Mardi 26 Septembre 2017

Le général libyen Haftar s'en prend à la Turquie et au Qatar

Le général libyen Haftar s'en prend à la Turquie et au Qatar
(Reuters 23/06/14)

Le général rebelle libyen Khalifa Haftar réclame le départ de tous les Turcs et Qataris de l'est de la Libye, accusant les deux pays d'encourager le "terrorisme", a dit dimanche son porte-parole.

L'officier à la retraite a déclaré à la mi-mai la guerre aux milices islamistes actives en Cyrénaïque, dans un Etat plongé dans le chaos depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

Le gouvernement de Tripoli nie la moindre autorité au général sans pouvoir se faire obéir.

"Tous les ressortissants de Turquie et du Qatar doivent quitter la Libye dans les 48 heures. Le compte à rebours a commencé la nuit dernière", a déclaré le porte-parole d'Haftar, Mohamed el Hedjazi.

"Ils doivent quitter cette région de Libye entre Imsaïd (à la frontière égyptienne) et Syrte (dans le centre de la Libye) et nous nous dégageons de toute responsabilité en ce qui concerne ces deux nationalités sur le sol libyen."

Prié de réagir, un responsable de l'ambassade de Turquie n'a pas fait de commentaire. Ankara a évacué ce mois-ci vers Tripoli son personnel du consulat de Benghazi. L'ambassade du Qatar n'a pu être jointe.

La Turquie et le Qatar soutiennent les Frères musulmans, mouvement islamiste combattu par l'Egypte et l'Arabie saoudite.

Des rumeurs circulent selon lesquelles le général Haftar serait soutenu par les autorités du Caire et des pays comme les Emirats arabes unis, qui craignent comme les Occidentaux une poussée des islamistes radicaux à la faveur du chaos en Libye.

Commentaires facebook