Samedi 18 Novembre 2017
(Xinhua 27/09/13)
COTONOU (Xinhua) - Le gouvernement béninois a décidé de poursuivre le dialogue social avec tous ses partenaires sociaux, en vue d'une année scolaire 2013-2014 apaisée, a-t-on appris vendredi de sources officielles à Cotonou.« Dans le sens de la prochaine rentrée et d'une année scolaire apaisée, le gouvernement poursuivra le dialogue avec tous les partenaires sociaux. Dans la logique de ce dialogue, une tournée gouvernementale se déroulera au cours de laquelle tous les acteurs du monde de l'éducation, notamment parents d'élèves, enseignants et apprenants de tous ordres seront rencontrés par les équipes ministérielles », indique un communiqué gouvernemental.Dans une récente déclaration à Cotonou, les secrétaires généraux des confédérations et centrales syndicales du Bénin ont réclamé de l'exécutif béninois, la réouverture des...
(Xinhua 27/09/13)
COTONOU (Xinhua) - Le gouvernement béninois a décidé de construire six centres d'affaires en vue de promouvoir la création d'emplois en faveur des jeunes, dans les villes d' Abomey-Calavi, de Lokossa, de Bohicon, de Parakou, de Kandi et de Natitingou , a D'un coût global de 1. 250. 000. 000 francs CFA, financé conjointement par le gouvernement béninois, des sociétés d'Etat du Bénin et le Fonds Koweitien, dédié pour l'acquisition des équipements, notamment informatiques, nouvelles technologies de l' Information et de la Communication, ces centres d'affaires ont pour vocation d'aider les jeunes sans emploi à mieux faire face aux obstacles majeurs, auxquels ils font face dans leurs démarches de création ou de gestion d'entreprise. Ces obstacles sont notamment, le manque...
(L'Evènement Précis 27/09/13)
Réunis en séance plénière hier jeudi 26 septembre 2013 au Palais des Gouverneurs, les parlementaires béninois de la sixième législature ont adopté à l’unanimité le budget de leur institution pour la gestion 2014. Un budget estimé à plus de dix milliards, en progression par rapport au budget précédent.10.040.359.534 FCFA,c’est le montant total du budget de l’Assemblée nationale pour la gestion 2014.Ce budget de l’Assemblée nationale, gestion 2014, a connu une légère hausse de 40.000.000 FCFA soit un taux d’accroissement de 7,74% comparativement au budget de l’année 2013. Il se présente en dépenses réparties, en dépenses non réparties et équipements socio-administratifs. Les dépenses réparties qui prennent en compte les dépenses du personnel et les achats de biens et services sont estimées...
(24 heures au Bénin 27/09/13)
C’est la lune de fuel entre le Conseil Municipal de Porto-Novo et le Maire Ocêni Moukaram. Le differend porte sur de nombreux projets de développement de la ville pour lesquels le Conseil Municipal a refusé de donner son avis pour des raisons évidentes. Une situation qui crée la polémique actuelleement avec l’implication maladroite de la Haute Autorité En réalité, la mise en oeuvre de ces projets a été DIFFÉRÉE en attendant que certaines conditions essentielles de leur réalisation soient réunies. Il s’agit de : 1. Hôtel de Ville Premier obstacle : absence de financement. Le Conseil Municipal a autorisé la construction d’un Hôtel de Ville dont le coût allégué était de 2,5 milliards CFA. Or suite à un appel d’offre,...
(La Nation 27/09/13)
Les locaux de l’ambassade de la République populaire de Chine près le Bénin ont abrité hier jeudi 26 septembre les festivités marquant la commémoration du 64e anniversaire de la fondation de la Chine. Une forte délégation du gouvernement béninois conduite par le ministre intérimaire des Affaires étrangères Bio Toro Orou Guiwa a honoré de sa présence l’évènement. Le président de l’Assemblée nationale, Mathurin Coffi Nago, ainsi qu’une forte représentation du corps diplomatique ont également rehaussé l’éclat de la cérémonie au cours de laquelle la coopération sino-béninoise a été vivifiée. Après plus de soixante ans d’existence, la République populaire de Chine a pu inscrire son nom dans le concert des Nations. En témoigne l’éloquence de quelques chiffres qui forcent l’admiration. croissance...
