Lundi 23 Octobre 2017

Côte d’Ivoire : un fonds de 10 milliards FCFA pour les victimes de la crise post-électorale

Côte d’Ivoire : un fonds de 10 milliards FCFA pour les victimes de la crise post-électorale
(Xinhua 16/12/14)
Remise officielle du rapport final des travaux de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR).

Un fonds de 10 milliards FCFA (environ 20 millions USD) sera mis en place "dès janvier 2015" pour l’indemnisation des victimes de la crise post-électorale qui a fait en Côte d’Ivoire au moins 3.000 morts en 2010-2011, a annoncé lundi à Abidjan le président ivoirien Alassane Ouattara.

"Je voudrais annoncer qu’un fonds pour l’indemnisation des victimes sera mis en place dès 2015, avec une constitution initiale de la part de l’Etat de Côte d’Ivoire de 10 milliards FCFA", a dit M. Ouattara à l’occasion de la remise officielle du rapport final des travaux de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR).

Pour M. Ouattara, le temps est venu de "se consacrer entièrement" aux victimes et de "procéder aux réparations qui s’imposent".

"L’Etat n’oubliera personne", a-t-il assuré non sans appeler les partenaires de la Côte d’Ivoire à "accompagner" ses efforts en apportant leur contribution.

"Nous devons en faire une cause nationale", a dit encore Alassane Ouattara qui a invité le gouvernement et les structures concernées à travailler avec la société civile "à la transparence et à la crédibilité" des opérations qui vont être engagées.

La CDVR a été créée le 13 juillet 2011 et a été effectivement installée le 28 septembre 2011 pour recoudre le tissu social déchiré en Côte d’Ivoire par les meurtriers affrontements post- électoraux.

Bien d’analystes ont jugé "extrêmement maigre" le bilan de la CDVR dont le président, Charles Konan Banny, n’a eu de cesse de dénoncer l’insuffisance des moyens mis à sa disposition.

Au moins 16 milliards FCFA ont été dégagés par le gouvernement pour permettre à la CDVR de remplir sa mission, selon des sources officielles.

Commentaires facebook