Mardi 24 Avril 2018

L’Angola choisit Total et Glencore pour assurer ses importations d’essence et de diesel

L’Angola choisit Total et Glencore pour assurer ses importations d’essence et de diesel
(Agence Ecofin 20/03/18)

En fin de semaine dernière, la compagnie publique angolaise des hydrocarbures Sonangol, a annoncé que le Français Total sera son nouveau fournisseur d’essence et le négociant suisse Glencore assurera son approvisionnement en diesel. Une déclaration qui survient au terme de l’appel d’offres restreint lancé par Sonangol en janvier dernier dans le cadre des réformes instituées par le nouveau président, Joao Lurenço.

Le nouveau patron de l’exécutif angolais avait promis d’opérer des réformes pour lutter contre la corruption dans le secteur. Après l’éviction de tous les membres du Conseil d’administration de Sonangol, il s’est attaqué au domaine de la fourniture des produits pétroliers par le biais de cet appel d’offres.

D’après des informations fournies par Reuters, les contrats de Total et de Glencore dureront un an avec une option de prolongation de 9 mois. Un communiqué de Sonangol publié vendredi, a précisé que cette opération « entrainera une réduction significative des coûts d'importation de carburant».

Notre source indique aussi que Sonangol avait reçu une vingtaine d’offres après le lancement de l’appel d’offres.

Avec l’arrivée de Total et de Glencore, Luanda fait un grand pas vers la libéralisation du secteur où pendant des années, Trafigura détenait un quasi-monopole sur toutes les importations de produits pétroliers du pays.

Olivier de Souza

Commentaires facebook