(Le Matinal 27/09/13)
Après les déclarations du Maire Moukaram Océni, les conseillers ayant boycotté la 3ème session ordinaire du conseil de la Mairie, étaient face à la presse, au siège du Prd hier jeudi 26 septembre 2013, à Porto-Novo. Les conseillers Prd dénoncent les propos et attaques du Maire.Moukaram Océni déclarait lors de sa rencontre avec Yayi Boni : « Il faut à tout prix mettre en difficulté le maire Moukaram Océni qui a osé demander le soutien du président Yayi pour « libérer » Porto-Novo des mains d’une majorité mécanique et des mains invisibles ».Cette assertion n’est pas du goût des Conseillers dissidents. Ils estiment que le Maire ne peut s’autoriser tout seul le droit de parler du développement de leur ville...
(Le Pays 27/09/13)
On avait visiblement vite fait de prêter des intentions malveillantes au président béninois Boni Yayi, en ce qui concerne ses velléités de révision constitutionnelle. Loin de plomber la démocratie au pays de Kérékou, Boni Yayi veut lui donner plutôt fière allure à travers cette mouture présentée par le gouvernement béninois. En effet, la révision projetée ne vise pas à accorder une rallonge au chef de l’Etat sortant en termes de nombre de mandats, mais à réaffirmer le principe de la limitation du nombre des mandats présidentiels consécutifs à deux et à consacrer l’imprescriptibilité des crimes économiques. En d’autres termes, le gouvernement béninois, tout en rassurant sur le fait qu’il n’y aura pas de révision de la Constitution pour permettre à...
(Sidwaya 27/09/13)
La 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes le jeudi 26 septembre 2013 à Ouagadougou. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Beyon Luc Adolphe Tiao.C’est le jeudi 26 septembre dernier que la 10e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a ouvert ses portes. « Tourisme et Technologies de l’information et de la communication (TIC) : quelles opportunités pour l’Afrique ? », tel est le thème sur lequel se focaliseront les débats et réflexions durant les 4 jours consacrés au salon. Le choix de ce thème est lié à l’essor des TIC qui ont entraîné des changements dans la nature de...
(Xinhua 27/09/13)
Le président du Comité des chefs d'état-major général des armées de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le général Soumaïla Bakayoko, a appelé jeudi à Cotonou les dirigeants de la sous- région ouest-africaine à renforcer la Zone maritime pilote E qui comprend le Togo, le Bénin, le Nigéria et le Niger, en vue de décourager les crimes commis en haute mer."La Zone maritime pilote E devrait être renforcé par l' opérationnalisation d'un centre de coordination maritime en vue de faciliter le mouvement des navires et décourager les crimes commis en haute mer", a-t-il confié à Xinhua.Il a estimé que l'opération "Prospérité" entre le Bénin et le Nigeria avait déjà balisé le terrain de cette lutte contre...
(Jeune Afrique 26/09/13)
Le 24 septembre, la Commission des lois du Parlement béninois a rejeté le projet de réforme constitutionnelle voulue par le président Boni Yayi. L'analyse du constitutionnaliste Joël Aïvo. Jeune Afrique : Quel est le cœur de la réforme constitutionnelle engagée par Boni Yayi ? Joël Aïvo (photo ci-contre) : À vrai dire, il n’y en a pas. Mais s’il faut en trouver un, on dira qu’il est institutionnel : c'est ce qu'en disent les différents promoteurs du texte. En vérité, s’il faut retenir quelque chose de l’initiative gouvernementale, ce serait la constitutionnalisation de la Commission électorale nationale électorale et la création d’une Cour des comptes par l’autonomisation de l’actuelle chambre des comptes de la Cour suprême. Ces innovations, sur lesquelles...
