| Africatime
Mardi 07 Juillet 2015
(Angola Press 07/07/15)
Roma - Le Chef de l'Etat Angolais, José Eduardo dos Santos, a qualifié de cordiales et de très positifs les entretiens qu'il a tenu lundi, à Rome, avec le Président Italien, Sérgio Mattarella, et son premier ministre, Matteo Renzi. Ces conversations, indique-t-on, ont permis d’évaluer la coïncidence de points de vue par rapport à la coopération bilatérale. A cet effet, le Chef du Gouvernement italien a manifesté le souhait de mettre sur pied la coopération économique, fondée sur le respect mutuel, avec égalité et avantages réciproques. Le Président de la République a évalué les progrès survenus au cours de dernières années dans les échanges commerciaux entre l’Italie et l’Angola, estimés à environ 2 milliards de...
(Agence Ecofin 07/07/15)
Ce mois de juin 2015, la bourse angolaise des valeurs obligataires et mobilières a connu un volume global de transactions de 197,5 millions $. Les opérations ont porté sur 161 301 obligations parmi celles qui y sont cotées, à-t-on appris d'un communiqué publié par la commission locale des marchés financiers le 7 juillet 2015. Au mois de mai 2015, ce volume de rotation des titres obligataires avait atteint 47 millions $, ce qui fait, pour les deux périodes, une valeur globale des transactions de l'ordre de 244 millions $. Ces transactions ont été enregistrées par les banques Banco de Fomento Angola (BFA)...
(Angola Press 07/07/15)
Luanda - Le président du Parlement angolais, Fernando da Piedade Dias dos Santos, a dirigé mardi, à Luanda, une réunion avec les membres du Présidium de l'Assemblée nationale, pour analyser, entre autres questions, l'état de préparation de la 10e séance plénière. Après la réunion, la porte-parole de l'Assemblée nationale, la députée Emilia Carlota Dias, a informé que le changement de date de la 10e réunion plénière avait été nécessaire, passant pour les 22 et 23 de ce mois-ci en raison...
(Angola Press 07/07/15)
Rome - La réduction, de moitié, du taux de pauvreté en Angola est l'une des plus grandes réalisations du Gouvernement angolais, a déclaré mardi, à Rome, en Italie, le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour Alimentation et l'Agriculture, le Brésilien José Graziano da Silva. Parlant à la presse après avoir été reçu en audience par le Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, qui est en visite de travail dans ce pays européen, le diplomate a souligné...
(Angola Press 06/07/15)
Rome - Le Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, a quitté ce lundi, le Palais de Quirinale, à Rome (Italie), résidence officielle du Président italien, Sergio Mattarela. Au cours de leur entretien, les deux hommes d’Etat ont analysé des questions liées à la coopération dans divers domaines, dans le cadre des relations bilatérales. D’autre part, les deux Chefs d’Etat ont aussi abordé des questions internationales, à la lumière des événements et transformations politiques, et sociaux économiques survenus dans certains pays africains et au monde entier. Dans le cadre de sa visite en Italie, le Président José...
(Angola Press 06/07/15)
Roma - Les autorités gouvernementales d'Angola et d'Italie vont signer trois instruments juridiques, dans le cadre de la visite officielle de deux jours que le Président angolais, José Eduardo dos Santos, effectue dans ce pays européen. C’est ce qu’a annoncé samedi, à Rome, l’ambassadeur d’Angola accrédité en Italie, Florêncio de Almeida, soulignant qu’il s’agit du Mémorandum d’Entente de consultations bilatérales, du Mémorandum d’Entente sur la coopération économique et du Mémorandum d’Entente d’assurance au crédit extérieur. Ces instruments juridiques ont pour dénomination complète “Mémorandum d’Entente pour l’établissement de consultations bilatérales entre le Ministère des Relations Extérieures et sa congénère le italienne des Affaires étrangères et de la coopération internationale.
