Lundi 18 Décembre 2017

Jacques Fame Ndongo (RDPC): «Le Cameroun est un et indivisible»

RFI
Vendredi, 6 Octobre, 2017

Les Etats-Unis ont jugé « inacceptables » les violences des forces de l'ordre camerounaises lors des manifestations d'indépendantistes anglophones dimanche dernier. Le bilan, incertain, va de 10 à 17 tués. « Nous exhortons le gouvernement du Cameroun à respecter les droits de l'homme et la liberté d'expression, y compris l'accès à internet » et « appelons toutes les parties à ouvrir un dialogue pour une solution pacifique et durable » dit le département d'Etat américain. Dans la nuit de lundi à mardi une bombe artisanale a explosé à Bamenda, sans faire de victimes. Pour Jacques Famé Ndongo, ancien ministre, secrétaire à la communication du RDPC, le parti au pouvoir, le Cameroun est « un et indivisible ». « Une minorité de personnes utilisent la violence et pose même des bombes » déclare Jacques Fame Ndongo. Il répond aux questions de Jean Jacques Louarn.