Lundi 25 Septembre 2017
(RFI 28/08/17)
Un redressement fiscal d’un montant colossal fait la une des journaux béninois. C’est Sébastien Ajavon qui est visé, l’homme d’affaire et politicien arrivé troisième à l’élection présidentielle l’an dernier. L’entourage de Sébastien Ajavon évoque un avis de 167 milliards de francs CFA (plus de 254 millions d'euros), un montant non confirmé par la direction générale des impôts. Le contrôle concerne les bénéfices déclarés par trois entreprises au cours des années 2014, 2015 et 2016. Si les proches de l’homme d’affaires suspectent une « manœuvre politique », la direction générale des impôts, elle, s’étonne d’une telle polémique et assure qu’il s’agit d’une procédure tout à fait commune. Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170827-benin-sebastien-ajavon-redressement-f...
(Le Matinal 28/08/17)
L’émission ‘’ Ma part de vérité ‘’ a reçu hier dimanche 27 août 2017, le directeur des établissements privés de l’enseignement supérieur, Dodji Amouzouvi (photo). Il a donné des clarifications sur le contexte de l’instauration des examens nationaux. L’examen national de licence démarre ce jour lundi 28 août 2017 sur toute l’étendue du territoire national et il urge que des explications soient apportées pour davantage faire la lumière sur cette réforme qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. C’est dans cet objectif que Dodji Amouzouvi, directeur des établissements privés de l’enseignement supérieur était sur l’émission ‘’ Ma part de vérité ‘’ hier dimanche 27 août 2017. A en croire le Depes, les examens nationaux constituent une étape essentielle...
(Xinhua 28/08/17)
Un total de 24 nouveaux boursiers béninois sont admis pour poursuivre leurs études dans les universités chinoises au titres de l'année académique 2017-2018, a annoncé samedi soir à Cotonou, le Conseiller culturel à l'Ambassade de la Chine près le Bénin, Wei Jun. S'exprimant à la cérémonie de remise des lettres d'admission à ces nouveaux boursiers, le diplomate chinois a indiqué que parmi ces étudiants, on y compte 15 étudiants du premier cycle, six en master, deux doctorants et un stagiaire. "Ces 24 nouveaux boursiers qui vont s'envoler lundi 28 août prochain pour la Chine, vont poursuivre leurs études universitaires dans divers domaines, notamment le chinois professionnel, le commerce international, les sciences environnementales, le droit international, l'hydraulique agricole, la sécurité informatique,...
(Xinhua 28/08/17)
A moins d'une semaine de la commémoration de la fête musulmane de la Tabaski au Bénin, les moutons cherchent désespérément leurs acheteurs à Cotonou et ses environnants, a constaté vendredi Xinhua sur place. Dans les marchés de bétail de Zongo à Cotonou et de celui Djeffa situé à une vingtaine de kilomètres au sud-est de la capitale économique béninoise, où des dizaines de commerçants burkinabè, nigériens et maliens déversent à l'approche de la fête de l'Aïd el-Kebir, des milliers de béliers et de moutons pour leurs potentiels acheteurs du Bénin et du Nigeria, l'affluence n'est pas encore forte à cause de la flambée des prix des animaux. "Cette année, les prix des animaux sont trop élevés par rapport ceux de...
(Afrique sur 7 28/08/17)
Angélique Kidjo a véritablement plusieurs cordes à son arc. Chanteuse, compositrice, activiste, l’artiste béninoise a publié un livre « La voix est le miroir de l’âme – Mémoires d’une diva engagée ». Elle y raconte son parcours de vie. La star béninoise est une artiste accomplie, tant elle caracole au sommet de son art. En effet, Angélique Kidjo a remporté des Grammy Awards et plusieurs autres lauriers à travers la planète. Aussi, a-t-elle décidé de marquer un arrêt afin de se remémorer tout son parcours depuis son Cotonou natal. Cette diva africaine qui fait partie des 100 femmes les plus influentes du monde a donc pris la plume pour écrire : « La voix est le miroir de l’âme –...
