Vendredi 20 Avril 2018
(AFP 28/03/18)
Le groupe français Bolloré s'est déclaré mardi "déçu" et a réclame des indemnisations, après une demande l'encourageant à se retirer d'un grand projet de chemin de fer qui doit relier le Bénin au Niger. Le président béninois Patrice Talon a demandé au groupe français Bolloré et à son concurrent béninois Pétrolin de se "retirer, à l'amiable, du projet" ferroviaire et assure qu'ils seront "indemnisés de façon équitable". "Il semble aujourd’hui que la présence même du groupe (Bolloré) dans le projet en gêne la réalisation", a déclaré à l'AFP Philippe Labonne, directeur général de Bolloré transports et logistiques. "On est un peu déçu de ne pas le réaliser. Mais in fine, si cette boucle se réalise,...
(APA 28/03/18)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - Les présidents sénégalais, Macky Sall, nigérien, Mahamadou Issoufou, et l’ex-chef de l’Etat béninois, Yayi Boni, sont cités comme témoins au procès du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso. La citation a été faite par l’avocat du général Djibrill Bassolé, Me Bonkoungou, qui a également cité comme témoins Gilles Thibault (ancien ambassadeur de France au Burkina), Tulinabo Mushingi (ancien ambassadeur des USA au Burkina). Sur les 11 noms qui constituent la liste des témoins du général Diendéré, personne n’a comparu. Me Bonkoungou a relevé qu’il appartient au parquet...
(APA 28/03/18)
APA -Cotonou (Bénin)- Le ministre Béninois du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homeky, a annoncé, mardi soir à Cotonou, les grandes innovations pour l’édition 2018 du 14ème Festival International de Théâtre du Bénin (FITHEB). « Le Fitheb est l'occasion pour nous de réfléchir et de nous projeter dans l'avenir du théâtre béninois. Ainsi, cette édition baptisée +Fitheb du nouveau départ+ aura lieu du 16 au 24 novembre 2018 et connaîtra la participation de plusieurs troupes internationales de...
(AFP 27/03/18)
En créant son propre parti en vue de la présidentielle de 2020, l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon sort de l'ombre et affronte en face à face son rival en politique et en affaires, le président Patrice Talon. Hormis leurs milliards - ils représentent les deux plus grandes fortunes du Bénin -, les deux ennemis n'ont pas grand-chose en commun. Ajavon, surnommé "le roi du poulet", a fait fortune dans l'agroalimentaire en développant la société familiale de produits surgelés. Il reste...
(Jeune Afrique 27/03/18)
Le président béninois Patrice Talon a obtenu de son homologue nigérien Mahamadou Issoufou le retrait du groupe Petrolin, dirigé par Samuel Dossou, du projet ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey, qui ira à l'entreprise chinoise CRCC. Au terme de plusieurs mois d’âpres négociations, Patrice Talon, le chef de l’État béninois, a réussi à rallier à sa cause Mahamadou Issoufou, son homologue nigérien, à propos du projet de réhabilitation et d’extension du corridor ferroviaire Cotonou-Parakou-Dosso-Niamey. Ce sera finalement China Railway Construction Corporation (CRCC), déjà actif...
(APA 27/03/18)
Le ministre du commerce, de l’artisanat et de la promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), Souleymane Diarrassouba a invité, lundi, les pays de la sous-région, à la réciprocité en facilitant la libre circulation des marchandises. Le ministre s’exprimait face à des cadres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), venus lui présenter les activités du Système ouest-africain d’accréditation (SOAC) qui sera basé à Abidjan. Selon Souleymane Diarrasouba...
(Jeune Afrique 26/03/18)
L’Union Sociale Libérale (USL), la formation politique de l'homme d'affaires béninois, Sébastien Ajavon, a été lancée samedi 24 mars à Djeffa, près de Cotonou. L’homme d’affaires, arrivé 3e à la présidentielle de 2016, est officiellement devenu chef de parti et se positionne désormais comme un challenger face à la mouvance présidentielle lors des prochaines législatives prévues pour 2019. « Notre pays va mal et nous ne pouvons pas croiser les bras… », a lancé, ce samedi, Sébastien Ajavon devant un parterre de militants massés sur le stade de l’école de football qu’il a créée à Djeffa, à l’est de Cotonou. L’événement d’abord annoncé au stade de l’Amitié de Cotonou n’aurait pas reçu l’autorisation de l’autorité...
