Mercredi 20 Septembre 2017

Prévention du suicide: une rencontre pour marquer la Journée mondiale de la prévention du suicide

Prévention du suicide: une rencontre pour marquer la Journée mondiale de la prévention du suicide
(Angola Press 12/09/17)

Luanda - Une rencontre de réflexion, avec la participation des professionnels de la santé mentale, des étudiants et du public intéressé, marque ce lundi, les activités commémoratives de la Journée mondiale de la prévention du suicide, à l'École de formation des techniciens en santé (ex-IMSL) à Luanda.

Le 10 septembre est célébré dans le monde entier en tant que Journée de la prévention du suicide et, cette année, elle se déroule sous le slogan "En une minute, vous pouvez sauver une vie".

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les suicides et tentatives de suicide sont une priorité pour l'agenda mondial de la santé, et les pays sont encouragés à élaborer et à renforcer des stratégies pour leur prévention, détruisant les stigmates et les tabous existant sur ce sujet.

Les données de cette agence de l'ONU en 2012 indiquaient que plus de 800.000 personnes mourraient chaque année de suicide dans le monde entier, et c'est l'une des 10 principales causes de décès chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans. Soixante-quinze pour cent des suicides se produisent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

En Angola, la même tendance est observée dans le nombre croissant de cas de suicides. Seulement au cours des trois dernières années, environ 4.000 personnes se sont suicidées dans tout le pays. Presque tous les jours, il est courant d'entendre des rapports de cas de suicide dans les médias, notamment la radio, mettant l'accent sur la province de Luanda.

Selon le ministère de la Santé, malheureusement, la prévention du suicide n'est pas adéquatement abordée en raison d'un manque de sensibilisation à ce grave problème de santé publique, dont le fardeau pour les familles et la société peut être considérablement réduit à condition que cette aide soit recherchée et conseils cliniques appropriés.

Le ministère de la Santé considère dans un communiqué aujourd'hui que, en raison de cette complexité, la prévention du suicide devrait être une priorité pour la santé publique et, pour cette raison, il oriente la coordination des efforts de prévention à grande échelle, grâce à la collaboration entre les multiples secteurs de la société.

Éduquer les différentes couches de la société au sujet du suicide peut servir d'avertissement aux signes qui conduisent à cette pratique, dissiper les mythes et restaurer l'espoir de vie à ceux qui pensent mettre fin à leur vie.

Commentaires facebook