Mercredi 18 Avril 2018
(Xinhua 26/09/13)
Le président en exercice de l'Union africaine (UA), Hailemariam Dessalegn, a appelé à un nouveau programme de développement mondial pour l'après-2015 correspondant aux priorités de développement de l'Afrique. Dans son discours fait au cours du débat de haut niveau à l'Assemblée générale de l'ONU, M. Dessalegn, qui est également le Premier ministre éthiopien, a indiqué : "Nous espérons énormément que le programme de développement mondial pour l'après-2015 concordera avec nos priorités et besoins de développement". Un programme de développement pour l'Afrique sur les 50 prochaines années vise à réaliser cet objectif fondamental, afin d'éradiquer la pauvreté et d'assurer le développement durable, a-t-il indiqué. "Le XXIe siècle sera le siècle de l'Afrique si nous harmonisons nos efforts pour maintenir et accélérer...
(Le Quotidien (Sn) 26/09/13)
La Commission sous régionale des pêches (Csrp), dans le cadre du projet «Awa» financé par l’Ird (France) et Bmbf (Allemagne) à hauteur de plus de 400 mille euros, a pour objectif principal de permettre aux Etats membres de mettre en place une pêche durable et les écosystèmes de gestion de l’environnement marin basés sur les plans biologique, économique et social. Créée le 29 mars 1985, la Csrp est une organisation intergouvernementale de coopération halieutique.Les Etats côtiers de la sous région ouest-africaine, confrontés à une multitude de problèmes, notamment la surexploitation de leurs ressources halieutiques, peuvent bientôt compter sur le projet «Awa» pour mettre en œuvre une gestion durable des ressources marines transitant dans la région occidentale du continent africain. Hier,...
(Adjinakou 25/09/13)
La commission des lois de l’Assemblée nationale a déclaré irrecevable le projet de loi portant révision de la Constitution. En attendant de voir si Boni Yayi reviendra à la charge, comme par le passé en réintroduisant le projet après son énième rejet, on retient que le chef de l’Etat vient encore de faire un faux pas dans sa marche forcenée pour la réforme constitutionnelle.Un deuxième échec pour Boni Yayi ? C’est peut-être trop tôt de le conclure. Toutefois, il convient de remarquer que le projet de loi portant révision de la Constitution ne passera pas comme une lettre à la poste, tel qu’on l’aurait cru. C’est du moins ce qu’inspire le rejet dudit projet hier par la commission des lois...
(La Nation 25/09/13)
Un peu plus de 61 milliards de FCFA pour améliorer essentiellement l’état des routes et pistes rurales au Bénin. C’est ce que compte solliciter le ministère des Travaux publics et des Transports au titre de l’année 2014 pour son budget. L’information a été donnée hier mardi 24 septembre dans la salle de conférence dudit ministère au cours de l’atelier de validation du budget programme 2014-2016 qui a rassemblé ses directeurs et cadres. « Le projet de budget exercice 2014 du ministère des Travaux publics et des Transports est passé de 47 408 901 000 FCFA en 2013 à 61 854 031 000 FCFA » pour poursuivre les efforts de modernisation du réseau routier, a indiqué hier mardi 24 septembre dans...
(Le Matinal 25/09/13)
Le président de la liste ‘’Le Renouveau du football’’ l’honorable Augustin Ahouanvoébla a saisi la Fédération internationale de football association (Fifa) par un courrier en date du 23 septembre dernier. Dans ce courrier, il a évoqué des manœuvres que son camp a déjà utilisées sans succès à la veille du congrès électif du 24 août dernier. Il pense tromper les membres de la Fifa, mais erreur. Dans sa lettre il a évoqué l’arrestation des délégués sans comprendre réellement de quoi il parle. Qu’il nous souvienne que vendredi 23 août 2013, Alain Quenum de la liste ‘’Le Renouveau’’ a été convoqué et gardé dans un commissariat de Cotonou pour l’empêcher d’être dans la salle le 24 août. Ceux qui avancent maintenant...
