| Africatime
Jeudi 23 Octobre 2014
(Le Matinal 22/10/14)
On est en mesure de demander des comptes à ceux qui ont géré la campagne cotonnière 2013-2014, en raison des fiascos qui se sont accumulés durant cet exercice. Un exemple : les conséquences de l’amateurisme de l’Etat, ses décisions arbitraires, la complicité au sommet pour se mettre plein les poches, les choix inopérants, la mauvaise gestion ont occasionné d’énormes pertes évaluées à 49.555.587.302 de Fcfa. Le coton béninois est toujours malade de ses acteurs qui, depuis deux ans, gèrent la filière comme une épicerie. C’est le moment de fustiger leur gestion qui se révèle calamiteuse et met en relief les supercheries orchestrées dans la chaîne de commandement.
(L'Evènement Précis 22/10/14)
L’égrenage du coton graine au titre de la campagne en cours actuellement ne sera pas chose aisée, selon plusieurs observateurs et acteurs du secteur. Pas parce que techniquement, le Bénin n’est pas prêt. Bien au contraire. Les réalités du terrain, aujourd’hui, selon les mêmes sources montrent qu’on a des raisons d’espérer. Les objectifs fixés devraient être atteints sans problème. Le Gouvernement et la Sonapra y travaillent. Seulement, le véritable problème, à les croire, c’est que pour des questions « d’intérêts personnels et égoïstes », certains égreneurs ont initié une « campagne de dénigrement systématique ». Pour y parvenir, des chiffres...
(Le Matinal 22/10/14)
Déjà trop poussé dans ses calculs politiques, Yayi Boni a une idée sur l’année et la date où les élections communales et locales auront lieu au Bénin. Pour le moment, c’est top secret. Mais, au niveau des populations, cela relève d’un insondable mystère. Alors que la date de la tenue des élections communales et locales reste un grand inconnu dans la tête des Béninois, du côté de la Présidence de la République, ce n’est pas tout à fait la même...
(Matin Libre 22/10/14)
Le ministre chargé des Relations avec les institutions a tenu une séance d’échanges avec les acteurs de la société civile sur l’organisation des élections municipales et locales hier mardi 21 octobre 2014. A l’issue des échanges, il ressort que pour des raisons de difficultés techniques et légales, les élections ne pourront plus se tenir avant la fin de l’année 2014. « Il n’y aura plus d’élections municipales et locales avant le 31 décembre 2014 ». C’est la décision qui a...
(La Presse du Jour 22/10/14)
Depuis quelques mois, la majorité au pouvoir devra affronter, non pas seulement l’opposition, mais ses frondeurs. Des hommes et des femmes de la mouvance qui ont tourné dos au système en place. Les joutes verbales vont bon train entre anciens camarades de lutte. Mais en réalité, c’est l’après Yayi qui les préoccupe tous. Qu’on ne se leurre pas ! Yayi est fini. Il ne peut aller au-delà de ses deux mandats constitutionnels. Et çà, ses partisans ne l’ignorent pas. Ils...
(L'Evènement Précis 22/10/14)
Depuis hier, mardi 21 octobre 2014, se tient la première session du comité du dialogue social du Ministère de l’Industrie, du Commerce, des petites et moyennes entreprises (MICPME). Ouverte dans les locaux du Ministère par la ministre de tutelle en personne, elle a été l’occasion pour le directeur des ressources humaines, Christian Zokpodo, de saluer le souci permanent de la ministre pour la stabilité des négociations entre le cabinet et les partenaires sociaux. Pour lui, la présence de la ministre...
(24 heures au Bénin 22/10/14)
« Il n’y aura plus d’élections municipales et locales avant le 31 décembre 2014 ». C’est ce que lâché le ministre chargé des relations avec les institutions, Gustave Sonon lors de la réunion tenue avec la société civile ce mardi 21 octobre 2014. Au cours de la séance qui a connu la présence des têtes couronnées, notables et responsables des organisations de la société civile, il a d’abord rappelé les dispositions prises par le gouvernement, le Conseil d’orientation et de...
(La Presse du Jour 22/10/14)
La tournée de travail de la délégation du président de la Cour Suprême, Ousmane Batoko dans les juridictions et les centres de détention des départements de l’Ouémé et du Plateau entamée depuis le lundi 20 octobre 2014, se poursuit. Hier mardi 21 octobre 2014. Les commissariats et les brigades territoriales de gendarmerie de Owodé, Sèmè-Kraké, Sèmè-Podji et Aglangandan ont reçu la délégation. A l’occasion, la première autorité de la Cour suprême a rappelé à tous les agents à ces différents...
(La Presse du Jour 22/10/14)
Pour une bonne organisation des prochaines élections au Bénin, tout le monde compte sur le ministre Gustave Sonon, chargé des relations avec les Institutions de la République. Après la descente qu’il a effectuée le jeudi dernier au siège du Cos-Lépi pour voir comment évolue les opérations de correction du fichier électoral, le ministre Gustave Sonon multiplie depuis le lundi 20 octobre 2014 des rencontres avec les leaders politiques et les responsables de la société civile. Ces rencontres augurent d’une bonne...
(L'Evènement Précis 22/10/14)
L’égrenage du coton graine au titre de la campagne en cours actuellement ne sera pas chose aisée, selon plusieurs observateurs et acteurs du secteur. Pas parce que techniquement, le Bénin n’est pas prêt. Bien au contraire. Les réalités du terrain, aujourd’hui, selon les mêmes sources montrent qu’on a des raisons d’espérer. Les objectifs fixés devraient être atteints sans problème. Le Gouvernement et la Sonapra y travaillent. Seulement, le véritable problème, à les croire, c’est que pour des questions « d’intérêts...
