Mercredi 18 Octobre 2017
(Xinhua 29/08/13)
BEIJING, 29 août (Xinhua) -- Le gouvernement chinois a publié jeudi un livre blanc sur la coopération économique et commerciale sino-africaine, mettant en évidence les dernières réussites de la coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et les pays africains. Le livre blanc, publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat, présente les faits du développement commercial, de l'expansion des investissements, de la coopération agricole, de la construction d'infrastructures et d'autres domaines de coopération entre la Chine et l'Afrique depuis 2009. "Le développement économique et commercial sino-africain a permis d'améliorer les conditions de vie du peuple et de diversifier le développement de l'économie dans les pays africains, offrant également un soutien important au développement socio-économique de la Chine",...
(La Nation 28/08/13)
Le 1er janvier 2014 est la date projetée pour la mise en œuvre effective du Tarif extérieur commun (TEC) dans l’espace géographique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). En prélude à cet évènement de portée économique majeure, la 6e conférence mensuelle organisée par la Direction générale des Affaires économiques du ministère de l’Economie et des Finances a eu pour thème : « Les implications économiques et financières du Tarif extérieur commun de la CEDEAO, menaces et opportunités pour l’économie béninoise ». C’était hier à la salle de conférence de la Direction générale des Impôts et des domaines à Cotonou, sous l’égide du ministre Jonas Gbian.L’effectivité du Tarif extérieur commun (TEC) dans l’espace de la CEDEAO...
(La Presse du Jour 28/08/13)
Le Professeur Andoche Amègnissè jette le masque. Opposant N°1 de Boni Yayi à une période encore récente, ce politicien à la transhumance facile a décidé de soutenir le projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990 autour duquel opposants et mouvanciers sont à couteaux tirés. Qu’est-ce qui peut être à l’origine de ce revirement ?Dans une interview largement diffusée par certains confrères, le Professeur Amègnissè déclare sans retenue que « La Constitution sera révisée malgré les agitations stériles de ses amis d’hier du mouvement Mercredi rouge ». « L’avocat de Patrice Talon et ses alliés de circonstance ne font que de l’agitation parce qu’ils ont peur de la révision de la Constitution. Ils ont surtout peur de l’imprescriptibilité...
(La Presse du Jour 28/08/13)
Le commissariat de Godomey vient réaliser un exploit. Il a mis la main sur un réseau d’étudiants fraudeurs de diplômes.Un réseau de faussaires a été mis aux arrêts par les éléments du commissariat de Godomey. Appréhendés suite à plusieurs jours d’enquête, ils ont été présentés dans la soirée de ce lundi 26 août 2013 à la presse dans les locaux dudit commissariat. Ils sont au total 68 étudiants dont seulement les deux cerveaux, les intermédiaires, quelques complices et demandeurs de service de falsification ; ils séjournent actuellement au commissariat sous la haute surveillance du commissaire d’arrondissement, Léopold Amadjikpè. D’après les propos des deux cerveaux de la clique, Patrice Gayet et Côme Ganga, tous étudiants en fin de formation, leur mode...
(Xinhua 28/08/13)
COTONOU, 28 août (Xinhua) -- Le Bénin a enregistré en 2012, un grand progrès dans l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a confié ce mercredi, à Xinhua, le ministre béninois du Développement, de l'Analyse économique et de la Prospective, M. Marcel de Souza.« Les OMD sont en 8 objectifs, 21 cibles et 60 indicateurs. Ils sont l'aboutissement de diverses initiatives internationales prises depuis le milieu des années 1990 en vue de mobiliser des ressources aux fins du développement », a-t-il rappelé, précisant que ces cibles et indicateurs permettent aux Etats membres de l' ONU de mesurer les progrès accomplis et de prendre les dispositions nécessaires pour corriger les insuffisances. Au Bénin, a-t-il indiqué, ces cibles et indicateurs...
