Lundi 23 Octobre 2017

L'Ouganda veut favoriser l'usage des contraceptifs chez les jeunes filles

RFI
Vendredi, 6 Octobre, 2017

L’Ouganda fait face à un gros défi chez les jeunes filles : les grossesses précoces. Selon les statistiques disponibles, un quart des adolescentes (15-19 ans) ont déjà vécu une grossesse. Des grossesses précoces qui mènent pour la plupart à la fin de la scolarisation pour les jeunes filles et à toutes les difficultés liées aux grossesses précoces (avortements illégaux, mortalité maternelle, difficultés financières etc). Afin de lutter contre cela, le gouvernement a publié des directives afin de favoriser l’usage de contraceptifs chez les 10-19 ans. Des directives qui posent questions dans ce pays où l’avortement est illégal et où la culture majoritairement catholique est défavorable aux méthodes contraceptives.