(L'Evènement Précis 22/10/14)
Le premier adjoint au maire de Cotonou, Léhady Vinagnon Soglo a offert 350 tables-bancs et 14 bureaux d’enseignants à 11 écoles primaires de la circonscription scolaire d’Akpakpa. La cérémonie de remise des matériels a eu lieu le mardi 21 octobre. Accueilli en grandes pompes à l’Ecole primaire publique d’Ayélawadjè par les écoliers, les enseignants et les parents d’élèves des 11 écoles bénéficiaires, les chefs d’arrondissements et bien d’autres personnalités, le premier adjoint au maire de Cotonou a réaffirmé son attachement...
(Visages du Bénin 22/10/14)
Les agents du centre Songhaï particulièrement ceux en formation dans le cadre du Projet de Promotion de l’Entreprenariat Agricole ( PPEA) ont été renvoyés dans la soirée de ce mardi 21 octobre 2014 dudit centre. Ce renvoi fait suite à une brouille entre les jeunes en formation et la direction du centre Songhaï. Tout est parti d’une correspondance en date du lundi 20 octobre 2014 par laquelle les jeunes en formation ont demandé à comprendre un certain nombre de choses...
(La Presse du Jour 22/10/14)
Les femmes membres du Réseau national des bénéficiaires du microcrédit aux plus pauvres (RéNab/Mcpp) étaient à l’honneur hier mardi 21 octobre 2014. Le Fonds national de la microfinance (Fnm) a en effet organisé à leur intention un atelier de renforcement de capacités. Selon M. Jean C. Panti, cet atelier vise à aiguiser le sens de leadership des membres de ce Réseau porté sur les fonds baptismaux depuis 2009. Poursuivant ses propos à l’ouverture des travaux, le Dg/Fnm a indiqué que...
(APA 22/10/14)
APA-Ouagadougou (Burkina Faso) - La Banque islamique de développement (BID), basée à Jeddah (Arabie Saoudite) vient d’approuver un financement d’environ 335,6 millions de dollars (167,8 milliards de francs CFA), destiné à soutenir des projets stratégiques de développement dans les secteurs de l’infrastructure, et du développement humain, a appris APA mercredi auprès de la représentation de l’institution financière à Ouagadougou. 80,3 millions de dollars sont destinés à la remise en état de la route Kantchari-Diapaga- frontière du Bénin au Burkina Faso...
(Visages du Bénin 22/10/14)
Dans le but de renforcer la lutte contre la fraude et particulièrement contre les faux diplômes, l’Office du Baccalauréat a décidé il y a quelques mois, de délivrer les relevés de notes du BAC 2014 avec la photo du titulaire. Il vient de renforcer cette mesure en décidant de l’impression de la photo du Bachelier sur l’attestation qui lui est délivrée. Cette délivrance d’attestation démarre cette année dès le lundi 27 octobre prochain selon le calendrier ci-dessous. Selon la cellule...
(PANA 22/10/14)
L'enseignant-chercheur à la Faculté des Sciences économiques et de Gestion de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), le Dr. Babacar Sène, souligne la réalisation d'un fédéralisme politique et budgétaire des pays membres comme préalable à la viabilité de l'Union monétaire ouest-africaine. «L'absence d'un fédéralisme budgétaire constitue la faiblesse de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et de la Zone euro. Pour réussir une union monétaire, il faut nécessairement créer un regroupement politique homogène et avoir un budget commun. Cela est fondamental», estime Dr.
(Xinhua 22/10/14)
Le Fonds monétaire international (FMI) a déclaré mardi à Accra qu'une propagation plus étendue de l'épidémie Ebola pourrait entraver la croissance solide que connaît la sous-région d'Afrique de l'Ouest. Dans un rapport reçu à Accra, le FMI indique que le scénario de base des perspectives de la sous-région reste celui d'une croissance forte, mais que des risques ont été identifiés susceptibles de peser considérablement sur cette croissance. "Cette image d'ensemble positive est cependant assombrie par la situation terrible en Guinée,...
(PANA 22/10/14)
Union monétaire – L’intégration monétaire effective, sans toutefois en constituer une condition suffisante, serait de nature à favoriser une accélération du processus d’intégration monétaire des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), affirme l’ancien Gouverneur de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), Damo Justin Barro. «Il faut relancer le projet de création de cette monnaie, faute de quoi nos pays courent le risque d’une marginalisation dans le concert des nations...
(Le Matinal 21/10/14)
La Liste électorale permanente informatisée (Lépi) ne sera pas prête si le gouvernement ne libère pas les fonds à temps. C’est ce qu’a confié le président du Conseil d’orientation et de supervision (Cos), Sacca Lafia, au cours d’un entretien accordé à la radio Océan Fm. « Est-ce que ceux-là se sont rapprochés de nous pour demander un chronogramme ? Il faut qu’ils viennent. Le 3 novembre, on ira sur le terrain pour les résultats de l’enregistrement complémentaire. En ce moment,...
(Le Matinal 21/10/14)
Le Coordonnateur au Budget du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) Nicaise Fagnon s’est abstenu de faire le point financier d’étape et les besoins de l’organe en ressources pour la suite du processus de réalisation de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi). Il trouve que le moment n’est pas approprié et que c’est une information qu’il doit communiquer au gouvernement. (Lire l’intégralité de sa déclaration).La demande qu’on leur a faite n’est pas une demande...

Pages