(Angola Press 06/07/15)
Luanda (Angop) - Avec un nombre de 70 hommes d'affaires représentant 63 entreprises, l'Italie, dans cette 32e édition de la Foire Internationale de Luanda (FILDA), sera le deuxième pays avec le plus grande nombre d’exposants, après le Portugal qui a 95 entreprises. C’est ce qu’a dit ce lundi à l'Angop la directrice de l'Agence pour l'internationalisation des entreprises italiennes (ICE) et attachée de coopération de l'ambassade d'Italie à Luanda, Mirena Del Grosso. La diplomate a précisé que les entreprises italiennes,...
(Angola Press 06/07/15)
Praia - Un message du Président José Eduardo dos Santos à son homologue de Cap-Vert, Jorge Carlos Fonseca, sera remis lundi à la ville de Praia. C’est le ministre de l’Assistance et de la Réinsertion Sociale, João Baptista Kussumua qui est porteur de cette missive du Chef de l’Etat angolais. Signalons que, João Baptista Kussumua a aussi représenté dimanche dernier le Président de la République aux festivités du 40ème anniversaire de ce pays lusophone. Cabo Verde a accédé à la...
(TF1 04/07/15)
François Hollande poursuit sa tournée en Afrique avec à ses côtés, une vingtaine de chefs d'entreprises. Trois pays en deux jours avec à la clé, de nombreux contrats. Montant espéré, un million de dollar. L'Angola, avec un PIB multiplié par huit en dix ans, est très convoité. Pour Patrick Pouyanné, directeur général de Total, "les opportunités sont nombreuses dans un pays qui se stabilise".
(Agence Ecofin 04/07/15)
Le groupe français AccorHotels a annoncé, dans un communiqué publié le 3 juillet, la signature d’un partenariat exclusif avec le groupe angolais AAA Activos Lda pour la gestion de 50 hôtels en Angola d’ici à 2017, soit plus de 6200 chambres, allant du segment économique à celui de luxe. Ce contrat a été signé en marge de la visite du président français en Angola. «Cette implantation historique et sans précédent d’un groupe hôtelier en Angola, rendu possible grâce à notre...
(AFP 03/07/15)
L'Angola est un "appui pour la France", a souligné vendredi à Luanda le président français François Hollande, après des entretiens avec son homologue Jose Eduardo dos Santos, lui-même prêt à un soutien diplomatique dans la lutte contre le groupe islamiste Boko Haram. "L'Angola a une place influente dans les organisations africaines régionales, dans l'UA (Union africaine) et au Conseil de sécurité de l'ONU où il siège jusqu'en 2016, et il est un appui pour la France", a souligné le président français, lors d'une déclaration publique commune, sans possibilité pour les journalistes de poser des questions. De son côté, M. dos Santos a confirmé une "volonté commune de resserrer les relations"...
(AFP 03/07/15)
La France et l'Angola ont signé vendredi à Luanda une série de contrats et de lettres d'engagement, qui selon Paris atteignent plusieurs centaines de millions d'euros. Le président français François Hollande, accompagné d'une cinquantaine de chefs d'entreprises de son pays, a salué "un mouvement d'amplification et de diversification" des échanges bilatéraux, au-delà du secteur pétrolier néamoins toujours prédominant. Parmi les secteurs dans lesquels la France veut avancer ses pions, M. Hollande a cité les transports, le tourisme, l'agroalimentaire, l'eau, les énergies renouvelables et l'aménagement...
(Angola Press 03/07/15)
Luanda - Le Chef de l'Etat français, François Hollande, s'est dit convaincu que l'Angola serait en mesure de relever le défi causé par la chute du prix du baril de pétrole à travers le monde, et qui influence, il y a quelques mois l'économie angolaise. L'homme d’État français a fondé cette conviction sur le fait qu’il y ait une tendance de l’augmentation du prix, compte tenu des «réserves importantes de l'Angola". François Hollande se prononçait ce vendredi, à Luanda, au...
