| Africatime
Lundi 24 Avril 2017
(Agence Ecofin 10/04/17)
La Banque mondiale a décidé de débloquer un financement de 500 millions de dollars US en soutien à la réalisation du plan d’action du gouvernement béninois. Cette décision a été annoncée au cours de la visite à Cotonou de Makhtar Diop, vice-président de l’institution, le 7 avril. « C'est un record absolu en termes d'appui que la Banque mondiale apporte au Bénin. Cette prouesse a été possible grâce à la convergence de vues entre cette grande institution financière et les orientations définies par le gouvernement béninois, notamment en matière de l'accès de la population à l'eau potable », a expliqué Makhtar Diop qui relève que les 500 millions de dollars débloqués représentent une augmentation de 58% des financements octroyés au...
(Le Matinal 10/04/17)
Conformément aux dispositions du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, président de l’Institution procède à l’ouverture de la première session de l’année 2017. Au cours de ladite session, une soixante de points sont inscrits à l’ordre du jour. Au nombre des points inscrits, figurent plusieurs projets de lois à caractères socio-économique et politique. A la cérémonie d’ouverture, le président du Parlement burknabè, Salifou Diallo, est l’hôte du président Houngbédji, Lire les points inscrits à l’ordre du jour. Projet d’ordre du jour 1. Présentation du rapport d’activités du président de l’Assemblée nationale ; 2. Projet de loi portant règlement définitif du budget général de l’Etat, gestion 2015 ; 3. Projet de loi portant statut du barreau de la République...
(Commod Africa 10/04/17)
Au Bénin, la campagne cotonnière 2016/17 sera record, à 400 000 tonnes (t) contre les 350 000 t initialement attendues, et bien au-delà des 260 000 t de la campagne précédente, a déclaré samedi soir le président béninois Patrice Talon lors de l'émission télévisée "A Bâtons rompus". "La campagne cotonnière 2016-2017 est en train d’enregistrer un taux d’égrenage d’environ 4OO 000 t. Il reste encore dans les champs environ 50 000 t. D’ici la fin, ce serait un record historique jamais égalé. Depuis mon arrivée au pouvoir, mon gouvernement n’a injecté aucun centime dans la filière coton" contrairement à son prédécesseur qui a gaspillé FCFA 150 milliards dans le coton sans aucun retour, a déclaré le chef de l'Etat, rapporte...
(BBC 10/04/17)
Le chef de l'Etat béninois s'est prononcé samedi lors d'un débat .Une réaction qui fait suite au refus par le parlement de la prise en considération de son projet de révision de la constitution. « La révision constitutionnelle initiée par Patrice Talon, c'est fini » a fait savoir le président de la république. Pour lui, il n'y a plus aucune raison de ramener le projet de révision de la constitution. « Pour moi, le projet est derrière» a-t-il laissé entendre. Selon le chef de l'Etat béninois, la prise en considération du projet de révision de la constitution n'a pas été votée par les trois quarts des 83 députés à l'Assemblée nationale parce qu'il y a eu de la déformation pendant...
(APA 08/04/17)
Un sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se tiendra, lundi, à Abidjan à l’invitation du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a appris APA vendredi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne. « A l’invitation de son excellence, Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, président en exercice de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’UEMOA, un sommet extraordinaire de l’UEMOA se tiendra à Abidjan le lundi 10 avril 2017», rapporte un communiqué de la présidence ivoirienne selon qui plusieurs questions seront au menu de ce conclave. Les chefs d’Etat examineront notamment, « la question économique et financière de l’Union. Ils aborderont également les questions...
(Xinhua 07/04/17)
Les Béninois sont partagés sur le bilan de gestion du président Patrice Talon, après ses douze mois au pouvoir, a constaté jeudi Xinhua à Cotonou, la capitale économique béninoise. A travers un micro-trottoir réalisé par un correspondant de Xinhua, dans la capitale économique béninoise, les Béninois, ont diversement apprécié la gouvernance du président Patrice Talon durant les 12 mois qu'il vient de passer à la magistrature suprême du pays. "Dans son discours d'investiture du 6 avril 2016, le président Patrice Talon nous a promis que son mandat qui s'ouvre, augure d'heureuses perspectives qu'il ...
(RFI 07/04/17)
Alors que le projet de révision de la Constitution porté par le président béninois a été rejeté par le Parlement mardi 4 avril, le Front pour le sursaut patriotique a tenu un meeting ce jeudi pour dénoncer plus généralement la politique de Patrice Talon, un an après son arrivée au pouvoir. Au Bénin, ce jeudi 6 avril marque la première année au pouvoir de Patrice Talon. A cette occasion, le chef de l'Etat a adressé un message à ses compatriotes via les réseaux sociaux. Il réitère son engagement à améliorer les conditions de vie des Béninois et dit comprendre que les réformes de fond qu'il a initiées pour transformer le pays soient douloureuses et suscitent des débats. Patrice Talon vient...
