Vendredi 24 Novembre 2017

Bénin : le prix des amandes de karité fixé à 100 FCFA/kg pour la campagne 2017-2018

Bénin : le prix des amandes de karité fixé à 100 FCFA/kg pour la campagne 2017-2018
(Xinhua 11/09/17)

COTONOU, (Xinhua) -- Les amandes de karité seront achetées aux producteurs à 100 FCFA le kilogramme sur toute l'étendue du territoire béninois, dans le cadre de la campagne de commercialisation 2017-2018, a annoncé jeudi le gouvernement.

Selon un communiqué gouvernemental publié jeudi à Cotonou, cette décision du gouvernement vient entériner les propositions faites par la commission permanente d'approvisionnement en facteurs de production, de commercialisation des produits agricoles et du commerce général.

"En maintenant le prix de cession de la noix de karité à 100 francs CFA le kilogramme, le gouvernement veut accompagner et encourager les acteurs du secteur à plus de détermination et d'engagement dans la production de cette filière, qui utilise une main d'œuvre importante dans les opérations de collecte et de transformation de la noix", indique la même source.

Selon les données statistiques agricoles réalisées par le ministère béninois de l'Agriculture, la production artisanale des noix de karité a nettement progressé au Bénin, allant de 169.000 tonnes en 1961 à plus d'un million de tonnes à nos jours.

"Cette augmentation du volume de production est due à l'évolution des superficie plantées ou entretenues qui sont passées de 85.000 hectares en 1961 à près de 500.000 hectares à nos jours", révèlent les mêmes données agricoles.

De même, selon l'Agence de promotion des investissements et des exportations du Bénin, le karité reste un produit agricole d'importance, vu le nombre de personnes qu'elle emploie et sa part, de plus en plus importante, dans la balance commerciale du Bénin.

"Les recettes annuelles que tire l'Etat de l'exportation des amandes de karité sont estimées aujourd'hui à 1,3 milliard Fcfa", révèle la même source, qui estime à plus de 500.000, le nombre de femmes rurales qui vivent directement du karité, dans une vingtaine de communes sur les 77 que comptent le pays et dont les populations ont pour activités, la transformation des amandes en beurre et la commercialisation des amandes de karité.

Commentaires facebook