Samedi 19 Août 2017
(La Nation 11/08/17)
La justice béninoise aura du travail à l’ère du Nouveau départ, est-on tenté de dire face aux multiples chantiers de lutte contre la corruption et l’impunité ouverts çà et là dans le pays. Le Gouvernement ne se fait plus prier pour prendre ses responsabilités et ceci, sans se soucier de l’étoffe des mis en cause. A ceux qui pourraient douter encore de la bonne foi du président de la République et de son équipe à faire rendre gorge à ceux qui se sont amusés avec l’argent du contribuable béninois, des signaux forts de la lutte contre la gabegie et l’impunité sont de plus en plus donnés. A peine a-t-on fini de lancer la machine pour faire la lumière sur la...
(Xinhua 10/08/17)
Le président béninois, Patrice Talon, vient d'interdire formellement les passations de marché gré à gré dans les départements ministériels et organismes rattachés, a appris mercredi Xinhua de source officielle à Cotonou. "Il m'est revenu de manière insistante, que des marchés sont conclus par mode de gré à gré au sein de certains ministères ainsi que d'organismes qui leur sont rattachés, et soumis à l'approbation de vos services", indique une correspondance du chef de l'Etat béninois à son ministre de l'Economie et des Finances. "Je vous demande instamment de vouloir bien prendre des mesures urgentes à l'effet de ne plus donner suite à ce genre de marché sans l'autorisation du conseil des ministres", précise la même source. De source proche du...
(APA 10/08/17)
Le Bénin célèbre ce jeudi la Journée africaine de la décentralisation et de la gouvernance locale (JADGL) sous le thème « Egalité de chance, autonomisation socio-économique et participation des jeunes à la gouvernance locale et au développement local en Afrique ». Le ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, Barnabé Dassigli, a déclaré que cette 6ème édition met l'accent sur l'implication de la jeunesse dans la gestion des affaires publiques locales. « La célébration vise davantage à sensibiliser les acteurs de la décentralisation sur la nécessité de créer de l'emploi durable au profit des jeunes et de les inciter à la participation citoyenne » a dit le ministre dans un message officiel adressé au peuple béninois. Il a...
(Xinhua 10/08/17)
Les autorités administratives de la ville de Cotonou, ont décidé de débarrasser les carrefours, trottoirs et les terres pleins centraux des grands artères de la capitale économique béninoise, de ses mendiants, handicapés et vendeurs ambulants, en vue de rendre la métropole attrayante et coquette, a constaté mercredi Xinhua sur place. Depuis ce mercredi matin, le préfet du département du Littoral, Modeste Toboula en compagnie de quelques éléments des Forces de sécurités publics, sillonne les principaux artères et carrefours de la ville, pour sensibiliser ces occupants illégaux, notamment les mendiants, les handicapés et mêmes les vendeurs ambulants à vider les lieux. "Notre action s'inscrit dans le cadre de l'assainissement de la ville de Cotonou en vue de la rendre attrayante. Après...
(Afrique sur 7 10/08/17)
Désormais le Bénin ne connaîtra plus de funérailles onéreuses grâce à une loi initiée et déposée devant le Parlement béninois, dont l’objectif est de faire en sorte que les dépenses engagées pendant les funérailles au Bénin, soient amenuisées considérablement. Le Bénin veut faire sa mue au niveau de l’éthique traditionnelle en édictant une loi qui va désormais réguler les dépenses exorbitantes engagées lors des funérailles. On le sait, en Afrique le plus souvent, les cérémonies funéraires engrangent plus de dépenses et de sous que des nécessités allouées aux vivants. Devant le Parlement béninois, pour mettre un terme à ce comportement qui appauvrit bien entendu les populations africaines, une proposition de loi a été déposée. Il s’agit d’un texte de loi...
(Le Monde 10/08/17)
L’Afrique en villes (10). Les maraîchers qui alimentent la capitale économique béninoise sont confrontés à la réduction des terres agricoles et à l’infertilité des sols. Par Hermann Boko (contributeur Le Monde Afrique, Cotonou) Charles Acakpo contemple son terrain innondé sur le site maraîher de Houéyiho, un quartier de Cotonou, au Bénin, en 2017. Vêtu d’un polo vert usé par le travail dans sa parcelle, Charles Acapko s’applique à désherber ses rangées de laitues. Ce maraîcher d’une quarantaine d’années fait partie des 337 jardiniers regroupés en cinq coopératives qui exploitent le domaine de 15 hectares appartenant à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (Asecna) dans le quartier Houéyiho de Cotonou, la capitale économique du Bénin. Présentation de...
(Le Point 10/08/17)
Régulièrement, Le Point Afrique vous propose une revue de presse africaine. Distance oblige, c'est par le prisme de la presse en ligne que s'effectue cette moisson d'opinions et d'analyses de journalistes du continent autour d'un même fait d'actualité. Or, sur plus d'une cinquantaine de titres répertoriés, force est de constater que certains médias sont plus fréquemment cités que d'autres. Ils sont bien souvent béninois (Bénin Monde Infos, La Nouvelle Tribune), burkinabés (Aujourd'hui au Faso, Fasozine, L'Observateur Paalga, Le Pays) ou guinéens (Le Djely, ex-Guinée Conakry Infos). Au-delà de la pertinence de leurs analyses, cette surreprésentation tient surtout à la place et au traitement « maison » qu'ils accordent à l'actualité panafricaine et internationale, quand d'autres sites sont plus focalisés sur...