(Le Matinal 26/09/13)
La bataille pour le renouvellement des membres de la municipalité de Cotonou s’annonce très serrée. Contrairement aux deux premières élections, les formations politiques sont nombreuses à vouloir conquérir "la métropole" du Bénin. La ville de Cotonou est convoitée et la Renaissance du Bénin (Rb) qui y règne depuis une décennie devrait s’inquiéter. A commencer par l’actuel maître des lieux, Nicéphore Soglo ou encore son dauphin Léhady Soglo. Les choses ont bien évolué à Cotonou.la configuration politique. Peut-être plus profondément qu’on le pense. Les Renaissants qui ont jusque-là géré sans partage la « Maison blanche » de Cotonou doivent craindre désormais quant au renouvellement de leur mandat. Car les prochaines joutes électorales constitueront une épreuve redoutable entre les actuels locataires de...
(La Presse du Jour 26/09/13)
Le président Abdoulaye Bio Tchané, candidat malheureux aux dernières élections présidentielles de 2011, était au cabinet du président de l’Assemblée nationale.Les deux hommes assistés chacun d’autres personnalités ont discuté de la Lépi et d’autres préoccupations des Béninois.Le Président du mouvement politique « l’Avenir d’un Bénin Triomphant (ABT) », Abdoulaye Bio Tchané a conduit une délégation de personnalités au cabinet du président de l’Assemblée nationale hier, mercredi 25 Septembre 2013. A sa sortie, il a laissé entendre avoir discuté avec le président de l’Assemblée Nationale de la situation sociopolitique et économique jugée préoccupante du Bénin, de la Liste électorale permanente informatisée (LEPI) dont la correction est en chantier depuis des mois et de l’évolution au Parlement du projet de loi relatif...
(Adjinakou 26/09/13)
Visiblement, plus aucune formation politique, du moins les plus en vue, ne se sent dans sa pleine forme. Pendant que le Prd est secoué par une ambiance fiévreuse de fin de carrière pour Me Houngbédji, la Rb se meurt sous l’effet de la vague de démissions justifiées par les tares du management du clan Soglo. La famille présidentielle non plus n’a de raisons de dormir sur ses lauriers avec le camouflet infligé à son leader, essentiellement par les députés de la mouvance dans le cadre du projet de révision de la Constitution. Simple coïncidence ou expression de la crise politique généralisée dans le pays ? En tout cas tout porte à croire que la seconde hypothèse est la plus juste...
(24 heures au Bénin 26/09/13)
La question de l’éradication du chômage des jeunes était au cœur de la conférence de presse du président de la Fédération internationale des ambassadeurs du développement (Fiad), le coach Patrick Pognon. C’était hier mercredi 25 septembre 2013 au siège mondial de son institution à Cotonou.Le chômage des jeunes au Bénin n’est pas une fatalité. C’est ce qu’a montré hier le coach Patrick Armand Pognon, lors de sa sortie médiatique. Pour éradiquer le mal, il a affiché sa détermination à accompagner les autorités dans leur politique. « J’ai attiré notre attention sur la gravité du moment, la nécessité pour le Béninois de vivre jusqu’en 2016 avant de pouvoir parler d’élection. J’ai invité la classe politique et la Société civile à parler...
(La Nation 26/09/13)
La présidente de la Haute cour de Justice (HCJ), Marcelline Claire Gbèha Afouda, s’est entretenue dans la matinée d’hier mercredi 25 septembre avec des auditeurs de justice de nationalité congolaise en formation à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM). Au menu des échanges, le fonctionnement de l’institution.L’effectif des auditeurs de justice congolais en formation à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de l’Université d’Abomey-Calavi est subdivisé en deux groupes pour les sorties pédagogiques. A la suite de la première, le 28 août dernier, la deuxième vague était hier dans les locaux de la Haute cour de Justice à Porto-Novo. Conduite par le magistrat Delphin Tchibozo, cette délégation composée de 31 auditeurs de justice dont 12 femmes, est venue...
