Mercredi 18 Octobre 2017

Campagne agricole 2017-2018: L’autosuffisance alimentaire sera au rendez-vous

Campagne agricole 2017-2018: L’autosuffisance alimentaire sera au rendez-vous
(Le Matinal 20/04/17)

La ville historique de Kétou a abrité jeudi 13 avril 2017, la cérémonie officielle du lancement de la campagne agricole 2017-2018. Le lancement de ladite campagne a été effectué par le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Delphin Koudandé, devant un parterre de personnalités et des centaines de jeunes.

Les défis à relever au cours de cette année sont l’adaptation, l’atténuation et l’autosuffisance alimentaire. Le ministre de l’Agriculture, Delphin Koudandé, l’a bien martelé dans son discours de lancement. Le thème retenu cette année est: « Sécurité alimentaire et changement climatique, quels défis pour l’agriculture ? » A en croire le ministre Delphin Koudandé, la campagne agricole 2016-2017 a été relativement bonne. Les réformes engagées par le gouvernement dans le secteur de l’agriculture ont permis de palier un certain nombre de difficultés. Le maïs a donné 3577 tonnes et le riz 1262 tonnes de semence. Soit un taux de couverture de besoin en semence respectif de 52% et 54%. La campagne agricole de l’année 2016-2017 a connu un résultat positif. Malgré les énormes difficultés rencontrées au cours de l’année dernière, cela n’a pas empêché l’accroissement d’un bilan global de plus de 13% que celui de 2015. Eu égard à toutes ces prouesses, le ministre a déclaré : » Le Bénin jouit d’une bonne disponibilité alimentaire et la situation alimentaire demeurera plus ou moins stable durant toute l’année ». C’est sur ces mots que le ministre a lancé officiellement la campagne 2017-2018. Très satisfait de la position qu’occupe actuellement Kétou dans la production, Jean-Pierre Babatoundé, maire de ladite Commune s’est dit heureux pour le fait que c’est sa ville qui a abrité la cérémonie de lancement. Le préfet du Plateau, Valère Sètonougbo et le maire Jean-Pierre Babatoundé n’ont pas tari de mots pour rappeler au gouvernement les attentes des acteurs du système agricole.

Wadjoud Alokpo

Commentaires facebook