Mardi 20 Février 2018

« L’Union africaine doit être plus audacieuse »

« L’Union africaine doit être plus audacieuse »
(Le Monde 29/01/18)

L’Angola n’a pas eu le temps de se remettre du départ de José Eduardo dos Santos, qui a dirigé le pays d’une main de fer durant 38 ans. Depuis son investiture en septembre 2017, le nouveau président Joao Lourenço a multiplié les annonces de réformes et les coups d’éclat en limogeant des caciques de l’ancien régime, dont les enfants dos Santos qui avaient le contrôle sur une importante partie de l’économie nationale.

Sur le plan de la diplomatie africaine, négligée par l’ancien chef d’Etat, cette puissance régionale préoccupée par la crise politique en cours chez son voisin congolais entend jouer un rôle plus important à l’échelle du continent, selon le ministre des affaires étrangères, Manuel Domingos Augusto, présent à Addis-Abeba pour le 30e sommet de l’Union africaine (UA) qui doit se tenir dimanche 29 et lundi 30 janvier.

L’Angola vient d’obtenir, à Addis-Abeba, un siège au Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine. Pourquoi cette candidature ?

Manuel Domingos Augusto De par notre histoire, nous avons acquis une expérience en matière de résolution des conflits. Depuis la fin de la longue guerre civile [1975-2002], la diplomatie angolaise met tout en œuvre pour assurer une certaine stabilité dans la région où les crises politiques et les conflits ne manquent pas. Intégrer à nouveau le Conseil de paix et de sécurité, où nous avons déjà siégé à deux reprises, est une opportunité pour partager cette expérience et en faire profiter le reste de l’Afrique.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/01/26/l-union-africaine-doit-...

Commentaires facebook