Vendredi 15 Décembre 2017

Promotion d’une femme béninoise émérite à l’international: Reine Alapini Gansou élue juge à la CPI

Promotion d’une femme béninoise émérite à l’international: Reine Alapini Gansou élue juge à la CPI
(L'Evènement Précis 06/12/17)
Reine Alapini Gansou

Elle est la première femme béninoise promue à un si prestigieux poste à l’international. Soutenue par le gouvernement béninois, Reine Alapini Gansou, avocate au Barreau du Bénin et enseignante de droit à l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) vient d’être élue juge à la Cour pénale internationale (CPI) pour un mandat de 9 ans. C’était à l’occasion de la 16ème session de l’Assemblée générale de la CPI qui se tient à New York aux Etats Unis. Présidente de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples depuis 2009, Reine Gansou Alapini est également membre de la Cour Permanente d’Arbitrage des nations Unies depuis le 19 Juillet 2011. Elle est également lauréate du Prix des Droits de l’Homme du Cinquantenaire des indépendances africaines en 2010. Précédemment membre de la Commission internationale d’enquête des Nations Unies sur les violences post-électorales en Côte d’Ivoire et membre de la Commission d’enquête sur le Burundi, elle fut aussi Arbitre agréée auprès de l’Association Interprofessionnelle du Coton au Bénin (2004) et de la chambre de commerce et d’industrie du Bénin (2005). Reine Alapini Gansou a été par ailleurs Présidente du Comité technique pour l’élaboration des statuts et règlements intérieurs du centre de conciliation, d’arbitrage et de médiation de la Chambre du commerce et de l’industrie du Bénin (2003). Elle est détentrice de deux Diplômes de Troisième cycle en Droit de la Common Law à l’Université de Lyon en 2007 et en Droit et politique de l’environnement des Universités de Lomé, Maastricht et Bhoutan depuis 1999 et est auteur et coauteur de plusieurs publications scientifiques en droit international et droits de l’homme, droit commercial et des affaires (mécanismes alternatifs de résolution des différends) et en droit du travail et droit pénal.

Christian Tchanou

Commentaires facebook