(Le Matinal 28/08/13)
Ils sont nombreux les Béninois à ne plus partager les choix politiques du président Yayi Boni. Engagé contre l’avis de presque tout le monde à réviser la Constitution du 11 décembre 1990 pour s’éterniser au pouvoir, le Chef de l’Etat perd de plus en plus la confiance de son peuple.Le Chef de l’Etat Yayi Boni n’a plus la chaleur des femmes et des jeunes. Il force la popularité à travers un populisme outrancier mais, la spontanéité d’hier peine toujours à être effectif. Contrairement à l’ambiance qui prévalait durant les premières années de gestion de pouvoir du président de la République, les Béninois sont aujourd’hui désillusionnés. Non seulement ils ne croient plus aux slogans du régime, mais ils rejettent aussi les...
(La Presse du Jour 28/08/13)
Le bureau du Parlement à travers son porte-parole a fait une déclaration annonçant une prise en compte des observations de plusieurs couches de la société. Il faut bien se méfier de cette tentative d’endormir le peuple par des gens qui pour la plupart sont de la mouvance pure et dure du Chef de l’Etat. Mieux, certains parmi eux ont déjà déclaré que la révision se fera et qu’ils ne savaient pas ce qui faisait peur à l’opposition. La déclaration du porte-parole du bureau de l’Assemblée nationale ne doit pas faire dormir les Béninois sur leurs lauriers au sujet de la révision de la Constitution. Cela peut être un jeu comme ce fut le cas par le passé. Car ce bureau...
(La Presse du Jour 28/08/13)
Le Coton, ce seul produit de rente qui permet au Bénin d’être présent sur le marché international, fait toujours courir le Chef de l’Etat et son gouvernement. Après les multiples descentes sur le terrain, un séminaire gouvernemental a été entièrement consacré à cette spéculation agricole dont la production cette année pourrait se solder par un échec en raison de la rareté des pluies. C’était le lundi 26 août 2013 au Palais de la Marina. Outre les membres du gouvernement, la rencontre a été élargie aux maires, aux préfets, aux responsables du développement rural, aux agents de vulgarisation et bien entendu aux producteurs. On notait aussi la présence de certains conseillers techniques et spéciaux du Président de la République. Seul sujet...
( 28/08/13)
Par la voix de son secrétaire général Michel Danvi, le bureau du Syndicat national des travailleurs reversés du secteur de la santé s’est prononcé sur certaines questions qui minent le secteur de la santé. C’était lundi 26 août 2013 à l’hôtel Casanova à Porto-Novo. En effet, les membres de ce syndicat sont révoltés parce que leurs collègues en voie de reversement se sont vu couper leurs salaires depuis environs 20 mois. D’autres n’aient jusque-là sont sans numéro matricule. Pendant ce temps, la ministre de tutelle Dorothée Kindé Gazard fait la sourde d’oreille. Pour le secrétaire général Michel Danvi, il est urgent que la ministre fasse diligence pour que les difficiles conditions de vie des travailleurs des reversés et en voie...
(Agence Ecofin 28/08/13)
(Agence Ecofin) - Une semaine après sa nomination comme nouveau ministre de la Communication, Komi Koutché, a pris contact avec les différents acteurs du secteur dont il a la charge dans le gouvernement. Il s’est rendu tour à tour chez Bénin Télécoms SA à l’Office de Radiodiffusion et de Télévision du Bénin (Ortb), à Libercom SA et à l’Office Nationale d’Imprimerie et de Presse (Onip). Lors de son passage dans chacune de ces structures, le ministre de la Communication a présenté l’impulsion qu’il veut donner au secteur béninois des télécommunications à savoir du dynamisme et le développement de Bénin Télécoms SA, classé comme le dernier opérateur de téléphonie du pays, Libercom, l’Ortb et l’Onip. D’après Komi Koutché qui remplace Max...
