Vendredi 22 Septembre 2017

Bénin : Une Brigade spéciale au service du Parc de la Pendjari

Bénin : Une Brigade spéciale au service du Parc de la Pendjari
(Les Afriques 13/09/17)

Afin de préserver la faune du Parc national de la Pendjari, le gouvernement béninois vient de signer un décret portant création d’une Brigade spéciale.
Le tourisme fait partie des 45 projets phares dans les secteurs économiques du programme de développement économique «Bénin Révélé» de près de 14 milliards d’euros sur 5 ans, lancé à la fin de l’année dernière. Avec la création de la Brigade spéciale de préservation de la faune du Parc national de la Pendjari, c’est une étape capitale pour la mise en place du tourisme durable qui est franchie. Un acte consécutif au récent partenariat entre le gouvernement du Bénin et l’ONG African Parks Network.

Il s’agit de mettre en branle les investissements afférents à la formation du capital humain, y compris dans les communautés locales, de matériel et des équipements (véhicules tout-terrain et autres ULM) à même de couvrir tout le parc, mais aussi d’un nouveau système de communication, doté d’un centre d’opérations et de contrôle centralisé 24h. Ainsi, le centre de formation, en cours de construction au sein du Parc, sera le lieu d’outiller les 100 membres de la Brigade spéciale. Une équipe qui va comprendre des rangers, des opérateurs radio et des officiers, vu qu’ils seront formés par des experts de la lutte anti-braconnage et des techniques militaires. Un personnel qui sera constitué des membres des communautés locales, afin de les pousser à s’approprier la réussite de la protection des écosystèmes.

Pour José Pliya, directeur de l’Agence nationale du tourisme et du patrimoine, en charge de l’implémentation du projet pour la présidence de la République du Bénin, la signature du décret constitue un grand pas vers la protection de la faune, et plus généralement le développement d’une offre de tourisme durable dans son pays. Un chantier dans lequel est engagé le gouvernement, a-t-il ajouté.

Quant à Peter Fearnhead, PDG d’African Parks Network, il a rappelé que le premier acte a consisté à sensibiliser les 24 villages environnants à la Pendjari à la lutte contre le braconnage, et salué l’engagement d’un tel gouvernement.

Daouda MBaye, rédacteur en chef

Commentaires facebook