Bénin : 109 personnes arrêtées pour ventes de faux médicaments. | Africatime
Mercredi 22 Mars 2017

Bénin : 109 personnes arrêtées pour ventes de faux médicaments.

Bénin : 109 personnes arrêtées pour ventes de faux médicaments.
(Xinhua 01/03/17)

COTONOU, (Xinhua) -- 109 vendeurs de faux médicaments ont été arrêtés avec plus de 80 tonnes de produits au cours de l'opération PANGEA IX, menée ce week-end dans les grandes villes béninoises, a annoncé mardi le ministre béninois de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Sacca Lafia.

Pour le ministre, cette opération PANGEA IX est initiée par l'Organisation Internationale de Police Criminelle (OIPC-Interpol) pour lutter contre la criminalité pharmaceutique transnationale.

"Cette opération vise d'une part, à sensibiliser les populations aux effets nuisibles de la consommation des médicaments vendus en dehors du circuit réglementaire, et d'autre part à démanteler les réseaux de trafiquants de faux médicaments et à engager des poursuites judiciaires contre les personnes impliquées", a-t-il indiqué, sur les antennes de la Télévision publique béninoise.

Le ministre a précisé que tous ces vendeurs arrêtés dans le cadre de cette opération seront poursuivis par la justice béninoise selon la législation en la matière.

Selon la direction des pharmacies, du médicament et des explorations diagnostiques du ministère béninois de la Santé, les dispositions pénales et législatives du pays n'encouragent pas la vente illicite des médicaments sur l'étendue du territoire nationale du Bénin.

Les vendeurs illicites de médicaments sur le territoire béninois peuvent être chassés de la profession paramédicale au Bénin, et punis d'une amende de 50.000 à 500.000 francs CFA et en cas de récidive, d'une amende de 100.000 à un million de francs CFA et d'un emprisonnement de dix jours à six mois, indique une note d'information de cette direction des pharmacies.

Commentaires facebook