(Xinhua 28/08/13)
LIVINGSTONE (Zambie), 28 août (Xinhua) -- L'industrie touristique en Afrique ne reçoit pas suffisamment d'assistance financière pour stimuler son développement, a déclaré mercredi un haut responsable de l'ONU.Ce déséquilibre doit être traité dans les pays les moins avancés (PMA), a indiqué le Secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à l'occasion de l'assemblée générale en cours co-organisée par la Zambie et le Zimbabwe. Il a ajouté que le secteur touristique pouvait être un facteur de développement et réduire la pauvreté dans les pays en développement, en insistant sur le besoin de faire de ce secteur une priorité pour l'assistance financière. "Le tourisme doit devenir une priorité en matière de financements si nous devons aller de l'avant, et l'OMT travaille...
( 27/08/13)
Le bureau de l’Assemblée nationale du Bénin s’est donné de la voix hier dans l’après-midi afin d’apporter sa part de vérité au débat relatif à la révision de la constitution. C’est le deuxième secrétaire parlementaire, André Okounlola en sa qualité de porte parole de l’institution parlementaire qui a lu la déclaration rendue publique a cet effet. Il ressort de cette dernière que le bureau du Parlement s’est réuni au palais des gouverneurs le jeudi 22 Août dernier afin de donner sa position sur l’épineuse question de la révision de la loi fondamentale adoptée par le peuple le 11 décembre 1990.L’intervention des responsables du Parlement s’inscrit dans le cadre d’un apaisement dans un contexte où le débat sur la révision de...
(La Nation 27/08/13)
Après un moment de répit, les agents du Garage central administratif du ministère de l’Economie et des Finances ont repris les contrôles inopinés pour vérification des ordres de mission des véhicules administratifs en circulation le week-end. Plusieurs équipes ont été déployées, samedi 24 août dernier aux principaux carrefours de Cotonou et d’Abomey-Calavi.Les véhicules administratifs mis à la disposition des cadres et responsables à divers niveaux continuent d’être utilisés avec abus, en dehors des heures de service et sans ordre de mission surtout les week-ends, et, ce en dépit des contrôles inopinés initiés par les responsables du Garage central administratif pour les retirer de la circulation. Loin de se décourager, ils étaient aux côtés des agents en uniforme avec qui, ils...
(Le Matinal 27/08/13)
Porte-parole du bureau de l’Assemblée nationale, le 2ème secrétaire parlementaire, l’honorable André Okounlola a informé l’opinion publique de la décision de l’institution parlementaire de prendre en compte toutes les préoccupations de tous les acteurs dans le processus de révision de la Constitution au Parlement. Selon lui, l’Assemblée nationale écoutera tous les protagonistes, dans le processus pour révision consensuelle de la Constitution. Cette décision a été prise à l’issue de la réunion du bureau de l’Assemblée nationale tenue au palais des gouverneurs jeudi 22 août 2013. Thobias Gnansounou Rufino (Br Ouémé/Plateau) Lire ci-dessous la déclaration de presse Déclaration de presse du Bureau de l’Assemblée nationale Le jeudi 22 août 2013, a eu lieu, au Palais des Gouverneurs à Porto-Novo, une réunion...
(La Presse du Jour 27/08/13)
En plus de ne pas supporter le Chef de l’Etat dans son projet de révision de la Constitution, Nicéphore Dieudonné Soglo s’est donné comme mission d’aller convaincre Boni Yayi de lâcher prise. Une mission qui s’annonce compliquée pour le premier Président du renouveau démocratique.Nicéphore Dieudonné Soglo parviendra-t-il à convaincre Boni Yayi de renoncer à son projet de révision de la Constitution ? Question à laquelle il serait difficile d’y répondre en ce moment. Pourtant, c’est la mission que s’est assignée le Président-maire auprès du Chef de l’Etat. Mais avant de se lancer dans cette « aventure », le maire de Cotonou, Président d’honneur de la Renaissance du Bénin, parti de la majorité présidentielle, a créé une situation qui risque de...
