| Africatime
Mercredi 22 Mars 2017
(Xinhua 07/03/17)
Le gouvernement béninois vient de lancer la campagne de commercialisation des noix de cajou pour la saison 2016-2017, en fixant le prix à 500 francs CFA le kilogramme, a-t-on appris lundi de sources officielles à Cotonou. "En fixant le prix du kilogramme de la noix de cajou à 500 francs CFA pour la campagne de commercialisation 2016-2017, contre 300 francs CFA pour la campagne précédente, le gouvernement béninois a voulu encourager les producteurs à s'adonner à cette filière, en vue d'accroître la production à environ 300.000 tonnes d'ici 5 ans", a confié à Xinhua, le ministre béninois de l'Industrie, du Commerce et des petites et moyennes entreprises, Lazard Sèhouéto. Outre la création des conditions favorables à l'accroissement de la production...
(Le Matinal 07/03/17)
Le chant d’oiseau de Cotonou a servi de cadre, lundi 6 mars 2017 à la rencontre régionale sur la dissémination des résultats de recherche sur l’influence politique des organisations des travailleurs de l’économie informelle. La rencontre coordonnée par la Confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin) a réuni un panel de chercheurs, des travailleurs de l’informel et des syndicats. Elle vise à présenter les conclusions de deux années de recherches sur le fonctionnement du secteur informel. La finalité de cette recherche conduite au Bénin et au Ghana vise fondamentalement a mesurer l’impact de ce secteur sur l’économie nationale et instaurer un cadre de dialogue social plus profitable pour les acteurs du secteur. Pour le secrétaire général de la Cosi, Noël Chadaré,...
(La Nation 07/03/17)
La loi n°2016-24 portant partenariat public-privé déjà mise en vigueur est dans l’impasse avec la décision DCC 17-039 en date du 23 février de la Cour constitutionnelle qui la déclare inapplicable en l’état. Elle n'a pas été en effet soumise au contrôle préalable de constitutionnalité par le chef de l’Etat. Les regards sont du coup tournés vers le président de l’Assemblée nationale et la Cour constitutionnelle pour sauver les meubles. Quelle porte de sortie pour la loi n°2016-24 portant partenariat public-privé après la décision DCC 17-039 en date du 23 février de la Cour constitutionnelle qui la déclare inapplicable en l’état pour n’avoir pas été soumise au contrôle de constitutionnalité ? La question taraude les esprits depuis la reddition de...
(Matin Libre 07/03/17)
Les établissements scolaires seront à nouveau paralysés par un mouvement de grève de 72h à compter de ce mardi, 07 mars 2017 sur toute l’étendue du territoire national. Les enseignants déposeront encore la craie et déserteront les salles de classes pour contraindre le gouvernement à donner satisfaction à leur plateforme revendicative. Réunis au sein de la Fédération des syndicats de l’éducation nationale (Fesen/Cstb), ces derniers revendiquent entre autres la suppression immédiate et sans condition de l’arrêté ministériel portant insertion à la fonction publique des inspecteurs retraités et leur nomination à la tête des administrations scolaires ; le respect des libertés démocratiques notamment syndicales par la poursuite des auteurs des atteintes aux libertés et le retour au poste souhaité des enseignants...
(Le Matinal 07/03/17)
Le régime du Nouveau Départ a finalement pris sa vitesse de croisière. Le gouvernement initie des réformes pour changer la vie des Béninois, malgré les mauvaises appréciations et critiques de ses adversaires. Le gouvernement du Président Patrice Talon bouclera dans quelques semaines sa première année d’exercice du pouvoir. Mais déjà en ces dix mois, ce que les Béninois ont vécu, n’a rien à voir avec la réalité de la décennie passée. La discrétion choisie par l’ex-magnat du coton tranche radicalement d’avec l’activisme débridé auquel son prédécesseur avait soumis ses compatriotes. On est donc loin de l’époque où les médias publics étaient monopolisés pour une seule cause et pour un seul son de cloche, ronronnant à longueur du temps dans une...
(Le Matinal 06/03/17)
Au cours de la rencontre à cœur ouvert avec les chefs traditionnels du nord Bénin le samedi 4 mars 2017, le Chef de l’Etat, Patrice Talon, a déclaré qu’il comprend l’impatience du peuple. Il a promis inverser fondamentalement la tendance d’ici là. (Lire son intervention) « Vous m’avez confié la tâche difficile de travailler à votre bien-être et vous savez que je ne suis pas un paresseux. Vos bénédictions me donneront la force et la santé de ne pas vous trahir et de travailler efficacement. Ce qui m’importe est qu’à la fin du mandat, Dieu vous accorde à vous tous longévité, bonne santé pour que de vos yeux vous puissiez constater ce que j’ai pu faire de mon mandat. La...
(Xinhua 06/03/17)
Un atelier d'élaboration du plan d'action et de fiches de projets de coopération transfrontalière dans l'espace frontalier Bénin-Burkina Faso-Togo se tient actuellement à Natitingou, ville située à environ 450 km au Nord-Ouest de Cotonou, la capitale économique béninoise, a rapporté samedi, l'Agence Bénin Presse. Cet atelier s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme régionale d'appui à la coopération transfrontalière de la CEDEAO (Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest) adopté en décembre 2016 par la conférence des ministres. Cette rencontre permettra aux ...
