| Africatime
Jeudi 02 Octobre 2014
(La Presse du Jour 01/10/14)
Le hold-up électoral de 2006 se prépare encore pour 2016. La victoire à l’élection présidentielle de 2006 de Boni Yayi est expliquée par l’incapacité de la classe politique de conquérir le pouvoir. La même menace pèse encore sur la prochaine présidentielle.On accuse aujourd’hui Yayi de populiste. Son hyperactivité, ses portraits présents et en permanence à tous les coins de rues, sa présence permanente dans les médias, surtout du service public…Tout ceci est nouveau pour le Béninois habitué à voir rarement sur le terrain et dans les médias son Chef de l’Etat. Nicéphore Dieudonné Soglo (1991-1996) et le Général Mathieu Kérékou (1996-2006) ont gardé un certain mythe autour de la fonction de Chef d’Etat. Mais cette...
(Le Matinal 01/10/14)
2016 s’annonce avec ses craintes, mais aussi ses ambitions. Des ambitions normalement inspirées de groupes et partis politiques existants, mais aussi nées spontanément des cendres des multiples épisodes desquels les victimes se sont rendues célèbres par l’erreur de leur ancien patron, le Chef de l’Etat Yayi Boni. Ceux-ci se donnent désormais, des raisons justes de rêver. La logique de la victime facile va encore jouer pour les prochaines présidentielles. L’histoire politique du Bénin quoique surprenante compte bien d’exemples où les candidats, victimes d’acharnement ou de représailles ont été toujours bien vus. L’exercice à bien de nuances près, risque de se...
(Le Matinal 01/10/14)
Ils ne sont plus unanimes sur la question liée à l’organisation des élections à bonne date. Les partisans du président Yayi Boni ne disent plus la même chose sur l’actualité nationale, surtout les élections de 2014 qui conditionnent le départ de leur leader en 2016. Après Komi Koutché qui a rassuré et Chabi Sika qui a dit être prêt à donner sa tête à couper si la Lépi est disponible fin novembre, c’est Amos Elègbè, conseiller spécial politique à la...
(Le Matinal 01/10/14)
Angelo Houssou sur l’inorganisation des élections :« Il appartient à l’Assemblée nationale de résoudre la grave crise qui se profile » Depuis son asile aux Etats-Unis, le Juge Angelo Houssou, qui a notamment instruit les Affaires d’empoisonnement et de coup d’Etat, vient d’instruire une nouvelle charge contre le régime Yayi. Dans des mots durs et peu amènes, le Magistrat a rappelé les responsabilités de la Cour constitutionnelle et du gouvernement dans l’inorganisation élections. Pour lui le Parlement doit aujourd’hui prendre...
(L'Evènement Précis 01/10/14)
Invité dimanche dernier dans une émission de Radio Topka, Laurent Mètongnon, le secrétaire général de la Fesyntra-Finances, a fortement contesté les montants des dépenses électorales antérieures, tels que présentés récemment par le chef de l’Etat, Boni Yayi, lors d’une déclaration qui fait toujours des vagues. Dans la présente interview, il apporte davantage de « preuves » sur les insuffisances de ces chiffres et exhibent ceux qu’il pense être les « vrais ». Il a aussi dévoilé les réels montants de...
(Adjinakou 30/09/14)
Les députés de la sixième législature, réunis en séance plénière hier lundi 29 septembre 2014 au palais des gouverneurs, ont adopté à l'unanimité le budget du Parlement exercice 2015. Il a été élaboré en fonction des dispositions des articles 149, 150 et 151 du règlement intérieur de l'institution et a connu une augmentation de l'ordre de 28,3% par rapport à celui de l'année 2014 dont le montant total est d'environ 11 milliards. Le projet de budget gestion 2015 de l'institution...
(Afrique Actualité 30/09/14)
La Banque Ouest Africaine de Développement a accordé plus de 21 milliards F CFA au Bénin lors d’une signature d’accord de prêt. Les 21 milliards de F CFA que la BOAD a mis à la disposition du Bénin couvriront deux volets : la mise en place d'une mutuelle au profit du secteur agricole et la poursuite des travaux d'assainissement dans huit localités du Bénin – Abomey, Calavi, Athiémé,Avrankou, Azovè, Kérou, Malanville et Zogbodomey. Le président de la BOAD, Christian Adovèlandé...
(Xinhua 30/09/14)
COTONOU, 30 septembre (Xinhua) -- Le gouvernement béninois a mis en place un Conseil national du secteur urbain (CNSU), un cadre permanent et efficient d'échanges entre les différents acteurs et partenaire, en vue d'une optimisation de leurs interventions, dans le but d'accroître la contribution du secteur urbain à la création de richesses au plan national, a-t-on appris lundi de sources officielles à Cotonou. "Le Conseil national du secteur urbain, constitué de représentants de l'Etat, des Communes, des partenaires au développement...
(Adjinakou 30/09/14)
Ces derniers jours, l'actualité politique au Bénin laisse à désirer. Les députés de la mouvance présidentielle ne parlent plus le même langage. Finie la saison des efforts pour soutenir les réformes engagées par le chef de l'Etat. Le discours tenu par les uns et les autres au sujet des propos du chef de l'Etat concernant le retard que connait l'organisation des élections en est une preuve palpable. D'ailleurs, au niveau du Cos-Lépi, ceux qui sont désignés dans le même camp...