(Xinhua 07/04/17)
Le président béninois, Patrice Talon, a appelé jeudi à Cotonou, dans un message posté sur la page Facebook de la présidence, à l'occasion de son premier anniversaire au pouvoir, les Béninois à travailler ardemment pour réussir le pari du développement du Bénin. "Une année est déjà passée, et ce parcours m'a permis de mieux appréhender nos réalités et de lancer les chantiers les plus urgents. Nous devons tous maintenant mettre nos talents et notre dynamisme au service de notre pays. Oui, il nous faut continuer de travailler ardemment pour réussir le pari de révéler le Bénin", a-t-il écrit, estimant que "l'heure n'est ni à une commémoration, ni à un bilan d'étape mais plutôt au travail, car beaucoup reste à faire"...
(RFI 07/04/17)
Notre invité ce jeudi 6 avril est Joseph Djogbenou, le ministre de la Justice du Bénin. Les députés béninois ont créé la surprise mardi soir en rejetant le projet de révision constitutionnelle. Ils l’ont jugé non recevable. Il ne s’agissait pas pourtant - comme on le voit dans d’autres pays africains - de modifier la Constitution pour permettre au chef de l’Etat de se représenter indéfiniment, mais bien au contraire, il s’agissait notamment d’instaurer un mandat unique de six ans. Les uns parlent de « gifle », d’autres d’« échec cuisant », d’autres encore de « revers historique ». Joseph Djogbenou répond aux questions de Carine Frenk. RFI : A trois voix près, votre projet de révision ne passe pas...
(APA 07/04/17)
Les sociétés américaines Tetra Tech et Bio Therm vont construire deux centrales solaires d’une puissance cumulée de 34 MW à Pâ et Kodéni, à l’Ouest du Burkina Faso, a appris APA auprès du ministère de l’Energie. Lesdites sociétés ont signé un accord avec le Gouvernement burkinabé, dans le cadre des études de faisabilité pour la construction de ces deux centrales solaires. Cette étude de faisabilité va durer 8 mois et comprendra une évaluation technique et des évaluations complètes de l’impact environnemental et social des deux sites devant abriter les centrales solaires. Le projet est subventionné par l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA), une première pour l’institution dans le domaine des énergies renouvelables au Burkina Faso. L’ambition des...
(BBC 06/04/17)
Le bilan de la première année d'exercice du pouvoir de Patrice Talon est dominé par des réformes institutionnelles et économiques. Lors de son investiture le 6 avril 2016, le chef de l'Etat béninois a cité des reformes politiques, la restructuration de l'économie et la reconstitution du tissu social comme étant des urgences. Au chapitre des réformes politiques, son projet de loi portant révision de la constitution a été rejeté par le parlement. Au plan social, l'opération de libération des espaces publics dans les grands centres urbains, lancée en janvier 2017 a suscité des commentaires controversés.
(La Tribune 06/04/17)
C’est une gifle politique pour le président béninois. A trois voix près, les députés ont encore opposé leur veto, après un débat houleux et nourri par des accusations d’achats de voix, à l’examen en procédure régulière du projet de réforme constitutionnelle porté à bout de bras par Patrice Talon. Bien avant ce « niet » catégorique, l’Assemblée nationale avait retoqué l’examen en procédure d’urgence interprété comme une volonté présidentielle de faire passer le texte au forceps. Le président choisira-t-il la voie du référendum ou va-t-il abandonner cette réforme qui lui est chère? L’avenir de la révision Talon est plus que jamais menacé. Patrice Talon vient-il d'enregistrer sa première défaite politique depuis son arrivée au Palais de la Marina ? La...
(Xinhua 06/04/17)
L'Assemblée nationale du Bénin a rejeté mardi soir l'étude du projet de loi portant sur la modification de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990, a appris Xinhua de source parlementaire. Soumis mardi soir au vote à l'ensemble des 83 députés composant le Parlement béninois, 60 députés ont voté pour l'étude du projet de loi portant sur la modification de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990, 22 députés contre et une abstention. Selon les dispositions de la loi fondamentale en vigueur actuellement au Bénin, l'initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au président de la République, après décision prise en Conseil des ministres et aux membres de l'Assemblée nationale. "Pour être pris en considération, le projet ou...