(Le Matinal 06/03/17)
La première dame est décidée à améliorer les conditions de vie des femmes et des enfants. Hier jeudi 2 mars 2017, Claudine Talon a procédé à l’inauguration du siège et au lancement des activités de sa fondation. C’était sous le regard d’ambassadeurs accrédités au Bénin, de certains membres du gouvernement et des partenaires techniques et financiers. C’est un double événement qui a réuni hier jeudi 2 mars 2017 à Cotonou, les hôtes de Claudine Talon. L’inauguration du siège de sa fondation et le lancement officiel de ses activités. La jeune fondation Claudine Talon a été portée sur les fonts baptismaux en juillet 2016 et promeut les valeurs telles que la solidarité, la famille, le respect des différences, l’intégrité, l’humilité et...
(Le Matinal 06/03/17)
Les rois et Chefs traditionnels du nord-Bénin ont été reçus en audience par le Chef de l’Etat Patrice Talon samedi 4 mars 2017. Au cœur des échanges, l’institutionnalisation de la chefferie traditionnelle au Bénin. Les dignitaires du nord du Bénin ont au cours de leur visite au chef de l’Etat ce samedi, posé le débat de la place à donner désormais à la chefferie traditionnelle au Bénin. Plus que par le passé, ils comptent être des acteurs à part entière dans le processus de développement du pays. La rencontre a été pour eux, l’occasion de baliser le terrain pour la mise en place d’un cadre constitutionnel et réglementaire de la chefferie traditionnelle au Bénin. Au cours de son intervention, le...
(Xinhua 06/03/17)
Le projet de révision de la constitution béninoise va intégrer des réformes visant la reconnaissance juridique des royautés et chefferies traditionnelles, a annoncé samedi à Cotonou, le président béninois, Patrice Talon. "Pour donner place aux royautés et chefferies traditionnelles, le projet de révision de la constitution béninoise du 11 décembre 1990 qui sera transmis à l'Assemblée nationale dans quelques jours, va intégrer des réformes visant à reconnaître les royautés et chefferies traditionnelles, comme une institution de l'Etat, devant participer à la vie législative, administrative et judiciaire", a-t-il déclaré. S'exprimant devant un parterre de rois et de chef traditionnels des quatre départements administratifs du Nord du Bénin, le président béninois, Patrice Talon, a affirmé toute sa détermination à donner désormais un...
(Xinhua 06/03/17)
Le président béninois, Patrice Talon, a appelé samedi à Cotonou, les Béninois à nourrir de la patience pendant les deux prochaines années afin d'observer les fruits des différentes réformes instaurées par son régime depuis le 6 avril dernier. "Vous m'aviez confié la tâche difficile de travailler à notre bien-être commun. Ce qui m'importe, est qu'à la fin de mon mandat, pour que de vos yeux, vous puissiez constater ce que j'ai pu faire pendant mon quinquennat", a-t-il déclaré. S'exprimant devant un parterre de rois et de chef traditionnels des quatre départements administratifs du Nord du Bénin, le président béninois, Patrice Talon, a estimé qu'il a hérité de son prédécesseur une situation où les Béninois menaient une vie très difficile. "La...
(La Nation 06/03/17)
La réforme du système partisan est une question de priorité pour le parti Alternative citoyenne. Au cours de son congrès ordinaire, tenu samedi 4 mars dernier à Cotonou sous le thème « Transformer le modèle politique du Bénin pour un développement intégral », les responsables du parti l’ont réaffirmé avec de nouvelles orientations dans ce sens, avec le soutien d’autres formations politiques. Les réformes constitutionnelles et politiques engagées par le Gouvernement de la Rupture doivent aboutir, avec comme priorité le renforcement du système partisan. A cet effet, le parti Alternative citoyenne reste ouvert aux formations politiques qui ont la même vision que lui pour que ces réformes réussissent, assure son président d’honneur, Joseph Djogbénou qui intervenait à l’ouverture des travaux...
(La Nation 06/03/17)
Mis en détention le 25 mars 2002 et ayant bénéficié d’une liberté provisoire le 6 août 2002, Soumaïla Mouhamadou a finalement été acquitté au bénéfice du doute, vendredi 3 mars dernier par la cour d’assises de la Cour d’appel de Parakou. Cultivateur à Batoulou dans la commune de Djougou, il était poursuivi pour assassinat et complicité d’assassinat, infraction prévue et punie par les articles 59, 60, 295 à 298 et 302 du Code pénal. Examinant le 34e dossier inscrit à son rôle, vendredi 3 mars dernier, la cour d’assises de la Cour d’appel de Parakou présidée par Richard T. Limoan a acquitté au bénéfice du doute Soumaïla Mouhamadou. Elle l’a déclaré non coupable du chef d’assassinat et complicité d’assassinat suite...
