Lundi 18 Décembre 2017

Bénin: le point sur le financement participatif en Afrique de l'Ouest

Bénin: le point sur le financement participatif en Afrique de l'Ouest
(RFI 07/12/17)

L’association professionnelle des sociétés de gestion et d’intermédiation de l’UEMOA s’est réunie à Cotonou la semaine dernière. Il y a 29 SGI dans la zone... Elles négocient pour leurs clients, contre commissions, les valeurs mobilières cotées à la bourse régionale d’Abidjan. Mais les SGI s’intéressent à un autre marché en pleine expansion, celui du financement participatif, le « crowdfunding » en anglais. C’est lorsqu’un grand nombre d’individus ou des personnes morales donnent ou prêtent de l’argent via Internet pour soutenir un projet ou un investissement.

Le financement participatif existe déjà et depuis longtemps en Afrique : c’est la tontine. Internet dynamise cette pratique, en élargissant le nombre de cotisants qui n’ont pas de lien entre eux.

Ça peut prendre plusieurs formes, comme l’explique Yves Ezui, consultant.
« Il y a trois types de crowdfunding : d’abord le don, il y a le crowdlending, le fait que l’on peut faire un prêt et le troisième type de prêt crowdfunding, on l’appelle Equitise, c’est le fait que les entreprises viennent prendre une partie de l’autre entreprise qui a besoin de financement. Si l’on veut faire un rapprochement avec la « tontine », c’est un peu le crowfunding par le prêt. »

Lire sur: http://www.rfi.fr/emission/20171207-benin-le-point-le-financement-partic...

Commentaires facebook