(AFP 26/08/17)
Le richissime homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon, fait l'objet d'un redressement fiscal de 167 milliards de francs CFA (plus de 254 millions d'euros), relaçant les spéculations d'acharnement du pouvoir sur cet ancien candidat à la présidentielle. "Il lui est reproché d'avoir organisé à travers plusieurs de ses sociétés une évasion fiscale sur les années 2014, 2015 et 2016", a appris vendredi l'AFP des services fiscaux à Cotonou, capitale économique du Bénin. L'information abondamment relayée par la presse béninoise est confirmée par l'entourage de l'homme d'affaires et homme politique qui était arrivé à la troisième place de l'élection présidentielle en 2016.
(Jeune Afrique 26/08/17)
Après avoir fait l'objet d'un contrôle des services fiscaux, l’homme d’affaires Sébastien Germain Ajavon, arrivé troisième lors de la dernière présidentielle au Bénin, doit désormais s'acquitter de la somme de 167 milliards de francs CFA. Ses partisans parlent de « harcèlement » de la part du régime du président Talon. Les agents du fisc épluchent depuis le mois de mai les comptes de trois sociétés appartenant à Sébastien Ajavon, spécialisé dans la distribution des produits de la volaille. Le contrôle, portant sur les trois dernières années (2014, 2015 et 2016), a concerné les sociétés COMON SA, SCI L’Elite et JLR SA, aujourd’hui fermées et sur les cendres desquelles l’homme d’affaires a créé cette année une autre société dénommée Agro Business...
(Financial Afrik 26/08/17)
Les services fiscaux béninois réclament à la société la société Comptoir mondial de négoce-Comptoir Ajavon et fils (Cajaf-Comon S.A.) de l’homme d’affaires et politicien Sébastien Ajavon, 167 milliards de Fcfa d’impôts impayés. Selon ces derniers, il s’agit d’une opération régulière qui entre dans le cadre de la mobilisation des ressources internes en vue de financer les actions prévues dans le cadre du programme du président Patrice Talon et plusieurs sociétés béninoises qui ont des ardoises auprès du fisc sont visées par les mêmes procédures. Mais ce redressement d’envergure est considéré comme un harcèlement par les partisans de l’homme d’affaire et ancien allié du président Patrice Talon après l’affaire de la découverte des 18 kg de cocaïne dans une cargaison de...
(L'Evènement Précis 26/08/17)
Le deuxième adjoint au maire de la ville de Porto-Novo, Dr François Ahlonsou, a animé, ce jeudi 24 août 2017, un point de presse à l’hôtel de ville. Une initiative du Conseil municipal visant à apporter des éclaircissements sur certains sujets qui ont défrayé la chronique ces derniers jours. Entouré des cadres et techniciens de la mairie dont le directeur de cabinet, Jules Djossou, le directeur des services techniques, le directeur des affaires financières et économiques et le secrétaire général, l’élu municipal a tenté de rétablir la vérité en balayant du revers de la main, toutes les allégations mensongères concoctées selon lui, par des amis politiques d’en face pour déstabiliser l’exécutif municipal de la ville capitale. « La bataille pour...
(Financial Afrik 26/08/17)
Le Programme d’action gouvernemental (PAG) quinquennal dénommé « Le Bénin révélé », a été lancé la semaine dernière. Ledit programme va nécessiter une enveloppe de 9.039 milliards de francs Cfa sur la période de 2016 à 2021. Il s’agit au total, de 299 projets et 77 réformes qui touchent tous les secteurs vitaux du pays des infrastructures au tourisme en passant par l’Agriculture et l’amélioration de cadre de vie. Notons que le PAG, qui se focalise entre autres sur 45 projets majeurs, avait été adopté en octobre dernier. Il vise notamment à créer 500.000 emplois d’ici 2021, construire 20.000 logements économiques et sociaux, fournir une couverture d’assurance maladie universelle à 4 millions de Béninois et construire la Cité internationale de...