(L'Evènement Précis 25/09/13)
Le projet de révision de la constitution cher au président de la République, Boni Yayi, a du plomb dans l’aile. Les députés membres de la commission des lois, de l’administration et des droits de l’homme viennent de rejeter l’examen dudit projet pour vice de forme. C’est à la suite d’un vote émis par les députés membres de cette commission lors de leur réunion d’hier mardi 24 septembre. En effet, selon des sources proches du Palais des gouverneurs, sur les neuf députés commissionnaires présents, six ont donné leur quitus pour le rejet dudit dossier qui passionne l’opinion publique. Il s’agit des députés de l’opposition Charlemagne Honfo, Eric Houndété et Basile Comlan Ahossi appuyés par trois autres de la mouvance. Selon des...
(24 heures au Bénin 25/09/13)
Les nombreux efforts du gouvernement visant à rendre plus compétitif le port de Cotonou ont du plomb dans l’aile. Et pour cause, le non-respect de l’ordre de passage des navires. Un désordre savamment orchestré qui pénalise non seulement les opérateurs économiques mais aussi les armateurs et les douanes béninoises.Depuis quelques mois les rares armateurs qui opèrent encore au port de Cotonou se plaignent de la mauvaise gestion qui est faite du tour de passage des navires et des cadences de déchargement de la SOBEMAP. Pendant que certains navires sont en rade depuis sept semaines et attendent leur autorisation pour accoster, il est curieux de constater que pour des raisons qu’on ignore certains navires ayant fait à peine quatre semaines en...
(LoméInfos 25/09/13)
L’Allemagne a accordé mardi 7,5 millions d’euros pour la réhabilitation de la centrale électrique de Nangbéto qui alimente en énergie le Togo et le Bénin. La convention de financement a été signée à Lomé par le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, et par l’ambassadeur d’Allemagne au Togo, Joseph Weiss. «Cette petite contribution de l’Allemagne vise à renforcer la sécurité énergétique du Togo, à sécuriser les capacités du pays dans la fourniture de l’énergie », a indiqué le diplomate.De son côté, M. Ayassor a félicité Berlin pour ce nouveau geste. 'Nous apprécions cette aide qui viendra renforcer les capacités de la CEB* (Communauté électrique du Bénin, ndlr) et qui répondra aux attentes légitimes des consommateurs togolais et...
(AIB 25/09/13)
Le défi de la valorisation des résultats de la recherche scientifique est au cœur des préoccupations de chercheurs et étudiants de divers pays, réunis à Ouagadougou pour un symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations en Afrique, du 24 au 27 septembre 2013.Aucun pays ne peut se développer sans la recherche scientifique. C’est la conviction affichée par le chef du gouvernement burkinabè, Luc Adolphe TIAO lors du symposium symposium international sur la valorisation des résultats de recherche et des innovations en Afrique. Le défi auquel sont confrontés les pays africains reste la valorisation des résultats de la recherche.Selon le ministre en charge de l’Innovation, Gnissa Isaïe Konaté, sur la base de l’expérience des pays émergents,...
(Xinhua 25/09/13)
ARUSHA (Tanzanie)- Un haut responsable de Tanzanie a appelé mardi les pays d'Afrique à s'unir pour lutter contre la corruption abondante dans les secteurs de la construction et des transports car ce problème contribue au ralentissement socioéconomique de la région.Le vice-ministre tanzanien des Travaux Gerson Lwenge a tenu ces propos à Arusha à l'occasion du Séminaire international sur la performance et la gouvernance de l'administration des routes et des transports.Cette réunion, qui mobilise 25 pays du monde entier, a été organisée par l'Association mondiale des réseaux routiers (PIARC) en collaboration avec l'Association des agences routières nationales d'Afrique australe (ASANRA).Les pays africains, et en particulier ceux d'Afrique sub- saharienne, déploient de grands efforts pour mettre en place de meilleures infrastructures routières...
