Mardi 23 Janvier 2018

A peine lancé par la Russie, le premier satellite angolais ne répond déjà plus

A peine lancé par la Russie, le premier satellite angolais ne répond déjà plus
(RFI 28/12/17)

La Russie a perdu le contact ce 27 décembre avec le premier satellite angolais de télécoms lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan. Les experts russes et angolais espèrent toujours pouvoir rétablir la liaison avec l’appareil. En attendant, cette perte pose des questions à la fois en termes de responsabilités et d’impact sur le programme spatial russo-angolais.

AngoSat 1 ne répond plus. L’antenne de l’appareil a-t-elle été endommagée ? Est-ce la coiffe du lanceur qui ne s’est pas complètement détachée lors de la séparation du satellite et du dernier étage frégate de la fusée ukrainienne Zenit ? Les experts devront répondre à toutes ces questions si le signal n’est pas rétabli.

« En termes de lancement, c'est la responsabilité du lanceur tandis que si le satellite a un problème, cela va être la responsabilité du maître d'oeuvre, explique Florence Sborowsky, chercheure à la fondation pour la recherche stratégique en charge des politiques spatiales à Lyon. Ce satellite a la particularité d'être issu d'une collaboration entre le Russe RKK Energia qui a développé le satellite et Airbus Defence And Space qui s'est occupé de la charge utile ».

Lire sur: http://www.rfi.fr/science/20171228-angola-russie-angosat-1-espace-roscom...

Commentaires facebook