Mercredi 28 Juin 2017
(La Presse du Jour 10/07/13)
La révision de la Constitution doucement annoncée va entrer, dans les prochaines semaines, dans sa phase active. Le Gouvernement et la classe politique se réclamant de la majorité présidentielle se préparent activement pour la bataille.Pour parvenir effectivement à la révision de la Constitution, Boni Yayi et ses soutiens ne veulent laisser aucune piste de côté. D’abord, les marches. Le top sera donné, selon les dernières informations, à Tchoumi Tchoumi dans l’Atacora et va gagner progressivement tous les départements du septentrion. Ensuite, elles iront au-delà. Parallèlement à cela, Yayi a lancé certains de ses ministres, notamment François Abiola et Barthélémy Kassa, sur la piste des marches, afin de tirer les premières leçons. D’un autre côté, un travail est en train d’être...
(Adjinakou 10/07/13)
Le truculent Gaston Azoua n'est plus le Secrétaire général de la Confédération des syndicats des travailleurs du Bénin(Cstb). Il a fait l'annonce de cette décision historique au cours de la réunion extraordinaire du bureau directeur national élargi aux militants et qui a eu lieu avant-hier à la Bourse du travail. Cette décision du responsable syndical, devrait servir d'exemple à ses collègues et confrères des autres organisations de travailleurs. Après plus de 20 ans passés à la tête de la Cstb, Gaston Azoua a décidé, en toute responsabilité, de se retirer du syndicat. " Je vais, à partir de ce jour, mercredi 17 avril 2013, me retirer de la tête de notre organisation commune, la Cstb ", a annoncé Gaston Azoua...
(Le Matinal 10/07/13)
Les béninois résident au États-Unis, s’opposent à la disposition du code électoral qui écarte les binationaux des critères d’éligibilité à l’élection présidentielle au Bénin. (Lire leur position rendue publique suite à leur réunion de concertation tenue le 21 juin 2013). Déclaration Officielle- Président du Bureau exécutif fédéral. Benin Diaspora Usa- Préambule : Depuis quelques jours, il nous a été révélé à travers certaines presses nationales et internationales que dans le code électoral voté par le parlement de la République du Benin en avril 2013 figurerait une disposition qui empêcherait le béninois possédant la double nationalité à se présenter aux élections présidentielles dans son pays natal le Benin. Suite à la réunion de concertation du 21 juin 2013 qui a réuni...
(La Nouvelle Tribune (ma) 10/07/13)
Présumées tentatives d’empoisonnement et de coup d’Etat contre le Président Boni Yayi. Au Bénin, ce sont les deux grosses affaires du moment.A part bien entendu le débat qui a refait surface sur la révision de la Constitution du 11 décembre 1990, les affaires «empoisonnement» et «coup d’Etat», qui opposent Boni Yayi et son ancien «ami» pourvoyeur de devises, Patrice Talon - disons le comme ça - constituent le chou gras de la presse depuis leur éclatement, respectivement en octobre 2012 et février 2013.Le 27 mai 2013, les deux dossiers prennent une autre tournure. Angelo Houssou, juge du sixième cabinet d’instruction du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, qui a en charge les deux dossiers, rend un double...
(Le Nouveau Réveil 10/07/13)
Le ministère d’Etat, ministère de l’Emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle en collaboration avec l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (Adea) organise un important séminaire les 8 et 9 juillet sur «Les cadres nationaux de certification». Au début des travaux, Amara Kamaté, conseiller du ministre d’Etat, Moussa Dosso, a situé sur les enjeux de cette rencontre. «Le Président de la république l’a dit, il faut qu’il y ait 1 million d’emplois pour les jeunes. Ceux pour qui on cherche des emplois sont les jeunes du système formel. Or il ne faut pas laisser de côté les jeunes du système informel. D’où la réflexion, comment mutualiser les expériences afin que les jeunes issus du système informel...
(L'Express 10/07/13)
L'ONG Transparency International présente ce mardi son Baromètre Mondial de la Corruption 2013. Pour Chantal Uwimana, directrice du département Afrique, l'ampleur du phénomène est inquiétante. Plus d'une personne sur deux dans le monde estime que la corruption s'aggrave. C'est le constat de l'ONG Transparency International qui dévoile ce mardi son 8e Baromètre Mondial de la Corruption. L'enquête de cette année est la plus importante jamais réalisée, couvrant 114 000 personnes dans 107 pays. Si les institutions sont désignées comme premières responsables, les citoyens participent pleinement à l'accroissement du phénomène. Chantal Uwimana, directrice du département Afrique de Transparency International, dresse un tableau alarmant. Plus d'une personne sur quatre (27% des interrogés) affirme avoir dû verser un pot de vin pour accéder...