(Le Matinal 30/09/14)
C’est avec une grande déception que j’ai lu sur les réseaux sociaux les déclarations du président Boni Yayi au sujet de l’organisation des élections en république du Bénin. Cette déclaration du président Boni Yayi est lourde de conséquences et grave. Le chef de l’Etat devrait se garder de tenir ce genre de propos surtout que l’état de la démocratie dans notre pays est très inquiétant. J’ai constaté une levé de bouclier des forces vives du pays, ceci est normal parce...
(Xinhua 30/09/14)
Plus de la moitié de la population béninoise vivra en ville, a affirmé lundi à Cotonou, le délégué à l’aménagement du territoire, Sévérin Nsia, à l’ouverture de la première session de l’Assemblée générale du Conseil national du secteur urbain. M. Nsia a affirmé que l’urbanisme gagne de façon irréversible les différentes contrées du Bénin à un rythme soutenu. "L’évolution de la population béninoise ne laisse pas l’espace indifférent et les dynamiques démographiques engendrent de facto, des transformations dans l’espace", a-t-il...
(Le Matinal 30/09/14)
Tout le monde parle et des gens continuent de dénoncer les déclarations du chef de l’Etat, à Boko, en début du week-end dernier. Des acteurs politiques, des syndicalistes, des techniciens de droit, des femmes et même des Généraux de l’armée à la retraite sont montés au créneau pour condamner, avec la dernière rigueur, les propos du président de la République. Des propos qui était de ce que les élections sont coûteuses et qu’il faudra discuter avant d’organiser les prochaines échéances...
(24 heures au Bénin 29/09/14)
La situation qui prévaut aujourd’hui autour de la question de l’organisation des prochains scrutins, notamment les élections municipales, communales et locales d’une part et les élections législatives d’autre part est préoccupante et interpelle toutes les forces politiques de notre pays. A ce sujet, la Renaissance du Bénin (RB) rend public le communiqué ci-après : Au terme de l’élection présidentielle de 2011 et dans la situation de tension qui s’en est suivie, le Président de la République a souhaité la réalisation...
(Adjinakou 29/09/14)
Le président du Cos-Lpéi, Sacca Lafia a déclaré que le travail qu'effectue son équipe n'est pas la correction de la Lépi mais plutôt l'élaboration de cette liste qui a pourtant servi pour les élections de 2011. Pour nombre d'observateurs, ces propos qui alimentent la polémique donnent à croire que la justification des intérêts financiers prend le pas sur les enjeux liés à un travail de qualité. En attendant que les calculs politiques ne s'en saisissent, est-ce que Sacca Lafia ne...
(La Presse du Jour 29/09/14)
La rencontre de vérité tant attendue entre le gouvernement et les membres de la Cena et du Cos-Lépi a eu lieu. Elle s’est élargie aussi aux Partenaires techniques et financiers du Bénin (Ptf). C’était le vendredi 26 septembre 2014 au ministère de l’économie et des finances. A l’occasion, le ministre Komi Koutché qui avait à ses côtés son collègue Gustave Sonon chargé des relations avec les Institutions, a rassuré les uns et les autres. Pour lui, les ressources pour organiser...
(Adjinakou 29/09/14)
La Cour constitutionnelle condamne le président de l'Assemblée nationale sur la position qu'il a adopté au sujet de la proposition de loi portant retrait de droit de grève aux magistrats, en renvoyant les députés pour poursuivre les réflexions sur la recherche du consensus. Cette position de Mathurin Nago ne répond à rien, et constitue selon la Cour constitutionnelle une violation de l'article 42 du règlement intérieur de l'Assemblée. Cette décision de la cour relance les débats sur l'examen de cette...
(24 heures au Bénin 29/09/14)
Le Conseiller politique du Chef de l’Etat, Amos Elègbè, sur l’émission “Zone Franche” de ce dimanche, a balayé du revers de la main l’hypothèse d’un troisième mandat du président Boni Yayi. Loin de répondre à Me Adrien Houngbédji qui, lors de sa dernière sortie médiatique a fustigé les agissements du pouvoir pour tordre le cou à la loi fondamentale du pays, Amos Elègbè a plutôt rassuré le peuple sur la tenue dans les tout prochains jours des prochaines échéances électorales...
(Adjinakou 29/09/14)
Le gouvernement béninois a rendu publique depuis le jeudi 25 septembre 2014 la nouvelle date retenue pour la rentrée au titre de l'année scolaire 2014-2015. Selon ce nouveau calendrier, l'école béninoise va rouvrir ses portes à partir de 16 octobre prochain. A se fier à l'arrêté interministériel qui fixe la nouvelle date, c'est en tenant compte des perturbations enregistrées au cours de l'année scolaire écoulée que les autorités en charge du système éducatif béninois ont reporté la date de la...
(Le Matinal 29/09/14)
Va-t-on vers un dégel de la tension politique née après les déclarations de Chef de l’Etat à N’Dali, au sujet du coût onéreux des élections organisées depuis 2006 ? C’est ce qu’on est tenté de croire après la rencontre du ministre Komi Koutché, avec les membres du Commission de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos/Lépi), de la Commission électorale nationale (C2na) et les Partenaires techniques et financiers du Bénin. Rien d’essentiel n’a filtré de ces rencontres, les hôtes...
(Le Matinal 27/09/14)
« Je demande à chacun d’attendre le 30 novembre. En ce moment, s’il y a des observations, ils vont le faire. S’il y a des explications à donner, je le ferai. Si je reçois les ressources qu’il faut, je pourrai finir à cette date. Si je ne reçois pas le moment venu, je vais m’expliquer », a déclaré hier jeudi 26 septembre 2014, le président du Cos Lépi Sacca Lafia au sujet de la correction de la Lépi.Le Matinal :...

Pages