(La Tribune 10/08/17)
Les Etats-Unis et plusieurs pays africains se donnent rendez-vous ce mardi 8 août dans la capitale togolaise, Lomé. Ils se retrouveront durant trois jours dans le cadre du forum de l'African growth and opportunities act (AGOA). Annoncée depuis quelques mois, le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) va retrouver le chemin de l'Afrique, avec pour destination la capitale du Togo, Lomé. Après la dernière édition qui s'était tenue aux Etats-Unis, le 16ème forum démarre ce mardi 8 août 2017 à Lomé pour se clore le jeudi 10 août. Alors que les délégations sont arrivées et qu'il ne reste que quelques heures pour commencer les travaux, on en sait un peu plus sur les activités qui vont marquer ce...
(La Tribune 10/08/17)
Le forum de l'African growth and opportunities act (AGOA) a démarré en force ce mardi dans la capitale togolaise, Lomé. Avec le secteur privé et la société civile, mis en avant pour cette première journée, les débats ont permis de dresser les difficultés dans la mise en place de l'AGOA et de formuler des propositions pour y remédier. Un atelier de restitution est prévu dans la journée de ce 9 août. Comme annoncé, une quarantaine de délégations africaines et de hauts fonctionnaires américains se sont retrouvés ce mardi 8 août 2017 dans la capitale togolaise Lomé pour participer au 16e forum de l'African growth and opportunities act (AGOA. Les travaux de la première journée du forum ont été assurés par...
(Le Matinal 09/08/17)
En attendant que la cour suprême statue sur le recours déposé par l’ex maire, les prétendants se pressent à la porte de la mairie. Dans les jeux de couloir très animés des noms se dégagent. Après la révocation de l’ex-maire de Cotonou, Léhady Soglo, les regards sont désormais tournés vers la prochaine session extraordinaire qui, selon nos sources, est prévue pour les 16 et 17 août prochains. Les tractations politiques vont bon train et selon les indiscrétions, Isidore Gnonlonfoun actuel maire par intérim, convoiterait le poste. Administrateur civil à la retraite, Isidore Gnonlonfoun connaît la maison pour avoir occupé le fauteuil de chef de la circonscription urbaine de Cotonou avant l’avènement de la décentralisation. Il a été aussi ministre de...
(Matin Libre 09/08/17)
A moins d’un an de la fin de la période de mise en œuvre du Plan d’action national budgétisé (Panb) pour le repositionnement de la planification familiale (Pf) au Bénin (2014-2018), la société civile béninoise évalue le chemin parcouru et établit des perspectives pour relever de nouveaux défis. C’était à la faveur d’un atelier au village d’enfants Sos d’Abomey-Calavi, initié et financé par l’Alliance droits et santé que les organisations de la société civile béninoise intervenant dans le domaine des droits à la santé sexuelle et de la reproduction, ont porté leur regard critique sur le chemin parcouru dans l’exécution du Plan d’action national budgétisé (Panb) pour le repositionnement de la planification familiale au Bénin (2014-2018). Une assise qui a...
(Atlas Info.fr 09/08/17)
Le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain (MMVI) est une merveille qui révèle bien le talent des artistes africains, a souligné, mardi à Rabat, le président de la République du Bénin, Patrice Talon. "C'est un plaisir et un bonheur de découvrir sur notre continent et dans un pays frère une merveille de ce genre, où l’art révèle bien la qualité et le talent de l’artiste africain", a affirmé M. Talon, dans une déclaration à la MAP, à l'occasion de sa visite au MMVI qui abrite des expositions mettant à l’honneur la culture africaine, dans le cadre de l’évènement "L’Afrique en Capitale".
(24 heures au Bénin 09/08/17)
Après le dernier conseil des ministres qui a décrété deux semaines de congés pour les membres du gouvernement, le président de la République s’est envolé pour le Maroc. Patrice Talon a visité ce mardi 08 août 2017, le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain. Après le Royaume chérifien, le chef de l’État pourrait poursuivre ses vacances en France ou vers d’autres destinations. M. M.
(Xinhua 09/08/17)
Le gouvernement béninois a décidé de l'introduction dans le système éducatif, les cours d'anglais dans l'enseignement primaire dès la prochaine rentrée scolaire, 2017-2018, a appris mardi Xinhua de source gouvernementale. Selon cette source proche du ministère béninois des Enseignements maternels et primaires, 216 écoles réparties dans 36 zones académiques sont retenues sur toute l'étendue du territoire national pour une phase pilote et à titre expérimental de cette introduction des cours d'anglais dans l'enseignement primaire. Ainsi, souligne la même source, l'initiative gouvernementale d'introduire dans le système éducatif béninois de l'enseignement de l'anglais participe de sa démarche de faire profiter le Bénin, de toutes les opportunités, aussi bien sous-régionales, régionales que mondiales, vitales pour son développement intégré et durable. Au Bénin, explique...