(La Nouvelle Expression 10/07/13)
Cacao. Les cours du cacao se sont inscrits à la hausse en cette fin de semaine à la Bourse de Londres, essentiellement sur des facteurs techniques de marché. En outre, certains s’inquièteraient d’une insuffisance de pluies au Ghana et du faible volume que le numéro deux mondial met sur le marché. Quant à la Côte d’Ivoire, il y aurait encore beaucoup à faire sur la nouvelle récolte, les estimations de volumes de ventes anticipées étant de l’ordre de 575 000 à 625 000 t, souligne Eric Sivry du courtier Marex Spectron. Cette semaine, le ratio du beurre de cacao, élément essentiel pour la fabrication du chocolat, a augmenté face à une forte demande de produits de la part des industriels...
(Xinhua 09/07/13)
Le députés béninois ont autorisé le gouvernement du président Boni Yayi, à ratifier le Protocole de Nagoya sur l'accès et le partage juste et équitable des avantages issus de l'exploitation des ressources génétiques, adopté le 29 octobre 2010, à Nagoya au Japon, a-t-on appris mardi de sources parlementaires à Cotonou."La ratification de ce protocole par le gouvernement béninois permettra au Bénin d'avoir une sécurité juridique et légale accrue à la fois pour les fournisseurs et les utilisateurs des ressources génétiques", a confié à Xinhua le député Karimou Chabi Sika, président de la Commission du Plan, de l'équipement et de la production de l'Assemblée nationale du Bénin. Pour ce député, la ratification de ce protocole permettra également au Bénin d'élargir son...
(La Presse du Jour 09/07/13)
L’honorable Désiré Vodonou est toujours en détention à la prison civile de Cotonou, malgré l’arrêt n° 109 rendu le 1er Juillet 2013 par la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Cotonou demandant sa mise en liberté. Pour le moment, personne ne semble comprendre les raisons qui peuvent expliquer cette non-exécution de l’arrêt de la Cour d’appel de Cotonou. Alors que certaines sources évoquent la grève des magistrats, d’autres supputent autour des dessous politiques de ce dossier.« Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le maintien en prison de l’honorable Désiré Vodonou n’a rien à voir avec la grève des magistrats. En réalité, c’est un dossier politique car Vodonou a été envoyé en prison pour priver l’UN de moyens financiers...
(RFI 09/07/13)
Plus d'une semaine après le non-lieu prononcé par la chambre d'accusation de la cour d'appel de Cotonou, les six personnes détenues dans le cadre de l'affaire Talon n'ont toujours pas quitté la prison. Accusées de tentative d'empoisonnement et de coup d'Etat contre le président Boni Yayi, elles ont pourtant bénéficié d'un non-lieu confirmé en appel. Mais l'Etat béninois et le président se sont pourvus en cassation, et pour les autorités judiciaires les libérations doivent être suspendues. Une interprétation du code de procédure pénal que dénoncent nombre d'organisations de défense des droits de l'homme. Parmi elles, le centre Africa Obota.
(Le Matinal 09/07/13)
Le débat sur la révision de la Constitution suscite déjà des manifestations de rue. Elles proviennent étonnement des forces politiques favorables à la révision, donc du Pouvoir en place qui a initié le projet. Cela est provocateur et on craint que les mêmes mouvements inspirent les antirévisionnistes qui, pour le moment s’en remettent à l’esprit de la Conférence nationale de février 1990 pour défendre leur juste et légitime combat par les moyens moins belliqueux. Mais jusqu’à quand continueront-ils de garder leur sang froid ? Comme si on était en pleine période électorale, le pays a rompu avec sa tranquillité légendaire par des affiches, des meetings, des marches, des banderoles. Le débat sur la révision de la Constitution est plus que...
(Le Matinal 09/07/13)
Après le Syndicat des travailleurs de la justice et assimilés du Bénin (Syntrajab), c’est au tour du Syndicat national des travailleurs de la justice d’apporter son soutien au mouvement de débrayage de 72 h de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab). Il enclenche à partir de ce mardi 09 juillet 2013 un mouvement de grève de 72h en vue d’accompagner la grève des magistrats. Lire ci-dessous la motion de grève. Déclaration du Syndicat national des travailleurs de la justice (Syntra-Justice). Au regard de la crise qui secoue la justice béninoise surtout les magistrats en lutte en particulier, le Syndicat national des travailleurs de la justice (Syntra-Justice) constate le vendredi 17 mai 2013, que le juge Angelo Houssou a été...
(Le Matinal 09/07/13)
La communauté musulmane démarre ce jour, mardi 09 juillet 2013, le mois du carême. Jeûne, prière et privations marqueront ces moments précieux pour les fidèles musulmanes. Pour la plupart des fidèles musulmans, le temps de jeûne est une occasion de retour à soi et à Dieu par excellence. C’est la pratique principale par laquelle le musulman exprime son attachement à la communauté musulmane et sa fidélité à la loi de Dieu. Le Ramadan est un moment de réflexion et d’adoration d’Allah. Au cours de ce mois, les musulmans se doivent, à en croire les Imams, de faire plus d’efforts pour suivre les enseignements de l’Islam et éviter les images et sons contraires à la foi musulmane. Les pensées et activités...
