délégation de parlementaires conduite par André Okounlola a tenu, mercredi, dans la salle de conférence de la mairie de Bantè, une séance d'information à l'intention des populations sur le nouveau code électoral qui entrera en vigueur pour les élections communales et municipales prochaines. D'une oreille attentive, les populations venues des 9 arrondissements de la commune ont suivi religieusement les exposés des députés sur certaines lois nouvellement votées par le parlement, dont le code électoral. De la loi corrective de la Lépi au nouveau code électoral en passant par la loi sur les nouvelles unités administratives à celle portant prorogation du mandat des maires jusqu'au code foncier, les députés natifs du département des Collines ont éclairé la lanterne de leurs...
(La Presse du Jour 06/06/13)
Le débat sur la révision de la Constitution est loin de prendre fin. Certains l’avaient prédit, il y a environ deux ans. Les faits leur donnent raison aujourd’hui. Yayi tient à sa révision. Pourquoi ? Une question qui, pour le moment, reste sans réponse. Seulement, face à une situation, il est toujours recommandé de revisiter le passé. A moins de trois ans de la fin de son second mandat, le Général Mathieu Kérékou avait, de façon beaucoup plus subtile, tenté de réviser la Constitution. Echec ! Bien qu’ayant une majorité au Parlement, il n’a fait que constater les dégâts. La suite, les Béninois la connaissent. Aujourd’hui, Yayi se retrouve presque dans les mêmes conditions avec pour seule différence une volonté...
(La Presse du Jour 06/06/13)
La tenue du congrès ordinaire d’hier, mercredi 5 juin 2013, a mis au grand jour la cassure qu’il y a aujourd’hui au sein des membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de football. Visiblement à cause de prochaines électorales à la Fbf, les camps s’affrontent déjà. Insultes, menaces…C’est ce à quoi les témoins et participants au congrès ordinaire de la Fédération béninoise de football ont assisté hier, mercredi 5 juin 2013, au siège de la Fédération à Porto-Novo. Tout est parti des dispositions pratiques à prendre pour la tenue de l’Assemblée générale élective du mois d’août prochain. Il revenait donc au congrès de mettre en place la commission électorale chargée d’organiser les prochaines élections fédérales. Vu l’imminence de l’Assemblée...

Pages