Samedi 18 Novembre 2017
(Xinhua 20/10/17)
La ministre béninoise du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, Mathyrs Adidjatou, a procédé jeudi à Cotonou, au lancement du projet de promotion de l'employabilité et de l'entreprenariat des jeunes, visant la mise en place d'un système d'information de gestion de la demande et de l'offre de compétences au Bénin. D'un coût estimé à 400.000 dollars, financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ce projet vise à terme la création d'emplois à travers le renforcement de la gouvernance du secteur de l'emploi, l'amélioration du système d'information sur le marché du travail, l'amélioration de l'employabilité des jeunes et la promotion de l'emploi dans les secteurs innovants tels que les emplois verts, les TIC, le...
(Xinhua 20/10/17)
Le gouvernement béninois envisage la construction du marché de gros de l'agglomération du Grand Nokoué, qui comprend les villes de Cotonou, Porto-Novo, Sèmè Kpodji, Abomey Calavi et Ouidah, en vue du transfert des activités de gros du marché Dantokpa, actuellement concentrée au cœur de la ville de Cotonou, vers la sortie nord-ouest de cette ville, en l'occurrence dans la commune d'Abomey-Calavi. Selon un communiqué gouvernemental publié jeudi soir dans la capitale économique béninoise, la construction de ce marché fait partie des grands projets urbains du gouvernement visant notamment à servir de point d'appui pour la requalification urbaine et l'assainissement des quartiers de ville, sis dans les zones à aménager. De façon spécifique, explique la même source, ce projet contribuera à...
(AFP 20/10/17)
Les 500 experts comptables de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) réunis en congrès à Abidjan ont rappelé jeudi que la "bonne gouvernance" en Afrique passait par des chiffres fiables. "La transparence et la bonne gouvernance commence par la fiabilité des chiffres", a affirmé Flan Oulaï, président de l'ordre des experts comptables de Côte d'Ivoire lors du Congrès qui a réuni 500 experts de la sous-région. "Toutes les décisions prises par le gouvernement et ses institutions pour l'orientation économique sont basées sur des chiffres qui sont produits et contrôlés des experts comptables", a poursuivi M. Oulaï, appelant à une relation solide avec le pouvoir public. "Il est important que nous (l'ordre des experts comptables +privé+) consolidions notre relation avec le...
(Le Monde 19/10/17)
Le ministre béninois des finances dresse un bilan économique positif des premiers mois de la présidence de Patrice Talon. Une véritable reprise en main. Romuald Wadagni, 41 ans, est ministre des finances du Bénin. Il était à Paris en même tant que le chef de l’Etat, Patrice Talon, pour une rencontre avec la diaspora béninoise, le 7 octobre, dans le cadre d’une tournée de vulgarisation du programme d’action du gouvernement. Evalué à 9 000 milliards de francs CFA (14 milliards d’euros) sur cinq ans, le plan ambitionne de changer le quotidien des populations. Le ministre, qui a conservé son poste de directeur de la qualité pour l’ensemble des filiales du groupe Deloitte en Afrique francophone, dresse un bilan économique positif...
(RFI 19/10/17)
Au Bénin, les tribunaux sont paralysés. Les six syndicats des travailleurs de la justice ont lancé, mercredi, une grève de 48 heures qui est très suivie. Il y a un malaise depuis plusieurs mois au sein du secteur, avec de nombreuses revendications qui n'ont pas trouvé de solution. Les dernières nominations des greffiers en août sont la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Le tribunal de Cotonou, qui d'habitude fourmille de monde, est désert. Ceux qui viennent légaliser des actes repartent, tout est fermé. Fermées aussi les salles d'audience. Déception pour Salimata et Aminata. Ces commerçantes ont fait le déplacement depuis Parakou, à 400 kilomètres au nord : « C’est quelqu’un qui nous doit 17 millions et c’est...
(La Tribune 19/10/17)
Le Bénin lance le projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC qui vise à mailler tout le territoire national en fibre optique. La ministre de l'Economie numérique et de la Communication, Rafiatou Monrou, a procédé mardi à Cotonou au lancement de l'exploitation du projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC, rapporte l'agence de presse Xinhua. «Ce projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC vise à mailler tout le territoire national en fibre optique en dotant le Bénin d'une infrastructure de dernière génération qui permettra d'interconnecter les 77 communes du pays pour entre autres, fournir une infrastructure de qualité pour l'ensemble des opérateurs du secteur des télécommunications afin d'emmener le haut débit...
(Agence Ecofin 19/10/17)
Les consommateurs data du Bénin vont bientôt expérimenter une bien meilleure qualité de service. Le Projet de Développement des Infrastructures de Télécommunications et des TIC (PDI2T), composante du Programme d’Actions du Gouvernement « Bénin Révélé », a été mis en exploitation à cet effet, le 17 octobre 2017, par Rafiatou Monrou (photo), la ministre de l’Economie numérique et de la Communication. Le projet initié il y a douze mois, va doter les opérateurs télécoms et fournisseurs d’accès de capacités data supplémentaires. Les nouvelles capacités data dont bénéficieront les opérateurs et Fournisseurs d’accès à Internet (FAI), sont portées par les 974 km de fibre optique déployés en addition au réseau de 1 060 km existant réhabilité, pour interconnecter 67 communes avec...