(Dw-World 06/04/17)
Après un an à la présidence du Bénin, l'homme d'affaires Patrice Talon fait face à un bilan critiqué, marqué côté politique par le rejet de son projet de réforme de la Consitution. Cela fait exactement un an que le richissime homme d’affaires Patrice Talon a accédé au pouvoir au Bénin, le 6 avril 2016, un an sur les cinq d’un mandat unique qu’il a promis de passer à la tête du pays. Cet anniversaire survient dans un contexte particulier puisque son projet de révision de la constitution vient d’être rejeté par une minorité à l’Assemblée nationale. Que pensent les Béninois de la première année de gouvernance de leur président ?
(Jeune Afrique 06/04/17)
Contrecoup de la crise nigériane, sauvetage de la campagne cotonnière, réformes… Le PDG de Fludor et président du Conseil des investisseurs privés au Bénin (CIPB) commente les principales évolutions qui ont marqué l'économie du pays depuis la prise de fonction de Patrice Talon et de son gouvernement. En confiant ce qu'il en pense et ce qu'il en attend. Au cours de ses vingt ans de carrière au Crédit lyonnais, le Franco-Béninois Roland Riboux, 72 ans, a enchaîné les postes en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique, notamment au Cameroun, de 1973 à 1975, et au Nigeria, de 1991 à 1996, année où il décide de rejoindre le monde de l’industrie et accepte la proposition du holding agroalimentaire TGI : il...
(Xinhua 06/04/17)
COTONOU, (Xinhua) -- L'Assemblée nationale du Bénin a rejeté mardi soir l'étude du projet de loi portant sur la modification de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990, a appris Xinhua de source parlementaire. Soumis mardi soir au vote à l'ensemble des 83 députés composant le Parlement béninois, 60 députés ont voté pour l'étude du projet de loi portant sur la modification de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990, 22 députés contre et une abstention. Selon les dispositions de la loi fondamentale en vigueur actuellement au Bénin, l'initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au président de la République, après décision prise en Conseil des ministres et aux membres de l'Assemblée nationale. "Pour être pris en considération,...
(Xinhua 06/04/17)
COTONOU, (Xinhua) -- Des conflits liés à la transhumance transfrontalière se sont éclatés depuis ces dernières semaines dans plusieurs communes du Bénin, notamment entre les agriculteurs dont les champs sont dévastés par les animaux des éleveurs, avec pour conséquences des pertes en vie humaines et des blessés. Lundi 3 avril, une personne est morte et plusieurs autres sont blessées suite à l'affrontement entre agriculteurs béninois et éleveurs nigériens dans la commune de Malanville, a rapporté mardi l'Agence Bénin Presse. Selon cette même source, Oumarou Assan, éleveur âgé d'une vingtaine d'années, a trouvé la mort et plusieurs personnes sont gravement blessées dans ces affrontements nés d'une dispute entre le regretté Nigérien Assan qui faisait paître son troupeau dans le périmètre du...
(Jeune Afrique 06/04/17)
De la route de l'Esclave à la Porte du Non-retour, le Bénin abrite l'un des plus importants sites de tourisme mémoriel du continent. Un patrimoine que le pays compte remettre en valeur, pour que l'histoire de la déportation ne tombe pas dans l'oubli, mais aussi pour attirer plus de visiteurs. La beauté du site laisse perplexe, quand on repense à l’affreux scénario qui s’y déroula pendant des lustres. Sur la longue plage battue par le vent, les vagues s’écrasent contre les dunes, dans un vacarme assourdissant. La lune est encore là. Au loin, des femmes et des hommes tirent d’immenses cordes pour ramener les filets du large. Nous sommes au terminus de la Route de l’Esclave, à 5 km du...
(AFP 05/04/17)
Le Parlement béninois a créé la surprise mardi soir en refusant d' examiner le projet de révision de la constitution, un projet phare du président Patrice Talon qui souhaite notamment la mise en place d'un mandat présidentiel unique. Soixante députés ont voté en faveur de l’étude du texte, 22 contre et un s’est abstenu, alors que la majorité des trois-quart était exigée. La séance plénière qui a duré toute la journée de mardi a été l'objet de vifs débats entre les députés, et a été interrompue à deux reprises. "C'est un échec pour le gouvernement, une gifle", a confié un député à l'AFP, sous couvert d'anonymat. "Voilà un problème de réglé", a soupiré quant à lui, le président du parlement...
(Xinhua 05/04/17)
Le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Makhtar Diop, effectuera une visite de travail au Bénin du 6 au 8 avril prochain à Cotonou, en vue du renforcement de la coopération entre le Bénin et l’institution financière mondiale, annonce un communiqué de presse publié mardi après-midi dans la capitale économique béninoise. Selon ce communiqué, cette visite permettra au vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de rencontrer les autorités du pays et de discuter du partenariat entre la Banque mondiale et la République du Bénin. Au cours de sa visite, souligne la même source, le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique s’entretiendra avec le président béninois, Patrice Talon, et aura une réunion de travail avec les membres du...

Pages