(Guineeconakry.info 25/09/13)
La soixante-huitième Assemblée générale des Nations s’est ouverte hier à New York. L’occasion pour la planète entière, par la voix des différents dirigeants, de débattre des grands sujets de l’heure. De l’Afrique, il en sera bien sûr question. Mais comme c’est le cas dans quasiment toutes les grand-messes du genre, ce n’est pas de l’Afrique rayonnante dont on débattra à New York. On auscultera plutôt celle de la désolation. Et de la plus dramatique des désolations, parce qu’il ne s’agira pas de la pauvreté, du chômage et des voies et moyens d’endiguer ces fléaux sur le continent. On parlera plutôt une nouvelle fois de l’Afrique des conflits, parce que malheureusement le continent-berceau de l’humanité en recèle toujours. Ainsi, on va...
(APA 25/09/13)
La 11ème réunion sur la surveillance intégrée et la réponse aux épidémies de méningite, fièvre jaune, rougeole et choléra en Afrique s’est ouverte mardi soir à Abidjan avec la participation de 17 pays africains. Les objectifs de cette réunion sont de passer en revue la mise en œuvre des activités de lutte contre ces maladies pendant la saison épidémique précédente et d’aider les pays à la préparation de la réponse aux épidémies pour la saison prochaine. Cette réunion sera également mise à profit pour faire le bilan de l’introduction du vaccin conjugué contre la méningite (MenAfriVac) de 2010 à 2012. A l’ouverture des travaux, la ministre ivoirienne de la Santé et de la lutte contre le Sida, Dr Raymonde Goudou...
(Adjinakou 24/09/13)
Le président de l’Assemblée nationale, le Pr Mathurin Nago, a ouvert lundi, conformément à l’article 85 de la constitution et sur sollicitation de 59 députés, la troisième session extraordinaire de l’année, consacrée à l’examen de 05 dossiers dont la présentation et l’installation des suppléants des trois députés appelés au gouvernement depuis juillet dernier. Ce sont désormais et respectivement MM. Célestin Goutolou, Christophe Houssou et Evariste Mensah qui occuperont les places de Aké Natondé, Isidore Gnonlonfoun et Françoise Assogba à l’Assemblée nationale.C’est devant une forte délégation gouvernementale et en présence des députés de l’Assemblée nationale du Tchad que le président du Parlement béninois, le professeur Mathurin Coffi Nago, a ouvert les travaux de la présente session extraordinaire qui est prévue pour...
(Ministère 24/09/13)
Le Ministre de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes a procédé ce samedi 21 septembre 2013 à la remise officielle de documents pédagogiques aux directeurs départementaux. C’est dans le cadre des préparatifs de la rentrée scolaire 2013-2014 prévue pour le 3 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire nationale. Ils étaient six directeurs départementaux (Atacora-Donga, Borgou-Alibori, Zou-Collines, Mono-Couffo, Atlantique-Littoral et Ouémé-Plateau) à répondre présents à cette cérémonie solennelle de remise d’ouvrages et de documents pédagogiques à l’intention des lycées et collèges relevant de leurs juridictions. Avec la rencontre entre les directeurs centraux et techniques du MESFTPRIJ et les partenaires sociaux et sa présence effective a la clôture du 2eme conseil...
(Jeune Afrique 24/09/13)
Le président Boni Yayi commence à peu apprécier l'enlisement de l'affaire Patrice Talon, après que la justice française a une nouvelle fois renvoyé à une date ultérieure sa décision d'extrader ou non l'homme d'affaires béninois.Il en a par-dessus la tête de l'affaire Talon ! Apprenant le 18 septembre que la cour d'appel de Paris avait décidé de renvoyer au 23 octobre sa décision d'extrader ou non l'homme d'affaires béninois, le président Boni Yayi n'a pas caché son exaspération et a sommé ses conseillers juridiques de s'expliquer sur la solidité du dossier. Il n'a pourtant pas eu, ce jour-là, que des mauvaises nouvelles. L'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) a en effet confirmé à la justice française que...