(APA 19/10/17)
APA – Cotonou (Bénin) - Les tribunaux et Cours d’appels de Cotonou et environs ont fermé leurs portes ce mercredi à l’appel d’un mouvement de débrayage de six (06) syndicats du secteur de la justice a constaté APA. Les grévistes entendent ainsi dénoncer les mauvais traitements de leurs plans de carrière et réclamer la satisfaction de certains points de revendication inscrits dans leur motion conjointe de grève. Ils exigent la satisfaction d’une trentaine de revendication dont la plus importante la reprise des dernières nominations conformément aux textes en vigueur, la prise d’une note de service organisant la mutation des personnels des services judiciaires et administratifs, l’installation sans délai de la commission de relecture du statut des greffiers et officiers de...
(Xinhua 19/10/17)
Les réformes économiques entamées par le président béninois, Patrice Talon en vue d'impulser un réel développement économique et social au Bénin, buttent ces dernières semaines à un mécontentement généralisé au sein des sept organisations syndicales et de certains partis politiques de l'opposition. "Travailleurs de toutes conditions, jeunes, Béninois de l'intérieur et de la diaspora, la situation est grave, très grave. Le peuple a faim. Peu de Béninois arrivent à s'assurer deux repas par jour", s'est écrié Emmanuel Kokou Zounon, porte-parole du Front pour le Sursaut patriotique (FSP, un creuset d'une dizaine de formations politique de l'opposition), en pointant son doigt accusateurs aux réformes entamées par le président béninois. "Nous ne sommes pas contre le développement de notre pays. Mais les...
(La Tribune 19/10/17)
Le Fonds britannique de développement (CDC Group) vient d’annoncer un nouvel investissement massif en Afrique de l’Ouest. Sur les 2 600 milliards de Fcfa que le gouvernement du Royaume-Uni vient de mettre à la disposition du Fonds, 60% du montant seront réservés à Afrique de l’Ouest où le groupe est encore peu présent. Pays prioritaires de cette sous-région : le Sénégal et la Côte d’Ivoire où le fonds compte investir dans des secteurs stratégiques. Le Commonwealth development group (CDC-Group), le fonds de financement du développement du Royaume-Uni monte en puissance en Afrique de l'Ouest, une région dans laquelle il était jusque-là peu présent. Et pour montrer la couleur, le CDC entend faire les choses en grand à travers l'annonce d'un...
(Agence Ecofin 19/10/17)
ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres, a profité de la célébration de la Journée internationale de la femme rurale, ce 15 octobre 2017, pour rappeler les inégalités dont sont victimes les femmes dans l’accès aux terres agricoles, particulièrement dans les pays en développement. « Les agricultrices sont tout aussi productives et entreprenantes que leurs homologues masculins, mais ne sont pas toujours en mesure d’obtenir des prix comparables pour leurs cultures. Elles n’ont pas non plus un accès égal à la terre, au crédit, aux intrants agricoles, aux marchés et aux chaînes agroalimentaires de grande valeur qui sont essentiels à leurs moyens de subsistance », dénonce notamment Phumzile Mlambo-Ngcuka, la directrice exécutive d’ONU...
(RFI 18/10/17)
Au Bénin, le ministère du Commerce a fait fermer 21 boulangeries à Cotonou et à Calavi depuis septembre. Ces actions font suite à des inspections sanitaires surprise particulièrement alarmantes, avec notamment la découverte de bromate de potassium, un produit chimique cancérigène et interdit au Bénin. Manque d'hygiène, farines périmées et présence de bromate de potassium dans le pain : voilà ce qui a entraîné la fermeture de 21 boulangeries au Bénin. Pour Gatien Adjagboni, président de l'Association nationale des propriétaires et exploitants de boulangeries et pâtisseries, il faut faire le ménage. « Aujourd’hui, on constate que n’importe qui au Bénin peut ouvrir une boulangerie sans demander l’autorisation, sans respecter les règles, sans former les boulangers, explique-t-il. Il n’y a d’ailleurs...
(Xinhua 18/10/17)
La ministre de l'Economie numérique et de la Communication, Rafiatou Monrou, a procédé mardi à Cotonou au lancement de l'exploitation du projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC , a constaté Xinhua sur place. "Ce projet de développement des infrastructures de télécommunications et des TIC vise à mailler tout le territoire national en fibre optique en dotant le Bénin d'une infrastructure de dernière génération qui permettra d'interconnecter les 77 communes du pays pour entre autres, fournir une infrastructure de qualité pour l'ensemble des opérateurs du secteur des télécommunications afin d'emmener le haut débit le plus près possible des utilisateurs finaux", a-t-elle déclaré. Pour Mme Monrou, l'un des secteurs prioritaires du gouvernement béninois pour atteindre les objectifs contenus...
