Dimanche 19 Novembre 2017

Le Bénin lance officiellement un projet de promotion de l'employabilité et de l'entreprenariat des jeunes

Le Bénin lance officiellement un projet de promotion de l'employabilité et de l'entreprenariat des jeunes
(Xinhua 20/10/17)
La ministre béninoise du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, Mathyrs Adidjatou.

La ministre béninoise du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales, Mathyrs Adidjatou, a procédé jeudi à Cotonou, au lancement du projet de promotion de l'employabilité et de l'entreprenariat des jeunes, visant la mise en place d'un système d'information de gestion de la demande et de l'offre de compétences au Bénin.

D'un coût estimé à 400.000 dollars, financé par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ce projet vise à terme la création d'emplois à travers le renforcement de la gouvernance du secteur de l'emploi, l'amélioration du système d'information sur le marché du travail, l'amélioration de l'employabilité des jeunes et la promotion de l'emploi dans les secteurs innovants tels que les emplois verts, les TIC, le Tourisme et l'Artisanat.

"Au terme de ce projet de promotion de l'employabilité et de l'entreprenariat des jeunes, au moins 450 emplois directs et plus de 4000 emplois indirects seront créés pour une durée de cinq ans", a indiqué la ministre Adidjatou, précisant que l'idée de ce projet est d'outiller et de professionnaliser les entreprises nationales et les jeunes béninois de sorte à ce qu'ils puissent tirer le meilleur profit des opportunités d'emplois.

Ce même projet, a-t-elle expliqué, offre également l'occasion, dans le cadre de la mise en œuvre des grands chantiers identifiés dans le Programme d'action du gouvernement béninois pour la période 2016-2021, de faire un état des lieux des compétences existantes et des besoins en renforcement de capacités de la main d'œuvre.

"Ce projet se concentrera sur les domaines qui offrent les meilleures opportunités de professionnalisation et d'emplois à capter", a-t-elle souligné, en citant par exemple le projet d'habitat social et des 20.000 logements, et des incubateurs d'entreprises qui sont d'envergure nationale et ont un fort impact social, économique et technique.

Pour sa part, le représentant résident de l'ONU au Bénin, Siaka Coulibaly, a estimé que ce projet de promotion de l'employabilité et de l'entreprenariat des jeunes est très indispensable pour les jeunes Béninois qui souhaitent déployer des compétences professionnelles sur le marché du travail ou dans l'entrepreneuriat.

"Les chômeurs béninois ont de plus en plus de difficultés à obtenir leurs premières expériences professionnelles car la part des primo-demandeurs d'emploi s'est accrue entre 2002 et 2013, en passant de 56% à 70,8% de la population des sans-emplois", a-t-il révélé, affirmant que l'Université d'Abomey Calavi seule met sur le marché chaque année 22.000 diplômés, traduisant une montée en puissance des chômeurs pourvus de diplômes ou de niveaux d'éducation appréciables.

"La persistance du chômage et la précarité des jeunes sur le marché du travail peuvent constituer de façon générale des menaces pour la stabilité, la paix et le développement", a-t-il avertit.

Commentaires facebook