(La Tribune 26/03/18)
A Cotonou, capitale béninoise, ce vendredi 23 mars 2018, le schéma de développement de l'espace régional de l'Union économique et monétaire ouest-africaine, horizon 2040 a été examiné par les experts béninois. Cet instrument doit permettre de décider de la localisation des grandes infrastructures et équipements communautaires. Le Schéma de développement de l'espace régional (SDER) de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) horizon 2040 a fait l'objet d'une rencontre entre les experts béninois ce vendredi 23 mars à Cotonou. D'après les...
(RFI 24/03/18)
Environ 200 délégués venus de tout le Bénin ont travaillé vendredi 23 mars sur les textes constitutifs du parti. Le congrès s’achève par un meeting ce vendredi matin à Djèffa. Il y a deux ans, il avait aidé à faire élire le président Patrice Talon, aujourd’hui il est son opposant farouche. Son nouveau parti a déjà dans le viseur les élections législatives de l’année prochaine. Certains avaient souhaité un parti aux initiales de son fondateur mais pas de culte de personnalité aurait indiqué Sébastien Adjavon. Le nom retenu est donc : Union sociale libérale. Le roi de la volaille est fait président d'honneur et pourtant, il est le leader...
(La Tribune 23/03/18)
Avec la multiplication des écueils judiciaires entre cols blancs, les entreprises chinoises se sont discrètement positionnées pour ravir le projet de boucle ferroviaire ouest africaine. Leur stratégie de patience pour réaliser le reste des 2700 kilomètres de chemin de fer à travers cinq pays d'Afrique de l'Ouest, a fini par porter ses fruits. Dans un entretien exclusif au magazine français Challenges, Patrice Talon a indiqué que les hommes d’affaires béninois Samuel Dossou (Pétrolin) et Vincent Bolloré, dont la querelle judiciaire avait fini par bloquer le tronçon Cotonou-Niamey, devraient se retirer au profit des… Chinois! « Il faut sortir de cet imbroglio juridique, souligne Patrice Talon.
(RFI 23/03/18)
Le dossier est bloqué depuis deux ans par la justice béninoise, en raison d'un différend opposant le groupe Bolloré et le groupe béninois Pétrolin. Et pourtant la « Boucle du Niger » promettait d'être un chantier pharaonique, un train devant relier Cotonou à Abidjan en remontant vers le Niger. Mais Patrice Talon, le président béninois, demande aux deux opérateurs de se retirer de ce projet, selon le magazine Challenges. « Il faut sortir de cet imbroglio juridique », affirme Patrice...
(AFP 22/03/18)
Le président béninois Patrice Talon a demandé au groupe français Bolloré et à son concurrent béninois Pétrolin de se "retirer" d'un grand projet de chemin de fer: un nouveau rebondissement dans ce dossier bloqué depuis des années dans un imbroglio judiciaire. Dans un entretien accordé au magazine français Challenges publié jeudi, le président Talon demande aux deux opérateurs de se "retirer, à l'amiable, du projet" ferroviaire qui doit relier le Bénin au Niger, et assure qu'ils seront "indemnisés de façon équitable". "Un investisseur privé ne peut pas financer seul le chemin de fer que nous voulons"...
(Jeune Afrique 22/03/18)
Après les pharmaciens, le président béninois s'attaque à deux entreprises nationales : la Sonapra (agriculture) et la Soneb (eau). Les deux entreprises sont dans le collimateur de la justice. Le 13 mars, sept grossistes en pharmacie ont été condamnés pour trafic de faux médicaments. Le même jour, les commissions qui avaient été mandatées pour auditer la Société nationale pour la promotion agricole (Sonapra), le Fonds national de la microfinance et la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) ont remis...
