Vendredi 21 Juillet 2017
(Adjinakou 18/06/13)
Le débat sur la révision de la constitution revient de plus bel. Le chef de l'Etat par décret n° 2013-55 a transmis à l'Assemblée nationale le projet de loi portant révision de la Constitution du 11 Décembre 1990. En dépit de son engagement, à la limite solennel, de ne point briguer un troisième mandat, le président Boni Yayi ne réussit toujours pas à convaincre les Béninois de la pertinence de son projet de réforme constitutionnelle. Cet énième coup d'essai sera t-il le bon ? Qu'apporte t-il de mieux que les autres et quelles sont les garanties que donne Boni Yayi ? Le Chef de l'Etat, dans son projet de société, a proposé des réformes dans tous les secteurs. Pour les...
(Adjinakou 18/06/13)
Le président de la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), Théophile Nata, a procédé ce lundi matin au siège de l'institution à l'installation d'un comité temporaire chargé de l'organisation des états généraux sur la profession du journalisme au Bénin. Composé de trente sept (37) membres venus du monde des médias, de différents ministères et de la HAAC, ce comité préparatoire a pour mission, entre autres, d'identifier les thématiques et activités, les personnes ressources, les partenaires susceptibles d'être associés à l'évènement, de proposer un chronogramme et élaborer un projet de budget. Il a un (01) mois pour déposer les résultats de ses travaux à la HAAC. Pour rappel, le chef de l'Etat, Boni Yayi, avait préconisé à la...
(Adjinakou 18/06/13)
Lors de la première journée du baccalauréat session de juin 2013, plusieurs cas d'absence ont été enregistrés dans les centres d'examen. Pour certaines personnes, cette situation peut être justifiée par le scanning des photos sur les convocations des candidats. La plus grande réforme initiée par l'office du baccalauréat pour le compte de la session de juin 2013 a payé. C'est ce qu'on est tenté d'affirmer à la suite de la première journée de composition. Et pour cause, on peut évoquer les nombreux cas d'absence enregistrés dans plusieurs centres de composition et ceci à travers plusieurs départements. C'est le cas par exemple du Collège Catholique de Lokossa qui a enregistré 13 absents contre 20 au centre du Collège d'Enseignement Général (Ceg)...
(Le Matin (bn) 18/06/13)
Après l’historique K.O de 2011, le paysage politique béninois se trouve aux abois et à la recherche de son âme. Dans ce contexte et à l’image d’une forêt en feu, les habitants de la jungle accourent vers la source FCBE. Une tendance préjudiciable à la stabilité du pays, au regard des résultats qu’elle a déjà produit dans d’autres pays tel, le Mali... La transhumance politique ne fait plus évènement au Bénin. Car, elle relève désormais de l’ordinaire. La dernière en date est, le revirement à 180 degrés de l’ancien député André Dassoundo. Lui, qui à la veille des élections législatives et présidentielle de 2011 avait pris fait et cause pour le candidat Abdoulaye Bio Tchané. Pour les plus positifs, il...
(Le Pays 18/06/13)
Le Forum des administrations fiscales des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (FAF/UEMOA) a tenu une assemblée générale extraordinaire du 14 au 15 juin dernier à Ouagadougou. Une assemblée qui devra permettre au forum de reprendre ses activités suspendues depuis le début de la crise en Côte d’Ivoire en 2010. Créé en 2004, le Forum des administrations fiscales des pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africain (FAF/UEMOA), l’une des associations les plus dynamiques de l’Union, a toujours bien fonctionné jusqu’en 2010. Année à laquelle la crise ivoirienne est venue rendre difficile ses activités. Ne pouvant donc plus poursuivre sa mission de réflexion et de conception de la politique fiscale des pays membres de l’UEMOA, son siège se...
(L'Observateur Paalga 18/06/13)
Réunis à Ouagadougou les 13 et 14 juin 2013, les ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (OHADA) ont pris d’importantes mesures sur le fonctionnement de l’institution. L’ouverture des travaux de cette rencontre a été présidée par le Premier ministre du Burkina, Luc Adolphe Tiao. Ce conseil des ministres de l’OHADA a été précédé par la réunion des experts, qui leur ont déblayé le terrain. Ainsi, les ministres ont pu prendre facilement les décisions qu’il fallait pour assurer la bonne marche de cette institution dont le 20e anniversaire sera célébré en octobre prochain. Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session. Il s’agit notamment de : - la révision du règlement de procédure...
