Jeudi 17 Août 2017

Faustino, 22 ans : "Si je rentre en Angola, je serai arrêté dès l'aéroport"

Faustino, 22 ans : "Si je rentre en Angola, je serai arrêté dès l'aéroport"
(Le Nouvel Observateur 03/08/17)
Luanda.

Jeudi, une journée comme les autres pour beaucoup sauf pour Faustino Kialungila. Ce développeur web angolais risque l'expulsion.

Tout son avenir va se décider dans un tribunal, en quelques heures.
Faustino Kialungila, 22 ans, blogueur et activiste politique, a quitté l'Angola où il était persécuté. Depuis son arrivée en France en août 2015, il a appris le français et l'Etat lui a financé une formation de développeur web, un métier très prisé en France.

Par deux fois sa demande d'asile a été rejetée. Au début de l'été, il a reçu une OQTF, une obligation de quitter le territoire français, qui au bout d'un mois conduit à l'expulsion.

Seulement voilà Faustino, est intégré. Tellement bien intégré qu'a l'issue de sa formation il a déjà trouvé du travail et son futur employeur, l'entreprise Simplon, se bat à ses côtés pour qu'il puisse rester en France.

Lire la suite sur: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/migrants/20170802.OBS2901/faustino-...

Commentaires facebook