(RFI 22/03/18)
Au Bénin, les autorités judiciaires montent au créneau face à la psychose qui gagne le pays. Depuis quelques jours, des images de crimes rituels circulent sur les réseaux sociaux. Des crimes qui sont attribués à ceux qu'on appelle les « gaïman », ces escrocs qui sévissent sur Internet, et qui auraient besoin d'un fétiche pour réussir leurs arnaques. Le parquet de Cotonou prévient : il poursuivra évidemment les auteurs et les complices d'homicides mais aussi ceux qui diffusent toutes ces...
(AFP 21/03/18)
Quarante-quatre pays africains ont signé mercredi à Kigali l'accord créant une zone de libre-échange continentale (Zlec), perçue comme essentielle au développement économique de l'Afrique, a annoncé l'Union africaine (UA). "L'accord établissant la Zlec a été signé par 44 pays", a déclaré le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki, en conclusion d'un sommet de l'organisation dans la capitale rwandaise. Le Nigeria, l'une des premières économies du continent, est le principal pays à s'être abstenu. Le président nigérian Muhammadu Buhari avait décidé de ne pas faire le déplacement à Kigali, après avoir accepté de "donner plus de temps aux consultations" dans son pays...
(Jeune Afrique 21/03/18)
L'homme d'affaires béninois souhaitait organiser samedi au stade de l'Amitié un meeting marquant le lancement du parti qu'il veut porter sur les fonds baptismaux. L'autorisation lui a été retirée par le ministère du Tourisme. Sébastien Ajavon s’apprête à créer son propre parti politique : une assemblée constituante sera organisée le 23 mars, avant que les statuts de cette formation, dont le nom n’est pas encore connu, soient déposés au ministère de l’Intérieur. L’homme d’affaires souhaitait organiser un grand meeting le 24...
(Xinhua 21/03/18)
Le ministre béninois de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, Barnabé Dassigli, a procédé mardi à Cotonou, au lancement officiel du programme d'appui au développement territorial (PADT), visant à promouvoir un développement territorial durable et équilibré reposant sur une gouvernance locale concertée, inclusive, promouvant l'égalité des genres et veillant à favoriser l'émergence des dynamiques territoriales innovantes. Financé par l'Union européenne (UE) pour un montant total de 70 millions d'euros, pour une durée de 5 ans, ce programme d'appui au développement territorial, permettra d'appuyer l'Etat béninois et l'administration territoriale déconcentrée et décentralisée en vue de l'opérationnalisation de la politique nationale de décentralisation et déconcentration, selon les principes de bonne gouvernance...
(APA 21/03/18)
APA-Dakar (Sénégal) - La Bank of Africa (BOA) Benin, filiale du groupe bancaire marocain BMCE Bank, paiera à ses actionnaires le 15 mai 2018, au titre de l’exercice 2017, un dividende brut de 8,882 milliards FCFA (environ 14,212 millions de dollars), a appris mercredi APA auprès de cet établissement bancaire basé à Cotonou. Ce montant résulte d’une résolution proposée par le conseil d’administration à l’Assemblée générale ordinaire des actionnaires appelée à statuer sur les comptes de la banque. En application...
(Jeune Afrique 17/03/18)
Alors que leur maison mère a évoqué, dans son rapport annuel, une révision prochaine de son portefeuille pouvant conduire à la cession de certaines de ses filiales, les directions de MTN Cameroun et MTN Bénin s’efforcent de rassurer leur clientèle respective. Le 8 mars, l’opérateur sud-africain MTN publiait ses résultats annuels. Dans le rapport accompagnant ces chiffres, « des changements » étaient ainsi mentionnés, pouvant être menés à moyen terme dans le portefeuille du groupe, en fonction de la démographie,...
(Agence Ecofin 17/03/18)
Au Bénin, le prix plancher du kilogramme de noix de cajou brute a été porté à 650 Fcfa pour le compte de la saison 2017/2018 lancée hier, à Djougou, au Nord-Ouest du pays. C’est ce qu’a annoncé le gouvernement au terme d’un Conseil des ministres. Ce nouveau tarif marque une hausse de 150 Fcfa par rapport au précédent prix (500 Fcfa), et représente l’un des plus élevés de la sous-région ouest-africaine. « Ce prix plancher d’achat traduit la volonté du...

Pages