(Le Griot 17/06/13)
Suite à certains problèmes politiques, Patrice Talon a dû quitter le Bénin depuis l’année dernière, laissant derrière lui son très cher secteur cotonnier. Géré par l’Etat, celui-ci n’est pas au meilleur de sa forme. L’actuelle campagne cotonnière a été lancée le mois dernier. Bien que le gouvernement ait certifié de la disponibilité des intrants (semences, fertilisants, produits phytosanitaires, etc), certains cultivateurs disent ne pas encore en disposer. Ce qui les préoccupe vu les gros risques de rater la campagne. Dans le même ordre d’idées, les agriculteurs les plus critiques envers le gouvernement n’hésitent pas à lier cela à l’absence de Patrice Talon, le magnat béninois du coton. Responsable de la Centrale de Sécurisation de Paiement et de recouvrement (CSPR), cet...
( 17/06/13)
" Une virgule de la Constitution ne sera modifié " telle est la déclaration du président de Parti " Restaurer L’espoir " lors du congrès constitutif du Parti de l’Union pour la solidarité et le progrès (Usp-Alléluia) à Sèmè Podji le samedi dernier. Selon lui, ceux qui soutiennent la révision de la Constitution veulent s’éterniser au Pouvoir. « Il faut que le régime en place respecte et maîtrise l’actuelle Constitution, avant de penser à sa révision… », a fait savoir Candide Azannaï. Pour lui, le projet envoyé au Parlement ne sera pas voté à cause du piège qui y est contenu contre le peuple béninois. Il en a profité Pour inviter tous les Béninois à mobiliser comme un seul homme...
( 17/06/13)
Ce samedi 15 Juin 2013, le Président de la République s’est rendu au Port de Cotonou pour constater l’ensachage et la mise en place des intrants commandés par la Sonapra auprès de la Société Africa PI limited au titre de la campagne cotonnière 2013-2014. Par ce déplacement le Dr Boni YAYI a voulu s’assurer du bon déroulement de l’opération, et féliciter les différents acteurs pour leur engagement dans la réussite de la campagne agricole. Outre le personnel civil, les éléments des forces armées béninoises sont mis à contribution pour le conditionnement de l’Urée et du NPK. Au port de Cotonou, le Chef de l’Etat a pu se rendre à l’évidence qu’il ya de l’engrais à foison pour couvrir les besoins...
(Sidwaya 17/06/13)
Une concertation sur le processus d’intégration, d’harmonisation et du suivi des réformes, dans le cadre de l’accord de coopération et de partenariat entre les commissions de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réuni, les chefs des deux institutions, le vendredi 14 juin 2013 à Ouagadougou. En marge de cette rencontre, une signature d’un protocole de coopération est intervenue entre les Organisations intergouvernementales (OIG). L’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) parlent désormais le même langage en matière d’intégration régionale en Afrique de l’Ouest. En effet, les deux institutions avec à leur tête respectivement les présidents Cheikhe Hadjibou Soumaré...
(Adjinakou 17/06/13)
Une discorde relative aux performances économiques du Bénin est constatée entre le ministre de l'économie et des finances Jonas Gbian et l'ancien président de la Boad Abdoulaye Bio-Tchané. Alors que le premier estime que le Bénin est à 5,4% de croissance, le second soutient que les performances macroéconomiques du Bénin sont en deçà. La Banque Mondiale, le Fmi, l'Ue et l'Uemoa viennent certes de confirmer les chiffres avancés par le ministre Jonas Gbian, mais une question demeure : les chiffres avancés, reflètent-ils le quotidien des Béninois alors que le panier de la ménagère s'appauvrit au fil des jours ? Variation positive ou négative de la production intérieure brute ou du produit national brut par rapport à la période précédente, le...
(Adjinakou 17/06/13)
Les députés sont désormais préoccupés par la lutte engagée par le gouvernement, depuis peu, contre les contrebandiers qui sont dans le secteur de la vente de l'essence Kpayo. La représentation nationale vient d'adresser une question orale avec débat au gouvernement. Le Gouvernement a lancé une campagne de lutte contre la vente de l'essence dite frelatée ou " kpayo ". A l'occasion, il a été dit que la nouvelle stratégie mise en place est d'empêcher l'entrée sur le territoire national de l'essence de la contrebande. La lutte, à en croire les déclarations du gouvernement, se mènera donc aux frontières terrestres, fluviales, maritimes et sur certains grands axes routiers. Mais paradoxalement, c'est à l'intérieur de nos villes et campagnes que s'observent des...
(Le Matinal 17/06/13)
5,4%, c’est le taux de croissance économique actuel du Bénin selon le représentant résident du Fonds monétaire international (Fmi). Au sortir d’un échange avec le ministre de l’Economie et des finances, Jonas Gbian vendredi 14 juin 2013, Abdikarim Farah a souligné devant la presse que ce chiffre qui reste la dernière estimation publiée par l’Institut national de la statistique et de l’économie (Insae), est celui avec lequel travaille actuellement le Fmi. Une bonne nouvelle qui met fin aux allégations d’une certaine opinion. Le Représentant-résident du Fmi, Abdikarim Farah a tenté de "mettre fin" aux polémiques qui enflent depuis quelques jours quant aux chiffres réels de la croissance économique au Bénin. « Dans un rapport intitulé Perspectives économiques régionales nous avons...
