Mardi 20 Février 2018

L’Angola sera relié au Brésil par le câble sous-marin SACS au début du mois de février

L’Angola sera relié au Brésil par le câble sous-marin SACS au début du mois de février
(Agence Ecofin 30/01/18)

António Nunes (photo), le président d’Angola Cables, a révélé que l’Angola sera connecté au Brésil par le système de câble sous-marin de fibre optique South Atlantic Cable System (SACS), en février 2018. Le déploiement par Angola Cables et NEC Corporation des 6300 km qui constituent ce système, entamé le mois d’avril 2016, est presque achevé.

L’infrastructure représente une plateforme unique d’interconnexion Sud-Sud à l'échelle mondiale, s’est réjoui António Nunes.

Le câble SACS, financé à hauteur de 160 millions de dollars US par la Japan Bank for International Cooperation (JBIC) et Sumitomo Mitsui Banking Corporation (SMBC), avec le support de la Nippon Export and Investment Insurance (NEXI) via la Banco de Desenvolvimento de Angola (BDA), devrait être opérationnel d’ici le troisième trimestre 2018.

Il sera relié à un autre système de câble sous-marin de fibre optique dans lequel l’Angola a des intérêts, le câble Monet qui reliera Luanda, Miami et la Floride aux Etats-Unis d'Amérique et Fortaleza au Brésil.

Avec cette capacité Internet sous-marine, associée à celle fournie par le satellite Angosat-1, l’Angola pourra réellement entamer sa révolution numérique. Le pays qui mise sur les TIC pour diversifier son économie longtemps dépendante du pétrole, se voit en carrefour de l’innovation numérique d’ici 2020.

Commentaires facebook