(La Tribune 25/08/17)
Les services fiscaux béninois réclament à la société CAJAF COMON SA de l’homme d’affaires et politicien Sébatien Ajavon, 167 milliards de Fcfa d’impôts impayés. Un redressement d'envergure que les partisans de l’ancien allié de Patrice Talon considèrent comme du harcèlement après l’affaire de la découverte des 18 kg de cocaïne dans une cargaison de la société et qui a fait capoter l’alliance entre les deux hommes. C'est une somme qui donne le tournis tellement elle parait « démesurée » que les services fiscaux béninois réclament à la société Comptoir mondial de négoce-Comptoir Ajavon et fils (Cajaf-Comon S.A.) à titre d'impôts impayés. Au total, le redressement fiscal adressé à la société de l'homme d'affaires Sébastien Ajavon s'élève à quelques 167 milliards...
(Xinhua 25/08/17)
A moins de deux ans de la tenue des élections législatives prévues en mars 2019 au Bénin, les états-majors des partis et alliances politiques affûtent déjà leurs armes pour la conquête d'une majorité parlementaire, a constaté jeudi Xinhua à Cotonou. Depuis les dernières élections présidentielles de mars 2016 qui a conduit l'homme d'Affaires Patrice Talon au pouvoir, l'accalmie notée au niveau des formations politiques après ce scrutin présidentiel a laissé désormais place à un regain d'activité dans les états-majors des partis et alliances politiques soutenant le pouvoir en place que de l'opposition, où des stratégies se définies dans chaque camp pour une majorité parlementaire à l'issue du prochain scrutin législatif. Ainsi, depuis les vacances gouvernementales du lundi 7 août dernier,...
(Matin Libre 25/08/17)
Dans le but de donner une nouvelle orientation à la lutte pour la préservation des acquis démocratiques au Bénin, l’Association “Nouveaux droits de l’homme“ sera porté sur les fonts baptismaux samedi, 26 août 2017 à la Bourse du travail à Cotonou. Présidé par l’ancien secrétaire général de la Csa-Bénin, Dieudonné Lokossou, le comité préparatoire rassure des dispositions prises pour la tenue de l’assemblée générale constitutive. Tout porte à croire qu’après de grandes luttes syndicales menées pour le respect des libertés fondamentales et l’amélioration des conditions de vie et de travail des partenaires sociaux, les anciens responsables syndicaux n’entendent pas se tapir dans l’ombre et laisser les gouvernants bafouer les principes démocratiques ainsi que les droits de l’homme au Bénin. La...
(Xinhua 25/08/17)
La vice-présidente pour le développement durable de la Banque mondiale, Laura Tuck, séjourne actuellement au Bénin, en vue d'évaluer l'impact des risques côtiers. "Ma visite au Bénin s'inscrit dans le cadre d'une tournée régionale afin d'évaluer l'impact des risques côtiers. Nous comptons avoir plus d'échanges avec les autorités gouvernementales béninoises sur les efforts et les perspectives du Bénin dans les domaines du développement durable en vue d'apporter des solutions surtout aux problèmes côtiers", a-t-elle déclaré. Elle a rappelé que le plan multisectoriel d'investissement pour l'adaptation aux risques côtiers face aux changements climatiques a été élaboré au Bénin avec le soutien de la Banque mondiale. "Je peux vous confirmer l'engagement de la Banque mondiale à poursuivre son appui à travers l'opération...
(African Manager 25/08/17)
Le rapport qui est à sa 17ème édition couvre au total 187 pays dans le monde, y compris les Etats-Unis, et il évalue les efforts des gouvernements dans la lutte contre la traite des personnes sur les plans de la poursuite des trafiquants, de la protection des victimes et de la prévention de la traite. L’évaluation des pays repose sur les normes édictées dans la Loi de 2000 des Etats-Unis sur la Protection des Victimes de la Traite (TVPA) et les normes énoncées dans le Protocole additionnel à la Convention des Nations-Unies contre le crime organisé transnational visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, dit « Protocole de Palerme »...