(Xinhua 26/09/13)
Au Bénin, les taux de scolarisation des enfants se sont améliorés au niveau national ces dernières années, passant à 93% des garçons et 88% des filles en âge scolaire qui fréquentaient l’école en 2012 contre, seulement 86% et 78% respectivement en 2008, a-t-on appris ce lundi de sources officielles à Cotonou.Selon cette source, proche du ministère béninois de l’ enseignement maternel et primaire, outre cette amélioration des taux de scolarisation au niveau national, on note également une progression dans le taux d’achèvement du cycle primaire avec en 2012, 73% des garçons et 62% des filles ayant achevé ce cycle.« Ces résultats positifs ont été obtenu grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs du domaine de l’éducation, à travers notamment...
(Xinhua 26/09/13)
Le président en exercice de l'Union africaine (UA), Hailemariam Dessalegn, a appelé à un nouveau programme de développement mondial pour l'après-2015 correspondant aux priorités de développement de l'Afrique. Dans son discours fait au cours du débat de haut niveau à l'Assemblée générale de l'ONU, M. Dessalegn, qui est également le Premier ministre éthiopien, a indiqué : "Nous espérons énormément que le programme de développement mondial pour l'après-2015 concordera avec nos priorités et besoins de développement". Un programme de développement pour l'Afrique sur les 50 prochaines années vise à réaliser cet objectif fondamental, afin d'éradiquer la pauvreté et d'assurer le développement durable, a-t-il indiqué. "Le XXIe siècle sera le siècle de l'Afrique si nous harmonisons nos efforts pour maintenir et accélérer...
(Le Quotidien (Sn) 26/09/13)
La Commission sous régionale des pêches (Csrp), dans le cadre du projet «Awa» financé par l’Ird (France) et Bmbf (Allemagne) à hauteur de plus de 400 mille euros, a pour objectif principal de permettre aux Etats membres de mettre en place une pêche durable et les écosystèmes de gestion de l’environnement marin basés sur les plans biologique, économique et social. Créée le 29 mars 1985, la Csrp est une organisation intergouvernementale de coopération halieutique.Les Etats côtiers de la sous région ouest-africaine, confrontés à une multitude de problèmes, notamment la surexploitation de leurs ressources halieutiques, peuvent bientôt compter sur le projet «Awa» pour mettre en œuvre une gestion durable des ressources marines transitant dans la région occidentale du continent africain. Hier,...
(Adjinakou 25/09/13)
La commission des lois de l’Assemblée nationale a déclaré irrecevable le projet de loi portant révision de la Constitution. En attendant de voir si Boni Yayi reviendra à la charge, comme par le passé en réintroduisant le projet après son énième rejet, on retient que le chef de l’Etat vient encore de faire un faux pas dans sa marche forcenée pour la réforme constitutionnelle.Un deuxième échec pour Boni Yayi ? C’est peut-être trop tôt de le conclure. Toutefois, il convient de remarquer que le projet de loi portant révision de la Constitution ne passera pas comme une lettre à la poste, tel qu’on l’aurait cru. C’est du moins ce qu’inspire le rejet dudit projet hier par la commission des lois...
(La Nation 25/09/13)
Un peu plus de 61 milliards de FCFA pour améliorer essentiellement l’état des routes et pistes rurales au Bénin. C’est ce que compte solliciter le ministère des Travaux publics et des Transports au titre de l’année 2014 pour son budget. L’information a été donnée hier mardi 24 septembre dans la salle de conférence dudit ministère au cours de l’atelier de validation du budget programme 2014-2016 qui a rassemblé ses directeurs et cadres. « Le projet de budget exercice 2014 du ministère des Travaux publics et des Transports est passé de 47 408 901 000 FCFA en 2013 à 61 854 031 000 FCFA » pour poursuivre les efforts de modernisation du réseau routier, a indiqué hier mardi 24 septembre dans...

Pages