(Xinhua 08/08/17)
Les membres du gouvernement béninois, ont entamé ce lundi, un congé de 15 jours en vue de se relaxer après pratiquement un an de travail acharné, a annoncé le secrétariat général de la présidence à Cotonou. "Le gouvernement béninois a décidé d'observer quinze jours de vacances à compter de ce lundi 7 août 2017. Toutefois, la permanence de l'activité gouvernementale sera assurée", indique la même source. Ainsi, pendant ces deux semaines de congé gouvernemental, les membres de l'exécutif béninois vont se reposer en vue de reprendre des forces pour les prochains combats du développement économique, social et politique du Bénin. Arrivé au pouvoir le 6 avril 2016, le président béninois, Patrice Talon ainsi que ses 21 ministres, avaient observé en...
(Agence Ecofin 08/08/17)
L’opérateur de téléphonie mobile Bell Bénin Communications SA (BBCom), opérant sur le marché télécoms béninois depuis 2008 a vu sa licence d’établissement et d’exploitation de réseau télécom ouvert au public, révoquée le 2 août 2017. La décision qui a été prise en conseil des ministres présidé par le chef de L’Etat Patrice Talon, sanctionne la société pour défaillance sur la plupart de ses obligations, enregistrées depuis plusieurs années jusqu’à l’extinction de son réseau depuis plusieurs mois. Au-delà du manquement de BBCom à son obligation d'assurer une continuité de service contenue dans son cahier de charges, l’Etat lui réclame également plus de 300 milliards de Fcfa de dettes. Cette somme inclut le non-paiement de 6 milliards de Fcfa représentant le non-paiement...
(L'Intelligent d'Abidjan 05/08/17)
Dans le cadre du renforcement des relations de coopération entre le Conseil économique social environnemental et culturel de la Côte d’Ivoire (Cesec) et le Conseil économique et social du Benin (Ces), le Président Charles Koffi Diby a reçu Augustin Tabé Gbian, président du Conseil économique et social du Benin(Ces) pour une visite de travail et d’amitié. C’était le jeudi 3 août 2017, dans la salle des plénières dudit conseil. Dans son allocution de bienvenue, Charles Koffi Diby a insisté sur l’excellence des relations de coopération qui existent entre la Côte d’Ivoire et le Benin. Il a indiqué que la visite de son homologue béninois s’inscrit dans la dynamique du renforcement des liens privilégiés entre les deux pays à travers notamment,...
(24 heures au Bénin 05/08/17)
Le conseil des ministres de ce mercredi 2 août 2017, a pris un décret pourtant attribution, organisation et fonctionnement de l’Agence Béninoise de la Sécurité Sanitaire des Aliments (ABSS). Cette agence a pour mission d’assurer la sécurité sanitaire des produits au niveau de tous les maillons de la chaîne alimentaire en conformité avec les exigences internationales d’innocuité des produits alimentaires, de protection de la santé des animaux et de préservation des végétaux. Le projet de décret portant attribution, organisation et fonctionnement de l’ABSS vient en réponse aux réformes introduites par le décret 2016-681 du 7 novembre 2016 portant cadre institutionnel du développement agricole au Bénin. Le conseil des ministres en adoptant ce décret, a instruit le Ministre de l’Agriculture à...
(APA 05/08/17)
Le groupe de BTP burkinabé, l’Entreprise Bonkoungou Mahamadi et Frères (EBOMAF), a gagné un nouveau marché de 155 milliards FCFA au Bénin, a appris APA auprès des responsables de l’entreprise. Les travaux concerneront la réhabilitation du tronçon Dassa-Savalou-Djougou (255,7 Km) ainsi que l’aménagement et le bitumage des bretelles Bassila-Manigri (9,3 Km), Kpèrèkètè-Frontière du Togo (0,8 Km) et Bassila-Frontière du Togo (4,7 Km), soit une longueur cumulée de 270,5 km. Présente au Bénin depuis 2012, l’entreprise burkinabè dirigée par Mahamadou Bonkoungou, a déjà remporté cinq appels d'offres internationaux dans ce pays, d’un montant total de plus de 355 milliards de FCFA. Dans le cadre d'un Partenariat public-privé(PPP) financé à hauteur de 85 milliards FCFA par un consortium de banques dirigé par...
(ABP (Bn) 05/08/17)
Le ministre de la santé publique, Alassane Séidou a lancé officiellement ce vendredi, au palais des congrès de Cotonou, en présence des professionnels de la santé et du représentant résident de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la journée mondiale contre l’hépatite virale axée autour du thème : "Éliminer l’Hépatite". « L’hépatite virale est une inflammation du foie causée par l’un des cinq virus de l’hépatite A, B, C, D ou E. ces virus provoquent une hépatite aiguë, mais seules les infections causées par les hépatites B et C peuvent devenir chroniques et entrainer la formation de tissu cicatriciel "cirrhose" et le développement d’un cancer primitif du foie », a fait observer M. Jean-Pierre Baptiste, représentant résident de l’OMS au...

Pages