(Le Matinal 24/08/17)
Ce Mercredi 23 Août, le Maire de la ville de Parakou, Charles Toko, a reçu l’ancien Ministre Ganiou Soglo. Les deux personnalités qui ne cachent pas les liens étroits qui les unissent depuis de nombreuses années ont eu un entretien chaleureux et productif. Elles ont notamment évoqué les questions d’actualité, mais aussi et surtout abordé l’agriculture. Charles Toko et Ganiou Soglo ont en commun, la passion de la terre. Au terme de l’audience, Ganiou Soglo a fait part de sa grande estime pour son ami et a réitéré son soutien inébranlable pour la réussite du mandat du Maire Charles Toko à l’Hôtel de ville de Parakou. Léonce Adjévi
(Le Matinal 24/08/17)
La politique des grands travaux du gouvernement du Nouveau départ amorce sa vitesse de croisière, notamment avec l’inauguration, hier mardi 22 août 2017, du pont de Sodo dans la Commune d’Abomey-Calavi. Véritable œuvre architecturale, l’ouvrage aura le mérite de désenclaver plusieurs localités de la Commune dont la population est estimée à deux cent mille habitants. Fini le calvaire des populations d’Abomey-Calavi, Ouèdo, Hêvié et de Cocotomey ! Désormais, elles pourront rejoindre la route Inter-états N° 1 sans affronter des nids de poule et sans crainte de traverser le grand bas-fond de Hêvié. La réalisation et la mise en service du pont de Hêvé, baptisé par le ministre d’Etat chargé du développement, le « Pont sur la rivière de Sodo »,...
(24 heures au Bénin 24/08/17)
L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (ARCEP-BENIN) en partenariat avec l’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) lance un concours de meilleures productions journalistiques sur la régulation des Communications Electroniques et de la Poste au Bénin. Cette initiative entre dans le cadre de la célébration du dixième anniversaire de l’organe. Boniface CAKPO
(Matin Libre 24/08/17)
Malgré tous les remous et contestations qui ont entouré l’organisation des examens nationaux de Licence et de Master au Bénin, les compositions auront bel et bien lieu dès lundi, 28 Août 2017 sur toute l’étendue du territoire national. La phase des inscriptions étant déjà bouclée et les centres de composition déjà retenus, les candidats peuvent donc s’apprêter pour affronter les épreuves. Au total, 2331 dossiers ont été enregistrés au terme de la phase des inscriptions qui ont officiellement pris lundi, 21 août 2017. De même, quarante-cinq (45) établissements privés d’enseignement supérieur sur les cinquante-deux (52) reconnus par l’Etat ont déposé les dossiers de leurs étudiants auxdits examens nationaux. Faut-il le rappeler, au regard de l’imminence de ces examens et face...
(L'Evènement Précis 24/08/17)
Porto-Novo, quartier Kpokomè, ce mercredi 29 janvier 2014. Le soleil était encore au zénith. Me voici au domicile d’une des icônes du théâtre béninois. Marcelline Akinocho Aboh est son nom. Assistée de sa fille, Delphine Aboh, celle-là qui assure aujourd’hui valablement son héritage artistique, elle m’ouvre son salon, une modeste pièce qu’elle occupe dans une maison où tous se plaisent à l’appeler «Mémé». Vêtue de la tenue locale «bohoumba», elle m’ouvre son cœur aussi et parle. Pendant près d’une heure environ sans interruption, celle que beaucoup de Béninois ont connu sous le pseudonyme de «Détin bonsoir», malgré ses 74 ans d’âge, s’est donné avec vigueur, à l’exercice de la parole. Et ceci , malgré la sueur ruisselante qui inondait nos...

Pages