Le Bénin et la France prévoient la création d'une commission mixte sur les objets culturels volés | Africatime
Jeudi 27 Avril 2017

Le Bénin et la France prévoient la création d'une commission mixte sur les objets culturels volés

Le Bénin et la France prévoient la création d'une commission mixte sur les objets culturels volés
(Xinhua 05/04/17)

COTONOU, (Xinhua) -- Les autorités politiques béninoises et françaises, ont décidé de la mise sur pied d'une commission mixte de coopération en vue de discuter la question de la récupération des objets royaux emportés par l'armée française lors de la conquête de novembre 1892.

Le ministre béninois des Affaires étrangères et de coopération, Aurelien Agbénonci, sur les ondes de la Télévision publique béninoise à son retour de Paris, où il est allé discuter avec les autorités françaises sur le processus du rapatriement de ces objets royaux, a affirmé lundi tout son optimisme à l'aboutissement de la démarche du gouvernement béninois.

"L'espoir est encore permis, je suis assez optimiste quant à l'aboutissement de notre démarche. Mais cela nécessite du travail, de la sérénité, de la confiance mutuelle. Je crois que le ministre français des Affaires étrangères et moi-même, nous nous faisons confiance et cela, à mon avis, devrait permettre d'avancer assez bien", a-t-il déclaré.

Pour le chef de la diplomatie béninoise, après des échanges avec les autorités politiques françaises, notamment avec le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault, il retient une ouverture qui pourrait être bien profitable au Bénin.

"J'ai eu l'écoute du ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault, que la discussion reste ouverte et elle doit se poursuivre", a-t-il rassuré.

Dans une récente correspondance adressée aux autorités béninoises, le ministre français des Affaires étrangères et du Développement international, Jean Marc Ayrault, a donné un avis défavorable à la requête du gouvernement du président Patrice Talon, relative au rapatriement des objets royaux emportés par l'armée française lors de la conquête de novembre 1892 et répartis actuellement dans les musées français (Musée de l'Homme, musée de Quai Branly) et dans les collections privées.

Commentaires facebook