(Le Matinal 09/07/13)
La séance plénière de ce lundi 8 juillet 2013 a porté sur le projet de loi organique portant loi de finances. Il s’agit pour les députés de remodeler le cadre légal d’élaboration du budget général de l’Etat. La plupart des députés ont salué ce texte attendu depuis longtemps dont le deadline est fixé par l’Uemoa pour le 1er janvier 2017.La plupart des députés qui sont intervenus à la séance plénière d’hier, ont reconnu l’importance du projet de loi organique portant loi de finances. La question qui a retenu l’attention à l’Assemblée nationale lors de la plénière, est celle relative aux dispositions transitoires dudit projet de loi. A la suite des députés, le ministre de l’Economie et des finances, Jonas Gbian...
(Xinhua 09/07/13)
COTONOU-- Les magistrats, greffiers et autres corps assimilés de l'appareil judiciaire du Bénin décident d'observer à compter du mercredi 10 juillet prochain un arrêt collectif de travail en vue d'exiger du gouvernement du président Boni Yayi une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, a-t-on appris ce lundi de sources judiciaires à Cotonou. Dans une motion de grève transmise, respectivement au ministre du Travail et à celle de la Justice, de la Législation et des Droits de l'Homme, les magistrats réunis au sein de l'Union nationale des magistrats du Bénin (UNAMAB), qui entameront leur troisième semaine de grève, exigent de l'exécutif béninois, la cessation de la filature du juge Houssou Angelo, la mise en place d'un dispositif pour...
(Benin Info 09/07/13)
Le président du Parti du renouveau démocratique (Prd) rejette le poste du chef de l’opposition. Dans un communiqué de presse signé du Secrétaire général du parti et publié hier lundi 08 juillet 2013, les « tchoco-tchoco » ont dit ne pas être partie prenante à « la bataille pour la désignation du chef de l’opposition ». Lire l’intégralité du communiqué.Communiqué du Secrétariat général du Prd- Objet : Appartenance à l’opposition et Chef de l’opposition. Le Prd, suite à sa « déclaration officielle publique » du 12 avril 2012 et aux formalités légales qui ont précédé et suivi ladite déclaration, ne peut que se réjouir d’apprendre grâce à la Presse, qu’une autre formation politique lui aurait emboîté le pas par courrier...
(Xinhua 08/07/13)
COTONOU, 8 juillet (Xinhua) -- Le gouvernement béninois vient de lancer une grande campagne de sensibilisation sur les réformes engagées par l'exécutif, notamment sur le projet de révision de la Constitution du 11 décembre 1990, en vue de solliciter l'adhésion des populations des villes et campagnes du pays. Au cours de ce week-end, les membres du gouvernement du président Boni Yayi et ceux des Forces Cauris pour un Bénin émergent (FCBE, coalition des forces politiques de la mouvance présidentielle) ont pris d'assaut les villes et campagnes du pays en vue de mobiliser les populations en faveur du projet de révision de la loi fondamentale du pays, actuellement sur la table des députés au Parlement pour être examiné. A Sakété, environ...
(Xinhua 08/07/13)
La ville de Cotonou, capitale économique du Bénin, accueillera du 16 au 19 juillet prochain, la quatrième Conférence des ministres en charge de l’Emploi et de la Formation professionnelle de l’espace UEMOA sur le thème central "Insertion socioprofessionnelle des jeunes : stratégie et rôle du secteur privé", a-t-on appris samedi de sources officielles dans la métropole béninoise.Selon cette source proche du ministère béninois, de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes, cette conférence permettra aux dirigeants politiques de l’espace UEMOA, de réfléchir sur les mesures à prendre pour insérer les jeunes dans les métiers porteurs identifiés par l’ensemble des pays, et renforcer en général la capacité des entreprises du secteur informel...
(Le Matinal 08/07/13)
Le Comité en charge de la répartition des 5 millions offerts par le Chef de l’Etat aux rescapés du drame d’Adjohoun a remis les fonds aux bénéficiaires. C’était le vendredi 5 juillet 2013, en présence du directeur départemental de la santé Clément Ahissou.Au lendemain de son passage au centre hospitalier départemental de l’Ouémé- Plateau, pour s’enquérir de l’état de santé des victimes de l’accident de circulation survenu à Adjohoun dimanche 30 juin 2013, le président Yayi Boni leur a offert la somme de cinq millions de francs Cfa. Les fonds ont été répartis aux bénéficiaires suivant le degré de gravité de chaque cas d’accident. Intervenant, le directeur du Chd O/p Charlemagne Pedro a exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat...
(Le Matinal 08/07/13)
C’est pour bientôt. Parfait Houangni quittera la Renaissance du Bénin (Rb). Dans cette interview accordée à votre journal, il a exposé les motivations profondes de son départ. Le Matinal : La rumeur s’enfle et devient persistante sur votre départ de la Renaissance du Bénin (Rb), votre parti d’origine. La confirmez-vous ? Parfait Houangni Est- ce un départ ? C’est une option que je me suis donnée. Je me suis dis qu’à un moment donné de sa vie politique, il vaut mieux se prendre en charge. Quant on parle de départ, c’est trop dit. Je voudrais me prendre en charge et m’exercer politiquement pour voir d’une part le pour et le contre, et d’autre part, évaluer ma vie politique. D’autres raisons...

Pages