Lundi 11 Décembre 2017

Pourquoi l'Angola doit diversifier son économie

Pourquoi l'Angola doit diversifier son économie
(Le Point 15/09/17)

Avec la fin de l'ère du pétrole générateur d'argent à gogo, le nouveau président Lourenço est obligé de penser différemment l'économie angolaise. Le Mouvement pour la libération de l'Angola (MPLA), qui conserve le pouvoir à l'issue des législatives d'août 2017, n'a pas le choix. L'ère du pétrole coulant à flots et de l'argent à gogo a vécu. Pour redonner un nouveau souffle à l'économie de l'Angola et diversifier les exportations, João Lourenço, le successeur du président José Dos Santos, doit accélérer le processus de diversification. C'est que l'Angola ne manque pas d'atouts. Son potentiel agricole, que la guerre civile avait anéanti en détruisant les cultures et en faisant fuir les populations rurales vers les villes, et que la manne pétrolière n'a pas permis de mettre en valeur, est important.

« Nous disposons de bonnes terres, que les rivières peuvent irriguer, et d'un climat propice à l'agriculture. Autrefois, l'Angola produisait du coton, du café, du maïs, des fruits et autres denrées agricoles », souligne Alves Da Rochas, professeur d'économie à l'Université catholique d'Angola (Ucan). João Lourenço, le nouveau chef de l'État angolais, affirme, pour sa part, que « l'Angola peut être une puissance agricole comme le Brésil ». Le secteur forestier ainsi que l'élevage et la pêche sont d'autres potentialités.

Lire la suite sur: http://afrique.lepoint.fr/economie/angola-pourquoi-l-angola-doit-diversi...

Commentaires facebook