Jeudi 19 Octobre 2017

Investiture 2017: João Lourenço veut fixer l'inflation à des niveaux acceptables

Investiture 2017: João Lourenço veut fixer l'inflation à des niveaux acceptables
(Angola Press 26/09/17)

Luanda - Le président de la République, João Lourenço, a assuré mardi qu'au cours des cinq prochaines années, l'Exécutif cherchera à fixer le taux d'inflation dans des limites acceptables et contrôlables.

Pour atteindre cet objectif, João Lourenço, qui prononçait son premier discours à la Nation, peu après son investiture en tant que Président de la République, a averti qu'il adoptera des politiques qui exigent l'imposition de règles strictes de change et fiscale.

Il s’engagera dans le renforcement des systèmes de contrôle des actes illégaux qui pourraient discréditer le secteur financier et bancaire, tant au niveau interne qu'à l'étranger.

Le nouveau Président se concentrera également sur des mesures visant à promouvoir le suivi, la supervision et la promotion des activités sectorielles et à éliminer les obstacles administratifs qui n'encouragent pas le processus de croissance économique et de développement.

En ce qui concerne la promotion de l'activité productive et la relance de l'activité économique, il a souligné que le crédit à l'économie devrait être conforme aux besoins des agents économiques, mettant l'accent sur la diversification de l'économie, la réduction drastique des importations et le pari sur les exportations.

A cet effet, il a dit que l'action gouvernementale sera axée sur le crédit et l'investissement étranger, pour les secteurs de l'industrie, agro-pastoral, de la pêche, du tourisme, des transports, de l'immobilier et d'autres d'importance majeure pour l'économie, avec transparence et rapidité voulues afin de donner une crédibilité au processus.

João Lourenço a garanti le maintien de l'engagement dans l'électrification et l'industrialisation du pays, devant améliorer le cadre de la production et distribution d'électricité et d'eau courante dans le pays, qui permettra un investissement plus important et sérieux dans la création et pôles industriels du pays.

Il envisage également accroître l'efficience et l'efficacité de l'appareil de gouvernance, en mettant l'accent sur la réduction de la bureaucratie et le suivi des initiatives de l'État, lançant un processus de révision des programmes d'investissement public, en soutenant les acteurs privés qui peuvent gérer des projets de façon plus efficace.

João Lourenço assume le destin de la nation dans un scénario macroéconomique défavorable pour le pays qui a des défis urgents à relever, notamment la récupération et diversification de l'économie, ainsi que pour le maintien de la stabilité politique.

João Lourenço est le troisième Président de la République, après António Agostinho Neto (1975-1979), fondateur de la nation, et José Eduardo dos Santos (1979-2017), l’architecte de la paix.

L'Angola a indépendant depuis le 11 novembre 1975.

Commentaires facebook