Mercredi 17 Janvier 2018

Abdoulaye Bio Tchané invite les populations de Copargo à enterrer les querelles du passé

Abdoulaye Bio Tchané invite les populations de Copargo à enterrer les querelles du passé
(ABP (Bn) 14/12/15)

Djougou - « Je suis venu vous demander d’enterrer les querelles du passé, pour qu’ensemble nous puissions nous unir autour des vrais problèmes de développement tels que le chômage des jeunes, l’accès à l’eau potable, le désenclavement des localités et bien d’autres », a exhorté vendredi au stade de Copargo les populations de la commune, au cours d’un grand rassemblement, le président du parti Alliance pour un Bénin triomphant (ABT), Abdoulaye Bio Tchané.

Avant de se rendre au stade de Copargo ou l’attendait une population sortie massivement, le président Abdoulaye Bio Tchané est allé prendre les bénédictions et les prières du roi et de l’imam de Kpabégou. « Je vous confie mon combat pour que vous en fassiez votre cause et vous demande d’être ma voix pour inviter les populations de Kpabégou à enterrer la hache de guerre et les querelles des élections passées afin que nous puissions tous aller dans la même direction » a laissé entendre le leader de l’Alliance avant de prendre congé de ses hôtes.

Cap a été ensuite mis à la mairie de Copargo où il a échangé avec le conseil communal de la localité. Entre l’exhortation de l’exécutif communal à l’unité et à le soutenir pour que, une fois à la marina, qu’il accompagne le développement de ladite commune, Abdoulaye Bio Tchané n’a pas manqué d’inviter le maire Ignace Orou et ses pairs au partage des valeurs et mérites du feu général Mathieu Kérékou.

Accueilli en grande pompe au stade de Copargo par des centaines de personnes, ABT s’est une fois encore voulu rassembleur. « Je suis vraiment content, la campagne n’a pas encore démarré et vous êtes sortir aussi massivement pour me témoigner votre attachement » s’est emporté Bio Tchané. Tout en les exhortant à cultiver l’esprit de pardon, de tolérance et d’acception, il a invité toute la population de la Donga en général et celle de Copargo en particulier à l’accompagner dans son combat pour la Marina en 2016 et à honorer la mémoire du général Kérékou.

ABP/IM/TB

Commentaires facebook