Vendredi 20 Octobre 2017

Bénin : en tournée ouest africaine, Talon défend le CFA

Bénin : en tournée ouest africaine, Talon défend le CFA
(La Tribune 12/10/17)
Le Président béninois, Patrice Talon et son homologue ivoirien Alassane Ouattara

La polémique CFA n’arrête pas d’enfler en dépit des positions affichées dernièrement par plusieurs chefs d’Etat de la région ainsi que les ministres des finances de la Zone Franc. En visite à Ouagadougou dans le cadre d’une tournée diplomatique en Afrique de l’ouest, le chef de l’Etat béninois a été de nouveau interpellé sur la question. Patrice Talon a réitéré sa position, estimant que la monnaie communique se porte bien. Pour le président béninois, la priorité actuelle c’est le renforcement de l’intégration sous-régionale, un vaste chantier qui risque de connaitre quelques couacs en raison des divergences sur certains dossiers comme celui de la boucle ferroviaire.

Ce n'était pas au menu de la visite mais comme lors de la dernière réunion des ministres de la zone franc de Paris, le président Talon n'a pas échappé à l'interpellation de la presse sur la question du Franc CFA qui continue à alimenter la polémique sur le continent. Mardi lors de la conférence de presse qu'il a conjointement animé avec son homologue Roch Marc Christian Kaboré à l'issue de son séjour en terre burkinabé, le chef de l'état béninois a dû de nouveau prendre position dans le débat ambiant qu'il a lui-même qualifié de « philosophique ». Pour le président Talon, c'est au sein des instances habilitées que seront données « les réponses appropriées pour apaiser tout le monde » ajoutant que le débat est désormais devenu « une affaire » qui a été amplifiée « depuis que quelques personnes en parlent ».

« Notre monnaie se porte très bien. (...).Nous n'avons pas de problèmes d'échange sur le plan international. Nous comprenons qu'il y a lieu de donner une réponse forte à la communauté internationale, à nos concitoyens, sur d'abord la santé du CFA, sur le chemin parcouru par le CFA et sur l'avenir du CFA ».

Ce n'est pas la première fois que Patrice Talon s'exprime sur la question et affiche les mêmes positions mais la polémique est telle que le sujet cristallise presque toute l'actualité des pays membres de la zone CFA actuellement.

Lire la suite sur: http://afrique.latribune.fr/politique/politique-publique/2017-10-11/beni...

Commentaires facebook