(Le Matinal 17/06/13)
Le Directeur général de la Police nationale, Louis Philippe Houndégnon accepte de se présenter à la justice. En dépit des inquiétudes du Syndicat national de la Police, (Synapolice), le numéro 1 des flics se décide à déférer à l’appel des magistrats le 21 juin prochain. Cela n’enlève pas la réalité : le fossé entre les deux institutions s’agrandit. Le bras de fer se corse et on attend les prochains jours pour être davantage édifié sur la question. AT
(Les Afriques 17/06/13)
Réuni à Bruxelles, autour de la question des Ape, de l’avenir de la coopération et du développement des pays ACP (Afrique Caraïbes et Pacifique), puis sur les questions de la migration, le Conseil des ministres ACP/Union européenne (UE) a franchi quelques pas, mais le statu quo demeure au sujet des Ape, malgré l’échéance butoir de la fin des Accords de Cotonou et la fin du 10eme Fed, fixés à décembre 2013. C’est le compte a rebours entre les pays ACP et l’UE. La pilule qui fera passer les Accords de partenariat économique (APE) passera par une Mise à niveau des économies des pays ACP. Ainsi, le Conseil de l'UE et les pays ACP viennent d’approuver à Bruxelles, siège de l’UE...
(Le Matinal 17/06/13)
Le Secrétaire général adjoint du Syndicat national des travailleurs de l’administration des transports et des travaux publics (Syntra-Ttp), Jacques Ayadji a montré qu’il y a de grands risques que le Trésor public paie « des milliards de dommages et intérêts » à Rcc si le Bénin résilie le contrat qui le lie à cette entreprise. C’était samedi 15 juin 2013 sur l’émission « Point focal » d’Océan Fm. L’Etat béninois envisage de mettre fin au contrat qui le lie à l’entreprise Rcc chargée de construire la voie Parakou-Berouboué. Une décision qui coûtera cher à l’Etat béninois si elle est mise en œuvre selon le Syntra-Ttp. « Des informations persistantes font état de ce que le ministre de l’Economie et des...
(Le Matinal 17/06/13)
La tenue des élections communales préoccupe le spécialiste des élections Clotaire Olihidé. Sur Golfe Tv/Fm hier dimanche, il a passé en revue les différentes crises qui ont ébranlé les élections présidentielle et législatives de 2011. Il a par ailleurs déclaré qu’on peut organiser les élections communales prochaines avec une liste transitoire. « Les élections communales et municipales peuvent se tenir sans la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). Si elle n’est pas encore prête. On peut organiser le scrutin avec une liste transitoire. Il suffit qu’elle soit fiable » Tels sont entre autres les propositions formulées par Clotaire Olihidé invité de l’émission ‘’Questions d’actualité’’ du dimanche 16 juin 2013. Pour lui en effet, le gouvernement ne doit pas prétexter de ce...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(Afrik.com 17/06/13)
A l’issue des matches du dimanche, retrouvez tous les résultats de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. La Côte d’Ivoire a été la première a validé son billet pour le dernier tour, très vite suivie par l’Algérie, l’Egypte, l’Ethiopie et Tunisie. En revanche, les rêves de Brésil sont déjà terminés pour le Maroc, le Mali et la RD Congo. Cliquez sur le match de votre choix pour y accéder. Dimanche 16 juin Groupe A : Ethiopie 2-1 Afrique du Sud Groupe B : Guinée Equatoriale 1-1 Tunisie Groupe C : Tanzanie 2-4 Côte d’Ivoire Groupe D : Lesotho 0-2 Ghana Groupe G : Mozambique 0-1 Egypte Groupe G : Guinée 2-0 Zimbabwe Groupe H :...
(Euronews 15/06/13)
Réunir des décideurs politiques et économiques pour penser l’avenir du continent africain. C’est l’ambition affichée par le New York Forum Africa, qui tient sa deuxième édition à Libreville au Gabon. Un événement à l’initiative du président gabonais Ali Bongo Ondimba et du publicitaire et homme d’affaires Richard Attias. Parmi ses nombreux invités, l’entrepreneur, Ivor Ichikowitz à la tête du groupe Paramount Afrique du Sud, un leader mondial de la défense et de l’armement : “pendant longtemps, on a parlé de l’essor de l’Afrique, et c’est un petit peu ce qui s’est passé. Et maintenant c’est une réalité, la réalité c’est que les Africains aujourd’hui sont responsables de leur avenir. Le fait que tout le monde vienne en Afrique en est...

Pages