(La Nation 27/08/13)
Les responsables de la coordination communale des Forces Cauris pour un Bénin emergent (FCBE) menacent de quitter la majorité présidentielle. Ils l’ont fait savoir à la faveur de la réunion de dynamisation des structures de base de l’alliance dans le Borgou, tenue samedi 24 août dernier à Parakou. Chantage politique ou malaise réel ? « Les FCBE de Sinendé envisagent de se retirer de la famille de la mouvance présidentielle pour prospecter d’autres pistes pouvant assurer le développement de leur commune », c’est ce qu’a confié, samedi dernier, le coordonnateur communal FCBE de Sinendé, Orou Pourouga Goga. C’était au cours de la réunion de dynamisation des structures de base de l’alliance dans le Borgou tenue samedi dernier à la salle...
(Le Matinal 27/08/13)
Les jours passent et se ressemblent sous le « Yayisme ». Le projet de révision de la Constitution a du plomb dans l’aile. Après Me Bruno Amoussou et Abdoulaye Bio Tchané, le président Nicéphore Soglo vient lui aussi de dire non à toute révision de la Constitution. De plus, la sortie politique du Professeur Théodore Holo et le non cinglant et profond du Clergé obligent le Chef de l’Etat à rebrousser chemin. A cela s’ajoutent la levée de bouclier au niveau des syndicats et de la société civile, et le manque de « confiance » dont souffre le régime Yayi. Le consensus à valeur constitutionnelle d’une jurisprudence de 2006 de la Cour constitutionnelle serait en toute logique difficile à atteindre...
(Le Matinal 27/08/13)
"Nous observons un déficit d’information dans notre pays. Il y a des choses positives qui se font au regard des informations qui nous sont fournies pas le gouvernement et les institutions internationales, et des statistiques qui nous fournies. Le Bénin est sur la bonne voie. Evidemment ces informations ne sont pas connues de l’ensemble de la population. On a l’impression à écouter les uns les autres que le Bénin n’avance pas. Il est donc utile que se développe la communication, parce que, malgré nos positions différentes, nous avons une préoccupation commune, c’est le développement de notre pays. Ce développement ne peut se faire que s’il y a la paix. Et les conditions de la paix s’organisent à travers les concertations...
(Xinhua 27/08/13)
COTONOU, 26 août (Xinhua) -- La Chine a bouclé le financement du projet de réhabilitation de la route reliant les villes béninoises d'Akassato et de Bohicon, en octroyant au Bénin un prêt préférentiel de 800 millions de yuans (près de 130 millions USD) pour la réalisation totale de ce projet, a-t-on appris lundi de source diplomatique chinoise à Cotonou.Longue de 140 km, la route Akassato-Bohicon, à caractère régional, relie non seulement l'Afrique de l'Ouest à l'Afrique centrale, mais aussi le Bénin aux pays de l'hinterland comme le Niger et le Burkina Faso. Cette route a atteint un état de défectuosité et de dégradations avancées. Pour le ministre béninois des Finances et de l'Economie, M. Jonas Gbian, la réhabilitation de la...
(AFP 27/08/13)
JOHANNESBURG, 27 août 2013 (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé depuis début juin dans un hôpital de Pretoria, "reste dans un état critique mais stationnaire", a indiqué mardi le président Jacob Zuma dans un discours en Malaisie. "L'ancien président Mandela est toujours à l'hôpital où il reçoit des soins, et reste dans un état critique mais stationnaire", a déclaré M. Zuma dans un discours diffusé par ses services en Afrique du Sud, en acceptant en son nom une distinction spéciale pour sa contribution en faveur de la paix de la Mahathir Global Peace Foundation. Nelson Mandela, héros de la lutte anti-apartheid âgé de 95 ans, avait été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire, et...

Pages