(Le Matinal 06/03/17)
Le parti Alternative citoyenne a tenu son premier congrès ordinaire le samedi 04 mars 2017 au Palais des sports de Cotonou. C’était l’occasion pour Joseph Djogbénou et les membres du parti de mener des réflexions sur le modèle politique béninois. Après avoir réussi à chasser Yayi Boni et ses sbires du pouvoir, le parti Alternative citoyenne est dans une vision futuriste. Son nouveau défi est la transformation du modèle politique béninois. À son 1er congrès ordinaire qui s’est tenu, samedi 04 mars 2017 au Palais des sports de Cotonou, cette ambition de doter le Bénin d’un système démocratique gage de développement face aux terribles défis de la pauvreté, l’indifférence, et le repli sur son propre égoïsme, a été réitérée par...
(Le Matinal 04/03/17)
La branche sur laquelle ils voulaient se poser est en passe de céder. Les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) voient l’horizon s’obscurcir et jouent leur va-tout. Quoiqu’ils fassent, leur mentor, Yayi Boni, ne reviendra pas en 2021. Ils ont besoin de le savoir. Les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) ont perdu tout espoir et surfent sur le terrain de la révision de la Constitution. Après moult échecs, y compris l’entente en leur propre sein, le résidu de l’Alliance Fcbe entreprend un projet mort-né qui consiste à jouer sur la psychologie du peuple pour empêcher le projet de la révision constitutionnelle. Le comportement peut faire jaser les hommes censés, car il s’agit, dans le fond et dans...
(Bénin Actu 04/03/17)
Le gouvernement béninois vient de lancer un appel public à l’épargne à l’endroit des agents économiques de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Les souscriptions qui seront ainsi mobilisées serviront à financer certains projets du Programme d’actions du gouvernement dans des secteurs qui impactent la vie des citoyens. Cent cinquante (150) milliards de francs Cfa pour financer des projets du secteur de l’agriculture, du tourisme, des transports et des travaux publics au titre de l’année 2017. C’est l’équation que le gouvernement du président Patrice Talon entend résoudre dans les plus brefs délais. Pour ce faire, il a lancé sur la période allant du 28 février au 31 mars 2017, un appel public à l’épargne sur le marché de l’Union économique...
(24 heures au Bénin 04/03/17)
La 7ème législature réfléchit depuis, le jeudi 02 mars 2017, sur la participation active les femmes à l’animation des activités parlementaires au Benin. Il s’agit d’un séminaire de deux jours qui s’est déroulée à Agoué, sur le thème : « Amélioration de la représentation de la femme au Parlement ». Les 83 parlementaires, à l’issue de ce conclave feront des propositions de lois pour changer la donne. Le président de l’Assemblée nationale avait déjà fait la promesse d’organiser ce séminaire de réflexion lors de son discours d’ouverture de la 2e session ordinaire de l’année 2016, en octobre dernier. Au lancement des travaux, Me Adrien Houngbédji a rappelé le bien-fondé de la séance avant de donner des chiffres qui illustrent le...
(24 heures au Bénin 04/03/17)
Les opérations de transfert d’argent au Bénin sont désormais soumises à la Taxe sur valeur ajoutée (TVA), conformément aux dispositions de la loi des finances, gestion 2017. L’imposition des opérations de transfert d’argent est consignée dans la note du Directeur général des impôts en date du 27 février 2017. Cette mesure concerne l’activité relative aux transferts dits "rapides" (Mobile money, Money Gram, Western Union, Wari, Ria...), effectués sans traçabilité sur un compte bancaire. "Les opérations de transfert ou de virement d’argent de compte à compte, aussi bien nationales qu’internationales, ne sont donc pas concernées. Elles demeurent imposables à la Taxe sur les activités financières (TAF) en tant qu’opérations se rapportant au commerce d’argent ou de valeurs", précise la directive du...
(Jeune Afrique 03/03/17)
L'État a lancé mardi les souscriptions à un emprunt d'État qui demeureront ouvertes jusqu'au 31 mars. C'est le premier volet d'un ambitieux programme d'émissions financières prévues par le Trésor pour financer le plan de développement économique du nouveau président Patrice Talon. Après le Fonds monétaire international, qui a concédé un programme de prêts de 109 millions de dollars sur trois ans fin février, c’est au tour du marché financier régional d’apporter son concours aux ambitieux ...
(Matin Libre 03/03/17)
Hier, jeudi 02 mars 2017, les parlementaires se sont retrouvés à Grand-Popo où ils ont donné le top à un séminaire qui va se tenir sur deux jours et qui a pour thème l’amélioration de la représentation des femmes au sein du parlement béninois. Pendant deux jours, les députés auront à réfléchir sur le fond et la forme qu'il faut mettre pour aboutir aux vœux des députés de la septième législature pour ce qui est de la révision à la hausse du nombre de femmes qui doivent siéger prochainement au sein du parlement. Avec ce texte, le parlement béninois pourrait régler la fausse note en ce qui concerne le taux de représentation des femmes au Parlement. Car, sur 83 députés,...

Pages