(La Presse du Jour 24/09/13)
Face aux difficultés qu’il rencontre dans son projet de réviser la Constitution du 11 décembre 1990, le Chef de l’Etat a changé de stratégie pour arriver à ses fins.Boni Yayi tient à réviser la Constitution. Il se donne alors les moyens pour y arriver. Après les marches et meetings qui peut-être ne portent pas leurs fruits, le Chef de l’Etat a décidé de procéder autrement. Il a entrepris de rencontrer les députés département par département. Dans la soirée d’hier, lundi 23 septembre 2013, ce sont les députés du septentrion qui ont ouvert le bal au Palais de la Marina. Lors de la rencontre, apprend-on, Boni Yayi est revenu sur ses motivations de réviser la Constitution du Bénin. Il a dit...
(Xinhua 24/09/13)
COTONOU, 24 septembre (Xinhua) -- Le président béninois, Boni Yayi, a félicité la chancelière allemande Angela Merkel, dont le parti CDU a remporté les élections législatives du dimanche 22 septembre dernier, avec 41,5 % des voix et devrait la reconduire pour un troisième mandat de chancelière pendant quatre ans, a appris mardi Xinhua, de sources officielles à Cotonou.« C'est avec une immense joie et une grande satisfaction que j'ai accueilli la nouvelle de la brillante victoire remportée par votre prestigieux parti, la CDU, à l'issue des élections législatives du dimanche 22 septembre 2013 et ouvrant ainsi la voie à votre réélection au poste de chancelière de votre beau et grand pays ami, la République Fédérale d'Allemagne », a déclaré le...
(Le Matinal 24/09/13)
Malgré ses nombreuses assurances, Yayi Boni n’arrive toujours pas à convaincre à propos des motifs de la révision de la Constitution. L’un des éléments forts de son projet de loi envoyé à l’Assemblée nationale, est de consacrer et de respecter la séparation des institutions et surtout de garantir les droits fondamentaux et les libertés individuelles. Prenons le cas Kamarou Fassassi et essayons de mettre à l’épreuve la bonne foi du chef de l’Etat, afin de comprendre s’il mérite confiance.Devant de nouvelles chances pour rétablir la confiance, Yayi Boni n’arrive toujours pas à convaincre. Au contraire, il affiche une étonnante constance dans les faits. Depuis 2008, où le sujet sur la révision a refait surface il se fait le chantre du...
(24 heures au Bénin 24/09/13)
Pascal Koupaki n’est plus président de l’UDBN. Il l’a fait savoir à travers un courrier adressé aux responsables de cette formation politique ce lundi. Une initiative qui vient confirmer les ambitions présidentielles de l’ex-premier ministre et renforce la position de votre journal qui, il y a quelques jours avait évoqué le projet immiment de création d’un parti politique par l’ex premier ministre. S’il est vrai que les raisons inavouées de cette démission ne sont pas connues, l’on doit reconnaître avec stupéfaction et selon des sources crédibles et vérifiables, que Pascal Irené Koupaki ne s’occupait pas patriquement de l’UDBN depuis octobre 2010 où il a été élu à la tpete de cette formation politique. En effet, sous le Présidence de Pascal...
(Xinhua 24/09/13)
Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) s'est félicité, dans un rapport publié lundi, d'une accélération sensible dans la réalisation de l'objectif mondial de lutte contre le VIH fixés pour 2015, connu comme le sixième des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).Pour 2012, l'ONUSIDA estime à 2,3 millions le nombre de nouvelles infections par le VIH chez les adultes et les enfants, soit 33% de moins qu'en 2001. Chez les enfants, les nouvelles infections ont été réduites de 260.000, soit 52% de moins qu'en 2001, alors que les décès liés au sida ont diminué de 30% depuis leur pic de 2005 grâce à un élargissement de l'accès au traitement antirétroviral.Fin 2012, près de 9,7 millions de...

Pages