(RFI 03/07/15)
François Hollande a fait le plein de contrats en Angola. Plusieurs millions d’euros de contrats et de lettres d’engagement ont été signés à Luanda par des entreprises françaises en marge du déplacement présidentiel. Le chef de l’Etat français doit ensuite se rendre au Cameroun, vendredi soir, où il sera question de sécurité. Un contrat de 200 millions de dollars pour le groupe de BTP Eiffage, qui a obtenu le marché de la construction d’une centaine de passerelles pour piétons. Un...
(RFI 03/07/15)
François Hollande poursuit sa mini-tournée africaine en Angola, où il est arrivé jeudi soir. Il doit y rester jusqu'en début d'après-midi, ce vendredi. Une visite où l'économie va prendre le dessus sur le politique. La page de l’Angolagate est définitivement tournée. L’an dernier, le commerce bilatéral entre la France et l’Angola a progressé de 70 %, une véritable explosion. Il y a le marché des hydrocarbures : l’Angola est le deuxième producteur africain de pétrole et Total est la première...
(Le Monde 03/07/15)
Une offensive commerciale pour défendre la position de la France dans un pays très courtisé. Ce pourrait être la vraie visite de la réconciliation. Vendredi 3 juillet, le président français sera reçu par son homologue angolais José Eduardo dos Santos et de nombreux contrats devraient être signés. Cette issue, si elle se confirme, était inespérée il y a encore quelques mois. Excellentes jusque dans les années 1990, les relations entre Paris et Luanda se sont brisées avec l’affaire de la...
(Agence Ecofin 03/07/15)
La Banque mondiale a annoncé, dans un communiqué rendu public le 2 juillet, qu’elle allait accorder à l’Angola un appui financier de 650 millions de dollars pour aider ce pays à stabiliser son économie fortement ébranlée par un plongeon des prix du pétrole. L’institution basée à Washington a précisé qu’elle allait verser au deuxième producteur de brut en Afrique un prêt de 450 millions de dollars et 200 millions de dollars de garanties, indiquant qu’il s’agit de la première aide...
(Le Monde 03/07/15)
Le business vaut bien une escapade diplomatique, aussi embarrassante soit-elle. En visite d’Etat en Angola — présidé par José Eduardo Dos Santos, 82 ans dont 32 de règne —, François Hollande a sacrifié à la nécessité des affaires, vendredi 3 juillet. Sans paraître trop insister sur les questions de démocratie et de droits de l’homme, pourtant problématiques dans ce pays d’Afrique australe où quinze jeunes gens travaillant à des stratégies non violentes de protestation contre le pouvoir ont été récemment...
(Angola Press 03/07/15)
Luanda - Le président du MPLA (parti au pouvoir en Angola), José Eduardo dos Santos, a déclaré jeudi, à Luanda, que «l'on ne devrait pas permettre au peuple angolais de se soumettre à la situation la plus dramatique comme celle vécue le 27 mai 1977, à cause d'un coup d'Etat». Membres du Comité Central du MPLA dans leur session extraordinairePrésident du MPLA, José Eduardo dos Santos (au centre), à l'ouverture des travaux de la III session extraordinaire du Comité Central...
(AFP 02/07/15)
Le président français François Hollande a atterri jeudi à Luanda, deuxième étape de sa tournée africaine éclair, pour une visite d'Etat qui sera essentiellement économique. En provenance du Bénin, M. Hollande a été accueilli dans la capitale angolaise par le ministre des Relations extérieures Georges Rebelo Pinto Chokoti. Il doit s'exprimer en début de soirée devant la communauté française. La visite proprement dite se déroulera vendredi: il sera officiellement accueilli par son homologue José Eduardo Dos Santos, avec lequel il aura un entretien et un déjeuner d'Etat. M. Hollande arrive avec la volonté de resserrer les liens franco-angolais altérés pendant des années...

Pages