(Xinhua 18/10/17)
Les travailleurs de six organisations syndicales du personnel du secteur de la Justice béninoise, observeront dès mercredi un arrêt collectif de travail d'avertissement de 48 heures, en vue d'exiger du gouvernement, une amélioration de leurs conditions de vie et de travail, a appris mardi Xinhua de sources officielles à Cotonou. Il s'agit notamment du Syndicat national des travailleurs des services judiciaires et assimilés du Bénin (Syntrajab), du Syndicat national des greffiers et officiers de justice du Bénin (Synagojub), du Syndicat national du personnel de la justice (Synape-justice), du Syndicat des travailleurs de la justice (Syntra-justice), l'Union nationale des officiers de justice et des greffiers en chef du Bénin (Unogec Bénin) et de l'Union nationale du personnel de la justice (Unp-justice)...
(Xinhua 18/10/17)
La pauvreté demeure toujours persistante au Bénin, passant de 36,2% en 2011 à 40,1% en 2015, a révélé mardi à Cotonou, la ministre béninoise du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, Martyrs Adidjatou. S'exprimant à l'occasion de la célébration de la journée internationale pour l'élimination de la pauvreté, Mme Adidjatou, a estimé que, malgré les nombreux efforts déployés par les gouvernements des différents régimes qui ont succédés à la tête du pays en vue de l'élimination de la pauvreté, la situation de la pauvreté au Bénin n'est guère reluisante. "En dépit des efforts déployés par les autorités gouvernementales du Bénin, en matière d'élimination de la pauvreté, d'importantes inégalités sont revenues en matière d'accès à l'éducation, aux soins...
(AFP 18/10/17)
La Cédéao (15 pays) a demandé aux premières dames d'Afrique de l'Ouest réunies mardi à Abidjan de lutter contre une démographie galopante qui, mal maîtrisée, génère la pauvreté dans cette région qui compte 330 millions d'habitants. "Nous avons une croissance démographique très dynamique, une des plus élevées au monde", a rappelé le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza. "Notre région a un taux de fécondité général de 5,6 enfants par femme (7 au Niger, pays très pauvre, NDLR), le plus élevé au monde", a-t-il ajouté. Selon lui, "tant que nous n'arrivons pas à arrimer la croissance démographique avec la croissance économique, la lutte contre la pauvreté est vaine. Au contraire, chaque fois, la pauvreté s'accroit"...
(Apa 18/10/17)
APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ratio des décès maternels en Afrique de l’Ouest est compris entre 400 et 600 pour 100.000 naissances vivantes, a indiqué mardi à Abidjan le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, lors d’une cérémonie de lancement du rapport 2017 sur l’état de la population mondiale. "En Afrique de l’Ouest, ce ratio est compris entre 400 et 600 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes", a déclaré Mabingue Ngom, dans un discours devant un parterre de personnalités. Selon le rapport, le ratio des décès maternels en Europe de l’Ouest se situe entre 6 et 8 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes. Ce qui montre que quand une femme meurt de...
(RFI 17/10/17)
Patrice Talon a séjourné du 2 au 9 octobre dernier à Paris. A cette occasion le président béninois n’a pas pu rencontrer son homologue français. Ce rendez-vous manqué a été interprété comme un couac et l’affaire fait encore du bruit à Cotonou. Une première tête est tombée : le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères a été limogé vendredi 13 octobre par le gouvernement. Vingt-quatre heures avant le départ du président béninois pour la France début octobre, un communiqué signé du fonctionnaire limogé vendredi 13 octobre, atterrit sur les réseaux sociaux. Il annonce que Patrice Talon effectue une visite de travail à Paris à l’invitation du président français, et qu’il sera reçu par Emmanuel Macron. Mais visiblement, les choses...
(Agence Ecofin 17/10/17)
Invité du journaliste Alain Foka sur le plateau de l’émission « Media d’Afrique », le Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), Tiémoko Meyliet Koné a tenté de donner la réplique aux critiques toujours plus nombreuses sur la question du Franc CFA. Expliquant le bien-fondé actuel de cette monnaie pour le niveau des économies des pays l’utilisant, Tiémoko Meyliet Koné s’est appesanti sur le grief formulé par les pourfendeurs du FCFA en ce qui concerne le fait qu’il soit fabriqué à Chamalières, dans une imprimerie de la Banque de France. Une situation qui, selon eux, serait un témoignage de plus du caractère colonial de cette monnaie. Pour le gouverneur de la BCEAO, les pays utilisant...
(RFI 16/10/17)
Ce 16 octobre, c’est la Journée mondiale de l’alimentation. Au Bénin, les plats à emporter sont toujours servis dans des sachets plastiques. Même chose si vous allez au marché. C’est un problème pour la santé, car les sacs plastiques sont fabriqués à base de pétrole, et pour l’environnement. Une pétition a été lancée pour demander l’interdiction des aliments servis dans ces emballages et en deux semaines, elle a recueilli 5 000 signatures. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/emission/20171016-benin-petition-aliments-emballes-sac...

Pages